Aperçu du contenu de la page 1

1 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

2013
RApport d’actIvité

Aperçu du contenu de la page 2


                

Aperçu du contenu de la page 3

3 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

| EDITO

L

’objectif du rapport d’activité du SDIS du Nord pour l’année 2013 est
de présenter la stratégie et les actions marquantes mises en œuvre
dans notre établissement public afin de garantir une réponse
opérationnelle quotidienne de qualité, digne des enjeux de secours et de
sécurité civile dans notre département.

Didier MANIER

Des évolutions importantes en matière d’organisation ont été mises
en œuvre sur le recrutement et le volontariat. 2013 a en effet été
marquée par l’organisation de deux concours externes sur épreuves
de Sapeurs-Pompiers Professionnels de 1ère classe, et les
modalités de Formation initiale ont été revues, avec une approche par les
compétences et des périodes d’immersion opérationnelle au sein des
CIS. Enfin, le soutien et le développement du volontariat restent des axes
forts dans l’organisation des secours sur notre département, avec notamment l’encouragement du volontariat médical.
Bien entendu, dans un contexte financier général contraint, la maîtrise
des dépenses a été au cœur des préoccupations de notre établissement, avec notamment une politique d’achat permettant de dynamiser la
commande, via la négociation et la mutualisation.
Le SDIS du nord reste par ailleurs attentif à son patrimoine, avec la
poursuite de la mise à niveau des bâtiments, matériels et applicatifs.
Notre modernité et notre dynamisme continuent de s’exprimer, avec le
développement d’initiatives inédites comme par exemple le véhicule
pédagogique de désincarcération et la rénovation d’un CIS confiée à des
personnels du SDIS.

Daniel RONDELAERE

Nous vous invitons à prendre connaissance de ce rapport d’activité pour y
retrouver plus en détail l’ensemble des actions initiées et mises en œuvre
par notre établissement en 2013.
Bonne lecture !

Didier MANIER
Président du Conseil général du Nord
Président du Conseil d’administration
du SDIS du Nord

Daniel RONDELAERE
Premier Vice-Président
du Conseil d’administration
du SDIS du Nord
Conseiller général du Nord

Aperçu du contenu de la page 4

4 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

| SOMMAIRE
p. 3

| Edito
| 01

unE Expertise au Service
Des citoyens Nordistes

p. 6 à 11

>>>> 163 739 interventions
realisées en 2013
>>>> Les interventions
marquantes de l’ANNEE 2013
>>>> Quelques exercices
Grandeur Nature
>>>> LA Prévention et Prévision,
deux missions primordiales

p. 12 à 17

| 02

UNE RESSOURCE HUMAINE
tres précieuse

>>>> DeS nouveLLES recrues
>>>> Les SPV, essentiels à
l’organisation des SECOURS
>>>> Des outils de management
et d’Information
>>>> L’accompagnement des agents
>>>> Des compétences valorisées
>>>> De bONS RéSULTATS pour
les sportifs

Aperçu du contenu de la page 5

5 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

| 03

Des Bâtiments, des Matériels
Et des Applicatifs adaptés		

p. 18 à 21

>>>> Des bâtiments Modernes
et fonctionnels
>>>> La remise à niveau
des matériels se poursuit

>>>> DES OUTILS DéVEloppés pour
UNE GESTION OPTIMISée

p. 22 à 25

| 04

Une gestion administrative,
financière et juridique
Optimisée

>>>> Un budget EFFICACE
>>>> Des nouveautés en terme
d’achat public et de procédures juridiques
>>>> l’aide à la décision FACILITéE

| Liste des Abréviations et des acronymes

p. 26 - 27

Aperçu du contenu de la page 6

6 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

01 | unE Expertise au Service
	
Des citoyens Nordistes
Comme les années précédentes, le nombre
d’interventions est en hausse. Le secours à
personne, qui représente plus de trois quarts
des interventions a eu un fort impact sur
l’activité opérationnelle. Une fois de plus, le
savoir-faire et l’expertise des agents du SDIS
ont été sollicités.
>>>> 163 741 interventions
Réalisées en 2013
En 2013, les Sapeurs-Pompiers du Nord ont réalisé
163 741 interventions, soit une hausse de 3,7 % par rapport à l’année précédente (157 932 opérations réalisées
en 2012). Cela représente 449 opérations par jour, 19 par
heure, 1 intervention toutes les 3 minutes.
Les interventions se répartissent comme suit :
•	 Secours à personne : 124 516
•	 Accidents de circulation : 7 154
•	 Incendies : 12 652
•	 Interventions diverses : 19 419

⩺ Une part toujours plus importante
pour le secours à personne

Le secours à personne (SAP) constitue à lui seul 76 % de l’activité opérationnelle. 124 516 interventions de ce
type ont été réalisées sur l’ensemble
du département. Ce chiffre est en
augmentation de 5 % par rapport
à l’année précédente, soit presque
6 000 interventions supplémentaires en 2013, dont la moitié pour
des malaises à domicile.
Dans les groupements 4 et 5, la part du secours à personne a augmenté respectivement de 15,3 % et 18,8 %
entre 2010 et 2013. Sur les 6 000 interventions SAP supplémentaires réalisées en 2013, 3 700 opérations l’ont été
au sein de ces deux groupements. Pourtant, la population
couverte est d’un million d’habitants contre 1,6 million pour
les trois autres groupements. Ceci s’explique notamment
par les carences en ambulances privées sur ces territoires
Aussi, entre 2012 et 2013, on assiste à une augmentation
de plus d’un millier d’interventions pour les blessés à domicile (de 15 180 à 16 244).
Même si la courbe fléchit en partie grâce aux dispositifs
de prévention, les relevages de personnes à domicile ont
encore progressé (6 960 opérations en 2013).

⩺

Une recrudescence
des interventions pour feux.

Avec 12 652 opérations en 2013, les feux ont subi une
hausse de 2,3 % par rapport à 2012.

Globalement, en comparaison avec l’année précédente, la
recrudescence des feux de tous types a été générale :
•	 feux de maison (de 1 887 à 1 953),
•	 feux de cheminée (de 1 057 à 1 101),
•	 feux de VP hors VL (de 4 466 à 4 603),
•	 feux d’ERP et d’industries (de 548 à 560),
•	 feux agricoles et de végétations (de 1014 à 1058).
Seuls les feux de véhicules ont diminué passant de 3 404
à 3 368 en 2013.

⩺ Une baisse des accidents
de circulation conforme à
la tendance nationale

L’ensemble des interventions pour accidents de circulation
a baissé (7 154 en 2013 contre 7 587 en 2012) sur l’ensemble du département, à l’exception de la zone défendue
par le Groupement 5.

Aperçu du contenu de la page 7

7 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

En quelques
Chiffres ...
⩺ Organisation territoriale :
•	 1 Centre opérationnel départemental d’incendie et de
secours et 4 Centres de traitement de l’alerte,
•	 5 groupements territoriaux, 4 Groupements de Soutien
Technique (GST) et 121 CIS,
•	 1 Centre technique départemental (CTD) et 1 Pharmacie
à Usage Interne situés à Ennevelin,

⩺

Effectifs :

•	 2 138 sapeurs-pompiers professionnels ,
•	 4 086 sapeurs-pompiers volontaires,
•	 521 personnels administratifs, techniques et spécialisés,

⩺

Matériels :

•	 1502 véhicules de secours

⩺

Activité opérationnelle :

Interventions par typologies

Si la baisse annuelle suit la tendance nationale, cela n’a
pourtant pas été le cas sur tous les mois de l’année, notamment en juillet.

⩺ Une fin d’année chargée

pour les interventions diverses.

Concernant les interventions diverses, le nombre d’opérations recule très légèrement (-0,2 %, soit 19 419 opérations
en 2013). Les interventions pour inondations et fuites d’eau
sont en baisse de près d’un millier, passant de 4 231 à
3 253. Pour rappel, le début d’année 2012 avait été chargé
dans cette rubrique, notamment au Groupement 1.
Avec 962 opérations mensuelles de ce type, le seul mois
de décembre 2013 suffit à constater une augmentation du
nombre de déposes de matériaux (cheminées, toitures, antennes...) sur l’année (1 865 en 2012 contre 2 308 en 2013)
Les autres rubriques restent stables : fuites de gaz, odeurs
anormales, éboulements et effondrements.

Déclinaison des interventions par groupement

Aperçu du contenu de la page 8

On constate cependant une légère augmentation des découvertes d’engins explosifs (79 interventions en 2013, soit
11 de plus qu’ en 2012).
De même, une centaine d’interventions supplémentaires
pour animaux ont été effectuées portant à 2 438 le total
d’opérations de ce type.
Signalons également une hausse sensible du nombre
d’interventions pour des ascenseurs bloqués. Alors qu’une
baisse de 90 % était à signaler depuis 2006, le nombre
d’opérations de ce type atteint 1 061 soit 120 de plus
qu’en 2012.

>>>> Les interventions

marquantes de l’ANNEE 2013

⩺ Six Sapeurs-Pompiers
percutés sur l’A27

Le lundi 11 mars 2013, vers 20h30, un accident a impliqué
deux voitures au niveau de Baisieux. Les conducteurs ont
perdu le contrôle de leur véhicule à cause d’une plaque de
neige. Sur place, le VSAV a été percuté par un autre automobiliste surpris par les congères. Quatorze personnes,
dont six pompiers ont été blessées (deux dans un état
grave) au cours de cet événement survenu sur l’A27.
Quelques jours plus tard, les Sapeurs-Pompiers ont reçu la
visite de Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur.

