Aperçu du contenu de la page 1

MAGAZINE

N°126

LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DE LA LOIRE – NOVEMBRE / DÉCEMBRE 2017

DOSSIER

GÉNÉRATION
TRAIL
FOCUS

À VOS CÔTÉS

Envie de rénover
Interview du
nouveau président votre logement ?

PORTRAIT

Nazim Hitch
sort des coulisses

Aperçu du contenu de la page 2

Dé pa r tem ent d e la Loire
2   r u e Cha r les d e Gaul le
42 02 2   Sa i n t-Ét ie nne ced ex 1
Té l. 0 4  7 7   4 8  42  42
E m a i l   : i nfo@ loire.fr
w w w. loi re. f r

Directeur de la publication : Georges Ziegler, président du Département de la Loire / Rédactrice en chef : Marie Camière /
Rédaction : Peggy Chabanole, Émilie Couturier, Tamara Pélardy, Sophie Tardy / Crédits photos : Fabrice Roure (couverture,
pp. 5, 11, 12-13, 14-15, 16, 21), Adobe Stock (p.2), Hubert Genouilhac/PhotUpDesign (pp. 3, 4, 6-7, 21, 27, 29), Vincent
Poillet (pp. 3, 4, 5, 8, 9, 10, 24-25), Département de la Loire (p. 3), PHF (p. 9), Elodie Pilon/ Pôle Métropolitain (p. 17),
François Lesca (p. 18), Johann Trompat (pp. 20, 27), Ella & Pitr (p. 26), Frédéric Chambert (p. 26), Thierry Sourbier (p. 28),
Fondation L’Oréal (p. 28), Pierre & Florent (p. 30), Pierre Dolzani (p. 30), Mériadec Le Clainche (p. 31), DR (pp. 31, 36), Lili
im Licht (p. 32), Julia Robert (p. 32), ADAGP, Paris 2017 (p. 33) / Création graphique : Sphère publique / Réalisation :
 / Impression : Imaye Graphic / Diffusion : Adrexo / Tirage : 330 000 ex / Dépôt légal : 3e trimestre 2017
Sur www.loire.fr/webzine, découvrez la déclinaison numérique du magazine et ses nombreux bonus (contenus
exclusifs, photos, vidéos…)

Le Département agit pour
le développement durable
en imprimant son magazine
sur du papier contenant
des fibres recyclées, certifié
FSC® et Écolabel Européen.

Aperçu du contenu de la page 3

SOMMAIRE

ÉDITO

4-13

ACTUALITÉS

4 INSTANTANÉS
Retour en images sur les dernières semaines
6 FOCUS
Interview de Georges Ziegler,
nouveau président du Département
8 L’ESSENTIEL
Toute l’actualité de la Loire
12 ARRÊT SUR IMAGE
La nouvelle Comédie de Saint-Étienne

GEORGES ZIEGLER

L

PRÉSIDENT
DU DÉPARTEMENT
DE LA LOIRE

ES ÉLUS DE NOTRE ASSEMBLÉE ONT DECIDÉ DE
ME CONFIER, IL Y A QUELQUES SEMAINES, LA
PRÉSIDENCE DU DÉPARTEMENT DE LA LOIRE.

Je suis particulièrement honoré de la confiance qu’ils
m’ont temoignée, à l’heure où une page importante de
l’histoire de notre collectivité vient de se tourner avec

le départ de Bernard Bonne. Sous son impulsion, notre territoire
a poursuivi sa transformation et son développement, malgré un
cadre institutionnel en pleine mutation et un contexte budgétaire
toujours plus contraint. En lui succédant, je veux naturellement
inscrire l’action du Département dans la continuité, en respectant

14-21

EN ACTION

14 DOSSIER

L’essor du trail
20 À VOS CÔTÉS
Rénover devient simple
22 TRIBUNES LIBRES

la mise en œuvre des politiques que nous avons initiées depuis 2015
en faveur de la Loire et de ses habitants. Continuer n’empêche pour
autant pas de proposer ni d’innover et le Département tel que je le
conçois ne doit en aucun cas demeurer une institution figée.

L’ambition comme moteur de notre action ”
La proximité avec nos concitoyens qui le caractérise et la
préservation des solidarités humaines et territoriales qu’il favorise
en font un échelon essentiel de notre organisation administrative.
Ce rôle, personne ne peut le contester et il nous faut chacun le
défendre. Notre institution continuera de se mobiliser avec ses
partenaires sur des projets structurants liés aux infrastructures,
au développement durable, à l’aménagement du territoire ou au
numérique constituant un effet de levier sur la compétitivité

24-35

LA LOIRE ET VOUS

24 ÉCHAPPÉE BELLE
La vie de château

globale de la Loire et sur son rayonnement. Cet engagement doit
contribuer à l’amélioration du cadre de vie et du bien-être de nos
habitants, tout en préservant l’équilibre entre tous nos territoires.

26 INITIATIVES
Ils font bouger la Loire

Notre Département dispose pour cela d’atouts remarquables et

29 À TABLE
« Fingers » noix et caramel beurre salé

singularité doit être mise en valeur. Je m’emploierai donc

30 SÉLECTION AGENDA
Nos 10 coups de cœur
34 PORTRAIT
Nazim Hitch, créateur de tubes

de richesses patrimoniales, humaines et naturelles dont la
quotidiennement, avec les élus de la majorité départementale, à
promouvoir l’excellence et la capacité d’innovation de la Loire
pour que nous puissions imaginer ensemble un Département
dynamique, attractif et tourné vers son avenir.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

 3

Aperçu du contenu de la page 4

ACTUALITÉS 

  INSTANTANÉS

16

OCTOBRE

UN NOUVEAU PRÉSIDENT
Georges Ziegler est élu président du Département de
la Loire par l’Assemblée départementale. Jusqu’alors
1er vice-président, il succède ainsi à Bernard Bonne,
élu fin septembre sénateur de la Loire, qui occupait
cette fonction depuis mars 2008 (voir pages 6-7).

12

OCTOBRE

COLLÉGIEN… ET
DÉJÀ CITOYEN !
La vice-présidente Michèle Maras remet
les prix aux lauréats de cette opération, qui
implique les collégiens dans la construction
d’un projet citoyen, en présence d’une
centaine d’adolescents et de représentants
de l’Éducation nationale ainsi que de
l’enseignement catholique.

11-12
OCTOBRE

SEMAINE BLEUE
Plus de 8 000 seniors ont assisté au
Temps des copains, un spectacle musical
gratuit offert par le Département dans le
cadre de la Semaine bleue. Les quatorze
chanteurs, danseurs, comédiens et
acrobates de la troupe Équinoxe ont fait
vibrer le public au son des yéyés !

13

OCTOBRE

JEUNES
SAPEURS-POMPIERS
Les 41 lauréats ligériens du brevet national de jeune sapeurpompier reçoivent leur diplôme des mains d’élus du Département,
du préfet de la Loire et de divers représentants du SDIS 42, dont le
colonel Alain Mailhé (photo), qui dirige le service départemental
d’incendie et de secours depuis fin septembre.

4  LOIRE MAGAZINE

 

Aperçu du contenu de la page 5

TOUTE L’ACTUALITÉ
DU DÉPARTEMENT

20

www.loire.fr

 

OCTOBRE

MÉDIATHÈQUE
Séverine Reynaud, conseillère départementale déléguée aux
médiathèques, et Jérémie Lacroix, vice-président, inaugurent les travaux
d’extension et de modernisation de la médiathèque de Charlieu, aux
côtés du maire Bruno Berthelier et de René Valorge, président de
Charlieu-Belmont Communauté. Cette structure fait partie du réseau
animé par la direction départementale du livre et du multimédia.

3

OCTOBRE

CONTOURNEMENT DE BONSON
Le vice-président du Département Alain Laurendon (désormais
1er vice-président) inaugure un nouveau tronçon du contournement
de Bonson en compagnie du maire Joseph Deville. Dans la continuité
de la déviation de la RD 498, cette section de la RD 8 permet de rallier
désormais Sury-le-Comtal sans traverser Bonson.

23

 

SEPTEMBRE

FOIRE DE SAINT-ÉTIENNE
Georges Ziegler dévoile le stand du Département
« Loire 4.2 » lors de l’inauguration de la Foire de
Saint-Étienne. Parmi les diverses animations sur le
numérique proposées sur cet espace, une immersion à 360°
au cœur d’un match à Geoffroy-Guichard a séduit
plus de 2 000 visiteurs en dix jours. Une expérience
à vivre prochainement au Musée des Verts !

2

 

SEPTEMBRE

LES 80 ANS
DE LA CHORALE
La Chorale de Roanne célèbre son anniversaire
à la Halle André Vacheresse en présence du
vice-président Jean-Yves Bonnefoy. Au programme :
animations et matches amicaux face à l’ASVEL
et Vichy-Clermont, deux formations amies
historiques, et au voisin Lentigny.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

 5

Aperçu du contenu de la page 6

ACTUALITÉS 

  FOCUS

INTERVIEW. Georges Ziegler a été élu à la tête du Département de la Loire le 16 octobre.
Il succède ainsi à Bernard Bonne, devenu fin septembre sénateur de la Loire. Les priorités
du nouveau président : faire de la Loire un territoire innovant, à la pointe en matière de
numérique, et préserver le bien-vivre pour tous les Ligériens.

« Notre capital, c’est la richesse
humaine de ce département »
Vous êtes élu au Département
depuis plus de vingt ans. Quels
sont vos projets pour la Loire en
tant que président ?
Le Département accompagne les Ligériens
tout au long de leur vie, donc le plus
important, pour moi, c’est de préserver
le bien-vivre dans la Loire pour tous
les habitants. Cela englobe tous les
aspects de la vie : l’éducation, la santé,
les transports, la culture, le sport, le
tourisme, l’environnement… Sans oublier
le numérique, qui doit améliorer nos
services et notre quotidien, dans les villes
comme dans les campagnes. La transition
numérique est une opportunité dont
notre territoire doit s’emparer.

Où en est la Loire dans cette
transition numérique ?
Nous avons été l’un des premiers
Départements à initier un réseau de
fibre optique, et d’ici 2020, tous les foyers
seront raccordés au très haut débit. Grâce
à la fibre, vecteur clé d’information, de
loisirs et de culture, il s’agit d’ouvrir des
fenêtres sur le monde, même dans
les plus petits villages de la Loire. Les
médiathèques du réseau départemental
jouent aussi un rôle clé dans l’accès de
chacun au numérique. On est entré
de plain-pied dans le 21e siècle, et je
souhaite que la Loire soit à la pointe
en matière d’usages numériques, qu’il
s’agisse d’e-administration, d’éducation,
de santé connectée ou d’équipements
intelligents. Notre vice-président Jérémie
Lacroix et notre conseillère déléguée au
développement des usages numériques,
Séverine Reynaud, travailleront pour cela
avec l’ensemble des acteurs concernés.

6  LOIRE MAGAZINE

Georges Ziegler. Pour le nouveau président, l’avenir du Département repose sur sa

capacité à s’adapter et à réinventer le territoire avec l’ensemble des collectivités locales.

Aperçu du contenu de la page 7

ACTUALITÉS 

  FOCUS

 La Loire doit
démontrer son excellence,
innover et oser être fière
d’elle-même. »

Quels sont les autres défis que doit
relever le Département ?
Ils sont liés à l’évolution sociétale. Face
au vieillissement de la population par
exemple, il faut inventer de nouvelles
solutions pour favoriser l’autonomie
des personnes âgées. La vice-présidente
Annick Brunel poursuit le travail engagé.
Préserver l’environnement est un autre
défi majeur. Notre Agenda 21, piloté
par Jérémie Lacroix, répond à cette
préoccupation. Là aussi, les technologies
digitales peuvent apporter des réponses, en
permettant d’économiser des ressources,
des déplacements, etc. Notre collectivité
doit d’ailleurs montrer l’exemple à travers
les réunions à distance, les services
dématérialisés, etc. Mais il faut se rappeler
que la technologie est un outil à notre
service. Elle doit répondre à nos besoins,
et ne remplacera jamais l’humain.

Et sur le plan des infrastructures ?
Je réaffirme la continuité de la politique
qui a été menée par Pascal Clément et
Bernard Bonne sur l'A45. Cette autoroute
est essentielle pour désengorger le sud
du département et désenclaver toute la
Loire. Le gouvernement doit donner sa
réponse définitive en décembre. J’espère
fermement qu’elle sera positive et que
l’État respectera sa parole. L’A45  va
booster extraordinairement l’attractivité
du département, mais aussi l’emploi : le
chantier représente à lui seul plusieurs
milliers d’emplois.

