Aperçu du contenu de la page 1

FÉVRIER 2017 N0 216

-P ON T
VI LL E DE CH AR EN TO N- LE

Une saison
au T2R =

tion
o
m
’é
d
%
0
3
+
ts
n
le
50% de ta
+ 20% de curiosité

Restauration scolaire
XoXo

Au menu : du bon et du Bio !

Aperçu du contenu de la page 2

SOMMAIRE

SANTÉ

P. 4
Dossier : entre festivités et solidarité
P. 10
Signature d’une convention TICE
P. 12
La restauration scolaire
P. 16
2017 : l’année des grands projets
P. 19
Des aides sociales pour le plus grand nombre
P. 21
Interview exclusive d’Evan Fournier
P.26
L’actualité artistique et culturelle

Permanences pharmacies
• Dimanche 5 février
PHARMACIE PRINCIPALE DE LA POSTE
7, rue du Maréchal Leclerc à Saint-Maurice
Tél. 01.43.96.44.93.
• Dimanche 12 février
PHARMACIE DU MARCHÉ
68bis, rue de Paris
Tél. 01.43.68.00.38.
• Dimanche 19 février
GRANDE PHARMACIE DE CHARENTON
3, place des Marseillais
Tél. 01.43.75.14.68.
• Dimanche 26 février
PHARMACIE BERCY II
8 - 10, place de l’Europe
Tél. 01.49.77.56.56.
• Dimanche 5 mars
PHARMACIE DE GRAVELLE
118, rue de Paris
Tél. 01.43.68.18.32.

P.28

Démocratie locale

CONTACTEZ

VOS ÉLUS

Une adresse unique pour joindre vos élus :

www.charenton.fr/contact/
Hervé GICQUEL

Maire de Charenton,
Conseiller départemental du Val-de-Marne
Conseiller métropolitain

Marie-Hélène MAGNE

1er Maire adjoint chargé de l’enfance
et de l’éducation
Vice-Présidente de Paris Est Marne et Bois

Patrick SÉGALAT

Maire adjoint chargé des finances et des ressources
humaines

Chantal LEHOUT-POSMANTIER
Maire adjoint chargé des seniors
et de la résidence Jeanne d'Albret

Benoît GAILHAC

Maire adjoint chargé de l’aménagement urbain
et durable de la Ville
Conseiller territorial Paris Est Marne et Bois

Jean-Pierre CRON

Maire adjoint chargé des travaux, de la voirie,
des espaces verts, de l’entretien des bâtiments
et de la commission de sécurité

Clotilde CERTIN

Maire adjoint chargé des sports

Droit français
INFOS OFFICIELLES

Conseil municipal
Le prochain Conseil municipal se déroulera à
l’Hôtel de Ville le jeudi 2 mars à partir de 19h.

Permanence du Député
Le Député de notre circonscription tiendra une
permanence à l'Hôtel de Ville de Charenton
le lundi 27 février à 19h.

Vos élus à votre rencontre tous les
samedis matins
Une permanence sera assurée les samedis
matins 25 février et 4 mars au marché et le
4 mars devant le supermarché Aldi.

Donation au profit
de votre commune
Depuis le mois d’octobre dernier, les notaires
ont la possibilité de minorer l’émolument proportionnel (plus simplement leur rémunération)
applicable aux donations ou legs réalisés au
profit de l’Etat ou de ses établissements
publics, des collectivités territoriales et de
leurs établissements publics. La donation ou le
legs doivent être destinés au domaine public
mobilier ou immobilier, ou servir au financement de l’acquisition de biens relevant de l’un
ou de l’autre.
Décret n°2016-1369 du 12 octobre 2016.

Pascal TURANO

Maire adjoint chargé de la sécurité
et de la gestion du domaine public

Delphine HERBERT

Maire adjoint chargé de la culture
Conseiller territorial Paris Est Marne et Bois

Jean-Marc BOCCARA

Maire-Adjoint chargé de l’animation évènementielle, des
actions commémoratives, des anciens combattants et du
devoir de mémoire.

Pierre MIROUDOT

Conseiller municipal délégué
chargé de l’économie, de l’emploi,
des relations avec les grandes entreprises

Michel VAN DEN AKKER

Conseiller municipal délégué chargé du service social,
de la santé, des personnes handicapées
et dépendantes et de la maison médicalisée

Sylvain DROUVILLÉ

Conseiller municipal délégué
chargé du logement et de l’habitat social
Conseiller territorial Paris Est Marne et Bois

Valérie LYET

Conseillère municipale déléguée chargée des affaires civiles

Le chiffre du mois
30 774 charentonnaises et charentonnais
Suite à l’enquête réalisée de 2012 à 2016,
l’INSEE a publié les chiffres officiels de la population
charentonnaise. La ville compte ainsi 30 774 résidants.

André ROURE

Conseiller municipal délégué
chargé des relations avec les syndicats intercommunaux
et les partenaires institutionnels de la ville

Rachel GRUBER

Conseillère municipale déléguée
chargée de la médiation - prévention

Gabriela KADOUCH

Conseillère municipale déléguée à la petite enfance

Fabien BENOIT
Cmag N° 216 - Février 2017 - 48, rue de Paris - 94220 Charenton-le-Pont
Directeur de la publication : Hervé Gicquel - Coordinatrice de rédaction (01.46.76.47.93) : Céline Lormier
Rédactrice : Marion Fuzon. Ont collaboré à la rédaction de ce numéro : D. Custodio - X. Delaruelle - C. Lormier
Photos : N. Baron - Fotolia - M. Fuzon - Y. Lastes - JP. Le Nai
Mise en page : C. Doumbé
Impression : ETC. INN - tiré à 18 000 exemplaires sur papier recyclé - Distribution : M. Aïchi

Cmag < Février 2017 > page 2

Conseiller municipal délégué à la jeunesse, à l’enseignement secondaire et au numérique

Joël MAZURE

Conseiller municipal chargé des relations avec les
commerçants du marché du Centre, des affaires juridiques et
de l’administration des biens.

Aperçu du contenu de la page 3

ÉDITORIAL

Madame, Monsieur,
chers Charentonnais,
Le temps de présenter ses vœux de nouvelle année est déjà
écoulé. Toutefois, je souhaite débuter ce premier édito de 2017
en formulant quelques espoirs que, je n’en doute pas, nous avons
tous en commun.
Quand une nouvelle année commence, nous formulons le vœu
qu’elle soit meilleure que celle qui vient de s’écouler… gageons
que tel sera le cas. Souhaitons avant tout, au niveau local comme
au niveau national, que nous nous retrouvions dans les valeurs
essentielles que sont le respect, la solidarité, l’humanisme, le
partage et l’égalité des chances ; toutes ces valeurs, que nous
tentons ensemble localement de renforcer au quotidien.
Or, l’audace et l’attractivité sont de formidables accélérateurs des
solidarités et du bien vivre ensemble. Voilà pourquoi Charenton
cherche, dans tous les secteurs, à être la plus innovante possible
pour proposer aux habitants des solutions et des services adaptés à
leurs besoins. C’est dans cet esprit que, depuis le 11 janvier,
le portail “Mon espace Ch@renton”, par exemple, a été lancé.
C’est ainsi également que, depuis quelques jours, de nouveaux dispositifs ont été mis en œuvre pour soutenir les familles devant financer un mode de garde privé pour leur enfant en bas âge grâce au
Soutien à l'Accueil du Jeune Enfant (SAJE) ou encore que la bourse
au permis nouvelle formule et le Salon “Booste ta réussite” ont été
développés pour aider les jeunes notamment dans leurs démarches
professionnelles.
Par ailleurs, je n’oublie pas que dans notre commune certains
de nos concitoyens subissent les affres des difficultés que réserve
parfois la vie.
C’est la raison pour laquelle, j’ai souhaité que les publics fragiles
soient la priorité de ce début d’année. Dans ce cadre, des aides
nouvelles ou révisées sont dès à présent proposées aux seniors et
aux personnes handicapées (complément de ressources, allocation
de soutien à domicile, gratuité de la téléassistance). Le même état
d’esprit nous a animé lorsque la Ville a spontanément offert son
soutien aux plus démunis ou aux associations œuvrant en leur
faveur lors de la vague de froid que nous avons dû affronter
il y a quelques semaines.

que chacun sache que l’équipe municipale et moi-même nous
sommes à l’écoute de tous les Charentonnais parce que cela nous
semble essentiel et juste mais aussi parce que, nous le savons, c’est
ensemble que nous allons construire l’avenir de notre ville.
En 2017, les traits de cet avenir vont commencer à se dessiner.
En effet, notre gestion rigoureuse des deniers publics porte ses fruits
et les importants investissements sur le plan des équipements publics
sur lesquels nous nous étions engagés vont se concrétiser sous nos
yeux ces prochains mois. Je pense ici à de grands projets qui vont
changer notre quotidien comme la construction de la nouvelle
école Anatole France, l’extension du Multi-accueil Paris, la tribune
du stade Guérin qui va être rénovée et aux bâtiments qui vont
être érigés pour les utilisateurs du stade Charentonneau, et
d’autres encore.
Vous le voyez, plus que jamais, la qualité des services publics
et l’amélioration de votre cadre de vie sont les moteurs de notre
mobilisation. Aussi, j’aime à penser que les nouveaux chiffres
officiels de l’INSEE démontrant un accroissement maîtrisé de
notre population sont la preuve que notre action rend Charenton
toujours plus attractive et plus accueillante.

Mieux cibler les aides, les adapter aux besoins et aux publics
concernés, voilà, je crois, ce que nous nous devons d’offrir, au
niveau local, à nos concitoyens les plus vulnérables. Il est essentiel

Hervé Gicquel,
Votre Maire,
Conseiller départemental du Val-de-Marne

Cmag < Février 2017 > page 3

Aperçu du contenu de la page 4

ÇA S’EST PASSÉ DANS LA VILLE

ÇA S’EST PASSÉ DANS LA VILLE

MOMENTS CHOISIS

Entre festivités et solidarité :
la fin d’année à Charenton
L’écrivain Amin Maalouf a écrit dans son roman Les désorientés : “Rien ne remplace ces moments
où des amis se retrouvent, partagent leurs idées, leurs rêves, leurs repas !” En cette fin d’année,
Charenton a fait sienne cette citation, faisant la part belle aux instants de convivialité aux quatre
coins de la ville, parée, pour l’occasion de belles décorations lumineuses. La patinoire en premier
lieu, mais aussi les fêtes dans les écoles et les multi-accueils, les traditionnelles opérations de
solidarité, la venue du Père Noël, l’arrivée de Noël en cœur de ville et encore les moments de
partage avec les seniors : tant de propositions pour réjouir, distraire et satisfaire petits et grands.

Cmag < Février 2017 > page 4

Aperçu du contenu de la page 5

DOSSIER
9E ÉDITION DE CHARENTON SUR GLACE

La magie de la patinoire a encore opéré !
Ils étaient attendus comme le loup blanc : à la fin du mois de novembre les ouvriers en charge de l’installation de la patinoire sont arrivés,
avec leurs lots de matériels. L’arrivée de la patinoire sur la place Briand a fait le tour des réseaux sociaux, l’information s’étant propagée
comme une trainée de poudre. Très vite, les patineurs se sont donnés rendez-vous sur la glace, tourbillonnant et voltigeant au gré
des notes de musique. Les plus jeunes évoluaient du côté du jardin de glace, tandis que les plus aguerris s’élançaient sur le praticable de
600 m² pour des pirouettes et des figures plus ou moins acrobatiques. Le chalet de restauration a permis à tous de se réchauffer avec une
boisson chaude ou une petite gourmandise… Les Charentonnais de toutes les générations ont ainsi pu se détendre et s’amuser pendant
28 journées non-stop ! Cerise sur le gâteau : Brian Joubert est venu pour une animation unique “Patinez avec une star”, au cours de
laquelle il s’est montré très disponible et accessible. Quelques jours après, c’est un spectacle inspiré du monde du cirque qui a fait
le bonheur de toutes et tous, avec des sauts complétement extravagants et une fantaisie communicative.

Cmag < Février 2017 > page 5

Aperçu du contenu de la page 6

ÇA S’EST PASSÉ DANS LA VILLE
CÉRÉMONIE

Les Vœux d’Hervé Gicquel à la population
Le Maire de Charenton, Hervé Gicquel, a convié en janvier dernier les Charentonnais pour la traditionnelle cérémonie des vœux.
C’était pour lui l’occasion de mettre l’accent sur la jeunesse et l’avenir de notre ville : un thème qui aura été le fil conducteur de cette
soirée. Pour ce faire, il a d’abord, dans un premier temps, convié sur scène les membres du Conseil Municipal des Jeunes qui ont
énoncé leurs projets et leurs ambitions pour leur mandat en cours, puis des jeunes de l’atelier théâtre du service municipal Jeunesse ont
interprété deux saynètes devant le public venu nombreux. Le Maire a affirmé son souhait de tabler sur la jeunesse, insistant alors sur
les différents moyens pour son équipe de soutenir les familles, d’encourager le numérique à l’école et de permettre aux enfants de
déjeuner sainement, avec des produits issus de l’agriculture Bio. Hervé Gicquel a ponctué son discours d’autres exemples de
dispositifs qui, à compter de cette année, viendront renforcer les aides en faveur des familles et des personnes isolées.