⩺ 350 prises en charge
en 3 jours de Teknival
Jusque 30 000 festivaliers venus de France mais aussi
d’Allemagne, d’Angleterre, de Belgique et de Hollande ont
été présents à l’occasion du Teknival organisé les 2, 3 et 4
mai 2013 sur la Base Aérienne 103 d’Epinoy. Un dispositif
particulier avait été prévu en collaboration avec le SDIS du
Pas-de-Calais. Au total, près de 350 prises en charge ont
été effectuées, dont plusieurs blessés graves.

⩺ Une voiture folle, rue Masséna à
Lille

Dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 août 2013, la
Braderie de Lille n’est pas encore commencée lorsque
les secours sont appelés, à 2h01, pour une voiture folle,
rue Masséna. Sur place, la foule est dense, l’agressivité
est perceptible ! Le premier recensement a fait état de 13
blessés. Dix VSAV sont demandés en renfort, sans déclenchement du Plan Orsec NOVi. Cinq SMUR ont aidé à l’évacuation des 24 blessés ...

Aperçu du contenu de la page 9

9 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

⩺Une terrasse s’effondre à Lille
au mois de septembre

Le lundi 2 septembre, une terrasse de 40 m² en bois située
en prolongement du premier étage s’est effondrée sur une
cour inoccupée, lors d’une fête d’anniversaire dans une
maison de maître. 13 personnes ont été transportées vers
les Centres Hospitaliers. Des moyens du plan NOVI mais
également du Sauvetage Déblaiement ont été déclenchés.
81 sapeurs-pompiers ont été mobilisés sur cette intervention.

⩺De multiples feux d’usines
et d’entrepôts

	
> Le 11 avril 2013, une centaine de personnes
a été évacuée en raison d’un incendie survenu dans le
centre-ville de Valenciennes. Les locaux d’une imprimerie
et plusieurs habitations à proximité ont été touchés par le
sinistre. L’action des 70 Sapeurs-Pompiers a permis de circonscrire les flammes. Deux personnes ont été évacuées.
	
> Le samedi 12 octobre 2013, une usine textile
de Caudry a été ravagée par les flammes. La violence de
cet incendie, survenu en début d’après-midi, a nécessité le
déclenchement de deux échelons du plan répertorié et le
déploiement de nombreux moyens. 80 Sapeurs-Pompiers
ont été mobilisés au plus fort de cette opération de secours
qui aura duré 24 heures. L’incendie a détruit 2 500 m²
d’ateliers au sol et endommagé
plus de la moitié des 6 000 m² de
toiture du bâtiment de production.
Toutefois, plus de 60% de l’outil
de production, la partie administrative, le stock de tissus finis et un
stockage de machines neuves ont
été sauvés.
Quelques jours plus tard, un feu
similaire dans les bâtiments d’une
autre usine de Caudry a nécessité, une fois encore, un important dispositif de secours.
	
> Le 20 novembre 2013, les flammes parties
d’un garage automobile de 500  m² se sont propagées à
deux habitations mitoyennes. L’incendie a été circonscrit au
moyen de 4 LDV dont une sur EPA. Un arrêté de mise en
péril a été réalisé.
	
> Un feu d’usine à Halluin dans un bâtiment de
400 m² a nécessité le déploiement de 4 LDV dont une sur
EPA. Une quarantaine de Sapeurs-Pompiers venus de différents CIS de la Métropole Lilloise a été engagée sur cette
opération survenue le 13 décembre 2013.

⩺ Incendies mortels en fin d’année
à Hellemmes et Somain
	

> Bien que de faible ampleur (le feu était éteint
à l’arrivée des secours), l’incendie survenu à Hellemmes,
le 26 décembre, a coûté la vie à trois personnes et laissera
des traces dans les mémoires des 37 personnels intervenants. Engagés pour un feu de maison, ils sont confrontés
à leur arrivée sur place à une situation atypique. Malgré
un calme trompeur et aucune trace apparente d’incendie,

ils ont découvert sur le trottoir les
corps gisants de deux enfants de 2
et 5 ans. Les tentatives de ranimation cardiopulmonaire sont restées
vaines. Au cours de la reconnaissance, le corps inanimé d’une personne âgée a été découvert et rapidement extrait de l’appartement.

	

> Le lendemain, les secours des CIS Somain,
Denain et Douai sont déclenchés pour un feu de maison
à Somain. Manquant à l’appel, un enfant de 3 ans, malheureusement décédé, est découvert dans le brasier par
le binôme d’attaque (BAT) du FPT Somain. Au cours de
la tentative de sauvetage, le chef du BAT a été brûlé à la
jambe. Le feu a été éteint au moyen de trois lances à débit
variable 45 (LDV45) dont une sur le camion bras élévateur
articulé (CBEA). Les habitations voisines ont été préservées grâce à l’action efficace des 35 Sapeurs-Pompiers
engagés.

⩺ Impressionnante explosion
à Lomme
L’embrasement d’une camionnette
contenant une trentaine de bouteilles de gaz et stationnée dans une
rue résidentielle de Lomme a nécessité le déploiement d’importants
moyens. Les premiers secours ont dû
composer avec l’explosion des bouteilles de gaz et le feu déjà généralisé
à plusieurs maisons provoquant des
fuites de gaz enflammé sur compteurs en façade. Il s’est
également propagé à d’autres véhicules à proximité.
L’action des secours issus du CIS Lomme renforcés par
certains CIS de la Métropole (Lille Littré et Bouvines, Haubourdin et Armentières) a permis de limiter considérablement les dégâts. Cinq maisons et huit véhicules ont néanmoins été entièrement détruits. Le bilan humain est quasi
miraculeux puisqu’aucune victime n’est à déplorer.

>>>> Des exercices

Grandeur Nature

⩺ Un exercice transfrontalier
à Mouscron

Le jeudi 28 février 2013, 300 sapeurs-pompiers, policiers
et médecins, français et belges, ont participé à un scénario catastrophe, organisé sur la RN
518 à Mouscron en Belgique. Cet
exercice avait pour objectif d’améliorer la coordination des moyens
de secours entre les deux pays.
La manœuvre a également permis
d’expérimenter le détachement de
liaison et d’évaluation (DLE). En
appui du commandant des opérations de secours, ce binôme
d’officiers franco-belge a la mission d’évaluer la situation,

Aperçu du contenu de la page 10

10 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

avant tout engagement de moyens. Ils ont à charge également de coordonner et faciliter les éventuels renforts à leur
arrivée sur le site. Ce dispositif, s’il est validé, pourrait être
étendu à l’ensemble des zones transfrontalières de l’Union
Européenne.

⩺ Un exercice ORSEC au Stade
Pierre Mauroy

Des bagarres à l’intérieur et sur le
parvis de l’enceinte, d’importants
moyens déployés, … Une atmosphère de crise était perceptible au
Stade Pierre MAUROY à Villeneuve
d’Ascq, le mercredi 2 octobre 2013.
De nombreux moyens matériels du
SDIS ont été déployés.
Heureusement, tout cela n’est que
le scénario d’un exercice ORSEC
Nombreuses Victimes organisé le
mercredi 2 octobre. 300 personnes
ont pris part à cette opération : 85
Sapeurs-Pompiers du SDIS, la
Protection Civile, le Samu, la Police mais aussi l’encadrement du
LOSC et d’Elisa.
Les acteurs et les observateurs
présents ont pu tirer de précieux
enseignements en vue de perfectionner la prise en charge des victimes en cas de déclenchement du
Plan Orsec Nombreuses Victimes.

>>>> LA Prévention et La

Prévision, deux missions
primordiales.
La mission générale des services d’incendie et de secours
(la protection des personnes, des biens et de l’environnement) repose sur trois temps opérationnels : les opérations de secours et en amont la prévision et la prévention.

⩺

La prévision

Quatre thèmes ont marqué l’année 2013 :
•	 La mise à jour du titre IV du Règlement Opérationnel relatif à la Prévision
•	 La mise en application du Règlement de Recensement Opérationnel avec une mise en conformité prioritaire pour les Etablissements Répertoriés
(ETARE) existants du groupe 1 avec locaux à sommeil.
•	 Le développement et la mise en oeuvre d’une application «GEODECI» permettant de faciliter l’analyse
de la Défense Extérieure Contre l’Incendie (DECI)
des risques courants des communes sur la base des
textes en vigueur.
•	 Le développement de l’application «ePRSaccès»
permettant le recensement des restrictions d’accès
pour les véhicules d’incendie et de secours.
Parallèlement, l’activité de la Prévision a également été
marquée par:
•	 La participation à l’évaluation des risques de sécurité civile et à la préparation des mesures de sauvegarde de manifestations d’ampleur telles que la Braderie de Lille, le salon de la moto de Pecquencourt,
le carnaval de Dunkerque, les courses cyclistes
comme le Paris-Roubaix, les 4 jours de Dunkerque
et le championnat de France cycliste sur route …
•	 La planification opérationnelle et la réalisation
d’exercices permettant de tester cette planification
telles l’exercice du 2 octobre 2013 permettant de
tester le mode d’action Nombreuses Victimes (NOVI)
avec les dispositions spécifiques ORSEC PPI (Plans
Particuliers d’Intervention de l’Organisation de la
Réponse de Sécurité Civile) du Stade Pierre Mauroy, mais aussi les exercices POI et PUI (Plan d’organisation Interne / Plan d’Urgence Interne)
•	 Le contrôle des 36 205 points d’eau et les prises
des mesures de débit sur un tiers des points d’eau
publics.
•	 De nombreux avis du SDIS en matière de demandes
d’autorisation d’exploiter des Installations Classées
pour la Protection de l’Environnement (ICPE), certificats d’urbanisme, documents d’urbanisme tels les

Aperçu du contenu de la page 11

11 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

Plans Locaux d’Urbanisme, autorisations d’aménager, permis de construire industriels et agricoles.
A signaler une forte activité dans la cadre des
études de sécurité et de sûreté publique avec participation aux commissions d’approbation.
•	 Le suivi des chantiers d’ampleur et le recensement
d’établissements à risques (quelques exemples :
construction du Terminal Méthanier à Dunkerque,
extension du tramway sur le Valenciennois, passage à 52m des rames du métro sur Lille Métropole, construction de l’entrepôt logistique Amazon à
Lauwin-Planque)
•	 Des actions de formation à la prévision avec deux
stages d’agents de prévision (PRS1) et un stage de
prévisionniste (PRS2), ces sessions concernant en
majorité des personnels en CIS.
•	 Le rappel sur les ordres d’opération et l’établissement d’un projet de note sur la procédure et la rédaction.