Le 1er janvier 2018, la communauté
urbaine de Saint-Étienne accèdera
officiellement au statut de métropole.
Quelles seront les conséquences
pour le Département ?
C’est un des autres grands chantiers
à venir. Des négociations avec SaintÉtienne Métropole permettront de
redéfinir les compétences de chacun sur
son territoire. Elles doivent être menées
de façon très sereine, avec une volonté
de développement concerté. C’est une
chance pour le département de la Loire
d’avoir une métropole, puisque son
attractivité sera bénéfique à l’ensemble
de nos territoires. Comme c’est une chance
pour Saint-Étienne Métropole d’avoir des
relations harmonieuses avec les territoires
concernés par son rayonnement. Cette
concertation se passera donc dans les
meilleures conditions, et une commission
présidée par le 1er vice-président Alain
Laurendon et comprenant des élus des
trois arrondissements sera mise en place
pour suivre cet important dossier.

Les Départements doivent-ils s’inquiéter
de la montée en puissance des Métropoles
et des Régions ?
Je suis «   départementaliste   » et je ne
crois pas que l’avenir des Départements
soit menacé. Nous restons un échelon de
proximité indispensable, chef de file de
l’action sociale et premier partenaire des
collectivités locales. Ce que je demande,
c’est que nous soyons associés aux décisions

qui nous concernent, et qu’on ait le droit
à l’expérimentation. Il faut laisser aux
collectivités locales des moyens qui leur
permettent d’être force de progrès. Si
on n’a plus aucune marge de manœuvre
budgétaire, on ne peut rien faire. Par ailleurs,
je crois beaucoup à la complémentarité des
actions des collectivités. Il faut travailler de
concert, pour l’intérêt de tous.

Comment cela se traduira-t-il dans
les relations avec les collectivités ?
C’est par le dialogue qu’on pourra réinventer
ensemble le territoire. C'est le 1er viceprésident Alain Laurendon qui mène
cette mission essentielle. Nous devons
mettre en place une nouvelle donne car
on ne peut pas tout faire. Nous voulons
concentrer nos efforts sur des projets
qui renforcent l’attractivité de la Loire
et le bien-vivre des Ligériens, tout en
préservant l’équilibre territorial. Nous avons
un magnifique département, qui a besoin
d’être mis en valeur et plus accessible. Et
notre capital, c’est sa richesse humaine,
ce sont les femmes et les hommes qui
y vivent et qui ont des choses à créer.
La Loire doit aujourd’hui démontrer son
excellence, innover et oser être fière d’ellemême. Et en même temps, il faut savoir
se remettre en question de façon positive
et confronter les points de vue pour faire
toujours mieux. C’est dans cet état d’esprit
que l’ensemble des vice-présidents et
moi-même souhaitons travailler.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

 7

Aperçu du contenu de la page 8

ACTUALITÉS 

  L’ESSENTIEL

INSTITUTION

LE NOUVEL EXÉCUTIF DÉPARTEMENTAL
À la suite de l’élection de Georges Ziegler à la tête du Département le 16 octobre, un nouvel exécutif a été
mis en place autour de douze vice-présidents, secondés par dix conseillers départementaux délégués.
Les attributions ont été réparties de la façon suivante :
Georges ZIEGLER
président
Alain LAURENDON
1er vice-président
Solidarité territoriale, relations avec les
EPCI, suivi du transfert de compétences
avec Saint-Étienne Métropole
Solange BERLIER
2e vice-présidente
Enfance, action sociale départementale
et logement
Hervé REYNAUD
3e vice-président
Finances, patrimoine départemental et
évaluation des politiques publiques

Marianne DARFEUILLE
conseillère déléguée
Maîtrise de la Loire,
écoles de musique
et enseignement artistique

Michèle MARAS
4e vice-présidente
Jeunesse et ressources humaines
Jean-Yves BONNEFOY
5e vice-président
Sports
Véronique CHAVEROT
6e vice-présidente
Tourisme
Jean-François BARNIER
7e vice-président
RSA et insertion
Chantal BROSSE
8e vice-présidente
Agriculture

Jean-Claude CHARVIN
conseiller délégué
Festivals
et spectacles vivants

Séverine REYNAUD
conseillère déléguée
Développement des usages numériques
et médiathèques

Sylvain DARDOULLIER
conseiller délégué
Maisons de santé pluriprofessionnelles
et Maisons de services
au public

Alexandra RIBEIRO CUSTODIO
conseillère déléguée
Archives départementales
et anciens combattants

Clotilde ROBIN
conseillère déléguée
Logement
et Maison de l’habitat

Jérémie LACROIX
9e vice-président
Voirie, transports, aménagement
numérique des territoires et
développement des usages, Agenda 21
Annick BRUNEL
10e vice-présidente	
Autonomie
Daniel FRÉCHET
11e vice-président
Environnement
Christiane JODAR
12e vice-présidente
Eau, assainissement
et ingénierie territoriale

Pierre VÉRICEL
conseiller délégué	
Patrimoine mobilier et immobilier
Fabienne PERRIN
conseillère déléguée
Jeunesse
Corinne BESSON-FAYOLLE
conseillère déléguée
Transports
Valérie PEYSSELON
conseillère déléguée
Personnes âgées

CYCLISME

LA « 3V NORD LOIRE » OUVRIRA AU PRINTEMPS

A

u retour des beaux jours, le Département mettra en service 21 km de véloroute voie verte
reliant le port de Roanne à la Saône-et-Loire. Un itinéraire sécurisé, balisé et interdit
aux véhicules motorisés, qui permettra de pédaler en toute liberté. À vocation touristique
et de loisirs, il utilise les emprises d’une ancienne voie ferrée et le chemin
de halage du canal de Briennon à Roanne. Le chantier a été lancé en
mai 2016  lors des travaux du pont sur la Loire reliant Pouilly-sous-Charlieu
à Briennon par la RD 4, désormais équipé de bandes cyclables. Il permet de connecter la
Loire à l’Eurovélo 6, qui va de Nantes à Budapest. Soutenue par l’Union européenne au titre
du Feder (Fonds européen de développement régional) et par la Région Auvergne-RhôneAlpes, cette véloroute voie verte renforcera l’offre d’itinérance douce dans la Loire et devrait
générer de belles retombées touristiques.
+ D’INFOS

www.loire.fr/cyclisme

8  LOIRE MAGAZINE

Aperçu du contenu de la page 9

  L’ESSENTIEL

SOLIDARITÉ

SOUTIEN AUX POMPIERS
HUMANITAIRES FRANÇAIS

11E DÉFI
AUTONOMIE
LES 4 ET 5 DÉCEMBRE

Déserts médicaux,
télémédecine, parcours
santé… Ce colloque
national dédié aux
seniors, aidants et
professionnels se tiendra
au Centre de congrès de
Saint-Étienne sur le thème
« vieillir chez soi : outils
et perspectives ? »,
avec aussi des ateliers
prévention, un salon
spécialisé et un concours
défi étudiant.
+ D’INFOS ET INSCRIPTIONS

www.defi-autonomie.com

P

our soutenir les Pompiers humanitaires
français (PHF), qui ont envoyé deux équipes
de secours à Saint-Martin en septembre après
le passage de l’ouragan Irma, le Département
a attribué une subvention exceptionnelle de
20  000  euros à cette association basée à
Saint-Étienne. Au total, dix pompiers et quatre
infirmiers se sont relayés sur place pendant
dix jours pour venir en aide aux populations.
Recherche de personnes disparues, tronçonnage,
réfection de toitures, réhabilitation d’un cabinet

8

médical et d’une école… Les bénévoles de PHF
ont activement participé à la reconstruction.
L’aide départementale a permis à l’organisation
humanitaire de faire l’acquisition de matériels
de secours et de financer une partie des frais
liés à cette mission.
+ D’INFOS

www.pohf.org
Suivez l’actualité de l’association sur sa page
Facebook

C’est le nombre de
matchs olympiques
qui pourraient se jouer
à Geoffroy-Guichard
durant les JO 2024.
Au total, neuf stades
français devraient
accueillir les épreuves de
football durant les 18
jours de compétition.
+ D’INFOS

www.paris2024.org

CONCOURS

DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS

LES 21 ET 23 NOVEMBRE

P

roduits à Saint-Marcel-de-Félines, les
yaourts de brebis aux écorces d’oranges
confites de Magali Sabot ont remporté, début
octobre, le 1er prix du concours des produits
fermiers innovants de la Loire. Au total, huit
productions ont été récompensées pour leur
saveur et leur caractère innovant au cours de
cette édition 2017, parrainée par le célèbre
fromager affineur Hervé Mons. Le 2e prix a été
attribué à La chevr'o'lait et son cabri'o'lait, un
duo de fromages de chèvre en forme de voiture
conçu par Nathalie et Sébastien Chaize à Sailles-Bains. Quant à Florence Rolland, productrice
à Saint-Martin-la-Sauveté, elle a reçu le 3e prix
ainsi que le prix spécial du président du jury pour
sa Confiture d’optimisme, fabriquée à base de
rhubarbe et de baies d’églantier.

FORUM DE
L'ENTREPRENARIAT
Vous souhaitez créer ou
reprendre une entreprise ?
La Chambre de Métiers et de
l'artisanat et la Chambre de
Commerce et d'industrie
vous convient à des
conférences et rencontres
avec des experts qui vous
aideront dans votre
démarche.
+ D’INFOS ET INSCRIPTIONS

+ D’INFOS ET PALMARÈS COMPLET

Le 21 novembre au stade
Geoffroy-Guichard
à Saint-Étienne
Le 23 novembre au
Scarabée à Riorges
www.forumdelentrepreneuriat.com

www.loire.fr/agriculture

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

 9

Aperçu du contenu de la page 10

ACTUALITÉS 

  L’ESSENTIEL

PUBLICATION

L'industrie textile
dans la Loire

STATION DE CHALMAZEL

BIENTÔT LA SAISON D’HIVER !

Le Stéphanois
Michel Redon
sort un ouvrage
qui retrace le
passé glorieux
de l’industrie
textile dans la
Loire, tout en
explorant
l’héritage de cette filière qui a su se
réinventer grâce à l’innovation
technique et la création artistique.
Invitation à découvrir les entreprises
locales qui tissent la toile de l’avenir,
ce livre illustré a reçu en octobre le
prix Neuwirth/Maison Thomas à la
Fête du livre de Saint-Étienne.
+ D’INFOS

L’industrie textile dans la Loire,
la mutation
Éditions Actes Graphiques, 30 €

ASSOCIATION

Solidarité Anorexie
Boulimie 42
C’est le nom de la structure
récemment créée dans la Loire pour
aider les personnes souffrant de
troubles du comportement, comme
la boulimie ou l’anorexie, ainsi que
leurs proches. Des réunions
d’information auront lieu
le 11 novembre et le 9 décembre
à 14h30 à Feurs.
+ D’INFOS

Tél. 06 50 94 31 41 / 06 68 63 31 40
nathanaelle.palayer@outlook.fr
www.solidarite-anorexie.fr

L

’hiver approche à grands pas, la
saison d’hiver à Chalmazel aussi… Du
23 décembre au 18 mars, la station vous
accueille, en famille ou entre amis. Ski de
piste, handiski, snowboard, snowscoot,
randonnée à raquettes, détente : il y en
a pour toutes les envies ! Un snowpark
et un airbag géant attendent les plus
téméraires. Quant aux débutants, petits
ou grands, deux pistes leur sont dédiées
et l’École du ski français est à leur
disposition pour les aider à s’initier ou
à progresser. Vous n’êtes pas équipés ?
Au pied des pistes, trois magasins louent
du matériel adapté à votre niveau.
Pour profiter d’une journée pleine et

reprendre des forces, plusieurs formules
de restauration sont proposées : salle
hors-sac, fermes auberges, restauration
de terroir, cafétéria et vente à emporter…
Avis aux impatients : si les conditions
météorologiques permettent un
enneigement suffisant, une préouverture
partielle de la station est prévue en
week-end dès le 11  novembre. Belle
saison de glisse à tous !
+ D’INFOS

Pratique : la ligne 112 du TIL vous dépose
au pied des pistes
www.loire-chalmazel.fr
www.facebook.com/stationchalmazel

SEMAINE BLEUE

1ER PRIX NATIONAL POUR L’ESPACE BORIS VIAN

I

mplanté dans le centre-ville de Saint-Étienne, l’Espace Boris
Vian se mobilise pour les personnes âgées à travers des actions
de long terme. Un engagement récompensé : le centre social
vient de décrocher le premier prix Inter-génération, décerné
par le ministère des Solidarités et de la Santé, pour son projet
« Aux couleurs des grands enfants  » réalisé dans le cadre de la
Semaine bleue. Cette action a réuni chaque mercredi de septembre
des locataires de la résidence senior Les Jardins de l’Opéra et