Cmag < Février 2017 > page 6

Aperçu du contenu de la page 7

DOSSIER
ENSEMBLE, PRENONS LE CANCER DE VITESSE

Charenton engagée plus
que jamais contre le cancer
En décembre dernier, la Ville a été à l’initiative de plusieurs manifestations solidaires. Il s’agissait de mobiliser le plus grand nombre de bénévoles afin de réunir une somme permettant à
l’Institut Curie de poursuivre ses travaux de recherches. C’est une tradition de longue date à
Charenton, aussi les volontaires se sont montrés nombreux et motivés pour donner un peu de
leur temps et de leur savoir-faire. Ainsi, le 1er rendez-vous a réuni un samedi après-midi les
familles pour un grand loto solidaire à l’espace Toffoli. Ensuite, se sont enchaînés dans la
bonne humeur deux déjeuners solidaires dans l’espace restauration de la patinoire, sur la
place Briand. Les participants à
ces événements se sont montrés
très généreux et dans le même
temps ont passé un agréable
moment, placé sous le signe du
partage et de la convivialité. Les
bénévoles du service Seniors, de
l’association des Familles de
Charenton, de l’amicale du 3e
âge mais aussi de nombreux
Charentonnais ont participé à ces
moments en ne comptant pas
leurs efforts pour cette cause
qui leur tient à cœur depuis de si nombreuses années. Lors de la cérémonie des vœux du
2 janvier dernier, la somme de 11 780 euros a été remise à l’Institut Curie, contribuant ainsi
à la création du premier centre d’immunothérapie de cette fondation.

TÉLÉTHON

Mobilisation
sur la place Briand
Depuis quelques années, le 1er week-end de décembre
est consacré à la lutte contre les maladies génétiques,
rares ou lourdement invalidantes. Le Téléthon et son
désormais célèbre “36-37” invitent les Français à se
rassembler et à se fédérer autour d’une et unique cause :
la collecte de dons pour aider la recherche. Le monde
associatif et les entreprises ont comme toujours répondu
présents le 3 décembre dernier sur la place Briand.
Les charentonnais ont retrouvé le stand de la section
Allemagne du comité de jumelage avec ses traditionnelles friandises et vin chaud et celui du Lions club avec
ses tours de balades en voitures anciennes. Le comité
d’entreprise de la société Essilor était également présent
sur la place de l’église afin de mobiliser encore un
peu plus le public charentonnais. Le Club Gravelle
Entreprendre a lui aussi participé au Téléthon en
organisant l’opération “Une pile un don” qui a permis
la récolte de plus de 40 Kg de piles.

COMMERCE DE PROXIMITÉ
e

2 opération de Noël
en cœur de Ville
RENNES, SAPINS ET PETITS LAPINS

Sur son beau traîneau rouge,
il est venu voir les enfants sages
Le parvis de l’Hôtel de Ville a accueilli quelques semaines un traîneau de Noël
dans une charmante mise en scène hivernale. Les enfants pouvaient venir s’y
asseoir et prendre des photos souvenirs. A l’occasion d’un concours initié par la
Mairie, plus de 200 enfants avaient écrit une belle lettre au Père Noël, il était donc
tout naturel qu’il soit présent, le temps d’une après-midi, le 17 décembre
dernier. Emotions et sourires garantis !

Pas de fêtes de fin d’année sans
bons repas partagés en famille
ou entre amis ! Pour la deuxième
année consécutive, des tentes
avaient été installés en cœur de
ville pour permettre à chacun
de trouver son bonheur parmi les
stands de poissons fumés et
de produits italiens, apportant de
l’animation et de la bonne humeur
dans le quartier.

Cmag < Février 2017 > page 7

Aperçu du contenu de la page 8

ÇA S’EST PASSÉ DANS LA VILLE

1
2

3

4

6

5

1 - Les structures petite enfance ont fait la fête en décembre, ouvrant leurs portes aux familles
2 - La classe de chant lyrique du conservatoire est venue égayer la résidence Gabrielle d’Estrées
3 - Le Lions club a organisé une grande collecte alimentaire au profit de l’épicerie solidaire
4 - La remise des chocolats de l’Amicale du 3e Age
5 - L’espace Toffoli a pris des allures de cabaret Russe pour les seniors charentonnais
6 - La galette des rois est aussi un bon moment de convivialité !

Cmag < Février 2017 > page 8

Aperçu du contenu de la page 9

CITOYENNETÉ

Le CMJ en visite à l’Assemblée nationale
Les jeunes élus du Conseil municipal des jeunes de
Charenton, accompagnés de quelques élèves délégués des
deux collèges de la ville se sont rendus, en fin d’année
2016, à l’Assemblée nationale. L'objectif de cette visite était
de permettre aux jeunes de comprendre leur rôle de citoyen
dans la société et de développer leur esprit critique.
Ainsi, ils ont pu échanger avec Marie-Hélène Magne,
1er Maire adjoint, et Fabien Benoit, Conseiller municipal
délégué chargé de la jeunesse, sur des sujets tels que
l’engagement, la responsabilité ou encore l’intérêt du plus
grand nombre. Cette visite du palais Bourbon leur a fait
prendre conscience de la chance qu’ils avaient de pouvoir
vivre cette expérience citoyenne pendant les deux ans
que compte leur mandat.

MÉMOIRE

DEVOIR DE MÉMOIRE

Hommage à l’abbé
Léonce Marraud

Voeux des anciens
combattants
Le 11 janvier dernier à l’Espace Toffoli, les Anciens combattants ont présenté leurs voeux aux Maires de
Charenton, de Saint-Maurice et de Maisons-Alfort,
devant une assistance très nombreuse. Tous trois ont eu à
coeur dans leurs interventions de réaffirmer leur attachement profond au monde combattant et aux commémorations qui ponctuent la vie de nos villes. Ils ont rappelé
l'importance pour les nouvelles générations de se souvenir et d’honorer celles et ceux qui se sont battus pour la
liberté de notre pays.

Partout en France, la date du 2 décembre dernier avait
été proposée pour rendre hommage devant les monuments
aux morts aux écrivains combattants de la 1 ère Guerre
Mondiale. Le Maire de Charenton, Her vé Gicquel,
Jean-Marc Boccara, Maire-Adjoint chargé des actions
commémoratives, des anciens combattants et du devoir
de mémoire, ainsi que les représentants des associations
patriotiques ont ainsi déposé une gerbe au monument aux
morts de Charenton en hommage à l’Abbé Léonce Marraud,
né en 1882 à Charenton, écrivain et soldat mort au champ
de bataille de la Marne en 1914. Cet homme de lettres était
spécialiste de l’art liturgique, il laisse derrière lui un ouvrage
paru en 1913 intitulé “Imagerie religieuse et art populaire“.

Cmag < Février 2017 > page 9

Aperçu du contenu de la page 10

UNE VILLE POUR DEMAIN
L’ÉCOLE 2.0

Charenton et l’Education nationale s’engagent pour le numérique

Signature de la convention TICE devant les enfants de l’école Pasteur et en présence, pour Charenton, du Maire, Hervé Gicquel, du 1er Maire adjoint
en charge de l’enfance et de l’éducation, Marie-Hélène Magne et du Conseiller municipal délégué en charge de la jeunesse et du numérique, Fabien Benoit

Une étape décisive a eu lieu en décembre dernier à l’école Pasteur :
la signature de la Convention pour le développement des technologies
de l’information et de la communication pour l’enseignement, autrement
appelé TICE, entre la ville de Charenton et l’Education nationale. L’objet
de cette rencontre entre Hervé Gicquel, Maire de Charenton et Guylène
Mouquet-Burtin, Inspectrice d’Académie était de témoigner de l’engagement fort de la Ville en matière d’éducation numérique en faveur des
élèves mais aussi du partenariat durable avec l’Education nationale,
portant notamment sur le bon usage du numérique à l’école.
A Charenton, près de 2 400 élèves et 93 enseignants sont
donc concernés par cette démarche, qui favorise l’utilisation des outils
numériques dans les écoles charentonnaises. Historiquement, ce
déploiement informatique remonte à 2005, avec déjà la dotation de

AU SERVICE DES CHARENTONNAIS

Mon espace Ch@renton
Les Charentonnais utilisent depuis quelques semaines
déjà la nouvelle plateforme accessible par Internet appelée “Mon espace Ch@renton”. Ce service permet
notamment de consulter son dossier famille, de réaliser
des démarches familiales, de suivre l’avancement des
demandes en cours et de consulter et payer ses factures.
Les familles peuvent donc se connecter sur “Mon espace
Ch@renton” pour inscrire jusqu’au 28 février les
nouveaux élèves mais aussi procéder aux réservations
des séjours de printemps et aux activités de centre de
loisirs des prochaines vacances. www.charenton.fr

Cmag < Février 2017 > page 10

postes informatiques dans 22 classes ainsi que la création d’un brevet de
compétences en informatiques pour les élèves de CM2. Progressivement,
la Ville n’a eu de cesse de poursuivre cet équipement (en matière de
réseaux et de matériel) de le renouveler et de l’entretenir. Fin 2016,
on pouvait ainsi compter 195 PC, 89 imprimantes, 25 Tableaux
Numériques Interactifs et 3 classes mobiles.
Dans les mois prochains, 7 nouvelles classes mobiles en élémentaire
vont faire leur apparition, dans le cadre de la mise en place de
“l’école change avec le numérique”. Bientôt, les petits écoliers pourront
ainsi travailler en classe avec des tablettes tactiles.
Changer d’outil permet aussi de changer de perspective en travaillant
de façon collective avec des séquences plus ludiques et interactives
préparées par les enseignants. Charenton confirme donc sa volonté
de faire du numérique un enjeu prépondérant.

ELECTIONS 2017

Pensez au vote
par procuration
Si vous êtes empêché de vous rendre
personnellement au bureau de vote, vous pouvez vous faire représenter, le jour
de l’élection, par un électeur de votre choix. Il vous faudra trouver une personne - de
confiance - inscrite sur les listes électorales à Charenton et vous présenter en personne
soit au Commissariat de Police ou au Tribunal d’instance de Charenton, muni du
formulaire de procuration complété, de votre pièce d’identité. Il n'est pas nécessaire
d'être accompagné de la personne qui votera à votre place. Enfin, pensez aussi
à vous assurer que cette personne n’a pas déjà d’autres procurations. Il est conseillé
de réaliser sa procuration le plus tôt possible.

Aperçu du contenu de la page 11

MOT COMPTE TRIPLE

Ils font scrabbler les mots
C’est un passionné de jeux de lettres qui, dans les années
40, inventa ce qui allait devenir un classique du jeu de
société. L’américain Alfred Mosher Butts ne se douta pas,
à l’époque, du succès et de l’engouement qu’il allait
susciter sur des générations entières. Concentration,
maîtrise de soi, vertus pédagogiques, sans oublier
le plaisir du jeu, le scrabble fédère petits et grands
et notamment dans les écoles.
En effet, depuis 2012, une convention lie la Fédération
française de Scrabble avec le Ministère de l’Education
nationale, de la jeunesse et de la vie associative. Les
écoliers de Briand B ont désormais l’habitude de participer
chaque année au concours de scrabble national, avec le soutien logistique de Paule Chambreuil, la représentante locale. Récemment, Ada, Simon
et Ayla se sont ainsi qualifiés pour la finale départementale qui se tiendra au mois de mars. Les jeunes de CM1 et CM2 montrent à chaque fois un
véritable enthousiasme pour le scrabble qui leur permet de s’amuser et d’apprendre dans le même temps !

ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

PARCOURS CULTUREL

Il se passe toujours quelque
chose au lycée Robert Schuman !

Ou comment révéler l’âme des animaux

En janvier, une semaine “blanche” a été organisée au
sein de l’établissement. Les élèves de seconde, première et
terminale ont planchés sur des examens blancs. En effet, les
emplois du temps avaient été bousculés pendant 5 jours
afin de permettre aux jeunes de se mettre en conditions
“réelles” et ainsi de connaître leurs failles pour mieux
se préparer pour les épreuves du baccalauréat, aussi bien
orales qu’écrites.
Depuis le 9 janvier, un groupe de 12 lycéens effectuent
un stage d’un mois et demi au lycée Leonardo da Vinci,
à Rome, dans le cadre d’Erasmus +. Ces jeunes, tous inscrits
en voie professionnelle, vont vivre une expérience très
riche et des rencontres formatrices. A leur retour, Cmag ne
manquera pas de revenir sur leur parcours.
En mars, la matinée du samedi 4, le lycée organise une
matinée “portes ouvertes”. Cette manifestation a pour
objectif de donner aux élèves de 3e mais également aux élèves
du lycée de la 2 nde à la terminale un éclairage sur leur
poursuite d’études et les
voies d’orientation qui
s’offrent à eux. Ce sera
aussi l’occasion de leur
présenter les formations
post bac mais aussi l’alternance et l’apprentissage.

L’été dernier, un joyeux bestiaire s’était installé sur le parvis de l’Hôtel de
Ville. L’univers coloré de Daphné Dejay, artiste charentonnaise, avait alors
charmé petits et grands. Dans le cadre du projet éducatif territorial, l’aventure se prolonge tout au long de l’année, avec des partenariats tissés
avec l’enfance, l’éducation et la jeunesse ; c’està-dire que les animaux
de Daphné serviront de
support pour des créations diverses auprès du
jeune public. Dans les
centres de loisirs, au sein
des classes de maternelles et élémentaires et
dans différents équipements municipaux vont
émerger des œuvres collectives inspirées de son
bestiaire. Préalablement,
l’artiste a rencontré les
équipes pédagogiques,
afin de leur préciser des éléments de son parcours artistique, ses références
et les différentes réflexions qu’elle développe, comme si elle parsemait des
ingrédients d’une future recette à exécuter. Très mobilisés, les enseignants et
animateurs se sont maintenant emparés du projet et communiquent leur
enthousiasme auprès des artistes en herbe. Un exemple : une classe de
maternelle s’est amusée à recenser la représentation du rhinocéros dans
l’histoire de l’Art. Les petits enquêteurs sont remontés jusqu’à Lascaux, en
passant par Dürer, Jacquemart, Niki de Saint Phalle ou encore Dali. Un jeu
d’enfant pour eux que de créer à partir du rhinocéros installé dans le hall
de leur école !