⩺

La prévention

La mission de prévention est plus spécifiquement centrée sur la prévention du risque incendie dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de
grande hauteur (IGH). Elle consiste à contrôler le respect
des règles de sécurité dans ces bâtiments et à proposer la
mise en place de mesures correctives le cas échéant. Le
SDIS agit dans ce domaine en tant que conseiller technique
des autorités compétentes en matière de police administrative (préfet, sous-préfet, maire), à qui revient au final la
décision de prescrire ou non les mesures proposées. Ce
contrôle intervient soit en amont (étude d’un projet de bâtiment ou de projet de travaux dans un bâtiment existant),
soit en cours d’exploitation du bâtiment (visite périodique).
Cette mission de prévention repose sur le travail de préventionnistes, affectés en CIS (60 agents), en groupement
territorial (35 agents à temps plein) ou au groupement Prévention (3 agents à temps plein).
En 2013, ces préventionnistes ont effectué 3572 visites et
3754 études de dossiers ainsi que 2264 réunions préparatoires.

En plus de cette activité de fond, le groupement Prévention
a piloté plusieurs dossiers importants et particuliers :
•	 Des réunions de travail autour des aménagements
des stations de métro en vue de l’extension des
rames de la ligne 1 desservant le Stade Pierre Mauroy. Ce dossier spécifique a justifié la saisine pour
avis de la commission centrale de sécurité du ministère de l’Intérieur,
•	 La mise en service au sein du SDIS, du secrétariat
de la sous-commission départementale de sécurité
(jusqu’alors assuré par l’un des services préfectoraux),
•	 La création d’une base de données de l’ensemble
des ERP et IGH du département, via le logiciel PREVENORD, conçu en interne.

Aperçu du contenu de la page 12

12 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

02 | Une ressource humaine
très précieuse
Plus de 6 000 agents collaborent quotidiennement pour la sécurité des nordistes. De
nombreuses actions sont mises en place pour
assurer le recrutement, le développement, la
formation et l’accompagnement de ce précieux potentiel humain.
>>>> DeS nouveLLES recrues

⩺ Deux concours SPP1 organisés
en 2013

L’organisation de deux Concours externes sur épreuves de
Sapeur-Pompier Professionnel de 1ère classe (350 postes
par concours) pour les cinq départements de la Zone Nord
a mobilisé, toute l’année, de nombreux agents de l’établissement, toutes directions confondues, et des autres SDIS
de la Zone.
Une Cellule Concours, composée de quatre agents permanents et d’une quinzaine de personnes de différents Groupements, a été créée pour l’occasion. Ces compétences
ont été nécessaires au traitement de 7  000 demandes
de dossiers pour 3  700 étudiés, à la mise en place des
épreuves, à la rédaction de conventions, mais aussi au développement d’applicatifs informatiques.
3 115 participants ont pris part aux écrits de pré-admission
organisés le 22 mai à Gayant-Expo à Douai. 160 agents
ont été mobilisés pour encadrer les épreuves, dont les GST
pour la partie technique. Les deux semaines suivantes,
50 agents ont procédé à la correction de
6 230 copies.
En septembre dernier, 2 487 candidats ont
participé aux épreuves sportives organisées sur 8 jours. 110 agents, pour la plupart issus de notre établissement, ont été
présents à la piscine de Dunkerque pour
la natation.
De même, à Gravelines dans le complexe
Sportica, les autres épreuves physiques
ont mobilisé quotidiennement 140 personnes, parmi lesquelles en moyenne 80
EPS du SDIS du Nord. Tous ont joué un
rôle dans la gestion des épreuves sportives, de l’administratif et de la logistique.
Du 4 au 15 novembre, 1  350 candidats
sont passés devant l’un des 6 jurys lors
des épreuves orales.
En plus des membres des jurys, une
dizaine de personnes ont été, chaque
jour, en charge de l’accueil des candidats, de la saisie des notes, …

⩺Les Journées d’aide à la décision
Inscrits sur listes d’aptitude, 1  200 candidats ont postulé
pour intégrer le SDIS du Nord. Seuls 108 d’entre eux ont
été sélectionnés et convoqués, les 3 et 4 décembre 2013
au CIS Douai, pour les épreuves sportives organisées dans
le cadre des Journées d’aide à la décision.
Six tests physiques ont permis de confirmer l’état de forme
physique des postulants. En soutien des deux agents du
Service Activité Physiques et Sportives (Groupement Formation/Sports), dix membres de la filière EPS ont été sollicités pour ces journées. Des officiers et des agents RH ont
assisté à ces tests en tant qu’observateurs.
Du 9 au 16 décembre, les candidats ont été reçus en entretien de recrutement face à un jury présidé par un Directeur
(PATS ou officier) et composé de deux officiers SPP et d’un
membre du Service Recrutement et Mobilité (DGRH).

Aperçu du contenu de la page 13

13 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

>>>> Les SPV, essentiels à

l’organisation des SECOURS

Au 31 décembre 2013, on recense 4 086 SPV (dont 10%
de femmes) parmi lesquels :
•	 3 738 SPV sont exclusivement volontaires (hors
double statut),
•	 329 sont des membres du SSSM,
•	 348 SPP ont un double statut,
•	 40 sont PATS du SDIS du Nord.
365 nouveaux SPV ont intégré le corps départemental,
dont 37 officiers de santé.
Deux CPI ont été intégrés au SDIS du Nord : Le Pommereuil le 1er janvier 2013 et Leval le 1er juillet 2013.
En fin d’année 2013, dans le département du Nord, il reste
donc 2 CPI communaux.

⩺ Une nouvelle campagne
d’engagement de SPV
Les Sapeurs-Pompiers Volontaires
occupent une place essentielle dans
l’organisation des secours. Pour faire
face aux besoins opérationnels, une
nouvelle campagne d’engagement a
été lancée en fin d’année 2012. A l’issue, des différents entretiens et tests,
365 nouveaux SPV ont rejoint les effectifs du Nord.
Par ailleurs, une nouvelle campagne a été relancée au
second semestre 2013. L’intervention du Président de la
République au congrès national des sapeurs pompiers à
Chambéry a provoqué un intérêt inhabituel des médias
pour le volontariat. Plusieurs médias nationaux (RTL) et
régionaux (Voix du Nord, Observateur du Douaisis, Grand
Lille TV, NRJ, Métropolys, RCF, France 3 Nord Pas de
Calais) ont sollicité le SDIS pour développer le sujet, déjà
abordé au cours d’un reportage tourné au CIS Denain et
diffusé le samedi 24 août dans le journal télévisé de 13
heures.
Les 60 nouvelles recrues débuteront leur formation d’intégration au premier trimestre 2014.

⩺ Une nouvelle approche de la
formation d’intégration
Une fois les épreuves du Concours terminées, une
réflexion a été menée sur la mise en oeuvre des Formations Initiales 2014. Celles-ci prendront en compte de
nouvelles techniques pédagogiques (approche par les
compétences) liées au profil attendu après formation. Au
Centre de Formation Départemental à Fort-Mardyck, les
stagiaires seront confrontés à des mises en situations
opérationnelles en adéquation avec les activités exercées
dans les CIS. Par ailleurs, au cours de leur FI, ils réaliseront à plusieurs reprises des immersions au sein de CIS.

⩺ Le recrutement de SPV au sein
du service de santé.
Une politique dynamique de promotion du
volontariat a été développée au Service
de Santé et de Secours Médical, en partenariat avec la Direction communication et
le Groupement Volontariat. Elle a notamment permis de recruter de jeunes médecins capitaines, ainsi que des internes
en médecine avec le nouveau grade de
médecin lieutenant. Des cadres infirmiers
assistants de recherche clinique ont également été recrutés comme SPV.
37 officiers de santé ont ainsi rejoint le corps départemental au cours de l’année 2013.

Aperçu du contenu de la page 14

14 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

⩺

Des textes qui évoluent

Le décret relatif aux sapeurs pompiers volontaires
(n°2013-412 du 17 mai 2013) est paru le 19 mai 2013. Il
abroge le précédent, modifié à plusieurs reprises et qui datait du 10 décembre 1999. Afin d’appliquer ce décret dans
les meilleures conditions, le Directeur Départemental des
Services d’Incendie et de Secours du Nord a mis en place
un groupe de travail chargé de faire des propositions sur
les aides à la décision pour l’avancement des SPV et sur
le taux d’encadrement en sous officiers SPV qui peut être
modulé par le Conseil d’administration entre 25 et 30 %.
De même l’année 2013 aura vu la publication de deux arrêtés relatifs à la formation des SPV.