10  LOIRE MAGAZINE

des enfants. Ensemble, ils ont participé à des activités sportives
adaptées, encadrées par une éducatrice sportive de l’Office
stéphanois des personnes âgées, puis à un quiz de culture générale.
Les ateliers ont pris la forme d’un jeu télévisé. Une expérience
intergénérationnelle pleine de défis, dans un esprit fair-play !
+ D’INFOS

www.espaceborisvian.fr

Aperçu du contenu de la page 11

  L’ESSENTIEL

ESCALADE

UNE PREMIÈRE MONDIALE
DANS LA LOIRE

A

près les championnats de France d’escalade
de vitesse et handi-escalade au printemps, le
gymnase Jean Gachet à Saint-Étienne accueillera
fin novembre le 1er championnat d’Europe
d’escalade de combiné (cadet), qualificatif pour
les Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) qui se
dérouleront à Buenos Aires en 2018. Il s’agira
de la première compétition au monde à se
dérouler selon le format combiné vitesse-blocdifficulté défini en vue des Jeux olympiques

de Tokyo 2020, où l’escalade fera son entrée.
Elle sera couplée au 1er master national
d’escalade combiné (senior), qui permettra
de sélectionner les grimpeurs les plus aptes
à intégrer la préparation olympique, et qui
représenteront la France aux JO 2020.
+ D'INFOS

Les 24, 25 et 26 novembre
Gymnase Jean Gachet à Saint-Étienne
http://euchcombined2017.fr

MOI(S) SANS
TABAC
JUSQU’AU 30 NOVEMBRE

S’informer, rencontrer,
échanger avec des
professionnels de santé…
Rendez-vous le 16
novembre sur une
« FanZone » à Saint-Étienne.
La CPAM de la Loire vous
propose aussi des conseils
personnalisés lors d’ateliers
collectifs à Saint-Étienne et
à Roanne les 16, 20, 21, 24,
27 et 28 novembre.
+ D’INFOS

Inscription aux ateliers sur
www.ameli.fr

36 h

C’est la durée du Raid
innovation qui se

tiendra les 16 et
17 novembre. Objectif :
réinventer l’avenir de
votre entreprise du
secteur sport, santé
ou bien-être en faisant
équipe avec des étudiants
aux compétences
pluridisciplinaires lors
d’une compétition mixant
épreuves sportives
et innovation !
+ D’INFOS

ASSOCIATION

TRANSPORTS

Des demandes de
subvention en ligne

Le16 décembre,
le TIL c’est cadeau

Il va simplifier la vie aux associations : un
formulaire sera accessible en ligne à partir
de fin novembre pour les demandes de
subvention. Dans un premier temps, il
sera réservé aux associations sportives,
à qui le Département adressera un login
et un mot de passe, ainsi qu’un guide
de prise en main. Elles pourront choisir
entre trois types de demandes : aide
d’intérêt départemental (manifestations
sportives), aide aux frais de déplacement
ou bourses équipes jeunes. Ce e-service
sera étendu par la suite à l’ensemble
des associations.

TÉLÉTHON 2017
LES 8 ET 9 DÉCEMBRE

Le réseau de transports TIL sera accessible gratuitement
toute la journée du samedi 16 décembre. L’occasion
de faire vos achats de Noël, de planifier une sortie
en famille ou de voyager en toute sérénité dans la
Loire grâce aux 27 lignes TIL !
+ D’INFOS

+ D’INFOS

www.loire.fr/associations

Campus Santé Innovations et
Salle Design Tech Aréna
à Saint-Étienne
www.sporaltec.fr

Tél. 04 77 48 42 50 (prix d'un appel local)
www.loire.fr/bonsplansTIL

Cette année encore, la
Loire organise de
nombreuses manifestations
pour apporter son soutien
à l’association et relever
le défi des maladies
génétiques rares.
+ D’INFOS

Faire un don :
www.afm-telethon.fr
Organiser un événement :
Tél. 04 77 36 72 63 
04 77 36 72 63 (Loire sud)
04 77 78 09 34 (Loire nord)

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  11

Aperçu du contenu de la page 12

ACTUALITÉS 

  ARRÊT SUR IMAGE

LA NOUVELLE COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNE INAUGURÉE
Pour ses 70 ans, La Comédie de Saint-Étienne s’est installée dans ses nouveaux locaux de la plaine Achille. Un complexe
de 8 000 m2 qui redonne vie à l’ancienne usine de la Société stéphanoise de constructions mécaniques. Son ouverture
a été marquée par trois semaines de festivités, avec une trentaine de représentations gratuites. Mardi 26 septembre, les
visiteurs ont ainsi découvert le majestueux hall d’entrée au son d’un concert proposé par le Brass Band Loire Forez et
le conservatoire Massenet… avant l’inauguration de la salle Jean Dasté par deux créations théâtrales, L’Homme libre et
Nous sommes plus grands que notre temps, montées avec des lycéens et collégiens stéphanois.
+ D'INFOS ET DIAPORAMA PHOTO

www.loire.fr/webzine

12  LOIRE MAGAZINE

Aperçu du contenu de la page 13

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  13 

Aperçu du contenu de la page 14

Courir pour des pommes. Cette course au départ de Génilac est l’un
des plus anciens trails de la Loire. Fin septembre, sa 24e édition a attiré
près de 800 coureurs, venus parfois de loin pour traverser cinq villages
surplombant la vallée du Gier. L’occasion aussi de découvrir le patrimoine
local et le terroir, et de repartir avec une cagette de pommes !

Aperçu du contenu de la page 15

  DOSSIER

DÉPASSEMENT DE SOI, PROXIMITÉ AVEC LA NATURE…
LE TRAIL PROCURE DES SENSATIONS FORTES DANS
UNE AMBIANCE CONVIVIALE. UNE PRATIQUE SPORTIVE
EN PLEINE ASCENSION DANS LA LOIRE, AVEC LE SOUTIEN
DU DÉPARTEMENT, QUI EN FAIT AUSSI UN OUTIL
DE VALORISATION DU TERRITOIRE.

L’essor
du trail

S

urfant sur la vague des sports de pleine nature,
la pratique du trail se développe à vitesse
grand V. Cette course de pleine nature, qui se
pratique toute l’année, exploite les reliefs et
sentiers du territoire. Dans la Loire, pas moins
de soixante-dix événements sportifs seront
dédiés à cette discipline en 2018. «   Chaque année, on voit
naître de nouveaux trails sur le territoire, et le nombre de
coureurs explose  », souligne Roland Rivet, président de la
commission départementale de course hors stade et fondateur
du Sainté trail urbain Cœur - Vert. Car des déclinaisons citadines
proposent désormais des parcours atypiques au cœur des villes,
parsemés de volées d’escaliers.

UN PHÉNOMÈNE DE SOCIÉTÉ
Comment expliquer cet essor  ? «  Les gens se retrouvent
autour de valeurs comme la liberté, l’effort, la convivialité,
la découverte. Le trail se développe surtout comme un sport
loisir, sans esprit de compétition et avec peu de contraintes.
On va chercher ses propres limites dans un cadre nature – ou
urbain le cas échéant », analyse Roland
+ D’INFOS
Rivet. Le caractère festif et familial de
ces événements attire aussi un public
www.loire.fr/sportsnature plus jeune et plus féminin que celui de
la course sur route, en particulier sur les
courtes distances. La quasi-totalité des
trails ligériens comportent en effet des tracés de moins d’une
dizaine de kilomètres, accessibles au plus grand nombre. Et
la moitié d’entre eux seulement proposent des parcours de
plus de 21 km, avec quand même quelques courses de plus
de 42 km pour les plus aguerris.
Amplifié par l’apparition de gammes de vêtements, chaussures
et accessoires dédiés, ce phénomène de société s’appuie sur

•••

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  15

Aperçu du contenu de la page 16

  DOSSIER

EN ACTION 

•••
la recherche de challenge, et parfois de frissons, comme lors
des raids nocturnes. Mais la solidarité est également au cœur
de cette «  génération trail  ». Elle s’exprime entre coureurs,
et dans le nombre de bénévoles mobilisés pour sécuriser les
parcours. Sans oublier l’appui fréquent à des causes caritatives.

257
TRAIL

UN ATOUT POUR LA LOIRE
Le Département, qui a fait du développement des activités de
pleine nature une priorité, accompagne activement la montée
en puissance de cette discipline. Outre un soutien financier
à de nombreux clubs et événements, ainsi qu’à des athlètes
de haut niveau, il joue un rôle clé dans l’aménagement des
parcours de trail. Objectif  : structurer l’offre pour renforcer
l’attractivité touristique et sportive du territoire. Des parcours
balisés ont ainsi été mis en place à la station de Chalmazel.
Un appel à partenariat lancé cette année permettra quant à lui
la labellisation, à partir de 2018, de «  villages sports nature  »
proposant diverses activités… dont le trail, qui a décidément
de beaux jours devant lui dans la Loire.

LOIRE

38 047

C’EST LE NOMBRE DE DOSSARDS
DISTRIBUÉS LORS DES 86 COURSES
HORS STADE ORGANISÉES EN 2016
DANS LA LOIRE, DONT TROIS QUARTS
DE TRAILS.

Bien s’équiper pour le trail
NUL BESOIN D’ÊTRE SURÉQUIPÉ POUR DÉBUTER EN TRAIL !
TOUTEFOIS, DIVERS ÉQUIPEMENTS POURRONT AMÉLIORER VOTRE CONFORT.

TEE-SHIRT TECHNIQUE

1

Tissu à la fois respirant et isolant

SAC D’HYDRATATION
Avec pipette permettant de boire
en courant

MONTRE GPS
Pour mesurer l’allure, les
distances, le tracé, voire le rythme
cardiaque

MANCHONS
Effet de compression
permettant d’augmenter
le retour veineux

SHORT ET/OU CUISSARD

2

Short souple et léger, cuissard
gainant pour un bon soutien
musculaire

5

6

3

+
FRONTALE

4

CHAUSSURES TOUT-TERRAIN
Semelles cramponnées et renforts
devant et au niveau des chevilles

Pour courir la nuit

ALIMENTATION
COUPE-VENT
En fonction des
conditions météo

16  LOIRE MAGAZINE

Fruits secs, banane,
barres énergétiques,
etc., à tester
avant la course !

Aperçu du contenu de la page 17

  DOSSIER

Le goût du défi
En montagne, en forêt et même en ville  : le trail
bouleverse la course à pied. En version courte ou longue
distance, les nouveaux trailers partagent les mêmes
valeurs : la convivialité dans la performance.

à…
3 questions
Jean-Yves
Bonnefoy
Vice-président
chargé
des sports

Quelle place occupent le trail et
les sports nature dans la Loire ?
Ils sont en pleine expansion et
attirent un public toujours plus
large. C’est pourquoi nous les
avons placés au cœur de notre
stratégie de développement
sportive et touristique. Grâce
à son patrimoine naturel et
à ses reliefs variés, la Loire
dispose déjà d’une belle offre
d’activités de pleine nature,
que le Département contribue
à développer et à structurer.

Avec quels outils ?

Sainté trail urbain Cœur-Vert. Si le trail est en principe

une course nature, il se développe aussi dans les villes.
Le dénivelé des marches remplace alors celui des reliefs.

À

quelques jours du 6 e Sainté trail
urbain, l’effervescence est palpable
du côté des organisateurs et des milliers de
coureurs déjà inscrits. Au départ du Zénith
le 19 novembre : trois parcours sinueux de
11, 16 et 30 km à travers la ville, ses jardins
ouvriers, son musée de la Mine, le stade
Geoffroy - Guichard… Le tout ponctué de
nombreuses animations. Ce trail urbain,
qui mobilise 200  bénévoles, avait attiré
l’an dernier 2  800  coureurs. Au-delà de
la performance chrono, un seul leitmotiv :
relever le défi. L’important n’est pas de se
mesurer aux autres mais d’arriver au bout,
de se dépasser…
LA FIERTÉ DE PARTICIPER
Hubert, trentenaire actif et coureur
occasionnel, fait partie de cette nouvelle
génération de trailers. Fin septembre, il a
tenté l’expérience lors de la 24e édition de
Courir pour des pommes. « Ce n’est pas
dans mes habitudes de participer à ce genre
d’événement. Je cours plutôt en solitaire »,

avoue ce Ligérien. Pourtant il a tenu le pari,
lancé par un ami. À l’arrivée du parcours de
17 km, frappé par l’ambiance conviviale et
solidaire, Hubert ne regrette pas son effort.
« L’objectif est aussi de faire découvrir le
patrimoine », souligne Olivier Paris, l’un des
organisateurs. Les coureurs passent ainsi par
des lieux emblématiques, et repartent avec
de belles pommes du terroir.
UNE DÉCOUVERTE EN FAMILLE
Avec le soutien des collectivités locales,
désireuses de valoriser leur territoire, de
nouveaux challenges sportifs fleurissent
chaque année dans la Loire. Pour impliquer
les plus jeunes, des courses enfants
donnent souvent le coup d’envoi, comme à
Saint-Martin-la-Sauveté, où la 1re édition
du Saint Mart’trail a eu un beau succès
auprès des familles. Tout au long de l’année,
petits et grands partagent ainsi le goût du
challenge, de la nature et de la découverte.
Autant de raisons d’enfiler ses baskets et de
tenter l’aventure du trail.