Cmag < Février 2017 > page 11

Aperçu du contenu de la page 12

UNE VILLE POUR DEMAIN
RESTAURATION SCOLAIRE

La qualité dans les assiettes
Depuis le 3 janvier dernier, les écoliers charentonnais déjeunant à la cantine bénéficient des avantages du
nouveau marché de la restauration scolaire. Les récentes négociations de la Ville ont, en effet, débouché sur une
offre de qualité et économique pour les familles avec des produits issus de l’agriculture bio. Charenton avait,
en effet, déterminé un certain nombre de critères afin de choisir le prestataire qui, pendant 4 ans, serait en
charge de la préparation et la livraison de près de 2 000 repas quotidiens dans les écoles maternelles
et élémentaires de la ville. La société Sogeres a donc été retenue.

“Prendre soin de la santé des enfants, c’est d’abord
leur proposer une nourriture saine, adaptée à leur âge
et préparée avec des bons produits. Cette nouvelle
offre de restauration participe à la volonté municipale
de renforcer la qualité et le plaisir à table.”
Marie-Hélène Magne
1er Maire adjoint
chargé de l’enfance et de l’éducation

Cmag < Février 2017 > page 12

Plus de goût, plus de bio, plus de plaisir !
La restauration scolaire privilégie des produits frais et bruts, pour plus de goût. Les crudités sont
préparées et taillées en cuisine, les purées, potages, compotes et pâtisseries sont “faites maison”. Chaque mois, un menu végétarien est servi dans les restaurants scolaires ainsi qu’un
menu “ à thème” permettant de découvrir de nouvelles saveurs culinaires, avec par exemple
au mois de mars la salade Waldorf, une recette inventée à New-York à la fin du 19e siècle.
Pour prendre conscience de tous ces choix que la Ville a opérés en matière de qualité et de
goût, elle organisera ponctuellement des visites des producteurs locaux partenaires pour les
enfants des centres de loisirs. Des visites de la cuisine centrale seront également programmées,
sur le site près de Melun, à l’intention des représentants de parents d’élèves.
Prendre aussi le temps de la dégustation
Les enfants scolarisés en élémentaire vont pouvoir jouer aux testeurs et donner leur avis. En
effet, ils seront parfois amenés à goûter des petites verrines avec de nouvelles recettes en petite quantité : une belle façon d’éduquer les enfants au goût ! Ils pourront “voter” en donnant
leur avis, en glissant dans une petite urne un jeton rouge ou vert !

Aperçu du contenu de la page 13

personnel de restauration, les ATSEM et les animateurs participent à cet éveil culinaire. Les enfants apprécient ces moments où ils peuvent
parler avec leurs camarades et prendre leur
temps pour manger. Ils ont tous une anecdote à
raconter sur un menu qui les a marqués ou une
plaisanterie échangée avec un des cuisiniers.
L’image parfois douloureuse des anciennes générations avec les cantines d’antan est bien lointaine, car dorénavant, les enfants déjeunent
de menus équilibrés et appétissants, faisant
la part belle aux produits bio, locaux et de
saison.

Au menu : la convivialité
La restauration scolaire est un moment important
qui rythme la journée de l’école. Au sein des
établissements, les réfectoires sont des lieux privilégiés pour échanger, apprendre et transmettre de bonnes habitudes alimentaires. Le

Lutter contre le gaspillage
alimentaire
La Ville souhaite faire de l’éducation à la lutte
contre le gaspillage alimentaire une priorité. Constat avait été fait que trop d’aliments
étaient gâchés au terme des repas. Les
équipes éducatives encouragent l’enfant à emprunter d’autres usages, pour ne pas gaspiller
la nourriture. Prochainement, des récupérateurs de pain feront leur apparition dans les
réfectoires ainsi que des bornes de tri des

bio déchets. Ces derniers seront ensuite
confiés à des filières spécialisées de traitement.
Le menu “5 en 4”
Mieux appropriés aux habitudes alimentaires et
à la capacité d’ingestion d’un enfant, les repas
proposés contiennent les composantes indispensables à son équilibre nutritionnel et réparties sur 4 plats (exemple : dés de comté
dans les entrées). Conçus par des diététiciens,
ces menus sont mieux consommés. En outre,
ces repas à 4 composantes sont prévus dans le
Groupe d’Etudes des Marchés de Restauration
Collective et Nutrition : les quantités (appelées
“grammages”) sont prévues et imposées en
fonction des besoins des enfants.
Pour aller plus loin
Les parents qui souhaitent harmoniser les repas
du soir en tenant compte de ce que les enfants
ont mangé le midi, (ou pour les plus curieux !),
ils peuvent consulter les menus servis dans les
écoles sur le site Internet de la ville.
•www.charenton.fr/famille/restauration

La nouvelle offre de restauration scolaire en clair
• 22 à 30% des produits bio

(œufs, lait, céréales, salade verte, tomates en saison, pommes et poires toute l’année, yaourts natures)

• 50% minimum de produits de provenance locale (notamment les carottes, les légumes verts et les pommes
de terre), issus de l’agriculture raisonnée (banane issue d’une ferme pilote de Guadeloupe, riz de Camargue AOP…)
et de circuits courts (le yaourt nature Bio,...)

• Des produits de saison et labellisés
• Des viandes labellisées “Label Rouge” : steak haché, volaille, saucisse, jambon
• Des fromages servis à la coupe et labellisés AOC et AOP
• Du pain et des viennoiseries servis le midi et au goûter livrés par deux boulangers de Charenton
• Des menus à thème chaque mois et des “amuse-bouche” pour éduquer au goût
• Un menu végétarien servi chaque mois
• Une formation du personnel de restauration et d’animation renforcée (accompagnement de l’enfant durant le

repas, présentation des plats, maîtrise du répertoire alimentaire de l’enfant…)
• Une éducation au tri et à la lutte contre le gaspillage alimentaire au travers des récupérateurs de pain et des bornes
de tri installés très prochainement dans les restaurants scolaires élémentaires .

Cmag < Février 2017 > page 13

Aperçu du contenu de la page 14

UNE VILLE POUR DEMAIN
SERVICE MÉDIATION-PRÉVENTION

35h de bénévolat dans un service municipal pour une bourse au permis
A l’heure de la majorité, les jeunes gens
aspirent à trouver de l’autonomie : le permis
constitue alors un atout non négligeable pour
entrer dans la vie active, se déplacer sur
des lieux de stages, de formation et être
indépendant.
C’est pourquoi la Ville de Charenton a fait le
choix, il y a quelques années, de financer à
quelques jeunes adultes le passage du permis
de conduire, en échange d'heures passées au
service de la population. “Consciente que ce
précieux sésame est difficile à financer, la
municipalité lance donc, à compter du 6
février, une nouvelle session de bourse au
permis automobile, à destination des jeunes
charentonnais âgés de 18 à 25 ans”
explique Rachel Gruber, Conseillère municipale déléguée chargée de la médiation
prévention. Les jeunes vont avoir la possibilité
de venir retirer un dossier de candidature
auprès du service Médiation-Prévention, à la
Verrière de Bercy.
Il convient bien sûr de remplir un certain
nombre de conditions, comme d’être charentonnais depuis plus d’un an, de n’avoir jamais

à l’auto-école et à participer à la ½ journée
de sensibilisation sur les dangers des
substances psychoactives au volant.

été inscrit dans une auto-école, d’être de
nationalité française (ou d’avoir un titre de
séjour en cours de validité) et d’être, au choix,
étudiant, demandeur d’emploi ou en formation
professionnelle et d’être titulaire de l’A.S.S.R.
Des renseignements d’ordre administratif et
financier seront en outre à préciser lors de la
constitution du dossier. Pour se voir attribuer
cette bourse, les jeunes devront remplir
certaines conditions d’attribution, en s’engageant notamment à s’inscrire dans l’auto-école
partenaire de ce dispositif, à pouvoir autofinancer le montant du code dès l’inscription

Les principaux critères de sélection seront
la motivation du jeune, le besoin urgent pour
son insertion professionnelle d’obtenir le
permis de conduire et le projet de contrepartie.
En effet, dans les 6 mois qui suivent l’accord
d’attribution de la bourse, le jeune devra
effectuer les trente-cinq heures de contrepartie
dans un service municipal, sélectionné en
cohérence avec son profil. Il conviendra également qu’il obtienne le code et qu’il ait assisté
à l’action de sensibilisation routière. Lorsque
toutes ces conditions auront été remplies, la
bourse pourra être versée à l’auto-école et le
candidat pourra ensuite se consacrer aux
trente heures d’apprentissage de la conduite
ainsi qu’au passage du permis de conduire.
Retrait des dossiers : du 6 au 20 février inclus
Entretien et constitution du dossier :
du 13 février au 10 mars inclus
Adresse : 6, place Henri d’Astier
www.charenton.fr - Tél. 01.71.33.51.24

LE SERVICE MÉDIATION-PRÉVENTION
Un lieu d’écoute et d’accompagnement des jeunes et des parents
Le service Médiation-Prévention remplit, auprès du public charentonnais, des
missions d’accueil des jeunes adultes (accueil collectif, lien social, informations..),
des entretiens (accompagnement social confidentiel, médiation) ainsi que des
actions de prévention. Il est ouvert du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et
de 13h15 à 17h45 (fermé au public le mardi matin)
Verrière de Bercy - 6, place Henri d’Astier - www.charenton.fr - Tél. 01.71.33.51.24

JOURNÉE DU RÉSEAU PARENTALITÉ 94
talité
Des missions de soutien à la paren

parentabre dernier la journée départementale du réseau
L’espace municipal Jeunesse a accueilli en décem
x)
sociau
illeurs
trava
iatifs,
assoc
nels,
-Marne (institution
lité. A cette occasion, 118 professionnels du Val-de
ent
palem
princi
ions
quest
des
,
talité
paren
questions de
se sont réunis pour débattre et échanger sur des
dans la
de participation…. tout ce qui peut intervenir
outils
les
res,
postu
les
ues,
pratiq
tournées vers les
ion :
occas
ts. Trois spécialistes sont intervenus à cette
co-construction d’actions avec et auprès des paren
in
Pouss
d
Gérar
e
la famille, le professeur de psychologi
le sociologue Gérard Neyrand sur l’évolution de
.
talités
n Canneaux sur les nouvelles paren
sur la fonction parentale et la psychologue Mario

Cmag < Février 2017 > page 14

Aperçu du contenu de la page 15

UNE VILLE A VIVRE
ANTIN RÉSIDENCES

Quand les bailleurs privés contribuent au bien vivre à Charenton
ment soutenue dans ses actions par les initiatives menées par les particuliers, les bailleurs
sociaux et privés. Depuis quelques jours, le
bailleur privé “Antin Résidences” illustre parfaitement cette coopération en faveur de Charenton
avec l’ouverture d’une opération de réhabilitation sur les bâtiments situés 183, rue de Paris.
Prévus pour une durée de 6 mois, ces travaux
représentent un investissement financier de
382 089 euros financés grâce à un prêt
garanti par la Ville et à une subvention du
Conseil départemental.

La Ville ne ménage pas ses efforts pour maintenir un cadre et une qualité de vie à la mesure
des attentes des habitants. Elle est régulière-

Le programme prévoit des interventions sur le
bâtiment avec notamment le ravalement des
façades, la révision de la toiture, le remplacement des fenêtres, etc. mais aussi la rénovation
des parties communes et des logements eux-

A NOTER

Fermeture de la piscine
à partir du 6 février
A compter du 6 février et pour une durée estimée à 4 semaines, la
piscine municipale fermera ses portes ; en cause, la détection d’une
consommation excessive d’eau révélant une possible fuite d’un des
bassins. Afin de réaliser les recherches nécessaires pour remédier à ce
dysfonctionnement sans gravité pour les usagers, il est impératif de couper l’alimentation, de vider les bassins, de procéder à des sondages…
pour enfin nettoyer, remplir et chauffer le grand et le petit bain.
En bref, des interventions ne permettant en aucun cas d’accueillir
les nageurs. Seul le résultat des investigations permettra de connaître
la date précise de réouverture de l’espace sportif. Aussi, la Ville vous
tiendra-t-elle informée au plus vite via le site Internet www.charenton.fr,
les panneaux électroniques et les panneaux d’information situés
à l’entrée de la piscine.

mêmes (réfection des salles de bain, WC,
cuisines, sols, installation électrique et VMC)
sans que les locataires ne subissent la moindre
augmentation de loyer.
Ainsi, le cadre de vie de ce secteur de la ville
va être embelli et les 14 familles concernées
verront leur qualité de vie très nettement améliorée. Ceci est d’autant plus vrai que le périmètre
d’intervention choisi par le bailleur est le fruit
d’une enquête menée auprès des locataires
qui, de cette manière, ont eux-mêmes priorisés
les points d’intervention qui leur semblaient les
plus utiles et pertinents.
Il s’agit donc là d’une opération “gagnantgagnant” pour le bailleur, les habitants ainsi
que pour Charenton et les Charentonnais.

