Lifestyle

Choisir entre crémation et inhumation

crémation ou inhumation

Entre l’enterrement et la crémation, le choix n’est pas facile pour la famille du défunt. Surtout si ce dernier n’a rien spécifié. Les deux formules comportent des avantages et inconvénients. Les services proposés sur le site calmes.eu, peuvent aider les familles à trancher.

Tout sur l’enterrement

La pratique funéraire de l’enterrement est la plus répandue sur terre. Les proches du défunt peuvent choisir librement une agence de funérailles. Cette dernière aura la charge d’organiser les obsèques. Le coût de l’enterrement varie selon les prestations. Le site calmes.eu fournit des informations utiles au bon déroulement d’un enterrement ainsi que les services que l’entreprise de pompes funèbres Calmes proposent.

L’enterrement présente des avantages certains. Si la famille a un caveau familial au cimetière, le défunt y sera enterré. Dans le cas contraire, l’entreprise de pompes funèbres Calmes se chargera de trouver une concession. La famille saura alors à quel endroit du cimetière venir pour se recueillir plus tard. Le placement du défunt dans un cercueil en bois massif, choisi parmi ceux de l’entreprise de pompes funèbres Calmes, permet de lui rendre hommage et de faciliter la présentation de condoléances aux proches.

L’enterrement d’un proche réclame une certaine organisation des obsèques, que vous pourrez confier à l’entreprise des pompes funèbres Calmes. Elle assure le transport du corps dans un de leurs corbillards. Elle peut également s’occuper de toutes les démarches administratives à faire lors d’un décès, afin d’aider au mieux la famille et de la soulager de ces lourdes tâches.

La crémation, une alternative intéressante

La crémation est aussi un type de funérailles, mais qui se fait par incinération. Pratique ayant existé depuis longtemps dans certaines cultures, elle consiste à brûler le corps du défunt dans un crématorium, jusqu’à sa réduction en cendres. L’entreprise de pompes funèbres Calmes vous proposer d’organiser les obsèques, de vous trouver un crématorium et de mettre en place la cérémonie d’adieux au défunt. Des urnes décoratives sont exposées dans ses salles d’exposition, pour votre choix.

Il est interdit de conserver les cendres d’un défunt chez soi. L’urne, dans laquelle elles sont recueillies, doit être déposée dans le cimetière communal :

  • Dans un columbarium, ou
  • Dans un petit caveau individuel où l’urne sera mise en terre.

Toutefois, les cendres du défunt peuvent être dispersées en mer ou en montagne. Une action qui peut donner lieu à un rituel choisi par la famille. On peut aussi inhumer l’urne dans un endroit de la propriété familial.

Ce type d’obsèques comporte plusieurs avantages :

             L’organisation d’une crémation est plus rapide.

             Le choix de l’entreprise de pompes funèbres est libre

             Les crématoriums ménagent des moments de recueillement et d’adieu avant la cérémonie. Il y a même possibilité d’organiser un office religieux

             Le coût de la crémation moindre par rapport à celui d’un enterrement.

Cependant, certaines religions acceptent mal la réduction en cendre du corps humain. D’autre part, la libération d’une importante quantité de toxines et de gaz à effet de serre lors d’une crémation n’est pas sans conséquence sur l’environnement immédiat des crématoriums.

Les pompes funèbres Calmes, pour vous servir

Une visite sur le site calmes.eu vous donne un aperçu des services proposés par les pompes funèbres Calmes. Son personnel compétent peut s’occuper de toutes les démarches administratives concernant le transport et le rapatriement de corps, qu’il soit national ou international, terrestre, maritime ou par avion. Si la famille a besoin d’embaumer le corps du défunt, un embaumeur diplômé peut s’en charger. La fabrication et la gravure de stèle ainsi que la gestion technique de la mise en terre sont sous la responsabilité de leur marbrier. Les arrangements floraux sont également une spécialité de la maison. Ils peuvent être en fleurs naturelles ou en soie.

Comment here