Nous soutenons financièrement
de nombreux clubs,
manifestations et projets
d’aménagement.
Le Département co-organise
aussi chaque année le Raid
Nature 42. Par ailleurs, nous
sommes en train de créer
un label départemental
« Village sports nature ».

Quels sont les objectifs
de ce label ?
Il offrira une meilleure visibilité
à des sites proposant diverses
activités à l’année, comme
le trail, mais aussi la randonnée,
le VTT, l’escalade, les activités
nautiques… Le Département
les aidera à compléter leur
offre, afin d’en faire des
destinations attractives pour
les amateurs de sports nature.
Les premières communes seront
labellisées en 2018.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  17

Aperçu du contenu de la page 18

  DOSSIER

EN ACTION 

Une championne tout-terrain

Adeline Roche. L’athlète roannaise, championne

du monde de trail 2017, s’entraîne ici lors d’un stage
de l’équipe de France dans les monts du Cantal.

Spécialiste de la course sur piste, sur route et du cross, Adeline Roche s’est lancé en
2015 un nouveau défi : le trail. Le 10 juin dernier, à 32 ans, cette Ligérienne a été sacrée
championne du monde de la discipline, en individuel et par équipes, à Badia Prataglia en
Italie, après 5 heures et 47 secondes d’effort et 50 km parcourus. Rencontre.

S

i c’est l’amour de la nature qui a
conduit Adeline au trail, elle y a
découvert une ambiance à part : « On est
vraiment solidaire. C’est même inscrit dans
le règlement des courses. Si un coureur
est en difficulté, on doit l’aider. » Licenciée
du club athlétique du Roannais, la jeune
femme est coachée par le Ligérien Philippe
Propage, également entraîneur de l’équipe
de France. Jusqu'à dix fois par semaine, elle
chausse ses baskets et arpente les chemins
de la Côte Roannaise. Pour elle, la Loire est
un bon terrain d’entraînement, qui offre
déjà des dénivelés importants, « même si
bien sûr, ce n’est pas les Alpes ». Philippe

Éclairage

Propage organise d’ailleurs régulièrement
à Chalmazel des stages de préparation de
l’équipe tricolore.
DÉPASSEMENT ET SOLIDARITÉ
Adeline explique l’engouement pour le
trail par trois raisons. La première, c’est la
découverte des paysages, parfois même
juste à côté de chez soi. «  Pendant la
course, il faut rester concentré, déjouer
les pièges du terrain, mais on arrive à lever
les yeux. » La seconde, c’est la convivialité
qui règne dans cette discipline. Et enfin,
pour notre championne, le trail, « c’est
l’aventure ». Il faut apprendre à courir avec

un sac sur le dos, gérer les difficultés, être
tactique… « On apprend à se dépasser ! »
En tant qu’athlète de haut niveau, Adeline
bénéficie depuis plusieurs années d’une
bourse départementale qui lui permet
notamment de couvrir une partie de
ses frais de déplacement. Après avoir
participé le 22 octobre au Grand Trail des
Templiers dans l’Aveyron, la plus ancienne
et reconnue des compétitions françaises,
elle prépare désormais les championnats
du monde 2018, qui auront lieu le 12 mai
à Castellon en Espagne. Au programme :
un parcours de 80 km avec 5 000 m de
dénivelé. Ça laisse rêveur…

Olivier Melin

Directeur des sports au Département de la Loire

Comment le
Département
soutient-il
les athlètes
ligériens ?
Nous attribuons depuis
près de vingt ans des
bourses aux sportifs de
haut niveau, pour couvrir
une partie de leurs frais
en matériel, déplacements,
entraînement ou suivi

18  LOIRE MAGAZINE

médical occasionnés par
leur participation à des
épreuves internationales.
Quels sont les critères
pour prétendre
à ces bourses ?
Il faut être sportif
amateur, licencié et
domicilié dans la Loire
depuis au moins deux ans.
Les résultats sont

évidemment un critère
clé : le candidat doit
évoluer au niveau
national ou international
dans sa discipline.
Combien de sportifs
aidez-vous ?
Pour la saison 
2017/2018, 91 athlètes
ont été présélectionnés
dans 25 disciplines,

dont Adeline Roche pour
le trail et deux autres
pour la course hors stade.
Nous les rencontrons
tous à l’automne avant
la sélection définitive.
Au total, 115 000 €
seront distribués en
décembre sous forme de
bourses à 83 sportifs.

Aperçu du contenu de la page 19

REPÈRES
En 2018, la Loire accueillera 70 trails,
proposant au total :

LE TRAIL
DANS LA LOIRE

110 
4

QUELQUES RENDEZ-VOUS
SPORTIFS À NE PAS MANQUER :

Trail court Forêt de
Lespinasse (8,6 et 21 km)
14 juillet 2018

La Sainthaonnoise
(12 et 23 km)
25 février 2018

parcours de
21 à 42 km

 parcours de plus de 42 km

Retrouvez le calendrier complet
sur www.loire.fr/webzine

NOAILLY
SAINT-HAON-LE-VIEUX

35 

parcours de
moins de 21 km

MARS

Trail de la planète
(5, 13 et 22 km)
1er septembre 2018

SAINT-SYMPHORIEN-DE-LAY

La Ruée du viaduc
(12 et 17 km) 29 avril 2018
VIOLAY
LES SALLES

Trail en Haut-Forez
(9, 15, 25 et 45 km)
17 juin 2018
STATION DE CHALMAZEL

Chalmatrail
(9,16 et 27 km)
1er juillet 2018 

Trail Tour Matagrin
(8, 14 et 23 km) 23 juin 2018

MONTBRISON
Courses nature du
Vizezy (11 et 21 km)
24 juin 2018 

SAINT-JUST SAINT-RAMBERT

Montée de Chambles
(course déguisée, 12 km)

LÉZIGNEUX
Course nature
Les 3 chapelles
(10 et 22 km)
22 avril 2018

ROCHE

Trail des Hautes Chaumes
(13 et 23 km) 6 mai 2018

31 décembre 2017
GÉNILAC

Courir pour des pommes
(17 et 35 km) 23 septembre 2018

SAINT-JEAN-BONNEFONDS

USSON-EN-FOREZ

CHÂTEAUNEUF

Trail Saint-Jean
(8, 14 et 24 km)
1er avril 2018

Icio Trail (11, 19 et 29 km)
16 septembre 2018
SAINT-MAURICE-EN-GOURGOIS

Foulée de Châteauneuf
(13 et 22 km) 10 février 2018

Trail gargomançois
(9, 19 et 31 km)
7 octobre 2018

VÉRANNE

Pilatrail
(8, 21 et 42 km)
2 et 3 juin 2018

Raid nocturne Le Puy-Firminy
(69 km) 19 novembre 2017

LE BESSAT

FIRMINY

Trail de Rochetaillée (8, 15 et 30 km) 21 octobre 2018
Sainté trail urbain Cœur-Vert (11, 16 et 30 km) 19 novembre 2017
SaintéLyon (de 12 à 72 km, individuel ou relais) 2 décembre 2017
SAINT-ÉTIENNE

Trail du Bessat
(1, 2, 4, 10 et 23 km)
9 septembre 2018

SAINT-RÉGIS-DU-COIN

Les Étoiles de Gimel
(10, 20 et 30 km)
16 juin 2018

LES CATÉGORIES DE TRAIL DÉFINIES PAR LA FÉDÉRATION FRANÇAISE D’ATHLÉTISME
COURSE NATURE : moins de 21 km, maximum 25 % de surfaces goudronnées.
TRAIL DÉCOUVERTE : de 21 à 42 km, maximum 25 % de surfaces goudronnées.
TRAIL : plus de 42 km, maximum 15 % de surfaces goudronnées et environ 2 000 m de dénivelé si possible.
ULTRA TRAIL : plus de 80 km, maximum 15 % de surfaces goudronnées et au moins 2 000 m de dénivelé si possible.

Aperçu du contenu de la page 20

EN ACTION 

  À VOS CÔTÉS

VOUS HABITEZ UN LOGEMENT ANCIEN OU
MAL ISOLÉ ? LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE
PEUT VOUS PERMETTRE DE DIVISER VOTRE
CONSOMMATION PAR QUATRE ! POUR VOUS
AIDER À RÉALISER DES TRAVAUX, LE
DÉPARTEMENT A LANCÉ AVEC PLUSIEURS
PARTENAIRES UNE PLATEFORME GRATUITE
QUI SIMPLIFIE VOS DÉMARCHES.
REPORTAGE.

Rénover

devient simple
20  LOIRE MAGAZINE

D

« 

epuis la mise en place l’an dernier
de la plateforme, les conseillers
Rénov’actions42 ont accompagné
6  900  personnes  ! La demande
est bien réelle », souligne Sophie
Bonnefont-Richier, chargée de
mission à la Maison départementale de l’habitat et
du logement (MDHL) à Saint-Étienne. Ce nouveau
dispositif gratuit permet d’être assisté par des
experts de l’énergie et de faire les bons choix face
à la complexité d’un projet de rénovation. « Quelle
que soit la question, nous avons les réponses  »,
affirme la jeune femme. À ce jour, sept conseillers
Info énergie assurent les permanences au sein des
sites MDHL à Saint-Étienne, Roanne et Montbrison,
ainsi que dans plusieurs autres communes.
DES CONSEILS POUR FAIRE
LES MEILLEURS CHOIX
En poussant la porte de l’antenne du Forez,
Michel Baray, propriétaire à Sail-sous-Couzan, a
ainsi trouvé des informations pour la rénovation

Aperçu du contenu de la page 21

  À VOS CÔTÉS

1
Démarches. Pour bénéficier du dispositif Rénov’actions42,
il suffit de se rendre dans l’une des antennes de la MDHL à
Roanne, Saint-Étienne, Montbrison, ou dans l’une des
permanences délocalisées du département.
1.

2
2. Diagnostic. Pour tout projet de rénovation énergétique,
des conseillers accompagnent gratuitement l’acquéreur dans ses
démarches, du diagnostic thermique aux travaux. Ils le conseillent
aussi sur le volet financier : subventions, crédit d’impôt, etc.

3. Isolation. L’isolation
thermique est une étape
clé pour faire des économies
d’énergie. Plusieurs
procédés existent, comme
l’isolation des combles
(photo principale),
des murs extérieurs (photo)
ou intérieurs.

Économies. Après
travaux, la consommation
énergétique est vérifiée.
Les factures de chauffage
et d’électricité peuvent
être divisées par quatre
après rénovation.

4.

3
de sa maison. « Je voulais faire des économies
d’énergie. » Au premier rendez-vous, le conseiller
écoute les attentes du client. « On m’a donné de
très bons conseils, aussi bien administratifs que
techniques. J’ai aussi reçu une liste d’entreprises
référencées et professionnelles. C’est un plus
d’avoir ce genre de conseil, souvent on ne sait
pas vers qui se tourner quand on a besoin d’un
artisan du bâtiment », témoigne M. Baray.
DES ÉCONOMIES À LA CLÉ
Depuis le lancement du dispositif en janvier 2016,
Marjorie Farce, chargée de mission à L’ALEC42* en
charge de la plateforme Rénov’actions, a recensé
814 ménages accompagnés jusqu’à la réalisation
de leurs travaux. Près d’un tiers d’entre eux ont
fini de rénover leur logement. Les demandes
portent en priorité sur l’isolation thermique et
les aides financières. « Parmi les travaux les plus
courants, l’isolation des fenêtres et des combles
arrive largement en tête », souligne Mme Farce. Une
démarche qui peut faire économiser jusqu’à 20 % de

4

la consommation d’énergie de chauffage. Son coût
est donc rentabilisé en quelques années.
UN PATRIMOINE REVALORISÉ
À Saint-Haon-le-Châtel, Sarah Touati-Collonges
et son mari ont, quant à eux, fini leurs travaux.
« Nous avons acheté une maison ancienne et nous
voulions la valoriser en la rendant plus saine et
confortable », explique la nouvelle propriétaire.
«  Nous avons monté un dossier avec un conseiller
Rénov’actions en suivant des critères ciblés  ». Un
chantier a été lancé : isolation des combles et des
murs intérieurs, installation d’une VMC hydroréglable. « C’est un investissement : les travaux
nous ont coûté plusieurs milliers d’euros. Mais
nous avons bénéficié d’aides financières à la fois
locales et nationales, qui en ont remboursé une
bonne partie. Le dispositif Rénov’actions42 a été
vraiment efficace, je le conseille à tous ceux qui
veulent se lancer dans un projet de rénovation
énergétique ! »
* Agence locale de l’énergie et du climat de la Loire.