>>>> Valoriser l’image

de l’Institution

SDISinfos
LETTRE INTERNE

D’INfoRmaTIoN

Du sERvIcE DépaRTEmEN

EDITO
de plaisir que nous
C’est avec beaucoup
numéro de
vous présentons ce premier Nord, SDIS
du
la lettre interne du SDIS

TaL D’INcENDIE

retrouvez-nous également

ET DE sEcouRs Du

NoRD

‫ ׀‬sEpTEmbRE 2013 ‫׀‬

Nº1

à destination des agents.

sur l'intranet

LES EprEuvES
du ConCours sPP
t!
se Poursuiven

étape, ils sont
a l’issue de la première
espérer. Du 2 au
SDIS organise
Comme en 2008, le
encore 2487 à pouvoir
les candiconcours de
ère
cette année deux
11 septembre, à Dunkerque, le meilleur
donné
Professionnels 1
Sapeurs-Pompiers
dats encore en lice ont
des six épreuves
SPV) pour les cinq
classe (diplôme et
d’eux-même à l’occasion
: natation,
la zone Nord.
départements de
sportives. sont au programme souplesse,
toire,
endurance cardio-respira ceinture dorsod’un tel
de la
l’organisation
musculaire
d’année,
fin
la
Dès
endurance
supéles 12 agents de la
ainsi que des membres
concours a mobilisé
l’occasion, et abdominale
membres
enfin, endurance des
concours, créée pour
et
cellule
rieurs
toutes Direcau fil des numéros
Ainsi, vous retrouverez
de nombreux personnels,
ont été inférieurs.
sur notre activité opéraconfondues. ces compétencesdossiers
des articles de fond
tions
sur
, des articles
seront convodes 7500
tionnelle et administrative
nécessaires au traitement
seuls les plus performants
sur nos actions les
mise en place des
ligne droite de ce
nos métiers ou encore
de préinscriptions, la
qués pour la dernière
développement d’apnovembre, ils se préplus remarquables.
épreuves mais aussi au
concours. Du 4 au 15
, à la rédaction des
jurys pour les épreuves
plications informatiques
senteront devant les
t les
700
les
parmi
régulièremen
d’être
Afin de vous présenter
conventions, ...
orales avec l’espoir
à
à vos attentes
la liste d’aptitude et
informations qui répondent lettre interne
candidats figurant sur
s, cette
Gayant-Expo à Douai,
un poste dans l’un des
et à vos préoccupation
Le 22 mai dernier, à
pouvoir prétendre à
encadrés par 160
grâce à la participaévoluera et s’enrichira
ils étaient 3115 candidats,
sDIs de france.
d’entre-vous.
à prendre part aux
tion de chacune et chacun
agents du sDIs du Nord,

INFOS.

: vous proposer un
Son objectif est simple
sur l’activité et l’actuaoutil d’information
. Il s’agit d’une
lité de notre établissement l’ensemble des
associe
œuvre collective qui
et des centres du
Directions, des services
SDIS.

épreuves écrites.

principes de l’Agenda
Afin de respecter les
à n’être transmise
21, elle aura vocation
qu’en format électronique.

⩺Une lettre d’information

les différentes épreuves agents
nombreux
ont mobilisé de

vous pourrez
Avec ce premier numéro, t les objectifs
percevoir plus concrètemen souhaitons
que nous
poursuivis et l'esprit
pour notre journal interne.

Le SDISiNFOS, lettre d’information mensuelle, a vu le jour en septembre 2013. Cette
publication, de 4 pages minimum, a pour objectif d’informer les agents de la vie de l’établissement.

Bonne lecture.

RT

colonel philippe vaNbERsELaE
Daniel RoNDELaERE
Nord Directeur Départemental
président du sDIs du

SDIS du Nord
18, rue de Pas
CS 20068
59028 Lille Cedex
PubLICatIoN
DIreCteur De La
Daniel RoNDELaERE
réDaCteur eN Chef
colonel philippe vaNbERsELaERT

Cette publication est diffusée dans sa version papier dans l’ensemble des Groupements fonctionnels et territoriaux et au sein
des CIS. Par ailleurs, elle est accessible en version numérique par tous les agents depuis l’espace intranet
n, Une
Une informatio
Un dessin,
idée d'article,

En fonction de l’actualité, une fiche pratique de 4 pages
aborde en détails des dossiers spécifiques : réforme de la
filière, formation, présentation de spécialités, descriptifs
des instances, bilan de l’activité opérationnelle...

⩺La Journée Nationale,

un événement très apprécié.
C’est une tradition, le SDIS du Nord
organise chaque année la Journée
Nationale des Sapeurs-Pompiers
en juin à Lille. Cette manifestation
très appréciée du public est l’occasion de présenter les multiples
facettes de l’activité du SDIS du
Nord.
De spectaculaires démonstrations et manoeuvres sont proposées pour promouvoir les compétences et le savoir-faire
de ses équipes. Des ateliers permettent aussi de sensibiliser aux gestes de premiers secours, à la prévention routière et aux risques domestiques.
Comme les Journées Portes-Ouvertes organisées dans les
CIS au cours de l’année, la JNSP est l’occasion de susciter
des vocations.

⩺Les agents mis à l’honneur.

contactez la Direction
au
Communication

CoNCePtIoN
Direction communication

03 28 82 28 65

PhotoS
Rossignol
philippe HouZE, pascal
ImPreSSIoN
sDIs du Nord

rendez-vous sur

www.sdis59.fr

ou par mail :

sdisinfos@sdis59.fr

De nombreux thèmes y sont abordés :
•	 retour sur les cérémonies institutionnelles et protocolaires : inaugurations, mise à l’honneur, départs
en retraite, voeux aux agents...
•	 retour sur les événéments (Journée Nationale des
Sapeurs-Pompiers, Sainte-Barbe...),
•	 retour sur les interventions marquantes, présentations des nouveaux dispositifs, matériels ou applicatifs opérationnels,
•	 présentation de services et portraits d’agents,
•	 diverses informations pratiques (carrière, formation,
mobilité...),
•	 compétitions sportives...
•	 agenda

Tout au long de l’année, la vie du SDIS du Nord est marquée par des temps forts : inaugurations, remises de véhicules, mais aussi cérémonies des Voeux, Ste Barbe départementale et de groupements, départs en retraite, ou la
JNSP. Ces dernières sont également l’occasion de mettre
à l’honneur les personnels.

>>>> Des OUTILS DE

MANAGEMENT

⩺Un nouvel organigramme

Le nouvel organigramme du SDIS comporte plusieurs
changements. Une Direction des Groupements des Systèmes d’Information et de Communication a été créée et
regroupe sous son autorité les Groupements Informatique,
Information Géographique et Transmissions. Les Unités de
Soutien Logistique, renommées Groupements de Soutien

Aperçu du contenu de la page 15

15 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

Technique, sont dorénavant placés directement sous l’autorité du Directeur des Groupements Technique Logistique.
De même, le Groupement Formation / Sports est rattaché
hiérarchiquement au Directeur Administratif et Financier.
Outre cette réorganisation, de nouvelles appellations ont
été mises en place. Une Direction devient un Groupement.
A cette occasion, un directeur prend le titre de Directeur
de Groupement. une Direction Générale devient une direction des groupements, avec à sa tête un Directeur des
Groupements.

⩺Une nouvelle méthode d’évaluation :
l’entretien professionnel

Dans le cadre de la démarche de Gestion Prévisionnelle
des Emplois et des Compétences (GPEC), initiée depuis
2010, le SDIS du Nord a souhaité passer d’une logique de
notation très limitée à une logique plus ambitieuse d’Entretien Professionnel (EP). Cette démarche est entièrement
dématérialisée, par le biais du logiciel Talentsoft.
En 2012, la première campagne d’entretiens professionnels a concerné 40 agents occupant des emplois de Direction. Fin 2013, 180 managers intermédiaires (chefs de CIS,
chefs de service, chefs de pôle, chefs de CTA, médecins de
groupement, …) ont expérimenté l’Entretien Professionnel.
Les résultats de cette campagne 2013 sont très encourageants. 73% des entretiens ont été réalisés et soumis au
visa de l’Autorité Territoriale (en 2012, 60 % des entretiens
avaient été effectués et soumis).
L’entretien professionnel est désormais
perçu comme un réel outil de management, un temps d’échanges cadré et
constructif.
Afin d’accompagner au mieux les
évaluateurs mais aussi les évalués,
un plan de formation managérial à
l’Entretien Professionnel a été mis en
œuvre. Concrètement, 16 sessions de 2 jours ont été organisées, pour 143 agents (PATS et SPP).
Pour la campagne 2014, 830 agents (dont l’ensemble des
PATS) seront évalués. Seuls les Chefs de salle, opérateurs

Codis/CTA, chefs d’unité, chefs d’agrès, chefs d’équipe et
équipiers intégreront le dispositif en 2015. A cette date, tous
les agents du SDIS seront alors concernés par l’entretien
professionnel.
	