LIGNE 8 DU MÉTRO
Des rames bientôt plus performante
s
et plus confortables

Le 11 janv ier dern ier, le STIF, prés idé par
Valé rie Pécr esse , a
approuvé le financement d’une opération visan
t à rénover les trains
circulant sur la ligne 8 du métro, ligne qui
compte trois stations
(Charenton-écoles, Liberté et Porte de Char
enton) sur le territoire
charentonnais.
Ce financement comprend des travaux de réno
vation techniques,
la remi se à neuf de l’am énag eme nt intér
ieur des rame s et la
révision de l’aspect extérieur de ces mêm
es matériels. En effet,
comme il l’a déjà fait sur d’autres lignes, le
Syndicat des Transports
d’Ile-de-France cherche avant tout à améliorer
l’ambiance générale
des lignes de métro et le confort des voyageur
s. C’est pourquoi une
attention particulière va être portée sur les
sièges, les peintures,
l’éclairage, les vitres, etc. Le projet devrait débu
ter par la rénovation
technique de 15 trains. Cette phase courra jusqu
’à mi-2018.

Cmag < Février 2017 > page 15

Aperçu du contenu de la page 16

UNE VILLE A VIVRE
ON VOUS L’AVAIT ANNONCÉ, ÇA DÉMARRE !

2017 : l’année des grands projets
Le Maire, Hervé Gicquel, a fait le choix de placer l’année 2017 sous l’égide de la jeunesse. Il aurait
tout aussi bien pu la consacrer à la concrétisation des grands projets que l’équipe municipale
avait proposés en 2014 aux Charentonnais. Après les études et travaux préparatoires inhérents
à des opérations d’une telle ampleur, les graines semées et consciencieusement cultivées par l’équipe
municipale depuis 3 ans commencent à sortir de terre.
Multi Accueil Paris
Le réaménagement et l'extension du multi-accueil Paris, dont
les travaux préparatoires sont lancés depuis juillet dernier
vont permettre de mieux répondre aux attentes des familles
à compter du 1er trimestre 2018. En effet, grâce à cette
opération, la superficie du bâtiment existant sera accrue,
atteignant environ 350m² et aménagée de manière à
pouvoir accueillir le multi-accueil et la crèche familiale précédemment située au rez-de-chaussée du centre communal
d’action sociale - Alexandre Portier. La mutualisation de cette
structure donnera à la Ville la possibilité d'accueillir plus
d'enfants qu'auparavant (ouverture de 12 berceaux supplémentaires). Le chantier de construction débutera à la fin
du mois de février pour une durée de 12 mois.

Tribunes du stade Guérin
Après le remplacement de tout le mobilier, de l'éclairage et l'installation
d’un gazon synthétique, il ne restait plus que la tribune à réhabiliter pour
que le stade Guérin achève sa totale rénovation. Ce sera chose faite
pour le dernier trimestre de l’année. A cette date, après plusieurs mois
d’intervention, la charpente et les gradins auront été rénovés, la nouvelle
couverture métallique aura été installée et la structure sera aux nomes
notamment d’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduite.

Locaux du stade Charentonneau
La démolition des anciens locaux du stade Charentonneau
va débuter en mars pour une durée de 8 semaines. Il faudra ensuite procéder au déplacement des préfabriqués
en place depuis plusieurs mois pour assurer le confort des
utilisateurs du stade afin de créer le périmètre d’intervention le plus spacieux possible pour la construction des
futurs locaux qui débutera en septembre prochain. La
livraison de ce bâtiment qui assurera les fonctions de vestiaires, club house, bureau administratif et logement pour
un gardien est programmée pour la fin de l’année 2018.

Cmag < Février 2017 > page 16

Aperçu du contenu de la page 17

Marché du Centre
Le marché couvert du Centre est un lieu incontournable de Charenton où chaque mercredi et samedi les
habitants aiment à faire leurs courses mais aussi à se rencontrer. Aussi, la Ville a souhaité entreprendre
aux côtés du concessionnaire en charge de la gestion du marché une opération de réhabilitation
qui réponde aux besoins et attentes des commerçants comme des usagers. Des interventions sont
donc prévues sur l’électricité, la peinture, les carrelages, les faux plafonds, les portes d’entrée et
les toilettes publiques. Les travaux entreront dans leur phase opérationnelle à compter du mois de mars
pour une livraison garantie pour le Forum des associations qui se tiendra le dimanche 10 septembre.
A noter : le marché couvert restera ouvert durant toute la phase de chantier.

Requalification du parc de Conflans
Après des travaux importants d’assainissements réalisés ces derniers mois, la
Ville va procéder au cours du deuxième trimestre 2017 à une opération de
requalification paysagère d’une partie du parc de Conflans où vont être plantés
de nouveaux arbres et sera créé un jardin à la française mais aussi de la voie
du chemin du Séminaire de Conflans qui dotée d’un nouveau revêtement et
délestée de son trottoir permettra un accès plus aisé aux personnes à mobilité
réduite à la Médiathèque du Patrimoine et au parc.

L’école élémentaire Anatole France
Après plusieurs semaines de préparation notamment des sols et les travaux
de décaissement, de terrassement, la création des fondations et des murs
de soutènement, les choses sérieuses commencent sur le chantier de la
future école Anatole France. Preuve en est l’installation, le 19 janvier
dernier, de la grue qui va permettre de charrier les matériaux nécessaires
et concrètement de construire, dès le mois de mars, le corps de ce
nouveau bâtiment très attendu par les familles. Pour rappel, cet établissement abritera une école élémentaire de 8 classes, une salle de restauration
et un centre de loisirs.

“Le renouvellement urbain, l’amélioration du cadre de vie, la sécurité des
personnes, la solidarité, le développement et la qualité des services à
nos concitoyens, la solidité de nos finances, la maitrise des dépenses, une
fiscalité modérée parmi les plus faibles du 94, sont les maîtres mots et
les références de notre action.
Quartier par quartier, de nouveaux espaces de vie, réalisés ou en cours
de réalisation, dessinent le visage du Charenton de demain.”
Hervé Gicquel, le 2 janvier 2017
lors de la Cérémonie des vœux à la population.

Cmag < Février 2017 > page 17

Aperçu du contenu de la page 18

UNE VILLE SOLIDAIRE
PROJECTION-CONFÉRENCE

Des routes et des rides
Le pôle Seniors organise le jeudi 23 février prochain à 14h
une projection conférence intitulée “des routes et des rides”.
Ce documentaire a été réalisé durant l’année 2014-2015, porté
par une psychologue clinicienne, Clémence Guinot, avec le
concours de cinq étudiants aujourd’hui professionnels en exercice.
Il donne la parole aux personnes âgées, dressant un portrait
non exhaustif de cette génération autour de plusieurs thèmes :
vieillir, la transmission et la famille, les valeurs et les émotions. Le
film montre des moments de confiance, d’authenticité avec des
témoignages sincères et émouvants. Quelques seniors charentonnais ont d’ailleurs participé à ce projet, qui pose un regard tendre sur la vieillesse.
La projection sera suivie d’une discussion et d’un petit goûter. Entrée libre.
Centre Alexandre Portier - 21 bis, rue des Bordeaux - 3e étage salle d’animation

C’EST NOUVEAU
JEANNE D’ALBRET

Une résidence connectée
Depuis bientôt 40 ans, la résidence pour personnes âgées Jeanne d’Albret
a vocation à offrir aux retraités seuls, valides et autonomes la sécurité, les
commodités et la convivialité qu’ils sont tous en droit d’attendre à leur âge.
Divers ateliers et moments de partage sont régulièrement proposés aux
résidants pour leur offrir un cadre de vie agréable et rassurant. La fin d’année
a été ponctuée de moments de musique, avec les petits chanteurs du service
Jeunesse et du Conservatoire municipal André Navarra, mais aussi des repas
auxquels les familles étaient conviées. Comme toujours, les retraités
continuent à participer à différents ateliers, dont le dernier en date qui portait
sur l’initiation aux tablettes numériques, mais aussi des projections ou plus
récemment la galette des rois. Le prochain rendez-vous festif est programmé
le mardi 21 février pour un déjeuner aux couleurs de l’Italie : musique,
décoration et bonne humeur garanties !

Des ateliers
“bien dans mon
assiette”

S'il est important de manger équilibré tout au
long de sa
vie, certaines périodes sont plus sensibles que
d'autres.
Après 60 ans, il convient ainsi d'être vigilant. Quels
sont les
besoins spécifiques des seniors ? Quels aliments
privilégier
ou au contraire éviter ? Dans le cadre de sa politiq
ue de prévention des personnes âgées, la Ville s’attache
à proposer
régulièrement aux seniors des actions de sensib
ilisations. Le
pôle Senior propose donc une série d’ateliers thém
atiques
très instructifs pour préserver votre santé de façon
plaisante.
Mardi 31 janvier de 14h30 à 15 h30
Conférence introductive
Jeudi 23 février de 14h30 à 16h30
Bien-être à table pour vivre mieux
Jeudi 2 mars de 14h30 à 16 h30
Faire ses courses sans se ruiner
Jeudi 9 mars 14h30 à 16 h30
Rester en forme au quotidien
Jeudi 16 mars 14h30 à 16 h30
Aiguiser ses papilles
Jeudi 23 mars 14h30 à 17 h30
Mettre la main à la pâte
Centre Alexandre Portier - 21 bis, rue des Bord
eaux
3e étage salle d’animation
Sur réservation au 01.45.18.36.34

Cmag < Février 2017 > page 18

Aperçu du contenu de la page 19

SOCIAL

Continuer et faire mieux
L’équipe municipale est soucieuse du bien-être des Charentonnais et témoigne régulièrement de sa
volonté d’être présente pour les habitants rencontrant des difficultés. Afin de répondre équitablement et
efficacement aux besoins des Charentonnais (familles, jeunes, personnes handicapées ou seniors), elle a
chargé le CCAS de réviser certaines prestations.
Pour les familles d’enfants âgés de
3 mois à 3 ans : le SAJE

Jusqu’à présent, Charenton avait institué
un “Forfait Garde d’Enfant” permettant
de soutenir les familles n’ayant pas obtenu de
place en structure collective. Bien que conditionné aux revenus des bénéficiaires, force
est de constater que ce soutien financier
n’incitait pas toutes les familles à confier leur
enfant à un assistant maternel ou à une garde
à domicile. L’équipe municipale refuse que
des raisons financières dictent le choix des
parents pour faire garder leur enfant. C’est la
raison pour laquelle, l’ancien forfait a laissé
place au “Soutien à l’Accueil du Jeune
Enfant” (SAJE).
Grâce à cette nouvelle aide, la Ville permet
aux familles, sous conditions de ressources, de
pouvoir librement adopter le mode de garde
qui leur semble le mieux adapté sans que cela
ne leur coûte plus cher qu’un mode de garde
collectif.*.
Pour tout renseignement, contacter le Relais
Assistants Maternels - Centre Alexandre Portier
(Rez-de-Chaussée) - 21 bis, rue des Bordeaux
Tél. 01.71.33.51.38
* déduction faite du complément de libre choix du mode
de garde versé par la Caisse d’Allocations Familiales

Pour les seniors et les personnes
handicapées : conserver le pouvoir
d’achat et favoriser le maintien à
domicile
Des dispositifs légaux comme l’ASPA (ex minimum vieillesse) et AAH (Allocation aux
adultes handicapés) existent pour les seniors
et les personnes portant un handicap. Les
personnes concernées sont donc invitées à
solliciter avant toute autre démarche ces
aides auxquelles elles peuvent prétendre.
Pour autant, parce que la Ville considère
naturel et essentiel de venir en aide à ce
public fragile, elle a décidé de renforcer son
panel d’aides facultatives. “L’aide à la
personne avec son lot de combats contre
l’isolement, la maladie, la perte d’autonomie
et la pauvreté est une véritable question de
société à laquelle nous ne saurions nous
soustraire. L’équipe municipale et moi-même
pensons qu’il s’agit d’un élément fondamental et prioritaire de notre mission”, précise le
Maire, Hervé Gicquel.
Le complément mensuel de ressources
Cette aide a été mise en place par la Ville afin
de s’assurer qu’aucun Charentonnais parmi les
plus modestes ne vive sous le seuil de pauvreté.
Ce seuil est calculé, chaque année, sur le
revenu médian français, chiffre fluctuant et qui,
malheureusement, n’a connu que des baisses
depuis 2009. Aussi, afin d’assurer le maintien
du pouvoir d’achat de ses habitants, la
Municipalité a décidé de calculer le complément mensuel de ressources sur la base de
2009 et non celle de l’année en cours qui leur
aurait été moins favorable.
L’allocation de soutien à domicile
L’allongement de la vie et le manque cruel de
places dans les établissements spécialisés ont
fait du maintien à domicile un enjeu majeur pour
notre société. Dans ce cadre, la Ville a préféré
substituer à la “prime de chauffage”, mise en
place en 1975 pour répondre aux besoins de
l’époque, une allocation dédiée au maintien à
domicile d’un maximum de Charentonnais âgés

ou handicapés. Soumise à des conditions
de revenus, les modalités et le calcul de cette
aide pouvaient être améliorées afin d’être plus
efficiente et mieux ajustée aux besoins.
Dorénavant, l’allocation qui oscille entre 92
et 144 euros par an sera donc proratisée en
fonction des revenus des bénéficiaires et non
plus calculée forfaitairement en fonction de
3 niveaux de revenus.
La Télé assistance