+ D’INFOS

Contactez un conseiller
Rénov’actions42 au
04 77 41 41 25 
ou rendez-vous à la
Maison de l’habitat
et du logement :
• SAINT-ÉTIENNE
20 A rue Balaÿ
• MONTBRISON
53 rue de la République
• ROANNE
5 rue Brison
• des permanences
sur l’ensemble du
département

www.renovactions42.org

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  21

Aperçu du contenu de la page 22

  TRIBUNES LIBRES

GROUPE UNION POUR LA LOIRE

L’UNION POUR LA LOIRE, UNE ÉQUIPE UNIE
AU SERVICE DE L’INTÉRÊT DÉPARTEMENTAL
Depuis sa création, la majorité départementale est
fondée sur un rassemblement plus large que les
appartenances politiques. Certes, ses valeurs sont
sous-tendues par les thématiques républicaines de
la droite et du centre.
Le Groupe UPL a construit son identité politique
autour d’une gestion pragmatique, responsable et
ambitieuse de l’institution départementale. Notre
volonté est de rester dans un positionnement ouvert,
humaniste et surtout ancré dans la proximité de
notre territoire.
Nos préoccupations liées aux enjeux des territoires,
à un département uni dans le bien vivre ensemble,
à un rassemblement de toutes les bonnes volontés
nous permettent d’agir dans un esprit d’ouverture
et de sens pratique. Notre cap est clair, ancré sur des
principes de gestion efficaces et partagés.
La majorité départementale a choisi un Président
expérimenté. En effet, Georges ZIEGLER, élu et réélu
depuis 1994 dans son canton de Saint-Étienne, est
parfaitement imprégné de l’état d’esprit que j’ai décrit.
C’est un élu de terrain en phase avec les réalités
quotidiennes. Son caractère engagé lui donne la force
de choisir. En outre, et c’est une qualité fondamentale
à laquelle nous sommes tous profondément attachés,
Georges ZIEGLER aime passionnément la Loire et
ses habitants.
Autour de lui, nous formerons une équipe soudée,

prête à assurer les missions qui font la raison d’être
du Département. De la même manière, nous serons,
aux côtés des équipes municipales pour faire aboutir
leurs projets.
Le Département a toujours été un partenaire de
confiance et entend le rester.
Les difficultés qui s’annoncent ne nous sont pas
inconnues.
Le désengagement de l’État n’est pas nouveau. Cela
dit, depuis 2012, son ampleur est sans précédent.
Notre institution est prise dans une tenaille financière
redoutable. Les charges s’alourdissent alors que les
moyens s’amenuisent.
Le défi qui s’annonce galvanise notre envie de servir
notre Département.
Ainsi, le Département assurera, comme il l'a toujours
fait, cohésion, coordination et rassemblement sur
l’ensemble du territoire, sans être aveugle au monde
qui change.
La mutation est une nécessité. Mais la mutation,
ce n’est pas la révolution.
Elle s’inscrit dans le passé en gardant le meilleur et
se projette dans l’avenir pour faire mieux encore.
Au-delà des grandes difficultés matérielles qui
seront surmontées, le Département demeure une
collectivité porteuse d’ambitions et de projets
communs, d’engagements réciproques, d’innovation,
de lien social.

Canton d’Andrézieux-Bouthéon
Michèle Maras et Sylvain Dardoullier
Canton de Boën-sur-Lignon
Chantal Brosse
Canton de Charlieu
Clotilde Robin et Jérémie Lacroix
Canton du Coteau
Véronique Chaverot et Daniel Fréchet
Canton de Feurs
Marianne Darfeuille et Pierre Véricel
Canton de Montbrison
Annick Brunel et Jean-Yves Bonnefoy
Canton du Pilat
Valérie Peysselon et Bernard Bonne
Canton de Rive-de-Gier
Séverine Reynaud
et Jean-Claude Charvin
Canton de Saint-Chamond
Solange Berlier et Hervé Reynaud
Canton de Saint-Étienne 1
Fabienne Perrin et Georges Ziegler
Canton de Saint-Étienne 2
Alexandra Ribeiro Custodio
et Jean-François Barnier
Canton de Saint-Étienne 4
Christiane Jodar et Paul Celle
Canton de Saint-Just Saint-Rambert
Colette Ferrand et Alain Laurendon
Canton de Sorbiers
Corinne Besson-Fayolle
et Bernard Philibert
Les élus du Groupe Union
pour la Loire
www.unionpourlaloire.fr

GROUPE GAUCHE RÉPUBLICAINE ET CITOYENNE

UN RENDEZ VOUS RATÉ AUTOUR D’UN ENJEU VITAL POUR NOS
TERRITOIRES ET NOS CITOYENS !
En cette période où les fractures sociales
et territoriales s’aggravent, l’avenir des
Solidarités départementales est pourtant
menacé ! En cette période cruciale, le temps
consacré à l’élection du nouveau président
de l’assemblée départementale, aura donc
été un Rendez Vous raté ! Les conditions de
cette élection n’auront vraiment pas été à la
hauteur de l’enjeu, et l’habituel jeu de l’accès
au pouvoir pour le pouvoir se sera à nouveau
imposé ! Au lieu de ce jeu infantile, c’est une
réflexion partagée sur la raison d’être de
notre Institution et sa façon d’agir qui aurait
du s’imposer à cette occasion... La priorité
en cette période critique est bien de renforcer
la cohésion de notre Assemblée pour que
« tous ensemble » nous puissions défendre
l’avenir de notre Institution et assurer la survie

22  LOIRE MAGAZINE

des solidarités humaines et territoriales, si
nécessaires aujourd’hui ! S’il avait organisé
cette réflexion pour « un passage de relais » à
la hauteur de l’enjeu, notre ex Président aurait
ainsi marqué la sincérité de son attachement
à notre Institution des Solidarités, qu’il dit
vouloir défendre désormais en haut lieu...
Notre nouveau Président doit admettre que la
vraie force capable de défendre l’Institution des
solidarités réside d’abord dans l’engagement
sincère de ses élus pour décliner dans l’action
le sens humain qu’elle recouvre. Animer et
créer les conditions du dialogue républicain
pour donner aux élus départementaux cette
capacité à se retrouver sur l’ESSENTIEL,
relève de sa mission... au risque sinon
que la politique devenue politicienne soit
l’instrument de la dévitalisation de notre

Institution ! Face à ce Rendez Vous raté dont
la légèreté était affligeante, notre groupe
poursuivra son engagement citoyen, avec
sa ligne de conduite dictée par sa volonté
d’œuvrer à la réhabilitation de la Politique...
Nous continuerons de réfléchir et d’agir au
contact de la vie de notre société et de nos
territoires ; nous continuerons de promouvoir
le dialogue au sein de notre Assemblée pour
que l’approfondissement de la démocratie
permette à notre Institution de donner le
meilleur d’elle-même... C’est ainsi que sa
raison d’être pour organiser et faire vivre les
solidarités s’imposera enfin au grand jour !

Jean Bartholin, Violette Auberger,
Pascale Vialle Dutel

Aperçu du contenu de la page 23

Chandelle1217.pdf

1

12/10/17

17:07

GROUPE LOIRE SOLIDAIRE

CONSEIL DÉPARTEMENTAL :
N’OCCULTONS PAS LES
VRAIS ENJEUX
Notre Collectivité vient d’élire un nouveau Président en la personne
de Georges Ziegler. Nous adressons nos félicitations républicaines
à celui qui pilotera désormais le Département de la Loire.
Cette élection aura été marquée par le psychodrame des fortes
divisions de la majorité départementale, qui auront profondément
discrédité l’Institution, d’autant plus que jamais les projets et
l’ambition pour la Loire et les Ligériens des uns et des autres
n’auront été clairement présentés.
Le scrutin aura toutefois au moins permis de mettre sur la place
publique l’un des principaux enjeux de la fin de notre mandat
départemental  : quel avenir pour le Département, et plus
spécifiquement, quelle relation à construire, demain, entre le
Département et la Métropole de Saint-Étienne, officiellement créée
au 1er janvier prochain ? En d’autres termes, le nouveau Président
mettra-t-il toute son énergie à défendre l’échelon départemental,
comme nous l’espérons, ou entend-il « éteindre progressivement
la lumière », comme le craignent certains ?
Cette question fondamentale transcende les clivages politiques
et mérite un véritable débat de fond. Nous l’avons demandé à
plusieurs reprises à Bernard Bonne, qui l’a toujours refusé. Espérons
que le nouvel exécutif prendra la mesure de l’importance de la
tenue de ce débat collectif et démocratique, dans l’intérêt de tous.
Il s’agit d’envoyer rapidement, et très clairement, des signaux
positifs en ce sens, car de toute évidence, la « fracture territoriale »
engendrée par la création de la Métropole de Saint-Étienne a
été insuffisamment appréhendée et anticipée. Elle suscite de
nombreuses craintes, plus ou moins fondées, chez les élus de
tous les territoires.

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

Pour nous, élus du groupe Loire Solidaire, quel que soit le degré
de scepticisme et de méfiance que nous pouvons avoir vis-à-vis
du « fait métropolitain », il ne s’agit pas d’opposer la Métropole
au reste du Département.
Nous sommes départementalistes. Nous croyons en la pertinence
et en l’utilité des Départements pour faire vivre au quotidien, pour
tous et sur tous les territoires, les solidarités humaines et territoriales
qui sont plus que jamais nécessaires. Mais, la Métropole s’impose
à nous. Aussi, il convient, loin des positions butées, surjouées et
dogmatiques de certains, de faire preuve d’intelligence dans la
construction de la relation entre celle-ci et notre Collectivité.
Nous défendons l’idée d’une Métropole ambitieuse au sein d’un
Département fort et innovant. En responsabilité, nous œuvrerons
en ce sens jusqu’à la fin de notre mandat.
Le Président, Pierrick Courbon, et ses collègues Arlette Bernard,
Brigitte Dumoulin, Régis Juanico, Jean-Jacques Ladet,
Eric Michaud, Nadia Semache, Marie-Michelle Vialleton,
Nathalie Desa-Ferriol
Groupe « Loire Solidaire », Socialistes, Écologistes et Apparentés
9, rue Charles de Gaulle – 42000 Saint-Étienne
Tél. 04 77 59 32 03

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  23

Aperçu du contenu de la page 24

LA LOIRE ET VOUS

ÉCHAPPÉE BELLE

BÂTIE D’URFÉ. 28 000 VISITEURS ONT FRANCHI SES
GRILLES L’AN DERNIER. AU CŒUR DU FOREZ, CE CHÂTEAU
RENAISSANCE À L’ARCHITECTURE INSOLITE A SU BRAVER
LES SIÈCLES. BIEN CONNU DES LIGÉRIENS L’ÉTÉ, NOTAMMENT
POUR SON « ESTIVAL », IL VOUS ACCUEILLE TOUTE L’ANNÉE
AVEC UN LARGE PROGRAMME D’ANIMATIONS ET DE VISITES.

La vie de château

S

aviez-vous que le château de la Bâtie
d’Urfé abrite une grotte de rocailles
unique ? Cette ancienne maison forte
aménagée au 16e siècle par Claude d’Urfé
regorge de trésors de la Renaissance.
À commencer par son sphinx, au regard
énigmatique, qui trône fièrement dans la cour d’honneur.
Le Département, qui gère ce monument historique, l’a
restauré en 2014. Remplacée dehors par une copie, la
statue originale a trouvé refuge à l’intérieur. Tout autour,
des panneaux d’exposition et des jeux pour enfants
vous livrent quelques-uns de ses secrets. Et si la salle
du sphinx, les jardins et ses sculptures sonores sont
accessibles librement, rien ne vaut une visite guidée
pour mieux appréhender les lieux. Il est 14 heures.
Christine, l’une des médiatrices du château, salue la
quinzaine de Ligériens venus découvrir l’histoire de la
demeure forézienne.
SUIVEZ LE GUIDE

Le sphinx,
gardien de la

Promenade
bucolique.

