Tourisme

Séjour au Nicaragua : les informations nécessaires pour préparer son voyage  

Voyage Nicaragua

Le Nicaragua est une destination encore moins connue des voyageurs. C’est pourtant un pays qui possède d’innombrables atouts touristiques. Pays des montagnes et des volcans, le Nicaragua constitue un terrain de jeu par excellence pour les globe-trotteurs en quête d’aventures, mais aussi les amateurs de vieilles pierres et de séjour farniente. Avant de vous aventurer sur une telle destination, il convient de connaître quelques informations importantes pour pouvoir mieux organiser votre séjour.

Quand partir au Nicaragua ?

Avant de réserver votre séjour auprès d’une agence de voyages, il est important de bien vous renseigner sur le climat sur place pour profiter pleinement de votre escapade. Suivez ce lien si vous aussi, vous avez envie d’opter pour un voyage à la carte au Nicaragua.

Si vous voulez que la météo soit de votre côté durant votre voyage au Nicaragua, songez à partir entre novembre et avril : la saison sèche. C’est la période la plus propice pour séjourner sur le pays. Le climat est chaud, ensoleillé et sec dans tout le pays. Les températures avoisinent les 27 et 32 °C.

Au Nicaragua, la saison des pluies est l’hiver, de mai à octobre. Cette période n’est pas idéale si vous comptez vous aventurer au cœur de la nature ou en zone rurale. En raison des fortes pluies, certaines routes sont difficiles d’accès. En revanche, si votre objectif est de chevaucher les énormes vagues de la côte pacifique, cette période peut être idéale pour visiter le Nicaragua.

Quelles sont les formalités d’entrée sur le territoire nicaraguayen ?

Pour entrer sur le territoire de ce pays d’Amérique latine, les voyageurs français n’ont pas besoin de présenter un visa si leur séjour ne dépasse pas trois mois. Au-delà des 90 jours, il faut faire une demande de visa auprès de l’ambassade du Nicaragua à Paris. Si votre voyage nécessite une escale aux États-Unis, vous devez faire une demande d’autorisation de voyage électronique (ESTA).

Si les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour voyager au Nicaragua, ils doivent posséder un passeport d’une validation de 6 mois après la date retour. Il faut que ce passeport comporte un nombre suffisant de pages vierges, au moins 3 dont 2 en vis-à-vis. Si vous voyagez avec des mineurs, sachez qu’eux aussi doivent posséder un passeport individuel. S’ils voyagent en l’absence de l’un des deux parents, la présentation d’une autorisation de sortie du territoire est obligatoire.

D’autres informations à connaître avant le départ

L’unité monétaire utilisée au Nicaragua est le Cordoba. S’il n’est pas possible de changer des euros contre des cordobas, les dollars se changent facilement en liquide dans les banques. Si vous voulez obtenir des espèces, vous pouvez trouver des DAB dans toutes les grandes villes du pays et les zones touristiques.

Attention, la plupart des distributeurs d’argent facturent environ 2,5 $ par transaction, outre les frais appliqués par votre banque. En présentant votre carte bancaire, il est également possible d’obtenir des avances d’espèces dans la plupart des banques.

Il est à noter qu’au Nicaragua, le voltage est de 110 volts. Les prises de courant sont très différentes des prises françaises. Songez donc à vous munir d’un adaptateur universel et d’un transformateur. Si vous entrez dans un restaurant, l’usage indique de laisser un pourboire de 10 % de l’addition. Comme aux États-Unis, les établissements n’incluent pas le service dans la note. Pensez donc à laisser un pourboire. Ceci est également valable pour votre guide.

Comment here