⩺Un référentiel RH

La Direction des Groupements Ressources Humaines a
souhaité, dans un souci de transparence et d’information
des agents du SDIS 59, présenter les étapes de réalisation
et de décision des actes de gestion RH.
Elle a donc lancé un projet de rédaction de ses procédures
et de ses modes de gestion, accessibles depuis sur l’intranet du SDIS 59, par l’ensemble des agents. Tous les cas de
gestion y sont décrits.
Les procédures sont réalisées par quatre groupes de travail (recrutement, carrière, vie administrative de l’agent,
absences pour maladie ou accident de travail). Ceux-ci
sont composés d’agents volontaires de la DGRH et des
référents RH des groupements, qui se réunissent 2 à 3 fois
par mois.
Débuté en 2011, ce projet est mené parallèlement à la mise
en place du réseau métier RH. Ces 2 projets vont concourir
à l’optimisation des procédures, à l’harmonisation des pratiques au sein de la DGRH et à la fiabilisation de la gestion
RH.
Fin 2013, l’ensemble des procédures Recrutement et Carrière ont été réalisées, validées par l’équipe projet puis par
le Comité de Pilotage du projet (composé des membres du
Comité de Direction de la DGRH) et enfin mise en ligne sur
l’outil WikiSDIS.
Les travaux des deux autres groupes ont été entamés en
2013 et se termineront en cours d’année 2014. L’équipe
Projet se transformera alors en Comité de Suivi et sera
chargé d’assurer la maintenance et la mise à jour des procédures.
Les procédures existantes seront actualisées en fonction
des évolutions réglementaires et de l’évolution des modes
de gestion à la DGRH et de nouvelles procédures viendront
alimenter le référentiel au fur et à mesure.

Aperçu du contenu de la page 16

16 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

L’ensemble des agents du SDIS a d’ores et déjà accès de
manière transparente, via un outil collaboratif et performant,
aux procédures de gestion appliquées à la Direction des
Ressources Humaines.	

>>>> L’accompagnement

des agents

⩺Une médecine de prévention
renforcée

En juillet 2013, le SDIS du Nord a recruté un médecin du
travail, chargé de la prévention et de l’aptitude auprès des
agents du SDIS. Il participe notamment aux Comité d’Hygiène et de Sécurité (CHS), au Conseil Médico-Social
(CMS) et assure un suivi spécifique de certains agents.
En outre, un kinésithérapeute SPV vient compléter l’équipe
du SSSM ajoutant un métier de la santé qui n’était pas
encore représenté et complétant la palette des compétences mises au service des agents du SDIS. En lien avec
le médecin du travail, il intervient lors de consultations en
rapport avec l’activité physique (conseils sur la récupération, la diététique, la reprise d’activité suite à une blessure)
pour prévenir l’accidentologie. A deux, ils encadrent les
compétitions sportives organisées par le SDIS ou l’Union
Départementale (Cross, Challenge …)

⩺Un suivi personnalisé et adapté

d’échanger sur les situations devrait favoriser l’anticipation
d’éventuelles situations d’inaptitude afin de faciliter le maintien ou l’adaptation à l’emploi.
La nouvelle version du certificat médical d’aptitude et surtout la procédure qui l’accompagne devraient faciliter la
communication entre les chefs de CIS, les chefs de groupement, les médecins SPV, les médecins de groupement
et l’agent, afin de trouver un aménagement de poste viable
pour chaque cas. Le certificat médical d’aptitude permettra
également de demander l’organisation d’un Conseil Médico-Social Départemental pour les situations le nécessitant.
	

Dans le cadre de la démarche de prévention des Risques
Psychosociaux, ont été réalisés :
•	

•	
•	
•	

des personnels

L’accompagnement des agents en situation de handicap ou
d’inaptitude nécessite un dispositif spécifique qui implique
une forte coordination de l’ensemble des acteurs concernés. Afin que chaque situation puisse être traitée de la manière la plus adaptée possible, il est apparu important de
mettre en œuvre un dispositif de gestion des personnels
concernés.
Ses objectifs sont les suivants :
•	 Créer un dispositif de gestion des SPP et des PATS
en situation de handicap et d’inaptitude afin de leur
permettre d’exercer leurs fonctions dans des conditions adaptées.
•	 Contribuer au maintien dans l’emploi et préserver la
bonne santé des agents en situation de handicap et
d’inaptitude et leur permettre d’avoir une évolution
professionnelle.
•	 Créer un contexte favorable à la déclaration de situation de handicap ou d’inaptitude.
•	 Mettre en place un dispositif à destination des supérieurs hiérarchiques.
•	 Aider les SPV inaptes à leur activité professionnelle
suite à accident de service dans leurs démarches
vis-à-vis de leur employeur.
La mise en place d’un conseil-médico-social au SDIS du
Nord, vise à mieux accompagner les agents en situation
de handicap et d’inaptitude en leur proposant un panel de
personnes pouvant répondre à leurs attentes. Ce dispositif doit aider les agents à construire un nouveau parcours
professionnel leur permettant de continuer à évoluer dans
un environnement propice en répondant, dans la mesure
du possible, à leurs besoins et à ceux du SDIS. Le fait

⩺ Le psychologue du travail

•	

Une étude comparative PATS/SPP/CTA, dans laquelle 235 agents PATS et 38 personnels des CTA
ont pu s’exprimer sur les conditions de travail et le
stress dans un questionnaire en ligne (résultats disponibles sur l’intranet).
Des séances de sensibilisation et de présentation
des résultats de l’enquête auprès des 212 SPP qui
avaient été consultés en 2012.
Un recueil de situations de travail ressenties
comme problématiques en CTA (22h d’entretien)
Trois groupes de travail constitués pour proposer
des actions d’amélioration des conditions de travail. 8 PATS et 21 SP dont 2 du SSSM, se réunissent une fois par mois.
Un groupe de travail chargé de proposer une action
de formation à destination des Sapeurs-Pompiers
lors de la garde, afin de les aider à faire face aux
violences de personnes isolées en intervention.

Cette formation intitulée « Désamorcer l’agressivité avant la
violence » a été expérimentée de Septembre à Décembre,
sous la forme de tables rondes, dans un CIS de chaque
groupement (près de 75 SP rencontrés).
Le psychologue du travail a, en outre, effectué 64h d’immersions dans les groupements.	

>>>> DES COMPétences

Valorisées

⩺ Des formations à l’Hygiène
et à la Sécurité

« Etre garant de la santé, de la sécurité et contribuer à
l’amélioration des conditions de travail au SDIS du Nord»
constitue un objectif prioritaire du schéma DGRH.
Pour cela, des sessions de formation d’une durée d’une demi-journée ont été proposées aux agents PATS au cours de
laquelle plusieurs thèmes ont été abordés :
•	 La santé et la sécurité au travail : définitions,
cadre légal, acteurs de la prévention,
•	 Les droits et obligations de l’employeur et des
agents en matière de santé, sécurité au travail,
•	 La sécurité incendie : moyens de secours et
consignes à observer en cas d’évacuation.

Aperçu du contenu de la page 17

17 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

⩺Une préparation à l’examen
professionnel de Lieutenant 2ème classe
Outre la poursuite des préparations aux concours et divers
examens en partenariat avec le CNFPT, l’année 2013 a vu
la mise en place, d’une préparation à l’examen professionnel de Lieutenant de 2ème classe organisée en interne sous
l’égide du CNFPT. Cette préparation a représenté un total
de 219 heures de formation pour les encadrants. Elle débouchera sur 16 lauréats.

⩺Un système de tutorat pour
les jeunes officiers recrutés

Ainsi que l’organisation d’un système de tutorat pour les
jeunes officiers nouvellement recrutés : les intéressés sont
donc guidés durant leur première année au SDIS, durant
leur parcours professionnel comprenant notamment leur
formation initiale à l’ENSOSP. Cinq officiers externes ont
été concernés par ce tutorat en 2013.

>>>> De bONS RESULTATS

pour les sportifs

⩺ Deux titres de vice-champion de
France au Cross National

 
L’équipe du SDIS 59 a pris le départ des 9 courses au programme du Cross National organisé à Paray-le-Monial en
Saône et Loire.
La délégation nordiste s’est de nouveau illustrée en obtenant deux titres de vice-champion de France, l’un en individuel, l’autre par équipe. En individuel,
chez les Vétérans, David VENZA termine comme en 2012 sur la deuxième
marche du podium, à l’issue d’une
course très disputée. Par ailleurs,
l’équipe Senior Homme a manqué de
peu le titre et a obtenu une médaille
d’argent.

⩺

Quatorze qualifiés au
Challenge National

Après avoir passé avec les phases départementale à Cappelle-la-Grande, et zonale à Clermont dans l’Oise, quatorze sportifs ont pris part à la finale nationale du Challenge
de la Qualité organisée le samedi 6
juillet en Guadeloupe.
Malgré la chaleur, le taux d’humidité,
la fatigue dûe au décalage horaire,
le bilan de cette édition 2013 est très
positif. Avec quatre médailles, huit
places de finalistes et six records
personnels battus, le comportement
exemplaire des quatorze qualifiés a
été récompensé.

⩺ Des performances également
dans d’autres disciplines

Comme chaque année, les sportifs du SDIS se sont illustrés dans plusieurs disciplines :
•	 un titre de vice-champions d’Europe FFSE obtenu à
Prague (République Tchèque) pour les volleyeurs,
déjà champions de France.
•	 un titre de vice-champions de France à Cherbourg
(Manche) pour les basketteurs
•	 Une troisième place au championnat de France
organisé dans les Alpes-Maritimes pour les handballeurs
•	 une troisième place pour les rugbymen au Championnat de France 2ème Division, où deux équipes
du Nord étaient engagées.
Par ailleurs, au sein du Département, le premier championnat du Nord de Trail Sapeur-Pompier (15 et 30 kms) a été
organisé à Saint-Jans-Cappel à la fin du mois de juin 2013.