1.

2. Salle

Galerie à
l’italienne, jardins
Renaissance :
à chaque saison,
il fait bon flâner
au château de
la Bâtie d’Urfé.

Ornée de galets
et coquillages,
c’est la seule
grotte de
rocailles du 16e
siècle conservée
en France.

«  Soyez les bienvenus à la Bâtie. Ce château ne
ressemble à aucun autre ! » Après quelques mots sur
la symbolique du sphinx, direction le premier étage.
Un couple s’imagine en châtelains du 16e siècle.
«  Nous empruntons la rampe cavalière, comme les
chevaux à l’époque », s’amusent les époux. « Ils avaient
des pattes plus solides que les nôtres  », plaisante
son voisin. Il n’aurait manqué pour rien au monde ce voyage dans
le temps avec son petit-fils. Christine marque un arrêt devant la
bibliothèque de Claude d’Urfé, qui «  contenait 4  000  volumes
autrefois ». Les visiteurs admirent un meuble italien incrusté d’ivoire,
traversent le cabinet de travail puis se rendent dans la chambre de
Claude d’Urfé. « La salle à manger n’existait pas avant le 18e siècle, à
l’époque on recevait dans la chambre et on y mangeait. »
UN SITE PATRIMONIAL VIVANT
La visite se poursuit dans les salons. Au centre, se trouve une édition
de L’Astrée, le roman fleuve d’Honoré d’Urfé, à réserver aux longues
soirées d’hiver  : il compte 5  399  pages. Les fenêtres offrent une
vue imprenable sur les jardins. « On peut apercevoir la rotonde et

24  LOIRE MAGAZINE

des
fraîcheurs.

Bâtie
3. Restaurant.

Dans l’ancienne
grange du
château,
découvrez la
cuisine fraîche
et inventive de
Marion et Marin
Romand.

la fontaine de la vérité d’amour  : son eau refléterait
le visage de l’être aimé  », glisse Christine. Plus loin,
le jardinier Christian Lyonnet est en train de tailler
les buis. Dernière étape, très attendue  : la grotte de
rocailles et la chapelle. Le groupe s’exclame devant
la finesse de l’ouvrage. Puis les questions fusent sur
ces deux chefs-d’œuvre architecturaux. 15h15, il est
l’heure de se séparer. Nicole et Gérard ont déjà pris
rendez-vous pour l’une des prochaines animations
proposées à la Bâtie : la fête des lumières. L’occasion
de découvrir un spectacle sur fond de château illuminé.
Malgré les années, la vieille bâtisse a su conserver son
rayonnement culturel !

Aperçu du contenu de la page 25

Saint-Étienne-le-Molard
Château de la Bâtie d’Urfé

Y ALLER

En voiture
À 45 minutes de Saint-Étienne
et 1 heure de Lyon
Parking gratuit

VISITER

Les jardins Renaissance
Accès libre et gratuit durant
les horaires d’ouverture.
Le château
Visites guidées uniquement
(environ 1 h 15) avec découverte des
appartements du premier étage, de
la grotte de rocailles et de la chapelle.

DÉCOUVRIR

Théâtre, musique, expositions,
ateliers, spectacles jeune public,
visites thématiques : un programme
varié d’animations est proposé
tout au long de l’année.

S’ÉMERVEILLER

Fête des lumières le 8 décembre
de 18 h à 21 h
Spectacle Prophéties
de la Cie Celestroï, illuminations,
visite libre de la grotte et de la
chapelle, animations enfants.

SE RESTAURER

Lundi, mardi et jeudi midi
Vendredi et samedi midi et soir
Brunch le dimanche
Salon de thé les après-midi
Tél. 04 77 97 00 19
www.labatielerestaurant.com

SE PROMENER

Empruntez le chemin de Céladon,
reliant les châteaux de la Bâtie d’Urfé
et de Montverdun via une passerelle
au-dessus du Lignon.

LIRE
L’Astrée d’Honoré

d’Urfé, en vente à la
boutique du château.

1

+ D’INFOS

CHÂTEAU DE LA BÂTIE D’URFÉ
Ouvert de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h
Novembre : tous les jours
Du 1er décembre au 15 mars : samedi
et dimanche (sauf 25 et 31 décembre)
Pour le reste de l’année, détails
sur www.loire.fr/patrimoine
Tél. 04 77 97 54 68

BONUS ET DIAPORAMA PHOTO

www.loire.fr/webzine
TOUS LES BONS PLANS DANS LA LOIRE

www.loiretourisme.com
2

3

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  25

Aperçu du contenu de la page 26

LA LOIRE ET VOUS 

  INITIATIVES

COMME DES FOURMIS
Ella & Pitr

LEURS ŒUVRES GÉANTES S’AFFICHENT DANS LES ENDROITS
LES PLUS SURPRENANTS : TERRAINS DE FOOT, PLAGES, TOITS
D’IMMEUBLES, BARRAGE… ET APRÈS DIX ANS DE CRÉATIONS EN DUO,
ELLA & PITR RETRACENT LEUR PARCOURS DANS UN OUVRAGE.

I

ls collaient leurs dessins chacun de
leur côté dans les rues de la ville.
En 2007, les Stéphanois Ella et Pitr se
rencontrent par hasard et tombent
amoureux. Depuis, les deux streetartistes forment l’illustre couple des
Papiers Peintres. Leurs œuvres aux
dimensions XXL réinventent les sols,
les toits et les murs aux quatre coins
du globe  : Paris, Rome, Montréal,
Pékin, Santiago, Chicago… En 2015,
ils créent la plus grande peinture
murale au monde en Norvège lors
d’un festival. Cet été, ils ont signé
une œuvre magistrale sur la paroi du
barrage du Piney à Saint-Chamond.
Sans oublier Saint-Étienne, où chacun
peut croiser une de leurs œuvres au

détour d’une rue. Saugrenus et drôles,
remplis d’humanité, les « colosses »
du duo ligérien sont surtout visibles
au loin ou à l’aide d’un drone ! « On
a toujours l’impression d’être une
fourmi sur un géant  », soulignentils. Paru en octobre, leur ouvrage
Comme des fourmis a décroché dans
la foulée le prix Claude Fauriel à la
32e Fête du livre de Saint-Étienne. Il
retrace leur univers, leurs œuvres et
leurs dix ans d’activité commune : un
livre grandiose, forcément.
+ D’INFOS

http://ellapitr.com
Comme des fourmis
Éditions Alternatives (Gallimard), 35 €

DES CONFITURES
POUR NE RIEN GASPILLER
Banque alimentaire
COLLECTER, TRIER, REDISTRIBUER… LA BANQUE ALIMENTAIRE DE LA LOIRE S’APPUIE SUR 66 BÉNÉVOLES POUR
VENIR EN AIDE AUX PLUS DÉMUNIS. DEPUIS PEU, CELLE-CI RENFORCE AUSSI SA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE
ALIMENTAIRE GRÂCE À LA TRANSFORMATION DE PRODUITS FRAIS.

T

rop mûrs ou abîmés, nombreux
sont les fruits ou légumes qui
ne trouvent pas grâce aux yeux
des consommateurs. Ces produits
sont perdus alors qu’ils pourraient
être valorisés. Partie de ce constat,
l’association vient de lancer, dans ses
locaux à Saint-Étienne, un nouvel
atelier de transformation de produits
frais. Première étape : les confitures.
Sur les 97 Banques alimentaires (BA)
de France, seule une dizaine se sont
lancées dans cette expérimentation.
« Nous avons monté l’atelier en
septembre grâce à nos partenaires,
dont le Département, qui nous
a subventionnés à hauteur de
11 000 euros  », souligne Gérard

26  LOIRE MAGAZINE

Ribeyron, président de la structure
ligérienne. Préparées au sucre roux
et sans conservateur, les « Confitures
de BéA » sont ensuite redistribuées
aux associations locales. La
transformation de légumes pourrait
être mise en place dans quelques
mois. En attendant, les bénévoles se
mobilisent pour la prochaine collecte
annuelle, organisée fin novembre
dans 97 magasins de la Loire.
+ D’INFOS

Collecte annuelle de la
Banque alimentaire
les 24 et 25 novembre
Tél. 04 77 91 11 61
http://ba42.banquealimentaire.org/

Aperçu du contenu de la page 27

  INITIATIVES

RÉINVENTER LA RÉÉDUCATION
Société Dessintey
CETTE START-UP STÉPHANOISE
DÉVELOPPE UN DISPOSITIF
MÉDICAL BASÉ SUR LA THÉRAPIE
DITE « MIROIR ». EN DONNANT
L’ILLUSION AU CERVEAU QU’UN
MEMBRE INERTE BOUGE,
IL PERMET AU PATIENT DE
RÉCUPÉRER PLUS VITE.

«V

oir un mouvement, c’est presque
le faire !  » Ils sont trois amis de
« Sainté » à avoir développé un dispositif de
rééducation entièrement basé sur l’illusion
visuelle. Nicolas Fournier, ingénieur, Davy
Luneau, enseignant en sciences de la motricité,
et le Pr. Pascal Giraux, chef du service de
rééducation au CHU, ont mis au point un
procédé qui utilise l’intelligence artificielle
pour proposer un programme de soins
personnalisés. Installé devant une table,
le patient pose son bras valide sous un
écran. Il effectue quelques mouvements,
qui sont filmés. L’ordinateur inverse ensuite

Ce dispositif est en cours d’expérimentation au CHU de Saint-Étienne.

l’image, tandis que la personne place son bras
inerte sous l’écran. Le cerveau se laisse alors
tromper : il imagine donc que le bras bouge
et la rééducation se met en route ! Cette
technique, très efficace dans le traitement des
paralysies post-AVC, fait aussi ses preuves dans
la douleur du membre fantôme. En faisant
croire au cerveau qu’un membre sectionné

est à nouveau présent, la douleur disparaît…
Entièrement conçu dans la Loire, ce dispositif
médical innovant sera commercialisé début
2018, d’abord en France et en Europe, puis
dans le monde entier.
+ D’INFOS

www.dessintey.com

LA MAGIE DU VERRE
Florence Lemoine
APRÈS AVOIR PARCOURU LA FRANCE, L’ANGLETERRE ET LA SUÈDE,
CETTE SOUFFLEUSE DE VERRE A POSÉ SES VALISES À PÉLUSSIN.
ELLE VIENT DE REMPORTER LE CONCOURS RÉGIONAL DES ATELIERS
D’ART DE FRANCE.

I

nspirée par la beauté de la nature et
des fonds marins, Florence Lemoine
retranscrit leur poésie sous forme de
bijoux, sculptures et autres objets en
verre. Installée dans le Pilat, et diplômée
du Centre européen de recherche
et de formation aux arts verriers,
elle a remporté cet été le concours
Ateliers d’art de France pour la région
Auvergne-Rhône-Alpes avec sa création
Affinités. Composé de sept éléments
soufflés à la bouche puis soumis à
un choc thermique, cet ensemble de
pièces lumineuses suspendu à des
fils nylon évoque des méduses dans
un mouvement de propulsion. « Les
tentacules sont filées au chalumeau,
qui donne vie à la matière », explique

la jeune femme, continuellement à la
recherche de formes, d’effets et de
textures. Ses œuvres passent du blanc
pur au bleu des profondeurs océanes.
« Transparent comme de l’eau, le verre
peut être aussi noir que le charbon.
Liquide comme le miel, il devient dur
comme la roche… C’est ce qui le rend
magique. » Cette souffleuse de rêves,
qui vient d’exposer dans une galerie
parisienne puis à Strasbourg, aligne
ses créations toute l’année à Pélussin.
+ D’INFOS

Tél. 06 42 65 32 16
www.florencelemoine.com
Ouverture au public sur rendez-vous
Ateliers à partir de 13 ans

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  27

Aperçu du contenu de la page 28

LA LOIRE ET VOUS 

  INITIATIVES

MADE IN LOIRE
C’EST QUOI ?