La télé assistance ou télé alarme est un outil
prépondérant pour le maintien à domicile des
personnes âgées, en perte d’autonomie ou
souffrantes. Le Département prend déjà en
charge le montant de ce matériel et sa maintenance. Restait jusqu’alors à la charge des bénéficiaires l’abonnement à ce service. Afin
que chaque senior charentonnais puisse y
accéder aisément et sans se soucier de son coût
financier, toute demande pour obtenir une télé
assistance auprès du CCAS déclenchera
automatiquement une prise en charge intégrale
de l’abonnement par la Ville.
“Il n’est pas envisageable pour nous que
certains Charentonnais soient privés de ce
service si efficace pour ces personnes souvent
isolées et toujours fragilisées par l’âge ou la
maladie. Surtout si les raisons sont financières
ou parce que la démarche semble trop
complexe !”, conclut Michel Van Den Akker,
Conseiller municipal délégué notamment au
service social.
Pour tout renseignement à propos de ces aides,
contacter le service “Soutien aux seniors”
du CCAS - Centre Alexandre Portier
21 bis, rue des Bordeaux - Tél. 01.71.33.51.32

Cmag < Février 2017 > page 19

Aperçu du contenu de la page 20

UNE VILLE EN ACTION
SPORTS

Deux personnalités de Charenton à l’honneur
Huguette Solanès
Une vie au service de la natation
Huguette Solanès a reçu récemment, à
l’occasion d’une cérémonie en Préfecture, la
médaille d’or de la jeunesse et des sports.
Huguette est loin d’être une inconnue pour
tous ceux qui ont fréquenté le Cercle des
Nageurs de la Marne Charenton puisqu’elle
en assure bénévolement le secrétariat depuis
de nombreuses années, faisant le suivi des
licences en début d’année et rentrant le
programme et les résultats des matches de
water-polo sur le site du club. Huguette a

également assuré le secrétariat du téléthon
pendant 28 ans, délivrant les diplômes aux
nageurs. Professionnellement, elle fut secrétaire du Comité régional Ile de France de
natation de 1980 à 2000 auquel elle a
continué à venir donner un coup de main
après sa retraite. Un mot qui n’a pas beaucoup de sens pour Huguette qui reste
toujours active au service de son sport (tout
comme son mari le légendaire Firmin).
Preuve de sa renommée, ce ne sont pas
moins de deux réceptions l’une avec le Préfet
de région et l’autre avec le Comité départemental Olympique et Sportif qui ont été
organisées en son honneur.
Philippe Vidal
le hand-ball au cœur
Lors de cette même cérémonie, Philippe Vidal
a, lui, reçu la médaille d’argent de la jeunesse
et des sports. Né en 1954 à Charenton, puis
ayant grandi à Saint-Mandé, il se tourne vers le
Maire, Robert-André Vivien, pour créer un club
de handball en 1973. Il en assure pendant une
dizaine d’années le côté sportif, laissant
la partie administrative à des personnes plus
expérimentées avant de prendre la présidence
du club dans les années 80, peu après son

accession en championnat de France. L’équipe
première évolue aujourd’hui en Nationale
3 alors que le club compte 400 licenciés et
pas moins de 15 équipes. Philippe Vidal a
choisi de peu recruter et met l’accent sur la
formation pour alimenter l’équipe première.
Il estime cohérent que chaque ville développe
une politique particulière et se spécialise sur
quelques sports collectifs. “A Charenton, le
basket et le volley occupent avec talent les
gymnases, il ne pourrait pas y avoir de place
pour le hand qui est très bien à Saint-Mandé !”

ATHLÉTISME
SPORT SCOLAIRE

Championnat de France
UNSS de volley féminin
à Charenton !
La Direction nationale de l’Union Nationale du Sport Scolaire
organise le championnat de France UNSS filles des lycées
(seconde à terminale) de volley ball 4x4 à Charenton. Les
16 meilleurs équipes représentant chacune leur lycée et leur
académie (dont celle de la Réunion) seront qualifiées après
des éliminatoires et s’affronteront sur les parquets charentonnais du 27 au 30 mars 2017. Chaque équipe a l’obligation de fournir un jeune arbitre formé et certifié.
Gymnases Tony Parker. Entrée libre mais contrôlée
strictement. Matches de poule le 28 mars dès 8h30,
matches de classement le 29 mars dès 8h30 et matches
de classement dès 8h30 et finale à 13h30 le 30 mars.

Cmag < Février 2017 > page 20

Foulées charentonnaises : dites 33 !
L’Azur Olympique organise la 33e édition des traditionnelles foulées charentonnaises le 19 février sur un parcours sécurisé
partant de Charenton et empruntant une bonne partie du bois de Vincennes. Toutes les épreuves habituelles sont au programme
dont la fameuse course des As de 15km qui a le label FFA. Dès le samedi, vous pourrez visiter le village départ. Quelques
dossards seront encore disponibles sur place avant la course pour les retardataires et les distraits qui auraient oubliés de
s’inscrire sur le site officiel. www.topchrono.biz
Le dimanche 19 février, n’hésitez pas à venir un peu en avance en raison des mesures de contrôle et évitez les gros sacs à dos !
Suivez les informations sur la course en temps réel sur le site http://foulees.azurcharenton.fr

PÉTANQUE

Victoire charentonnaise à la Coupe du Val de Marne
Les boulistes du club de Charenton se sont brillamment
illustrés en remportant la Coupe du Val de Marne
promotion fin 2016. L’équipe senior composée de
8 joueurs a remporté la finale contre Nogent sur Marne
lors de matches en tête à tête, en doublette et en
triplette. Il s’agit d’une magnifique récompense pour
ces joueurs chevronnés !

Aperçu du contenu de la page 21

BASKET

Interview exclusive d’Evan Fournier
Contacté en Floride il y a quelques
jours, Evan Fournier a accepté de
répondre aux questions du Cmag
pour le début d’année. Le joueur
des Orlando Magic n’oublie pas
Charenton et salue ses fans.
Cmag : Est-ce que ce nouveau rôle de
leader n’est pas un peu lourd à porter ?
Evan Fournier : Etre le leader d'une équipe
NBA a toujours fait partie de mes objectifs
depuis que je suis gamin. J'ai toujours été et
je suis très enthousiaste à l'idée d'avoir plus
de responsabilités. Donc je ne dirai pas que
c'est trop lourd à porter, puisque c'est une
source supplémentaire de motivation. J'espère d'ailleurs que mon rôle va continuer
d'évoluer dans ce sens avec le temps.
Cmag : Avez-vous des retours de vos fans
de France, et surtout de Charenton où vous
avez grandi, sur votre évolution et en tirezvous de la force ?
Evan Fournier : Oui j'ai pas mal de retour
de supporters en France, de plus en plus
d'ailleurs. Lorsqu'il s'agit d'un charentonnais
ça me fait d'autant plus plaisir et ça me rend
fier. J'ai beaucoup d'affection pour ma ville,
j'y reviens chaque été et les encouragements
que je reçois dans la rue me font toujours
chaud au cœur.
Cmag : Vous êtes un compétiteur et vous
l’avez affirmé à plusieurs reprises, ce sont
les titres qui vous intéressent. Les résultats

sont un peu contrastés pour le moment
pour les Magic, mais on le sait la saison régulière est très longue, quels sont vos
objectifs à titre personnel et pour votre
équipe pour cette saison NBA ?
Evan Fournier : Oui je suis un compétiteur, ce
n'est un secret pour personne. Cette année, le
principal objectif est de décrocher une place en
playoffs. Pour l'instant on a du mal à être constant
mais si on continue de s'accrocher et de bosser
dur, je crois en nos chances. A titre personnel, je
veux continuer ma progression et étendre mon
rôle et mon impact au sein de la ligue.
Cmag : Quel est votre meilleur souvenir
avec la Saint-Charles de Charenton où
vous avez évolué toute votre jeunesse ?
Evan Fournier : Mon meilleur souvenir avec
la Saint-Charles reste sans hésiter notre
deuxième titre de champions de France.

Je le trouve encore plus beau que le premier
car nous sommes la seule équipe à l'avoir
gagné deux fois d'affilée dans l'histoire.
Je suis d'ailleurs encore en contact avec pas
mal de joueurs dont Maxime Nguyen qui
est comme mon frère.
Cmag : Souhaitez-vous y jouer un rôle un
jour ?
Evan Fournier : Y jouer un rôle, je ne sais
pas, je suis encore au début de ma carrière
et je ne me pose pas la question.
Cmag : Enfin, avez-vous un petit mot
pour tous ceux qui vous suivent parfois en
veillant très tard ou en se levant très tôt ?
Evan Fournier : Merci à tous les insomniaques
qui veillent tard pour regarder nos matchs, merci
infiniment. Je vois souvent vos tweets et ils me
font toujours plaisir !

BASKET

Décès de Pape Badiane
La fin d’année 2016 a été marquée par une triste nouvelle pour la Saint Charles. L'ancien basketteur international français et
joueur de la Saint-Charles, Pape Badiane, champion de France avec Roanne en 2007, est décédé à 36 ans dans un accident de
voiture survenu dans les Deux-Sèvres, dans la nuit du 24 décembre 2016. La carrière du pivot de 2,07 m, surnommé “le Poulpe”
en raison de ses bras tentaculaires, a connu son sommet en 2007, au moment de sa sélection en équipe de France pour le
Championnat d'Europe aux côtés des stars NBA Tony Parker et Boris Diaw. Nando de Colo et Florent Piétrus ont d'ailleurs exprimé
leur tristesse sur les réseaux sociaux. Pape Badiane a tout gagné en France : la Pro A avec Roanne en 2007, la Semaine des As en
2007 et 2009, ainsi que la Coupe de France en 2009 avec Le Mans. Joueur de Poitiers de 2009 à 2013, il y avait mis un terme
à sa carrière professionnelle, à la suite d'une opération au poignet. Il avait rejoint la Saint-Charles au début de cette saison.
Le président Fabrice Canet a évoqué un joueur “exemplaire et de devoir”, un homme “d'une profonde bonté et d'une extrême gentillesse”. Pape Badiane était père
de deux filles. Un hommage émouvant lui a été rendu le14 janvier dernier, lors du match de la Saint-Charles.

Cmag < Février 2017 > page 21

Aperçu du contenu de la page 22

UNE VILLE EN ACTION
LIVRE D’ART

Photographier le patrimoine
aux 19e et 20e siècles
La Médiathèque de l’architecture et du patrimoine (MAP), située sur le site de l’ancien
séminaire de Conflans, assume la charge de collections photographiques inestimables,
sans doute l’une des plus riches d’Europe. Publié à l’occasion du vingtième anniversaire
de la MAP, l’ouvrage d’Anne Fourestié et Isabelle Gui, du département de la
Photographie de la MAP, retrace 150 ans d’histoire de la photographie en s’appuyant
sur des fonds d’archives méconnus qui éclairent la constitution d’une collection devenue
elle-même objet patrimonial qui compte à l’heure actuelle au moins quinze millions de
négatifs et quatre millions de tirages.
Pour ne citer que quelques-uns des photographes représentés dans ce bel ouvrage :
Le Gray, Baldus, Atget, Nadar. Avec la première Guerre Mondiale et la création de la
Section photographique et cinématographique de l’Armée, une nouvelle dimension est
également abordée, celle de l’actualité de guerre, sujet moins connu du grand public.
Photographier le patrimoine aux 19e et 20e siècles
Editions Hermann

SORTIE LITTÉRAIRE
DE STRASBOURG À CHARENTON

De Strasbourg à Charenton
n
Il a bâti une cathédrale en carto

travail d'André Boudin. Patient, il lui aura
Difficile de trouver les mots pour qualifier le
carton inspiré la cathédrale de Strasbourg.
fallu trois ans pour réaliser une maquette en
évaluer les proportions et donc l'échelle de
Méticuleux, il a utilisé la règle de trois pour
ironnement, il n'a utilisé pour cette folle
cette construction. Respectueux de l'env
des produits de consommation courante.
entreprise que des cartons de récupération
rs de la cathédrale de façon réaliste,
Précis et documenté, André a réalisé les déco
l'intérieur de l'édifice que pour la partie
avec le souci du détail, aussi bien pour
entièrement démontable, est dotée d'un
extérieure. Spectaculaire, cette maquette
000 pièces ! Perfectionniste, il a conçu
système d'éclairage et compte plus de 100
liers à vis octogonaux de 100 marches
une 1ere tour octogonale flanquée de 4 esca
tard car, ayant amélioré sa technique
chacun : une prouesse qu’il renouvela plus
e
a choisi de refaire une 2 fois cette pièce
de cartonnage, ce retraité charentonnais
essentielle de la maquette.

Cmag < Février 2017 > page 22

Allons au bois
avec Sauteron !

Charenton, comme chacun sait, est voisine
du bois de Vincennes et quelques enjambées
suffisent pour s’y rendre. Ce bois d’apparence
si ancien a été en fait en grande partie aménagé
au 2nd Empire où l’on creusa notamment un lac
de 12 hectares auquel on donna le nom d’un
général d’Empire, gouverneur du Fort de
Vincennes du nom de Daumesnil. Cette histoire
cachée du bois, François Sauteron nous la
révèle dans son dernier ouvrage avec sa
verve habituelle qui fait de lui un conteur
inégalable. Vous vous promènerez avec ce
charentonnais du cimetière ancien à la Cipale
puis au temple bouddhique et jusqu’au lac en
28 chapitres insolites à la rencontre de la faune
et de la flore. Ne manquez pas cette balade
bucolique inoubliable !
François Sauteron “Au bois de Vincennes
autour du lac Daumesnil “ Les éditions de Paris
Max Chaleil - Photos de Pascal Dieu

Aperçu du contenu de la page 23

LE SAVIEZ-VOUS ?