Aperçu du contenu de la page 18

18 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

03 | Des Bâtiments, des Matériels 	
	
et des Applicatifs adaptés
Les efforts de mise à niveau des parcs bâtimentaire et automobile se sont poursuivis au
cours de l’année 2013. Cette modernisation
a été accompagnée par la mise en place de
plusieurs applicatifs pour un meilleur suivi.
>>>> Des bâtiments

Modernes et fonctionnels

⩺Le nouveau CIS Vieux-Condé
inauguré en décembre 2013

Le nouveau Centre d’Incendie et de
Secours de Vieux-Condé a été inauguré le 8 décembre lors de la cérémonie de Sainte-Barbe du Groupement
4. Ce CIS de classe 4 regroupe les
CIS Condé et de Vieux-Condé dont
les locaux ne respectaient pas les
surfaces du programme type adopté par le Conseil d’administration
du SDIS en 2006. Les travaux de
construction de ce nouveau bâtiment avaient démarré le
17 octobre 2012.
Situé dans un environnement caractérisé par la présence
de schiste noir en mitoyenneté du terril de l’ancienne fosse
de l’Avaleresse, le bâtiment est constitué de 3 volumes en
voile béton armé traités différemment :
•	 Le socle du bâtiment est en béton matricé lasuré
noir pour souligner la référence au schiste noir extérieur. Cet espace comprend notamment l’accueil,
et les lieux de vie du bâtiment (foyer, cuisine).
•	 La salle de sport est traitée en béton clair.
•	 L’administration pour partie située à l’étage est
habillée de bois de mélèze dont la pose verticale
crée une continuité avec le bardage métallique de
la remise.Les menuiseries en aluminium rythment
les façades.
Pour parfaire son intégration, le bâtiment est coiffé d’une
toiture végétalisée. Le sol naturel est
préservé et mis en valeur avec un traitement végétal adapté au milieu minier. Le périmètre du site est clôturé de
billes de chêne posées verticalement
évoquant l’univers de la mine.
Les Sapeurs-Pompiers disposent désormais d’un équipement très fonctionnel et en parfaite adéquation avec leurs
missions.
Maître d’oeuvre : ESCUDIE FERMAUT
Montant des travaux : 6 950 607 euros TTC
Livré en novembre 2013

⩺ La fin des études du CODIS-CTA
Villeneuve d’Ascq
Situé à Villeneuve d’Ascq, sur la ZAC du Recueil, le terrain
acquis en 2008 accueillera à partir du second semestre
2015 le CODIS-CTA. Pendant du CTA Le Quesnoy, opérationnel depuis fin 2012, il regroupera les CTA Flandres, Lille
et Roubaix sur un site de 66 974 m². Le département comptera alors deux Centres de Traitement de l’Alerte, contre 4
actuellement.
Initiée en septembre 2012, la phase d’études s’est poursuivie durant l’année 2013. Une première phase de démolition
s’est déroulée pendant le premier semestre 2013. Le permis de construire a été accordé le 15 Juillet 2013.
Le bâtiment s’intégrera parfaitement à l’environnement
très arboré par un jeu de texture alliant le bois et l’inox. Il
sera équipé de panneaux solaires pour la production d’eau

Aperçu du contenu de la page 19

19 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

nisation des sols et plafonds ainsi que sur la modernisation
des ascenseurs. L’éclairage du bâtiment a été repensé en
totalité (y compris les espaces de parking). Tout le système
de chauffage est désormais entièrement tourné vers une
maîtrise des coûts de l’énergie. Le contrôle d’accès et la
sécurisation du site ont été renforcés.
Outre l’esthétique, les plateaux ont été réorganisés avec
une optimisation des surfaces et des équipements en
mobilier ainsi qu’une nouvelle répartition des services.
Par ailleurs, des espaces de stockage ont été recréés aux sous-sols
et meublés afin d’offrir aux services
de la rue de Pas des zones d’archivage (80m2 en plus des locaux
de 100m2 dédiés à l’archivage et
situés au Groupement 2) et libérer
ainsi des espaces sur les plateaux
en faveur des agents. Les travaux
ont également permis l’aménagement
de rayonnages au sein de l’ancien local soufflerie qui
hébergent dorénavant les archives du Groupement Accompagnement du Personnel. Un local a également été affecté
à la conservation des archives du Groupement Emploi et
Compétences.
 
Montant des travaux : 2 302 935 euros TTC
Livré : 26 Juillet 2013

⩺

Une première au CIS Haubourdin

Pour la première fois, la rénovation d’un CIS a été intégralement
confiée à des personnels du SDIS.
Du standard à l’administration, des
chambres aux sanitaires, le CIS
Haubourdin a ainsi été remis à neuf !
Plus spacieux, plus clairs et plus modernes, les nouveaux locaux ont été
inaugurés le lundi 2 décembre 2013 à l’occasion de la cérémonie de Sainte-Barbe des Groupements 2 et 3 et des
Services Centraux.
chaude, d’une chaudière à condensation à haut rendement,
d’une VMC double flux avec récupération de chaleur à
85 % et d’un système de climatisation réversible.
Maître d’oeuvre : Charles Renard
Montant des travaux : 7 660 782 € TTC
Livraison prévue : 2nd semestre 2015

⩺ Le site de la Rue de Pas
entièrement renové

Ce travail mené de concert entre le GST Lille et différents
services est une nouvelle preuve des multiples compétences que compte le SDIS.

>>>> La remise à niveau
des matériels se poursuit

⩺

De nouveaux VSAV

Les travaux de rénovation complète du site de la Rue de
Pas, amorcés en 2012, se sont déroulés sur 15 mois en site
occupé. Débuté par l’aménagement du premier étage, la
rénovation s’est poursuivie sur la totalité des étages et des
sous-sols, soit 4 632 m² de plateaux répartis sur 5 niveaux.

Les CIS Anzin, Cambrai, Denain, Douai, Dunkerque,
Fort-Mardyck, Armentières, Maubeuge, Roubaix, Somain,
Tourcoing, Valenciennes ainsi que Lille Bouvines, Malus et
Littré ont été dotés, en septembre de nouveaux Véhicules
de Secours et d’Assistance aux Victimes.

L’ensemble des espaces a été réhabilité avec un soin
particulier porté sur la colorimétrie, la signalétique, l’harmo-

Le coût d’acquisition de ces 15 engins s’élève à 1 130 220
euros, soit 75 348 euros l’unité.

Aperçu du contenu de la page 20

20 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

Il y a deux ans, les modifications apportées au nouveau châssis Renault ont
imposé l’agrandissement de la longueur
hors tout du véhicule afin de préserver
l’espace disponible dans la cellule.
Le SSSM désirant conserver autant
que possible la même place à l’intérieur du véhicule (surtout à la tête de
la victime) il a fallu faire l’acquisition de châssis le permettant. Les nouveaux véhicules, de type L3H2 comme leurs
prédécesseurs, ont gagné 30 centimètres par rapport aux
modèles mis en service précédemment.

⩺ Du nouveau en matériels
médico-secouristes
Les VSAV ont été dotés de nouveaux matériels médico-secouristes.
La mise en service d’appareils de
mucosités électriques avec consommables à usage unique a pour but
de simplifier le protocole de remise
en état du matériel en éliminant la
procédure de nettoyage et de désinfection des consommables et autres
accessoires, tout en optimisant les
conditions d’hygiène et d’asepsie.
dans le cadre d’une évolution technologique.
De nouveaux oxymètres de pouls équipent aussi les engins
dotés également de plans durs en résine avec immobilisateurs de tête

⩺

Véhicule Pédagogique Désincarcération : un projet ambitieux et inédit !

Séduit par l’idée d’élaborer un véhicule pédagogique au
sein du  SDIS du Nord, Renault a cédé, à titre gratuit en
2011, 5 véhicules neufs pour élaborer ce qui constituera de
futurs outils pédagogiques.

Rapidement, deux de ces véhicules ont été confiés aux ateliers du Service Départemental d’Incendie et de Secours du
Nord. Le cahier des charges établi, les travaux sur les véhicules sont immédiatement entrepris. La modification de
ces véhicules s’avère être un véritable challenge technique
qui mobilise tout le savoir-faire du chef des ateliers de Lille
et de ses personnels.
Le SDIS a ensuite souhaité
confier la transformation des
trois véhicules pédagogiques
désincarcération restants à
un partenaire extérieur. Une
proposition de collaboration
est alors adressée à plusieurs
lycées techniques du département. Très rapidement, une
convention à titre gracieux est signée entre le lycée technique Saint-Louis à Armentières et le SDIS.
Grâce au dynamisme et à l’engagement de l’équipe pédagogique et à l’implication sans faille des élèves, le véhicule
pédagogique fonctionnel a été restitué au SDIS après trois
mois de travail.
A terme, chaque groupement bénéficiera d’un outil pérenne pour travailler dans les meilleures conditions
la « cueillette des victimes » (opérations de relevage et de dégagement des victimes incarcérées).
Cet outil permet d’aborder plus
de 10 scénarii ou manœuvres de
dégagement différents mais également de travailler le balisage sur
intervention pour assurer la sécurité
des personnels sur la voie publique
de jour comme de nuit.