Keepfit,
UN CUISSARD DE
SPORT ANTICELLULITE

BV Sport,

C’EST OÙ ?
QUARTIER DE
MONTREYNAUD À

Saint-Étienne

KEEPFIT
L’ALLIÉ SPORT DES FEMMES

La société BV Sport,
spécialisée dans la contention
et dirigée par Salvatore
Corona, séduit aujourd’hui
plus de 20 000 athlètes à
travers le monde. Issu d’une
technologie innovante et
brevetée, Keepfit est le
nouveau produit textile anticellulite destiné aux femmes
qui pratiquent une activité
sportive. Tel un corsaire,
il permet de diminuer les
capitons graisseux grâce
à la reproduction de la
technique de massage
du « palper rouler ». Son
association de mailles fortes,
formant une pression sur la
peau, et de mailles faibles,
qui créent une dépression,
aide à évacuer la cellulite.
Composé de polyamide, de
polyester et d’élasthanne,
ce produit de compression a
demandé plus de deux ans de
recherche. Une fois enlevé,
le Keepfit laisse une peau
lissée. Multisports, ce cuissard
fonctionne uniquement à
l’effort. Une bonne raison
de se mettre au sport !

28  LOIRE MAGAZINE

POST-DOCTORANTE EN VIROLOGIE, CETTE ROANNAISE DE 31 ANS VIENT
DE DÉCROCHER LA BOURSE L’ORÉAL-UNESCO POUR LES FEMMES
ET LA SCIENCE, GRÂCE À SES TRAVAUX SUR LE VIRUS ZIKA.

D

ÉQUIPEMENTIER
SPORTIF
SPÉCIALISÉ DANS LA
COMPRESSION

www.bvsport.com

Blandine Monel
« 

C’EST QUI ?

+ D’INFOS

LE VIRUS DE
LA RECHERCHE
epuis mes 10 ans, j’ai toujours voulu
faire des découvertes, me rendre
utile  », raconte Blandine Monel. Un défi
relevé avec brio par cette jeune femme
originaire de Vougy. Après des études
en biochimie, à Polytech Nice et deux
stages aux États-Unis, elle se lance dans
la recherche avec une thèse en virologie
sur le VIH. Puis retour à Boston pour un
post-doctorat au Ragon Institute. En
2016, elle intègre l’Institut Pasteur à Paris
au sein de l’unité «  Virus et immunité  ».
C’est là qu’elle s’attaque au virus Zika,
dont la récente épidémie mondiale a fait
des ravages. En effet, aucun traitement ni
vaccin n’existe à ce jour contre ce virus
transmis par les moustiques. Or il peut

provoquer des maladies neurologiques
ainsi que des anomalies du développement
du cerveau chez les fœtus. « En observant
son action sur les cellules humaines, nous
avons découvert qu’il provoque une mort
par implosion des cellules infectées  »,
explique Blandine, qui explore aussi les
défenses humaines contre Zika. Un travail
récompensé en octobre par la prestigieuse
Bourse L’Oréal-Unesco pour les femmes et
la science. Doté de 20 000 euros, ce prix
va permettra à la chercheuse d’acquérir du
matériel et de financer des déplacements
pour des congrès scientifiques. « C’est aussi
un signal fort pour les femmes, encore
sous-représentées dans la recherche
scientifique ! »

DES YEUX COMME NEUFS
Centre d’innovation laser en
Ophtalmologie (CilO)

V

ous souhaitez ne plus porter en
permanence des lunettes ou des
lentilles ? Le CHU de Saint-Étienne dispose
désormais d’un centre à la pointe de la
technologie pour corriger la myopie,
l’hypermétropie, l’astigmatisme et/ou la
presbytie. Dirigé par le Pr. Philippe Gain et le
Dr. Marie-Caroline Trone, le CilO dispose de
locaux dédiés et d’un équipement médical
permettant l’indication opératoire après des
examens ophtalmologiques et orthoptiques

complets et rigoureux. La chirurgie est
réalisée en quelques minutes par deux lasers
ultramodernes, sous anesthésie locale par
collyre. La récupération visuelle est rapide et
les soins post-opératoires réduits à l’instillation
de collyres et à quelques consultations de suivi.
+ D’INFOS

Tél. 04 77 82 94 31 (CilO)
cilo@chu-st-etienne.fr
www.chu-st-etienne.fr

Aperçu du contenu de la page 29

  À TABLE !

« Fingers » noix et caramel beurre salé
Pour 12 « fingers »
40 g de sucre semoule
48 g de beurre pommade
52 g de farine
50 g de poudre de noix
18 g de chocolat blanc
1 feuille de gélatine
200 g de caramel liquide
au beurre salé
250 g de cerneaux de noix
COMME UN GRAND CHEF AVEC

Carine Cheminal
LA GARE RESTAURANT
À FEURS

sucre avec le beurre. Ajouter
la farine et la poudre de
noix. Incorporer le chocolat
blanc fondu à 50 °C et
étaler le tout sur environ
3 mm d’épaisseur entre deux
feuilles de papier cuisson.
Cuire au four à 170 °C
jusqu’à coloration dorée,
puis découper en rectangles
de 2 cm de large par 10 cm
de long.

300 g de chocolat noir 64 %

LE STREUSEL AUX NOIX
Dans un batteur, mélanger le

LE CARAMEL
Mettre la gélatine à tremper
dans l’eau froide. Chauffer

le caramel à 80 °C et ajouter
la gélatine pressée.
Réserver au frais.

LE DRESSAGE
À l’aide d’une poche à douille,
dresser le caramel sur les
rectangles de streusel.
Y déposer les cerneaux
de noix. Faire fondre le
chocolat noir au bain-marie,
puis napper de chocolat
les rectangles de streusel
déposés préalablement sur
une grille.
Réserver au frais.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  29

Aperçu du contenu de la page 30

LA LOIRE ET VOUS 

  SÉLECTION AGENDA

Par ici les sorties !
NOS 10 COUPS DE CŒUR

1

DE NOUVEAUX TALENTS
CHANSON ET DÉCOUVERTES
Les Oreilles en pointe, c’est un festival de chanson
francophone axé sur la découverte de nouveaux talents.
Depuis vingt-sept ans, il fait la part belle à des auteurs,
compositeurs et interprètes encore peu connus, qui mettent
en avant la création et l’imagination. Grâce aux éditions
précédentes, le public a pu ainsi découvrir Juliette, Chris
Gonzales, Dit Terzi, Roberto Sironi, Jean-Louis Daulne, Vincent
Delerm, Dimitri, Amélie les crayons… Cette année encore, les
concerts organisés dans toute la vallée de l’Ondaine mettront
à l’honneur des musiciens émergents, notamment la scène
stéphanoise ! Des chanteurs célèbres et en devenir sont aussi
au programme, comme Imbert Imbert, Simon Daniel, Dans
l’Shed ou CharlÉlie Couture. Sans oublier des expositions
et des stages de chant avec les artistes !
DU 9 AU 18 NOVEMBRE

27E FESTIVAL LES OREILLES EN POINTE

Frère animal, à découvrir
le 18 novembre à Roche-la-Molière.

Plusieurs centaines de sites à découvrir
dans la Loire.
Fraisses, Firminy, Le Chambon-Feugerolles, Planfoy, Roche-la-Molière

De 4 à 30 €

http://www.oreillesenpointe.com

2

UNE CLOWN DANS UN CONTE

3

THÉÂTRE

Quand une clown tombe
dans un conte, c’est dans
un pays qu’elle tombe ! Et
dans ce pays-là, il faut
dormir cent ans avant de
se marier… Les vraies
questions se posent
enfin : quel âge avait la
princesse quand elle s’est
réveillée ? Et le prince, il
était où pendant qu’elle
dormait ? Le chemin se
dessine sous les pas de
Cerise avec émotion et
tendresse, dans un délice
de rencontres, et avec un éclairage inattendu. Un beau
spectacle pour enfants proposé par la Cie l’Étoffe
des rêves. Dès 4 ans.
LE 20 DÉCEMBRE À 16 H 30
PENDANT QUE LA BELLE DORMAIT
Médiathèque de Villars
5 €
Tél. 04 77 93 31 80
www.villars.fr

30  LOIRE MAGAZINE

OBJETS COMMUNICANTS
EXPOSITION

Robot compagnon de vie, verrouilleur de serrure à
distance, détecteur de fraîcheur d’aliments… Cette
exposition, réalisée à l’occasion de l’assemblée 2017 des
Villes créatives UNESCO, met en avant les usages et
pratiques des objets communicants. Elle rassemble
une sélection de 23 objets imaginés par des designers
et des start-up du monde entier. Commercialisés ou
encore en phase de prototypage, ils sont répartis par
thématiques : empathie et objets interactifs, espace
domestique et sécurité, environnement et mobilité,
santé et bien-être. À l’horizon 2020, on prévoit
50 milliards d’objets connectés sur Terre.
Venez découvrir un aperçu de cette révolution !
JUSQU’AU 7 JANVIER 2018
ARE YOU TALKING TO ME ?
Cité du design à Saint-Étienne
De 4 à 6,20 €
Tél. 04 77 49 74 70
www.citedudesign.com

Aperçu du contenu de la page 31

  SÉLECTION AGENDA

4

6
LE RIRE AU

CRÉATIONS
CONTEMPORAINES
SALON D’ART

Une trentaine d’artistes peintres,
photographes, sculpteurs et
artisans d’art, dont l’invité
d’honneur Robert Kéramsi,
investiront durant deux jours les
ateliers de la Chapellerie, mais
aussi le musée et les salles de
la Foule. Les extérieurs, eux,
serviront d’écrin à l’expression
du Land art… Au programme :
visites commentées,
performances, boutiques
éphémères… À l’initiative des
Créateurs des monts du Lyonnais,
ce Salon d’art actuel permet au
public de découvrir des œuvres
contemporaines et singulières,
tout en soutenant la création.
LES 2 ET 3 DÉCEMBRE
5E SALON D’ART ACTUEL
Site de la Chapellerie à Chazelles-sur-Lyon
2€
Tél. 04 77 54 98 86
www.museeduchapeau.com
http://aproxy.wixsite.com/createur

5
LE 9E ART À
L’HONNEUR

FESTIVAL DE BANDE-DESSINÉE
Pour sa 19e édition, ce festival
de la BD et du dessin de
presse met l’accent sur les
albums et illustrations pour
la jeunesse, sur les 60 ans
de Gaston Lagaffe ainsi que
sur les « mythes revisités »
(Blanche-Neige, Spirou, etc.).
Près d’une cinquantaine de
dessinateurs, scénaristes,
humoristes, caricaturistes,
illustrateurs, coloristes et
éditeurs participeront à cet
événement. Le 3 décembre,
la remise du prix « Freddy
Lombard-Chaland/Ville de
Rive-de-Gier » récompensera
un dessinateur pour
sa première BD.

RENDEZ-VOUS
FESTIVAL D’HUMOUR

Venez rire à Charlieu ! Pour sa
3e édition, ce festival d’humour
vous propose de savourer un
moment de détente et d’émotion.
Au programme : de nombreux
spectacles, mais aussi des stages
de théâtre et de yoga du rire.
Organisé par la MJC de Charlieu,
cet événement explore le registre
humoristique sous forme de
cabaret, théâtre et musique.
DU 17 AU 25 NOVEMBRE
LES FÉRIRES (3E ÉDITION)
Place Saint-Philibert à Charlieu
Jusqu’à 12 €
Tél. 04 77 60 05 97
https://mjccharlieu.jimdo.com

LES 2 ET 3 DÉCEMBRE
19E BD’ART
Salle des fêtes Jean Dasté à Rive-de-Gier
Entrée libre
http://bdart.pagespro-orange.fr/

Ici aussi !
41E SALON DES ARTS RIPAGÉRIENS

JOURNÉE ORIENTATION

L’OBJET QUI PARLE

Peintures, sculptures… Une exposition
gratuite pour mettre l’art à la portée
de tous et transmettre la passion
de la création.

Choisissez votre itinéraire et retrouvez
les balises indiquées sur la carte !
Inscriptions avant le 8 novembre
auprès du Club alpin français de
Saint-Étienne. Ouvert à tous.

Une trentaine d’artisans d’art
présentent leurs créations. De belles
idées de cadeaux ! Entrée gratuite.

