Maison

Ce que vous devez savoir pour faire le changement chaudière

Si vous deviez estimer quel pourcentage de vos dépenses énergétiques annuelles est consacré uniquement au chauffage de votre maison, que devineriez-vous? 40 pour cent? 50 pourcent?

Un énorme 63 pour cent est ce que le propriétaire canadien moyen dépense uniquement pour se chauffer pendant la saison froide, selon Ressources naturelles Canada (CNRC).

Ici, il va de soi que plus votre système de chauffage domestique est efficace, plus vous pouvez réduire les 63% de votre facture de services publics qui sont uniquement consacrés au chauffage de votre espace.

Il existe trois façons principales de procéder:

  1. Vous pouvez moderniser votre système de chauffage existant pour améliorer l’efficacité énergétique.
  2. Vous pouvez isoler votre système actuel pour une plus grande efficacité énergétique.
  3. Vous pouvez passer à un nouveau système de chauffage écoénergétique.

Si vous choisissez ce dernier, vous pouvez décider de vous en tenir à ce que vous savez ou de passer à un nouveau système de chauffage. Une chaudière est une option qui a gagné en popularité pour un certain nombre de raisons, notamment la flexibilité des sources d’énergie et le rendement élevé avec un contrôle précis de la température.

Dans cet article, apprenez les bases d’entretien chaudière Paris 20 pour décider s’il s’agit du nouveau système de chauffage qui vous convient.

Qu’est-ce qu’une chaudière de chauffage?

Il existe deux principaux types de chaudières : à eau chaude ou à vapeur.

Dans les deux cas, la chaudière tire de l’énergie et l’utilise pour chauffer l’eau. L’eau ou la vapeur chauffée est ensuite envoyée à travers un radiateur ou un système de tuyauterie pour chauffer l’espace.

De cette manière, les chaudières utilisent le chauffage par zone pour une consommation d’énergie plus précise, ce qui permet d’économiser plus facilement sur les coûts de chauffage.

Parmi les deux types de chaudières, le système à eau chaude est considéré comme légèrement plus économe en énergie, car l’eau n’a pas besoin d’être chauffée autant et il y a moins de risque de fuite de chaleur sous forme de vapeur.

Ici, l’ajout de coupe-froid, de scellant et d’isolation supplémentaires peut augmenter l’efficacité d’une chaudière à vapeur à des niveaux comparables à ceux de son homologue à base d’eau.

Ces bases vous donnent un bon aperçu de vos options lors du choix d’une chaudière:

  • Durée de vie estimée : 15 à 30 ans.
  • Rendement estimé : 50 à 90%, selon l’âge de la chaudière.
  • Options de carburant : électrique, gaz naturel, propane, mazout, biodiesel.

Comprendre les cotes d’efficacité

Le programme Energy Star du département américain de l’énergie utilise une mesure appelée efficacité annuelle d’utilisation du carburant, ou AFUE, pour calculer l’efficacité des nouveaux systèmes de chauffage homologués Energy Star tels que les chaudières.

La cote AFUE vous indique l’efficacité avec laquelle un système de chauffage donné consomme et utilise l’énergie lorsqu’il est placé dans un environnement idéal. Un environnement idéal est un espace qui a été préparé avec un coupe-froid, une isolation et un scellant pour minimiser les pertes de chaleur.

Dans un environnement aussi idéal, une chaudière à 90% AFUE serait en mesure de convertir environ 90% de l’énergie qu’elle aspire en chaleur pure pour la maison, avec une possibilité de 10% de perte de chaleur par les évents, la cheminée, les fenêtres ouvertes. ou portes, et autres sources similaires.

La capacité d’une chaudière à maximiser la consommation d’énergie dépend de sa conception. Pour cette raison, les chaudières plus récentes sont beaucoup plus écoénergétiques que leurs homologues plus anciennes. Alors qu’un système de chaudière peut avoir une durée de vie de 15 à 30 ans, le niveau d’efficacité énergétique chute à 50 pour cent dans les systèmes plus anciens.

Mais comment un niveau d’efficacité énergétique inférieur peut-il avoir un impact potentiel sur vos coûts annuels de contrôle de la température?

Le Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario (FAO) estime que le ménage moyen dépense chaque année 2 358 $ en énergie pour les coûts de contrôle de la température.

Selon Ressources naturelles Canada (CNRC), lorsque vous passez à une chaudière homologuée Energy Star, vous pouvez compter sur des économies sur vos coûts énergétiques annuels.

Voici les estimations approximatives du CNRC sur les économies moyennes annuelles selon la source de carburant:

  • 4 pour cent (alimenté au mazout), ou jusqu’à 94,32 $ chaque année.
  • 10 pour cent (alimenté au gaz naturel) ou jusqu’à 235,80 $ chaque année.
  • 15 pour cent (alimenté à l’électricité) ou jusqu’à 353,70 $ chaque année.

Avec des économies d’énergie annuelles comme celles-ci, il est facile de voir comment la mise à niveau vers une nouvelle chaudière écoénergétique peut facilement se rentabiliser et commencer à réduire vos coûts énergétiques en peu de temps!

Que peut faire une chaudière?

Les chaudières d’aujourd’hui peuvent faire beaucoup plus que simplement fournir de la chaleur zonée à votre maison.

Ils peuvent également:

  • Vous fournir de l’eau chaude pour cuisiner, laver, prendre une douche, etc.
  • Chauffez votre piscine.
  • Dégivrez votre entrée.
  • Utilisez les systèmes de distribution de chauffage existants, y compris les systèmes radiants et les radiateurs au sol, pour ne pas avoir à installer de conduits.
  • Utilisez l’allumage électronique pour réduire les problèmes de sécurité et le gaspillage d’énergie associés aux veilleuses à allumage au gaz.

Comment entretenir une chaudière

Les systèmes de chaudières d’aujourd’hui nécessitent très peu d’entretien.

Un appel de service chauffagiste Paris 20 suffit pour assurer le bon fonctionnement de l’un des nouveaux systèmes de chaudières.

  • Vérifiez l’intégrité de l’isolation autour des tuyaux d’eau chaude et réparez / remplacez si nécessaire.
  • Videz l’air emprisonné des radiateurs deux fois par an pour faire de la place pour l’eau chaude ou la vapeur.
  • Nettoyez et passez l’aspirateur sur les radiateurs pour réduire la poussière, la saleté et les débris, qui représentent un risque d’incendie et sont des allergènes à la maison.
  • Assurez-vous que le niveau d’eau du vase d’expansion est là où il doit être.

Comment here