Aperçu du contenu de la page 21

21 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

>>>> Des Outils développés

pour une gestion OPTIMISée

		
⩺ Une meilleure traçabilité
des matériels

En liaison avec le Groupement Informatique, le Groupement Soutien Logistique a poursuivi sa modernisation en
se dotant d’outils de gestion informatisée.
Ainsi, les commandes de fournitures
et consommables sont désormais
réalisées à partir de catalogues
élaborés par les services du GSL.
Ce nouveau dispositif facilite le suivi
administratif et financier.
De même, un applicatif de gestion
des stocks a été développé en fin
d’année 2013. Sa mise en oeuvre
facilite le travail du Magasin Départemental et facilite la
préparation et le suivi des commandes des fournitures de
bureau, des produits d’entretien et divers consommables.

⩺Des applicatifs pour faciliter
l’approche opérationnelle

Le « plan directionnel » destiné à remplacer le plan urbain
a été mis en test dans des engins de plusieurs CIS des
groupements 2 et 3.
Les postes opérateurs des CTA sont maintenant équipés
d’un écran supplémentaire affichant la cartographie associée à l’adresse pour aider l’opérateur dans sa décision.
Ce dispositif mis en place par le Groupement Information
Géographique vise d’une part à améliorer la réactivité dans
le cadre de la mise à jour des plans parcellaires en ligne,
en passant notamment d’un rythme hebdomadaire à quotidien, et d’autre part à développer une application d’aide à
la décision : gDECI. Cet outil facilite l’analyse de la Défense
Extérieure Contre l’Incendie (DECI) et des risques courants
des communes sur la base des textes en vigueur.

⩺Un meilleur pilotage de l’activité des
ateliers mécaniques

L’agrégation des données issues
du système équipant les stations
de carburant du SDIS et des données provenant des fournisseurs
extérieurs permet de mieux suivre
les consommations de carburant
au sein de l’établissement et de
connaître avec une bonne précision l’état des stocks disponibles.
Par ailleurs, le travail de suivi de l’activité des ateliers mécaniques est désormais harmonisé et permet de disposer
d’un tableau de bord commun à l’ensemble des Groupements de Soutien Technique.
Parallèlement, une cartographie des compétences et une
évaluation des moyens ont été mises à la disposition de
chaque atelier par une société extérieure.

Aperçu du contenu de la page 22

22 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

04 | Une gestion administrative,
financière et juridique optimisée
Des outils et des indicateurs de gestion de
plus en plus précis permettent de proposer
un accompagnement financier, administratif
et juridique de l’activité opérationnelle et de la
vie de l’établissement.
>>>> Un Budget EFFICACE

⩺La structure budgétaire
Au titre de l’année 2013, la section de fonctionnement s’est
clôturée à 208,29M€ avec un taux de réalisation de 95%. La
section d’investissement représente 63,09M€. On observe
une double participation du Département, d’une part en
section de fonctionnement à hauteur de 95,5M€ en hausse
de 2,69% par rapport à 2012, d’autre part, en section d’investissement pour 1,7M€ destinés à la construction du CIS
Vieux Condé (inauguré en décembre 2013).
Quant aux participations des communes et EPCI, elles
s’élèvent à près de 100M€ pour assurer la gestion courante
en section de fonctionnement.

⩺ Un taux moyen de dette encadré
Malgré le climat d’incertitude régnant sur les marchés
financiers, le Groupement des Finances et du Contrôle de
Gestion a su maintenir un taux moyen de dette à 2,60 %
avec une structure de l’encours de dette majoritairement à
taux fixe.

⩺ Des indicateurs comptables en
amélioration

En matière comptable, l’amélioration continue des indicateurs substantiels du secteur d’activité (taux de rejets et
mandats, délai global de paiement, intérêts moratoires) témoigne de la responsabilisation de tous les acteurs comptables sur l’aspect qualitatif requis par la dématérialisation
de la chaîne.
 On note donc les évolutions suivantes :
2011    
Taux de rejet des
mandats        
Montant des intérêts
moratoires     

2012

2013

1,49 %

0,84 %

0,37 %

18 756 €

4 428 €

2 863 €

Le délai global de paiement se maintient à 17 jours toujours bien en deçà des 28 jours pour les collectivités selon
le dernier rapport annuel  de l’observatoire des délais de
paiement.
 
La clôture de l’exercice 2013 a permis également de dégager les priorités d’exécution budgétaire et comptable pour

2014 à commencer par le règlement partenarial de qualité
comptable et financière avec la paierie départementale.
Puis, 2014 constatera la parution du guide des procédures
comptables, le développement du dialogue budgétaire
via la revue de gestion, la consolidation de la prospective
financière…

>> Des nouveautés en

termeS d’achat public et
de procédures juridiques

⩺ Une démarche de négociation
initiée

Depuis le 1er janvier 2013, le GCP a initié une démarche
de négociation dans les marchés à procédure adaptée du
SDIS.
Cette phase, prévue au règlement de consultation, est

Aperçu du contenu de la page 23

4,23 %

Dépenses d'équipement hors AP
7 762 621,01 €
2,86 %
Opérations d'ordre
29 494 367, 47€
10,87 %

23 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord
Dépenses de personnel
154 867 795,61 €
57,07 %

Amortissement des immobilisations
22 323 994, 82€
8,23 %

En quelques
Chiffres ...
⩺ Compte administratif

Frais financiers
5 019 627,41 €
1,85 %
Charges à caractère général
22 239 177,35 €
8,19 %

> Recettes
FCTVA
4 833 295,85 €
1,73%
Autres recettes
14 340 435,16 €
5,13 %

Subvention Investissement
du Département
1 700 000,00 €
0,61 %
Emprunts
Auto-Financement
9 000 000,00 €
17 041 670,82€
3,22 %
6,10 %

Opérations d'ordre
34 908 252,81 €
12,49 %

Contribution du Département
95 500 000,00 €
34,17 %

Contributions
des communes et EPCI
102 163 777,87 €
36,55 %

> Dépenses
Autres dépenses
3 844 032,07 €
1,42 %

Dépenses d'équipement en AP
14 361 703,00 €
5,29 %
Remboursement de la dette
11 468 249, 51 €
4,23 %
Dépenses d'équipement hors AP
7 762 621,01 €
2,86 %
Opérations d'ordre
29 494 367, 47€
10,87 %

Dépenses de personnel
154 867 795,61 €
57,07 %
Amortissement des immobilisations
22 323 994, 82€
8,23 %

réalisée après la première analyse des offres de manière
écrite ou orale (audition possible). Elle permet de négocier
les prix, la qualité, les délais ainsi que tout autre élément
de l’offre pouvant sembler d’importance pour le service
demandeur. C’est également une possibilité de régulariser
certains dossiers affectés d’un manque de moindre importance et ne justifiant pas un rejet de l’offre.
Enfin cette démarche, élément essentiel d’une véritable politique d’achat, permet de dynamiser de manière globale la
commande du SDIS, tout en générant des économies sur
les montants des dépenses. La concurrence n’en est donc
que renforcée voire assainie.

⩺La mutualisation lancée

dans le domaine de l’achat

Alors qu’initialement, il s’agissait d’une préconisation d’un
rapport parlementaire, la mutualisation est vite devenue

Frais financiers
5 019 627,41 €
1,85 %
Charges à caractère général
22 239 177,35 €
8,19 %

FCTVA
4 833 295,85 €
1,73%
Autres recettes
14 340 435,16 €
5,13 %

Subvention Investissement
du Département
1 700 000,00 €
0,61 %
Emprunts
Auto-Financement
9 000 000,00 €
17 041 670,82€
3,22 %
6,10 %

une volonté politique visant de potentielles économies.

Déjà réalité dans de nombreuses administrations locales
Opérations d'ordre
dans le secteur
de €l’achat public, elle est devenue une pré34 908 252,81
12,49 %
occupation du Département
du Nord qui a lancé une grande
campagne à la fin de l’été 2013, dans ce contexte budgétaire difficile. Ont ainsi été conviés à étudier les potentielles
synergies de mutualisation : les services de la Région, des
deux Départements et des SDIS du Nord et du Pas-de-Calais.

Contributions
des communes et EPCI
102 163 777,87 €
36,55 %

Contribution du Département
95 500 000,00 €
34,17 %

Aperçu du contenu de la page 24

24 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

Deux thématiques ont été abordées :
•	 l’achat d’énergie dont le législateur, sous la
contrainte de Bruxelles, s’apprête à libéraliser la
concurrence pour les personnes publiques,
•	 les autres achats de ces mêmes administrations à
l’exclusion de la Région.
Diverses réunions se poursuivront en 2014, en vue de
trouver des pistes pertinentes de mutualisation selon les
catégories d’achat. Les possibilités de synchronisation des
calendriers des besoins et des échéances des marchés
sont également étudiés.
Enfin, dans le secteur de l’énergie, les réunions ont pour
objectif de conduire à la passation d’une convention de
groupement en vue de l’achat de prestations pour les futurs
marchés d’énergie des cinq entités susmentionnées.