Du 11 au 26 novembre (14 h 30-18 h 30)
Salle Jean Dasté à Rive-de-Gier
www.arts-ripageriens.com

BE HAPPY ! DAY
L’association Be Happy vous invite à
sa 1re conférence sur le bien-être et
la psychologie positive, avec aussi des
interludes musicaux, ateliers enfants,
expositions, contes… Réservation
obligatoire.
Le 17 novembre (10 h-12 h)
Salle de la Croix des Sagnes
à Saint-Victor-sur-Loire
Tél. 07 69 07 50 11

Le 19 novembre
à Saint-Régis-du-Coin
Tél. 04 77 38 25 37
http://clubalpin-saint-etienne.ffcam.fr

SOLID’ART 42
Une expo-vente qui réunit près de
60 artistes pour faire connaître leurs
créations et les diffuser au profit de
l’association Vaincre le cancer 42.
Du 24 au 26 novembre (10 h-19 h)
Hôpital de La Charité à Saint-Étienne
Tél. 06 21 63 00 54 
www.solidart42.com

Du 6 au 10 décembre (10 h-19 h)
L’Essaim de Julie à Saint-Julien-Molin-Molette
www.artpilat.com

EN ATTENDANT NOËL
Le 16 décembre, participez à un
shooting photo et recevez le cliché
par email ! Le 20, découvrez la sculpture
sur ballon. Entrée libre et gratuite.
Le 16 décembre (10 h 30-12 h 30 
et 14 h-17 h 30)
Le 20 décembre (14 h-17 h 30)
Office de Tourisme de Saint-Étienne
L’AGENDA COMPLET DE VOS SORTIES

www.loire.fr/agenda
NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  31

Aperçu du contenu de la page 32

SÉLECTION AGENDA

LA LOIRE ET VOUS

7

MATCHS CHOCS
MUSÉE DES VERTS

Une nouvelle exposition temporaire s’installe
au Musée des Verts : Histoires de derbys. Deux
clubs voisins qui se confrontent… et pas moins de
115 épisodes de derbys ! Ambiance, anecdotes,
bonheurs, désillusions. Cette exposition est riche
en émotions. Déambulez devant des programmes
de matchs et des maillots de l’Olympique
lyonnais, le rival éternel. Découvrez des images
fortes, les autres derbys en France et aux quatre
coins du monde, les joueurs qui ont fréquenté
les deux camps, sans oublier le coup franc de
Dimitri Payet qui a marqué de son empreinte le
100e derby. À ce jour, l’ASSE devance toujours
son voisin !
JUSQU’EN
SEPTEMBRE 2018
HISTOIRES DE DERBYS
Musée des Verts
Stade GeoffroyGuichard à
Saint-Étienne
7 € / Tarif réduit : 5 €
www.museedesverts.fr

museedesverts.fr

Stade Geoffroy-Guichard
Saint-Etienne

8

BARON’S CHRISTMAS
CONCERT

Baron’s, c’est un duo de songmakers cinglés aux tendances
Funky Rock Electro, bidouilleurs de studio et totalement
débridés en live. Tantôt chanteur, danseur bancal de hiphop, scotché à sa barre de pole dance, le tout en kilt, le
Baron de Vezeline est un pur showman et frontman. Auteur
et compositeur instinctif, il « clownise » sa vie et sa vision
du monde dans la langue de Shakespeare. À ses côtés,
on retrouve l’impitoyable musicien-producteur-arrangeur
Freddy Kroegher. Ses orchestrations puissantes et
tonitruantes, son jeu de guitare hystérique et spectaculaire,
donnent à ses chansons leurs lettres de noblesse.
Il profitera de ce concert pour révéler son nouvel
album Pole Dancing Songs.
LE 15 DÉCEMBRE À 20 H 30 

À PARTIR
Du 12 octobre

9

BARON’S CHRISTMAS
(BLUE TOMORROW EN 1RE PARTIE)
Au Pax à Saint-Étienne
De 5 à 10 € (Réservation conseillée au 06 48 64 88 43)
http://lepax.fr/

DES AMOURS DE BIJOUX
BIENNALE DES BIJOUTIERS CRÉATEURS

Cette exposition-vente aura lieu au cœur du village de caractère de Saint-JeanSaint-Maurice-sur-Loire avec des créateurs hors pair. Des conférences et des
rencontres seront également au programme. Par ailleurs, l’exposition Bijoux inspirés
met en valeur des œuvres d’art du musée Joseph Déchelette et l’excellence de la
scène actuelle du bijou. Chaque bijoutier propose une création en résonance avec
une œuvre de la collection du musée : tapisserie, amphore, pangolin, portrait… 21
bijoutiers ont ainsi laissé libre cours à leur imagination pour donner naissance à des
bijoux étonnants. Un événement qui allie tradition et innovation !
DU 24 AU 26 NOVEMBRE
5E BIENNALE DES BIJOUTIERS CRÉATEURS
La Cure à Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire
JUSQU’AU 7 JANVIER 2018
BIJOUX INSPIRÉS
Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie
J. Déchelette à Roanne
Gratuit
Tél. 04 77 62 96 84
www.bijoutierscreateurs.fr

32  LOIRE MAGAZINE

8

Aperçu du contenu de la page 33

SÉLECTION AGENDA

10

Anish Kapoor, Svayambh, 2007

TRENTE ANS DE MODERNITÉ
MUSÉE D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN
Riche de plus de 23 000 œuvres, le Musée d'art moderne et contemporain de
Saint-Étienne Métropole aligne dans ses galeries et réserves des œuvres signées par
Picasso, Matisse, Miró, Léger et bien d’autres artistes du monde entier.
Pour son 30e anniversaire, ce haut lieu culturel invite deux artistes de renommée
internationale. Le Britannique Anish Kapoor nous présente l’installation My Red
Homeland, aux côtés d’œuvres montrées pour la première fois en France. Lóránd Hegyi,
directeur général honoraire du musée, est le commissaire de cette exposition. Une fois
celle-ci achevée, c’est le plasticien stéphanois Jean-Michel Othoniel, célèbre pour son
Kiosque des noctambules à l’entrée du métro Palais-Royal à Paris, qui installera ses
œuvres dans la grande salle du musée à partir de mai 2018.
En parallèle, une exposition des collections avec des œuvres du 16e au 21e siècle,
dialoguant entre elles, vous invite à « considérer le monde » au fil de ses utopies
et de ses tragédies. D’autres expositions temporaires inédites viendront enrichir la
programmation exceptionnelle de cette année anniversaire. Vous pourrez ainsi admirer
les œuvres de la photographe et vidéaste ligérienne Valérie Jouve, marquées par une
certaine fascination pour l’espace urbain, ses habitants et leurs comportements.
L’exposition collective de photographie Vues urbaines sera, quant à elle, articulée autour
de Rajak Ohanian, Ito Josué, Gunther Forg… De belles émotions en perspective !

JUSQU’AU 8 AVRIL 2018
ANISH KAPOOR
JUSQU’À NOVEMBRE 2018
CONSIDÉRER LE MONDE
Musée d’art moderne et contemporain
de Saint-Étienne Métropole
6 € / Tarif réduit : 4,50 €
Tél. 04 77 79 52 52
www.mamc-st-etienne.fr
Dès décembre, une application
numérique accompagnera la visite
du musée en proposant des contenus
exclusifs. Gratuite, elle permettra aussi
d’acheter son billet en ligne et
de consulter l’agenda des événements.

NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2017

  33

Aperçu du contenu de la page 34

LA LOIRE ET VOUS

PORTRAIT

Créateur de tubes
Nazim Hitch
KENDJI, AMIR, CLAUDIO CAPÉO, L’EUROVISION ET RÉCEMMENT FLORENT PAGNY…
2017 AURA ÉTÉ UN CRU EXCEPTIONNEL POUR NAZIM. AUTEUR-COMPOSITEURINTERPRÈTE, IL SE CACHE DERRIÈRE DE NOMBREUX TITRES EN VOGUE.
CET ARTISTE DE L’OMBRE, QUI A GRANDI DANS LA LOIRE, S’APPRÊTE À SORTIR
SON PREMIER ALBUM. DÉCOUVERTE.

L

es Yeux de la mama, Andalouse, J’ai cherché,
c’est lui. Ça va, ça va et Riche, c’est encore
lui. À tout juste 31 ans, Nazim Khaled, alias
Hitch, ou plus simplement Nazim, s’est fait
un nom dans le milieu de la musique. Compositeur
hors pair, il enchaîne les tubes et s’est fait remarquer
pour sa plume aiguisée et sensible, à son image. Un
succès grandissant qu’il a construit en moins d’une
dizaine d’années, sans jamais baisser les bras. À SaintÉtienne tout d’abord, où il passe son enfance et son
adolescence, bien que né à Marseille. «  J’habitais au
Crêt de Roc et j’ai gardé un attachement pour ce
quartier », raconte le trentenaire.
«   Je m’asseyais sur les marches
de l’hôtel de ville avec ma petite
guitare. Elle m’accompagnait
aussi souvent au Pertuiset ou à
Saint-Victor. J’y retourne encore
parfois. » Le chanteur revient ainsi
régulièrement dans la Loire où il
conserve de nombreuses attaches.
Sa mère, ses frères et sœurs, sa
famille et ses amis d’enfance y
vivent encore. Le lycée Claude
Fauriel, «  la fac de Sainté  » ? Des
lieux qu’il a bien connus, sans oublier
le conservatoire Massenet. « Je l’ai
fréquenté dans les années 20072009 et il m’a donné l’envie de me
professionnaliser dans la musique », confie-t-il. « J’y ai
appris la rigueur et puisé le goût de pousser plus loin. »
C’est là aussi qu’il rencontre des artistes et décide de
gagner la capitale. Un choix mûrement réfléchi qui ne
le guidera pas tout de suite vers la réussite. À Paris,
il connaît d’abord le doute et apprend à développer
sa persévérance  : «   Je n’ai jamais abandonné  », se
souvient-il. En 2011, première victoire  : il pousse la
porte de l’Olympia pour les auditions du concours
«  Je veux signer chez AZ  ». À défaut de remporter le

casting, il « tape dans l’œil » d’une maison de disques
et décroche son premier contrat. Les mois passent ;
il assure la première partie de Cali et celle de Pascal
Obispo. Puis il met un peu de côté sa carrière, « voyant
que ça met du temps à prendre », et commence à écrire
pour les autres. Une révélation. Yannick Noah, Kendji
Girac, Chimène Badi, Claudio Capéo : ils sont nombreux
à lui faire confiance, au hasard des rencontres. Vient
celle avec le chanteur Amir Haddad, «  un ami et un
frère dans la musique », qui le conduira une première
fois à l’Eurovision en 2016 avec le titre J’ai cherché.
«  Un beau souvenir, fruit d’une nuit de studio !  » Un
an plus tard, bis repetita avec le
Requiem d’Alma à Kiev. Il signera
d’autres titres pour la chanteuse,
notamment La chute est lente, dont
il est particulièrement fier. Toujours
en 2017, nouvelle étape pour Nazim,
qui collabore avec Florent Pagny
pour le single La Beauté du doute,
sorti en septembre. «  Ça m’a fait
passer un cap  », observe-t-il.
Cette année résonne d’ailleurs
comme celle de la consécration
pour l’artiste  : parallèlement, il
poursuit son travail d’écriture pour
Claudio Capéo et Amir… et il est
devenu difficile d’allumer la radio
sans entendre une de ses créations.
Pourtant, l’ancien étudiant ligérien garde la tête sur
les épaules et une simplicité à toute épreuve. «  Mon
succès est encore relatif  », juge-t-il modestement.
Prochain défi : la sortie de son propre album, annoncée
début 2018. « J’aimerais bien connaître le même destin
comme artiste qu’en tant qu’auteur-compositeur. Je
pense que dans la musique, il faut avoir un engagement
poétique. C’est pour moi le moyen d’exprimer des
choses très simples, qu’on ne peut pas dire dans la
vraie vie.  »

Dans la musique,
il faut avoir un
engagement
poétique

34  LOIRE MAGAZINE

Aperçu du contenu de la page 35

En 5 dates
2011 
Premier contrat
d'auteur-compositeur-interprète
2013 
Première partie
de Pascal Obispo
2014 
Premières chansons pour
Yannick Noah et Kendji
Juin 2017
Sortie de son premier single
Pourquoi veux-tu que je danse ?
Septembre 2017
Premier single
pour Florent Pagny

Aperçu du contenu de la page 36

/le Pax

› FESTIVAL FEMME(S) DU 8 AU 12 NOVEMBRE ‹

www.lepax.fr

BLACK LILYS • SARAH MIKOVSKI • GATICA • ESKELINA • MATHILE B. • THAÏS TÉ • CAMILLE C. • NÉRÉÏDES
CONCERT DESSINÉ DIM.19 NOV • THE NAVAJOS DIM. 26 NOV • LÉONID DIM. 3 DÉC • NAZCA DIM. 17 DÉC

  • 1
  • 2 - 3
  • 4 - 5
  • 6 - 7
  • 8 - 9
  • 10 - 11
  • 12 - 13
  • 14 - 15
  • 16 - 17
  • 18 - 19
  • 20 - 21
  • 22 - 23
  • 24 - 25
  • 26 - 27
  • 28 - 29
  • 30 - 31
  • 32 - 33
  • 34 - 35
  • 36