Charenton en Louisiane
Pour les Charentonnais, il n’existe qu’un seul
Charenton. Or peu d’entre nous le savent, mais un
village de 2 000 habitants, au cœur du pays
Cajun, en Louisiane porte ce nom depuis 1840.
A 60 km de Lafayette, cette petite localité est la seule
réserve indienne de la Louisiane. 1 000 Chitimachas
y résident aujourd’hui. Charenton dépend administrativement de la paroisse St Mary et doit son appellation aux
Français qui s'y sont établis à la fin du 18e siècle, et qui ont
fait prospérer la région avec les plantations de canne à
sucre. La végétation y est luxuriante: grands chênes parés de mousse espagnole, magnolias,
cyprès. La faune est riche en variétés d'oiseaux, alligators et autres espèces sauvages :
peu d’éléments de comparaison avec “notre” Charenton Val-de-Marnais donc !

Comité
de Jumelage
SECTION ITALIE
Des liens d’amitié forts
entre Charenton
et Borgo Val di Taro
Charenton a noué au fil du temps des liens
étroits avec des villes situées dans plusieurs
pays étrangers. Ces jumelages qui se traduisent par des échanges culturels, éducatifs et
économiques. Une délégation de Borgo Val di
Taro est ainsi prochainement attendue, elle
sera composée de musiciens et d’un groupe de
collégiens. Ce séjour leur permettra de visiter
la ville et de rencontrer leurs pairs à Charenton.
Les premiers se produiront d’ailleurs au T2R en
compagnie des musiciens du conservatoire
municipal et les plus jeunes assisteront à des
cours au collège la Cerisaie.

A vos agendas !
Mardi 28 février
Assemblée Générale Extraordinaire du Comité
à 19h30 à l’espace Toffoli, puis Assemblée
Générale du Comité à 20h

Curieux de connaître l’histoire de ce village et les éventuels liens avec notre ville, deux Charentonnais s’y sont
rendus en octobre dernier. Christian Lafaille et Arlette
Proust ont fait le voyage depuis la France avec la
ferme intention de découvrir l’origine du nom de
Charenton (USA). Y avait-il un lien avec un visiteur en
provenance du Val-de-Marne, avec le nom de
l’Hôpital de Saint-Maurice, qu’il était autrefois
d’usage d’appeler “Asile de Charenton”, ou tout autre explication ?
Sur place, ils ont rencontré des officiels et des personnalités Chitimachas et ont apprécié
l’art de vivre et la culture Cajun.
Christian et Arlette ont aussi mené leur enquête, en consultant les registres des décès, en
visitant le cimetière et en interrogeant les habitants. Aujourd’hui, il existe plusieurs hypothèses
sur l’origine du nom du village. Certaines sont plus historiques, d’autres plus romantiques, mais
difficile de trancher véritablement, mais Christian Lafaille est pugnace, il ne compte pas
en rester là : “Je suis allé trois fois à Charenton Louisiane. A chaque fois j’ai été très bien
accueilli et cette histoire me tient à cœur. Je lance un appel à témoin pour avancer dans mes
recherches : avez-vous des personnes de votre famille qui seraient allées vivre en Louisiane
à la fin du 18e siècle ? Cela nous permettrait de poursuivre notre enquête.”
Son contact : c.j.lafaille5@gmail.com

Vendredi 3 mars
Soirée festive de la section Italie du Comité de
Jumelage à 20h à l’espace Toffoli en présence de
la délégation de la ville jumelle Borgo Val di Taro
Renseignements : 06.62.47.09.89
et 06.48.26.04.16
Mail. italien-jumelage@gmail.com
Samedi 4 mars
Concert de la “Banda” au T2R à 20h30
Orchestres “Corpo Bandistico Borgotarese”
et du conservatoire municipal André Navarra
Renseignements : 06.62.47.09.89
et 06.48.26.04.16
Mail. italien-jumelage@gmail.com
Mardi 7 mars
Conférence “Berlin - ville paradoxe - les années
20” animée par Alain Violette à 20h
Prix : 7 €
Renseignements : 06.38.42.28.10.
Espace Toffoli - 73, rue de Paris
ou 12, rue du Cadran

Cmag < Février 2017 > page 23

Aperçu du contenu de la page 24

UNE VILLE EN ACTION
PREUVE DU DYNAMISME LOCAL
e

3 soirée d’Agir ensemble sur le territoire
L’espace municipal Jeunesse a accueilli dernièrement la 3e soirée d’Agir ensemble sur le territoire. Cette
expérimentation, débutée en 2012, a pour vocation de créer un dialogue territorial entre les acteurs locaux
(associations, entreprises, collectivités). Elle est la preuve qu’il existe un écosystème favorable à la mise en
commun d’énergie, d’expertises, d’idées, sur Charenton et Saint-Maurice pour de trouver des solutions
ensemble à des problématiques d’intérêt général.
existantes, les étoffer et les relier entre elles.
Le thème retenu ? Choisir la jeunesse et
l’amener vers la vie active. Ils se sont inscrits
dans deux groupes de travail pour trouver des
solutions ensemble afin d’agir à toutes les
étapes de la vie des jeunes. Le 1er groupe se
focalisera ainsi sur “la prévention des risques
d’un non-accès à la vie active” (de l’enfance
au collège) et le 2nd sur “les moyens pour y
accéder” (du lycée à l’entrée dans la vie active).

La centaine de participants réunissant le
monde des associations, de l’entreprise,
de l’Education nationale et de l’équipe municipale a permis la mise en lumière du
chemin parcouru par la dynamique “Agir
ensemble sur le territoire” et des futures
perspectives. En matière de résultats, c’est le
programme “Quand élèves et entreprises se
rencontrent”, co-construit en partenariat avec
le lycée polyvalent Robert Schuman, le club
Gravelle Entreprendre et les villes de Charenton
et de Saint Maurice, qui illustre le mieux la
pertinence de cette dynamique et l’objectif

qu’il se fixe de rapprocher durablement le
monde de l’éducation de celui du travail.
S’appuyant sur l’association “le Rameau”,
son partenaire de toujours, et sur les travaux
d’études qu’elle a engagés auprès
des citoyens, associations, entreprises mais
également des maires de France, Agir
ensemble sur le territoire a retenu deux axes
majeurs : l’emploi et la jeunesse.
Les acteurs présents ont, lors de cette rencontre,
répondu présents à nouveau à la proposition
de se rencontrer pour partager les actions

ARTISANAT

La charte qualité à l’honneur
Chaque année, la Chambre de métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne
récompense des chefs d’entreprise lors d’une grande soirée. Le 19
décembre dernier, cette cérémonie a mis en lumière le travail de David
Ouaknine, des 3 ouvriers de France, une entreprise de travaux “tous
corps d’état” spécialisée dans la rénovation, qui s’est vu remettre pour
la 3e année consécutive la charte qualité performance, en présence de
Nicole Richard, Présidente de la CMA 94 et de Pierre Miroudot,
Conseiller municipal délégué en charge de l’Economie et de l’Emploi.
Les 3 ouvriers de France - 17, rue Jean-Baptiste Marty
Tél. 01.43.75.54.71 - www.les3odf.fr
Cmag < Février 2017 > page 24

Ces deux groupes se réuniront dans le cours
du mois de février et proposeront un plan
d’action à l’issue des prochaines réunions.
Ils s’appuieront sur la cartographie des
actions existantes à destination des jeunes,
sur les acteurs présents sur le territoire et
bien sûr la jeunesse. Seront abordés des
thèmes importants comme le logement, la
santé, le handicap et la mobilité. Ces actions
devront bien sûr n’écarter personne pour tenir
compte du tissu social de deux villes.
Comme l’a souligné Pierre Miroudot, Conseiller
municipal délégué en charge de l’Economie
et de l’Emploi : “Cette nouvelle étape de la
dynamique est ambitieuse, elle veut rassembler
pour donner toutes ses chances à la jeunesse.”
Renseignements au 01.46.76.50.00
www.lerameau.fr

Aperçu du contenu de la page 25

L’actualité de nos commerces
et entreprises

EMPLOI

• Traiteur

• Institut de beauté

Vous connaissez déjà Christophe, son
mari, car depuis 16 ans, il régale le
quartier de ses pains et pâtisseries.
Sylvie Teillet a eu l’idée, quand la
papeterie située à côté de son commerce a fermé, d’ouvrir un nouveau
commerce. Elle a choisi une activité
artisanale complémentaire de
l’Atelier de Christophe, qu’elle a
appelé “la Cuisine de Sylvie”. Ce traiteur propose depuis le mois de
décembre une grande diversité de
produits de tradition (jambons, épicerie fine, cave à vins, rôtisserie, fromages). Sylvie propose des portions
de gratins, ratatouilles et autres
lasagnes, elle prépare aussi des verrines, des petites barquettes de sélections fromagères et fait en sorte que
chacun puisse se faire plaisir avec ce
qu’il préfère. Pour la maison, pour
amener un bon produit chez des
amis ou pour faire un petit cadeau,
dans la cuisine de Sylvie, il y a sans
doute ce qu’il vous faut

Il y a trois ans, un établissement
dédié aux soins et à la beauté ouvrait
ses portes au 129, rue de paris. Nail
and sisters souhaite maintenant
développer de nouveaux projets.
Sarah Ditchi a ainsi eu l’idée de proposer une nouvelle formule, alliant
conseils beauté et séance de coaching lors de soirées thématiques.
Une première soirée est organisée le
mardi 28 février prochain, à partir de
20h30. En petit comité, comme une
bulle de décompression, il y sera
question de gestion du stress, d’évacuer la pression et de trouver des
moyens d’apaiser les tensions. Une
coach de vie sera présente pour tenter d’apporter des solutions à ces
petits maux du quotidien tandis
qu’une esthéticienne réaffirmera la
nécessité de prendre soin de soi pour
être bien dans sa peau. Ce nouveau
concept porte un nom : Nail and coaching, c’est-à-dire la promesse d’un
moment de douceur et de bienveillance. Le montant de la participation
est fixé à 50 € (atelier coaching +
pose de vernis + 1 boisson).

La cuisine de Sylvie - 61, rue de Paris
Tél. 01.43.75.16.30
Ouvert du lundi au samedi de 10h à
14h et de 16h à 20h et le dimanche
de 10h à 13h30 (fermé le mercredi)

Nail and sister - 129, rue de Paris
Tél. 06.17.89.51.23
www. nailandsisters.com

Arriver à décrocher un entretien d’embauche avec un recruteur
n’est, en soi, pas une chose aisée. Il faut sans relâche répondre à
des annonces, rester vigilant lorsque paraît une offre ou être réactif lorsqu’un poste se libère ou se crée. Pour autant, il convient de
ne pas manquer une étape prépondérante dans cette démarche
de recherche d’emploi : la préparation à l’entretien d’embauche.
La Ville propose, à cet effet, des ateliers pour accompagner et
conseiller les Charentonnais. Deux demi-journées sont prévues
par petits groupes pour évoquer et travailler ensemble, dans la
confiance, le respect et la confidentialité, les éléments de présentation des candidats. Cette formation s’adresse à tous, aussi bien
des non-diplômés que des diplômés, des personnes en recherche
d’emploi ou de stage. Certaines formations nécessitent des entretiens, aussi ce type de préparation peut se révéler utile. Le principe ? Etre le plus prêt possible, en montrant le meilleur de soi, en
mettant ses qualités en avant mais surtout en confrontant ses expériences. Le temps de formation s’inscrit en deux parties, avec la
théorie et la pratique, c’est-à-dire une présentation du parcours
professionnel de chaque candidat en 3 minutes. Les participants
ont la possibilité de simuler des entretiens, sont accompagnés et
la souplesse du dispositif leur apporte un soutien. Cela leur permet aussi d’être reconnus et écoutés.
L
©A.PiemmeAM

NAIL AND COACHING

at
©Leclerc & Ciel

LA CUISINE DE SYLVIE

© Lionel
Pages

Entretien d’embauche :
des ateliers pour bien se préparer

Prochaines séances : mardi 21 et jeudi 23 février de 14h à
17h et mardi 21 et jeudi 23 mars de 14h à 17h. Venir muni
d’un CV et d’une offre d’emploi correspondant à votre profil.
Direction de l’Economie et de l’Emploi - 73, rue de Paris
Inscriptions : 01.46.76.50.00 (gratuit)

EMPLOI
BIENVENUE À
Antoine François
Ostéopathe
11, rue de Paris
Tél. 06.21.37.65.63
Mail. antoinefr.osteo@gmail.com

Salon d’orientation “Booste ta réussite”
Le samedi 25 février prochain, un salon d’orientation d’un nouveau genre est organisé de 13h à 19h au pavillon
Baltard à l’attention des jeunes de 16 à 25 ans. Cinq villages présenteront le monde de l’éducation, des métiers,
de l’emploi/entreprenariat, du sport et de l’art. Ce salon “Booste ta réussite” s’affirme d’ores et déjà comme un
événement contribuant à l’échange de témoignages et d’expériences, propices à l’orientation des jeunes, puisque
près de 80 intervenants sont prévus.
Pavillon Baltard - 12, avenue Victor Hugo à Nogent-sur-Marne
http://boostetareussite.fr/evenement/le-salon/
Cmag < Février 2017 > page 25

Aperçu du contenu de la page 26

UNE VILLE CULTURELLE
PARTENARIAT

Quand les lecteurs rencontrent les musiciens
Expérience peu banale, que celle de voir arriver en décembre dernier dans
les espaces colorés et feutrés de l’espace Jeunesse de la médiathèque des
Quais une ribambelle de contrebassistes ! Les jeunes musiciens du conservatoire
municipal André Navarra s’étaient préparés à mettre en musique un conte
traditionnel turc, interprété par deux lectrices. Ce conte, intitulé “Sagesse et malice
de Nasreddine, le fou qui était sage”, avait préalablement été choisi parmi le riche
fonds patrimonial de contes pour enfants de la médiathèque des Quais. Un vrai
mélange des genres, alliant musique et narration, qui a su séduire le public,
agréablement surpris par cette harmonie et ces histoires lumineuses et pleines de
bon sens. L’aventure se renouvelle le 29 mars prochain, à 15h, cette fois-ci
avec la classe de MAO (musique assistée par ordinateur).