⩺Accord-cadre, prestations juridiques,
formations : des premières au SDIS

Pour la première fois, la passation du premier accord cadre
du SDIS du Nord a permis de retenir plusieurs attributaires
qui seront remis en concurrence à chaque besoin dans les
règles fixées par le contrat cadre.
Cette démarche a été utilisée de manière pertinente pour la
première formalisation des achats de prestations de service
juridique au SDIS du Nord. Ainsi, trois lots, relatifs au droit
public, à la fonction publique et au droit privé et pénal, ont
été attribués à huit avocats de Lille et de Paris. Ceux-ci
proposeront des offres à chaque lancement d’un marché
dit subséquent.
De même, il faut signaler les formalisations des marchés
relatifs aux besoins de formation de la DGRH. Ces marchés
doivent répondre à un cadre réglementaire complexe imposant de nombreuses obligations aux employeurs publics
dans le domaine de la formation de leurs personnels. A
l’instar des prestations de service juridique, ils relèvent des
dispositions de l’article 30 du Code des marchés publics.

⩺Des missions non rattachées
au SDIS indemnisées

2013 a vu l’aboutissement d’un long travail de réflexion et
de concertation qui permettra au SDIS à compter de 2014
d’être indemnisé pour de nombreuses interventions ne se
rattachant pas directement à ses missions.
Une longue recherche jurisprudentielle et doctrinale a permis de proposer à la Direction des Groupements Opérations et au Groupement Finances une articulation administrative et juridique permettant l’émission d’un titre de recette
à l’encontre des bénéficiaires ou des responsables de certaines interventions :
•	 mobilisation d’un service de sécurité pour des manifestations ouvertes au public ;
•	 prestations non urgentes et facultatives ;
•	 certaines interventions de lutte contre la pollution ;
•	 fourniture de figurants ou de matériels à
des sociétés de production audiovisuelle.

⩺ Des contrats dommages aux biens
et pour la protection sociale des SPV.

Deux contrats d’assurance arrivaient à échéance au 31 décembre 2013. Une procédure d’appel d’offres a donc été
initiée durant l’année pour les contrats suivants :
•	 le contrat Dommage aux biens couvre un parc
immobilier d’environ 190 000m² contre les risques
d’incendie, électrique, tempête ou bris de glace.
•	 le contrat Protection Sociale des SPV garantit les
4071 SPV dans le cadre de la loi de 1991 et ses
décrets d’application.
A garanties contractuelles équivalentes, le SDIS a profité
d’un contexte concurrentiel favorable qui a généré une diminution des primes de : 36,88 % pour le dommage aux
biens et 12,50 % en protection sociale.

>>>> l’aide à la décision

Félicitée

⩺ Maitriser les risques

grâce à des indicateurs fiables
Sous l’autorité du DDSIS et du DDA, la Direction de Groupement du Contrôle Interne a contribué à :
•	
•	
•	
•	
•	
•	

assurer un pilotage stratégique du SDIS,
identifier et gérer les risques en corrélation avec les
objectifs du service,
assurer des missions d’audit interne afin de maintenir la cohérence entre les objectifs et la maîtrise
des risques,
assurer une coordination de la politique du SDIS
sur tout le département,
réaliser des missions ponctuelles d’inspection générale,
créer des indicateurs pour évaluer, mesurer, quantifier mais aussi assurer une uniformité des données communiquées par le SDIS du Nord.

Direction transversale et pluridisciplinaire la DGCI a un
périmètre d’intervention étendu à l’ensemble du SDIS, qu’il
s’agisse des groupements fonctionnels, territoriaux ou des
CIS. Son champ d’activité est composé de nombreuses
compétences :
•	

•	
•	
•	
•	

le contrôle interne consiste à maitriser les risques,
garantir la conformité des actions mises en oeuvre
par rapport au SDACR et au Réglement Opérationnel,
l’audit interne implique une mission d’évalutation
des informations et des processus,
le conseil,
l’évaluation de la politique publique via le pilotage
stratégique et le suivi des indicateurs founis par le
Groupement Finances et Contrôle de gestion,
la mission d’inspection générale.

La DGCI a une mission d’inspection confiée uniquement
par le DDSIS. En 2013, deux missions de ce type ont mobilisé, en parallèle des missions courantes, l’ensemble de
la Direction pendant plus de deux mois. Au cours de cette

Aperçu du contenu de la page 25

période, ont notamment été réalisés de nombreux entretiens de personnels en marge de la rédaction du rapport à
destination du Directeur Départemental, à qui des préconisations ont été fournies.

⩺ Un système d’informations

décisionnel Ressources Humaines

L’informatique décisionnelle désigne les moyens, les outils
et les méthodes qui permettent de collecter, consolider,
modéliser et restituer les données d’une organisation, en
vue d’offrir une aide à la décision et de permettre aux responsables d’avoir une vue d’ensemble de l’activité traitée.
Le projet de Système d’Information Décisionnel Ressources
Humaines (SID RH) doit permettre de construire et de publier des tableaux de bord RH automatisés à destination
des managers du SDIS. Il a été entièrement développé par
la Direction des Groupements Ressources Humaines, du
Groupement Finances et Contrôle de Gestion et du Groupement Informatique. Les enjeux sont de répondre aux besoins de pilotage des managers et de les responsabiliser
pour un meilleur pilotage des ressources puis de développer le dialogue de gestion au sein de l’établissement.
Trois lots d’indicateurs RH sont d’ores et déjà planifiés :
•	 10 tableaux de bord consacrés aux effectifs et à
l’absentéisme, soit 25 % du cahier des charges, ont
été finalisés au deuxième semestre 2013. Il sera
déployé début 2014.
•	 Les premiers tableaux de bord des indicateurs relatifs à la masse salariale seront informatisés en
début d’année 2014 et mis à disposition de tous les
utilisateurs sur le 1er semestre 2014.
•	 les indicateurs relatifs à l’accidentologie seront disponibles en 2015.
Un portail, accessible via l’intranet, a été construit par la
Direction Informatique afin de publier mensuellement les
tableaux de bord RH.

⩺L’architecture informatique au service
de la prochaine comptabilité analytique

Le processus de dématérialisation des pièces comptables
s’est poursuivi :
•	 mise en place de la Gestion Electronique des Documents (GED) pour Astre GF, interface incontournable pour assurer une organisation structurée de
l’archivage électronique des pièces comptables. Le
SDIS du Nord reste un établissement pilote en matière de dématérialisation de la chaîne comptable
et financière,
•	 installation de la plateforme DEMABOX (dématérialisation en amont de la chaîne de facturation),
validation des mentions obligatoires pour une utilisation croissante en 2014,
•	 travaux d’étude sur l’architecture informatique de
la prochaine comptabilité analytique avec un début
d’application programmé en 2014 pour certaines
dépenses.

Aperçu du contenu de la page 26

26 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

LISTE DES ABRéVIATIONS
ET DES ACRONYMES
>>> A

>>> I

AC : Accident de circulation

ICPE : Installations classées pour la Protection
de l’Environnement

>>> B

IGH : Immeuble de Grande Hauteur

BAT : Binôme d’attaque
>>> C

>>> J
JNSP : Journée Nationale des Sapeurs-Pom-

piers
CBEA : Camion bras élévateur articulé
CHS : Comité Hygiène et Sécurité

>>> L

CMS : Conseil Médico Social

LDV : Lance à Débit Variable

CIS: Centre d’Incendie et de Secours
CNFPT : Centre National de la Fonction Publique Territoriale
CODIS : Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours
CPI : Centre de Première Intervention
CTA : Centre de Traitement de l’Alerte
CTD : Centre Technique Départemental

>>> N
NOVi : Nombreuses Victimes
>>> O
ORSEC : Organisation de la Réponse de Sécu-

rité Civile
>>> P
PATS : Personnel Admistratif, Technique ou Spé-

>>> D

cialisé

DECI : Défense Extérieure contre l’Incendie

PPI : Plan Particulier d’intervention

DGCI : Direction de Groupement du Contrôle Interne

POI : Plan d’organisation interne

DGOPE : Direction des Groupements Opérations

PRS : Prévision

DGRH : Direction des Groupements Ressources Humaines

PRV : Prévention
PUI Plan d’Urgence Interne

DGSIC : Direction des Groupements Systèmes
d’Information et Communication

>>> S

DLE : Détachement de Liaison et d’Evaluation

SAP : Secours à Personne

>>> E

ENSOSP : école Nationale Supérieure des
Officiers de Sapeurs-Pompiers
EPA : échelle Pivotante Automatique
EPS : éducateur Physique et Sportif
ERP : établissement Recevant du Public
ETARE : Etablissement Répertorié
>>> F
FPT : Fourgon Pompe Tonne
>>> G
GCP : Groupement de la Commande Publique
GED : Gestion électronique des Documents
GPEC : Gestion Prévisionnelle des Emplois et

des Compétences
GSL : Groupement de Soutien Logistique
GST : Groupement de Soutien Technique

SDACR : Schéma Départemental d’Analyse et

de Couverture des Risques
SPP : Sapeur-Pompier Professionnel
SPV : Sapeur-Pompier Volontaire
SSSM : Service de Santé et de Secours Médical
>>> V

VL : Véhicule Léger
VP : Voie Publique
VSAV : Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes

Aperçu du contenu de la page 27


                

Aperçu du contenu de la page 28

Conception et impression : SDIS du Nord - Photos : P.HOUZE et P.ROSSIGNOL

28 - Rapport d’activité 2013 - SDIS du Nord

SDIS du Nord
18, rue de Pas
CS 200 68
59038 Lille Cedex
03,28,82,28,59
www.sdis59.fr

  • 1
  • 2 - 3
  • 4 - 5
  • 6 - 7
  • 8 - 9
  • 10 - 11
  • 12 - 13
  • 14 - 15
  • 16 - 17
  • 18 - 19
  • 20 - 21
  • 22 - 23
  • 24 - 25
  • 26 - 27
  • 28