3 DATES SINON RIEN

Prochainement au Théâtre des 2 rives
Concert - Mercredi 22 février - 20h30
Agathe Iracema mêle jazz, bossa nova intimiste et samba détonante. Dans son
nouvel album Feeling Alive, elle livre sa vision lumineuse d’un jazz moderne et
intense qui raconte l’amour, la vie et l’art de vivre ensemble. Au petit t2r.
Cirque - Vendredi 24 février - 20h30
Leo est one-man-show physique superbe. Il défie les lois de la gravité en mariant
les arts du théâtre, du mime, du mouvement et de l’animation. Un spectacle
inventif et poétique.
Théâtre - Mercredi 1er mars - 20h30
En 2015, le Théâtre des 2 rives a accueilli
ce spectacle en répétitions :
le syndrome de l’Ecossais. Cette pièce
réunit Thierry Lhermitte, Bernard Campan
et Florence Darel autour d’une réunion de
famille où les secrets, les bouteilles et les
non-dits vont voler en éclats. Ce casting de
rêve est l’une des comédies à succès du
moment qui puise sa force comique dans
des situations profondes de tous les jours.

s
es Quai
d
e
u
q
è
ic
Médiath
jeune publ
e
l
c
a
t
c
e
p
S
main”
a
m
“ in dans la

dans un petit
ent et jouent
ns
da
s
in
ma
re
Quat
s enfants dans
et emmènent le
théâtre en bois
visuels. Ce
ers ludiques et
agnie charendifférents univ
mp
co
té par la
ré
rp
te
in
pour
e
cl
specta
créé et pensé
O Youk a été
ss
unes
Mi
je
se
ès
ai
tr
nn
s
to
ique avec le
un
nt
me
mo
me
un
les ryth s,
partager
avec les sons,
ue
jo
il
:
s 
enfant
couleur.
la danse et la
ier à 11h
Samedi 11 févr
Gratuit
n
sur réservatio
00
9.
.6
76
6.
01.4
s
Pour les 0-3 an ais
qu
s
de
e
qu
Médiathè
se
es
un
je
n
sectio
rrières
36, quai des ca

Théâtre des 2 Rives - 107, rue de Paris
Tél. 01.46.76.67.00. www.lestheatres.fr

CONFÉRENCE

Découvrez Cy Twombly au T2R
avant de le voir à Beaubourg !
Salué comme l’un des plus importants peintres de la seconde moitié du 20e siècle,
Cy Twombly est le témoin de l’expressionnisme abstrait américain et des origines de la
culture méditerranéenne. L’atelier d’arts plastiques Pierre Soulages organise une
conférence au T2R le 3 mars prochain pour rendre hommage à cet artiste exposé jusqu’au
24 avril au centre Georges Pompidou. Il interroge la mythologie avec un répertoire très
personnel de signes et de traces exécutés soit en noir et blanc soit en voluptueuses couleurs.
Vendredi 3 mars à 19h - Tarif unique : 8 €
Réservations au 01.46.76.66.06. Théâtre des 2 Rives - 107, rue de Paris
Cmag < Février 2017 > page 26

Aperçu du contenu de la page 27

SORTIR AGENDACULTUREL et ARTISTIQUE
FÉVRIER

Du|lundi|6|
au|vendredi|10|février

Du|lundi|13|
au|vendredi|17|février

Jusqu’au|11|février

10h30 : “Blabla des Belles Bulles”
(chansons)
8€. Réservation : 01.43.96.21.05 ou
commstudiotheatre@sfr.fr
86, rue de Paris

10h30 : “Les contes de ma Babouchka”
(conte en musique)
8 €. Réservation : 01.43.96.21.05 ou
commstudiotheatre@sfr.fr
86, rue de Paris

Du|lundi|6|au|vendredi
17|février|(sauf|WE)

Lundi|20|février

64 édition du Salon de Charenton
Le Salon de Charenton fête sa 64e édition
cette année, à l’Espace Art et Liberté
jusqu’au 11 février prochain. Il est le
témoin de la diversité artistique des créateurs charentonnais et mauritiens, confirmés ou prometteurs, aux univers variés :
peintures, sculptures, photographies, gravures, dessins, techniques mixtes. L’invité
d’honneur cette année est Mosko, un
artiste urbain majeur qui livre au public un
bestiaire fascinant d’expression et de
beauté.
e

PENDANT
LES VACANCES

Samedi|4|février
10h - 12h : Speaking Coffee
Tous les samedis - Médiathèque des
Quais - 01.46.76.69.00
15h - 18h : Atelier peinture aux
pigments, animé par Anne Mandorla
Selon projet et niveau de chacun. 45 €.
Minuit Mardi : Maison des artistes de
Charenton, 9, place de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86
Autre atelier samedi 4 mars
15h30 : “Quelle est la couleur
de la vie ?”
Pré-inscription impérative.
Médiathèque des Quais - 01.46.76.69.00
19h30 : “L'homme semence” (théâtre)
13€. groupe 10€.
Réservation : 01.43.96.21.05
ou commstudiotheatre@sfr.fr
86, rue de Paris
Autre représentation dimanche 5 février
à 17h

Dimanche|5|février
14h - 18h : Dimanches artistiques
Activités artistiques et loisirs créatifs “à la
carte”
Enfants : 30 € Adultes : 35 €.
Matériel compris, goûter offert.
Animé par Nataly Guetta,
“Ateliers tout en couleurs”
51, square Henri Sellier.
Sur réservation uniquement : 06.84.59.63.24
ou asso@atelierscouleurs.org
Autres séances les 12, 19 et 26 février.

10h - 11h15 : “Méthode le Geste
de peindre”
Tarifs tout compris :
Enfant dès 3 ans, ado : 3 jours 96 €
4 jours 118 € - 5 jours 140 €.
Adulte : 3 jours 135 € - 4 jours 168 €
5 jours : 190 €.
L'Atelier de Charenton : 06.12.61.39.08
contact@latelierdecharenton.com
14h - 18h : “Les Bulles' Arts” :
Activités artistiques et loisirs créatifs à la carte
30 € / enfant (- 5 € si fratrie).
Matériel compris, goûter offert.
Animé par Nataly Guetta,
“Ateliers tout en couleurs”
51, square Henri Sellier.
Sur réservation uniquement : 06.84.59.63.24
ou asso@atelierscouleurs.org

Du|mardi|7|au|vendredi
16|février|(sauf|WE)

Atelier dessin peinture, animé par
Anne Mandorla
15h - 17h15 : Séance découverte 23 €.
Trimestre 126 €
19h30 - 21h30 :
Séance découverte 20 €.
Trimestre 108 €
Minuit Mardi : Maison des artistes de
Charenton - 9, place de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86

Mardi|21|et/ou
Mercredi|22|et/ou
Jeudi|23|février
9h30 à 12h30 : Stage “Découverte
du modelage”, avec Stéphane
Tomeï
15 € tout compris. Les Ateliers d'Art
de Charenton : 07.71.28.07.62 ou
assoc-alec@laposte.net

Mercredi|22|février

14h30 : “Frankensusie” (théâtre)
8 €. Frankensusie raconte les tribulations
extraordinaires d'une enfant à la mode
de Tim Burton.
Réservation : 01.43.96.21.05 ou
commstudiotheatre@sfr.fr
86, rue de Paris

20h30 : Agathe Iracema
(musique jazz)
Tout public. 6 € à 19 €.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

Mercredi|8|février

20h30 : “Léo” (illusion, cirque)
Dès 10 ans. 11 € à 34 €.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

10h30 : Les petites oreilles
(heure du conte)
Tous les mercredis
Médiathèque des Quais - 01.46.76.69.00

Jeudi|9|février
19h30 : “Fary is the new black”
Tarif unique 16 €.
Réservation : 01.43.96.21.05 ou
commstudiotheatre@sfr.fr
86, rue de Paris

Samedi|11|février
11h : “Main dans la main”
Jusqu'à 3 ans. Duo danse de mains
et théâtre d'objets par la Cie Miss O'Youk
Renseignements à la Médiathèque des
Quais : 01.46.76.69.00

Vendredi|24|février

Samedi|25|février
10h à 15h : Stage “Argile japonaise”, par Mariya Usacheva
50 € tout compris. Les Ateliers d'Art
de Charenton : 07.71.28.07.62 ou
assoc-alec@laposte.net
10h à 17h30 :
Stage “Huile et acrylique au couteau”
avec Danielle Rannou.
55 € tout compris. Les Ateliers d'Art
de Charenton : 07.71.28.07.62 ou
assoc-alec@laposte.net

15h - 18h : Atelier dessin de nu,
animé par Anne Mandorla
Diverses techniques, tous niveaux. 40 €
+ prestation modèle
Minuit Mardi : Maison des artistes de
Charenton - 9, place de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86

Dimanche|26|février
10h30 à 12h : atelier peinture libre
“le grand atelier du dimanche”
Tarif tout compris :
Enfants de 3 à 5 ans : 31 € pour 1h
Enfant, ado : 34 € - Adulte : 45 €.
L'Atelier de Charenton : 06.12.61.39.08
www.latelierdecharenton.com
contact@latelierdecharenton.com.
15h45 : Heure d’orgue de SaintPierre de Charenton
Libre participation. Interprété par Isabelle
Pâques (Soprano); Yves Gersant (trompettes) et Jean Guilcher (orgue). Œuvres
de Purcell, Haendel, Scarlatti, Bach...
Église Saint-Pierre de Charenton

MARS
Mercredi|1er|mars
20h30 : “Le syndrome de l'écossais”
(théâtre)
30 €, 45 €. Théâtre des 2 Rives
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

Vendredi|3|mars
19h : “Cy Twombly,
le primitif et l'élémentaire”
(conférence de l'art)
Tout public. 8 €.
Réservation et renseignements
au 01.46.76.66.06
Théâtre des Deux Rives.

Samedi|4|mars
20h30 : concert de la « Banda »
Orchestres Corpo Bandistico Borgotarese
et du conservatoire municipal André
Navarra. Tarifs et réservations :
Mme Carini : 06.62.47.09.89
carinis@wanadoo.fr
Mme Gauthier : 06.48.26.04.16
italien.jumelage.charenton@gmail.com
Théâtre des 2 Rives
Cmag < Février 2017 > page 27

Aperçu du contenu de la page 28

DÉMOCRATIE LOCALE

PRÉSENCE POSTALE

La ville mobilisée
Vous avez été nombreux à contacter la Ville pour en savoir davantage sur la fermeture de l’annexe du bureau de Poste situé rue Pasteur et les conséquences dans votre
quotidien. Cmag répond à vos interrogations.
Dès novembre 2016, Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont et Conseiller Départemental du Val-de-Marne, avait pris part
au mouvement de contestation des élus du Val-de-Marne à l’annonce de la réduction d’horaires voire à la fermeture définitive de
certains services de proximité de la Poste à l’échelle départementale.
Sa prise de position avait été dictée par la stratégie floue de cette entreprise vis-à-vis du territoire charentonnais. La direction
territoriale de la Poste avait indiqué au Maire qu’elle envisageait, d’une part, une éventuelle évolution de l’antenne du quartier
Pasteur sans en préciser le calendrier et, d’autre part, la création d’un Point Relais chez un commerçant local.

La Municipalité était naturellement soucieuse des conditions d’accès aux services postaux pour les Charentonnais ; et ce
d’autant plus que l’équipe municipale avait noté une nette dégradation des services proposés par l’antenne de proximité du quartier
Pasteur qui, en outre, ne comprenait pas de services financiers depuis plusieurs années.
Début janvier, Hervé Gicquel a constaté, par simple voie d’affichage à l’entrée du site de la rue Pasteur, l’annonce de sa fermeture
sans qu’aucune communication officielle ne lui soit parvenue de la part des dirigeants de cette entreprise. C’est pourquoi il dénonce
cette décision unilatérale alors qu’il est intervenu à plusieurs reprises auprès des responsables de la Poste, en leur demandant
de surseoir à toute décision concernant ce site et de lui fournir des garanties quant au maintien d’une qualité optimale de
ses services dans sa commune. Il est également intervenu en Conseil départemental pour réclamer la tenue de la Commission
départementale de la présence postale.

En revanche, force est de constater que l’ouverture d'un “Relais Poste” au sein du “Tabac Bercy 2” situé, 2-4, place de
l’Europe peut être un atout pour les Charentonnais et ce à plusieurs titres. D’une part, l’ouverture de ce point-relais, depuis le 9
janvier, permet d’assurer la majorité des prestations qui étaient fournies par les agents de La Poste dans la partie ouest de Charenton
dont l’évolution urbaine va s’accélérer dans les prochains mois. De plus, les usagers peuvent à présent bénéficier d’autres avantages
qui facilitent, à n’en pas douter, leurs démarches (voir encadré ci-dessous).

Malgré tout, le Maire reste vigilant et a de nouveau
sollicité une rencontre auprès de la direction de La
Poste sur ce sujet. Cmag ne manquera pas de vous
tenir informés.

Les avantages du
“Relais Poste”
• Le parking gratuit de Bercy 2,
• Un établissement entièrement accessible
aux personnes handicapées,
• Une ouverture 6 jours sur 7
et 12 dimanches par an,
• Des horaires d’ouverture quotidiens
étendus jusqu’à 20h30.

Cmag < Février 2017 > page 28

Aperçu du contenu de la page 29

DEPUIS LE 1ER JANVIER

Baisse du prix de l’eau potable
Le SEDIF a baissé le prix de l’eau depuis le 1er janvier 2017. Cette nouvelle baisse du prix
de 10 centimes/m3 au bénéfice des usagers domestiques s’ajoute à la baisse de 32 centimes/m3 obtenue en 2011 avec le nouveau contrat de Délégation de Service Public. Elle
s’inscrit dans le contexte de stabilisation des consommations d’eau et du début de la concrétisation du Grand Paris de l’eau avec l’arrivée de plusieurs communes au SEDIF.
Le prix payé par les usagers du SEDIF passera ainsi de 1,47 €/m3 (prix au 1er octobre
2016) à 1,37€/m3 au 1er janvier 2017.
Cette baisse concerne la part “eau potable” de la facture, soit un tiers seulement de la facture
totale (32%). Cette dernière comprend en effet d’autres coûts qui ne relèvent pas du SEDIF, en
particulier pour la collecte et le traitement des eaux usées (assainissement : 44%) et de nombreuses taxes et redevances (pour le compte de l’Agence de l’eau, Voies Navigables de
Frances, Seine Grands lacs, et la TVA : 24%).
En parallèle, le Service public de l’eau renforce encore son aide aux ménages qui connaissent des difficultés pour le paiement de leur facture d’eau. Avec une
enveloppe annuelle de plus de 2 millions d’euros, près de 31 000 foyers ont déjà bénéficié de ces aides depuis 2011. Ce dispositif, dont bénéficient les
abonnés particuliers du service depuis 2011, est désormais étendu dans le cadre de l’expérimentation ouverte par la loi dite “Brottes”, à l’ensemble des usagers, y compris les usagers non-abonnés résidant en immeuble collectif, qui connaîtraient des difficultés de paiement à travers leurs charges locatives.

FOIRE AUX QUESTIONS

La vignette “Crit’Air”
La pastille écologique (également appelée vignette pollution, pastille
Crit'Air ou vignette 2017) est obligatoire pour circuler dans Paris
depuis le 16 janvier dernier. L'objectif est de classer et reconnaître les
véhicules en fonction de leurs niveaux d'émissions polluantes et servira
à l’avenir, notamment lors des pics de pollution où seuls les véhicules les
plus propres seront autorisés à circuler dans des zones de circulation
restreinte (ZCR), en remplacement du système d'alternance entre les
véhicules équipés de plaques minéralogiques paires ou impaires.
Quoiqu’il en soit, si vous souhaitez pouvoir circuler dans Paris en
semaine entre 8h et 20h sans risquer une amende, ne tardez pas à
faire la demande de votre vignette.
Qui est concerné ?
Les véhicules datant d'avant 1997 n'ont déjà plus le droit de rouler
dans Paris en journée et en semaine (du lundi au vendredi de 8h à
20h) tout comme les deux-roues immatriculés avant le 1er juin 2000.
Cette restriction ne concerne que Paris intra-muros hors bois de
Boulogne et Vincennes et ne comprend pas le périphérique.
Cependant, tout le monde sera concerné, les Parisiens comme les
visiteurs occasionnels. Seuls les véhicules d'urgence et de collection
seront exemptés. Tout contrevenant risquera une amende de
68 euros (135 euros pour un poids lourd), 45 euros si c'est payé
immédiatement. Sachez toutefois qu’une période de tolérance courant
jusqu’à la mi-mars a été déterminée.

Comment commander la pastille écologique 2017
Pour se procurer la pastille Crit'Air, il faut impérativement se rendre sur le
site certificat-air.gouv.fr. Le propriétaire doit alors indiquer le numéro
d'immatriculation de son véhicule. La pastille écologique est facturée
4,18 euros (3,70 euros plus les frais d'envois) et envoyée par voie
postale à l'adresse figurant sur la carte grise du véhicule. Le certificat est valable pour toute la durée de vie du véhicule. Il sera donc
inutile donc d'en demander un nouveau si vous achetez un véhicule
d'occasion
Pastille écologique pour les deux roues
Des pastilles sont aussi prévues pour les deux-roues selon des critères
identiques aux autres véhicules. Pour rappel, les deux-roues immatriculés pour la première fois avant le 1er mai 2000, n’ont pas l’autorisation
de circuler à Paris en semaine.
Pour en savoir plus : www.certificat-air.gouv.fr

Pastille écologique :
quelle catégorie pour votre voiture ?
Il y aura cinq catégories différentes (violette, jaune, orange, marron et
grise) plus une pour les véhicules électriques (verte). La couleur de la
vignette qui sera affectée à votre véhicule dépend principalement de
l’année de commercialisation du véhicule, du carburant qu’elle utilise et
de son respect des normes “EURO”
Cmag < Février 2017 > page 29

Aperçu du contenu de la page 30

TRIBUNES DE LIBRE EXPRESSION
“CHARENTON DEMAIN”
A vos côtés !

La Municipalité se fait un point d’honneur d’être
aux côtés des Charentonnaises et des Charentonnais
à chaque étape de leur vie et surtout lorsqu’ils font
face à des difficultés.
Dans ce cadre, le Soutien à l’Accueil du Jeune
Enfant (SAJE) est déployé par la Ville depuis le
1er janvier 2017 afin de favoriser les modes de
garde. Cette aide est versée aux familles employant
une assistante maternelle ou une garde à domicile, pour leur enfant âgé de 3 mois à 3 ans. Il
s’agit d’une action novatrice et significative pour
compenser le surcoût d’une garde individuelle par
rapport au tarif en structure municipale.
Depuis quelques années, notre Commune finance à

des jeunes de 18 à 25 ans le passage du permis
de conduire en échange d'heures passées au
service de la population. Les critères d’attribution
viennent d’être affinés puisque les bénéficiaires de
cette bourse devront effectuer désormais trente-cinq
heures de bénévolat dans un service municipal.
L’objectif est de favoriser la mobilité dans le cadre
des études mais également pour des démarches
professionnelles pour des postes où la maîtrise de la
conduite est demandée.
Par l’intermédiaire du Centre Communal d’Action
Sociale (CCAS), il est également porté une attention
particulière aux catégories les plus modestes parmi
les seniors et les personnes handicapées. Ainsi,
ceux-ci peuvent-ils bénéficier du Complément

Mensuel de Ressources (CMR) qui vient d’être
récemment revalorisé afin de lutter efficacement
contre la précarité.
Le CCAS a décidé, par ailleurs, d’orienter le
budget de l’ancienne prime de chauf fage
qui n’était pas adaptée aux besoins locaux pour
favoriser le maintien à domicile des personnes
âgées et handicapées le plus longtemps possible.
Enfin pour les personnes les plus isolées et fragilisées,
la Ville prend en charge intégralement le montant
de l’abonnement à la télé assistance à domicile.
Ce système démontre quotidiennement son utilité
en assurant une veille 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.
Il a pour finalité de conforter l’accompagnement
des personnes fragilisées à domicile et de favoriser
ainsi la prévention de la perte d’autonomie.
A Charenton-le-Pont, des actions concrètes sont
mises en œuvre par la majorité municipale pour
favoriser l’égalité et la solidarité qui sont les piliers
du bien vivre ensemble.
Les élus du groupe Charenton Demain
Retrouvez-nous sur notre blog :
www.charenton-demain.fr

“CHARENTON AVANT TOUT”

“POUR CHARENTON, L’HUMAIN ET L’ÉCOLOGIE”

Pollution de l’air : Charenton doit agir !

La démocratie locale est tombée dans le panneau

Les récents épisodes de pollution de l’air aux particules fines nous ont
rappelés à quel point il était temps d’agir pour que nous puissions enfin
respirer un air sain, et particulièrement à Charenton. Mais ces pics de
pollution ne doivent pas nous faire oublier que c’est la pollution chronique
de l’air qui a le plus d’effets néfastes sur notre santé. Aujourd’hui, en
France, cette pollution chronique représente la troisième cause de mortalité
juste après le tabac et l’alcool. Et si l’on peut éviter de boire ou de fumer,
on peut difficilement arrêter de respirer.
En Ile-de-France, plus de la moitié des particules fines que nous respirons
proviennent du trafic routier. C’est le principal levier sur lequel agir et la ville
de Charenton doit prendre sa part de responsabilité si elle ne veut plus
subir le couperet de la circulation alternée qui s’avère peu efficace. Ainsi,
notre groupe Charenton Avant Tout demande au maire de Charenton de
s’associer à l’initiative parisienne de mise en place d’une zone de circulation restreinte pour les véhicules les plus polluants, via l’utilisation de la
pastille de couleur Crit’air. Sans cela, le risque est grand que notre ville
devienne le point de rencontre de tous les véhicules polluants qui
s’arrêteront aux portes de la capitale.
D’autres moyens d’actions existent, comme l’instauration d’une aide
municipale incitant à l’installation dans les parkings, publics ou privés,
de prises de recharge pour véhicules électriques, qui permettra aux
Charentonnais qui disposent d’une voiture et qui ne peuvent pas prendre
les transports en commun d’opter pour la voiture
électrique plutôt que diesel. Au travers de cette
mesure, nous n’imposerions pas le choix du
mode de transport et ferions en sorte que quel
que soit ce choix, celui-ci soit moins polluant.

La loi sur l’affichage libre est claire : à Charenton, 22 m² de panneaux devraient
être consacrés à l’expression de la pluralité culturelle, citoyenne et civique. Or,
la municipalité n’en offre que 8 m²… Nous avons dénoncé à deux reprises en conseil
municipal ce non-respect manifeste du Code de l’environnement. Mais aucune date
d’installation ne nous est annoncée. Est-il si difficile dans une
ville de 30 000 habitants de trouver 14m², la surface
d’un petit studio, pour que les citoyens puissent s’exprimer ?
Nous proposons donc une rapide mise en conformité
avec la loi, préférable au dépôt de plainte récent contre une
association pour un affichage -forcément- sauvage. Plutôt
que de pénaliser l’expression associative, syndicale et
politique, nous invitons la municipalité à respecter cette liberté
fondamentale de la démocratie !

Loïc Rambaud,
Conseiller Municipal
www.charentonavanttout.fr
Cmag < Février 2017 > page 30

Émilie BERTRAND
Chantal GRATIET

“CHARENTON AMBITION”

Voici venu le temps de la préparation du débat d’orientation
budgétaire de notre commune. Avant d’évoquer la question sur le
plan local, je souhaite partager avec vous ceci : Il aurait pu, il
aurait dû en être autrement ! Depuis 2012, il aurait fallu prendre
des mesures courageuses. Au lieu d’agir avec le sérieux
budgétaire que la raison imposait, les mesures prises ont entrainé
les collectivités locales dans une situation intolérable. La dette
de la France sera passée de 89,6% en 2012 à 96% en 2017 augmentant de 6,4 points
au lieu de baisser de 8,5 points comme s’y était engagé le Président. Ces 15 points d’écart
représentent 330 milliards d’euros…. Alors oui, plus que jamais, nous devons faire preuve
de dynamisme, de modernité, d’innovation et d’enthousiasme pour relever ensemble
l’ampleur des défis qui représentent un champ immense à cultiver dans lequel nous sèmerons
les bases de notre avenir.

Aperçu du contenu de la page 31

BLOC-NOTES
NAiSSANCeS
Avec nos plus vives félicitations
Adèn MELLOUK

Zoé FOURNIS

Elly MARCIANO

Joseph KAROUBI

Noélie BLEMAND

Louisa KHELIFI-TOUHAMI

Joachim LAKS

Elsa MULÉ

Talia DINGREVILLE

Emna MIADI

Isaac CHARGUI

Alexandra LAZARESCU

Rafael ARNALDOS

Blanche VIRIEUX

Emma SCERBAC

Raksmey YOU CHBEIR

Noa VOLDOIRE

Ioan PUSCAS

Yohan-Paul DAYA NOUPOUE

Sofia MOLDOVAN

Basile ADAM PELAMATTI

Luca LECOURT SIMIER

Anass OMRAN

Liora FITOUSSI

Agathe FOLIO BESSON

Joseph BÉGASSAT-GUINARD

Alice DUBOIS

Inaa TRAORE

Omar HAMILA

Bonnie-Zélie RUNGOAT

Liv MAYMON

Emma L'HÉLIAS

Meïr COHEN

Léna MEFTAH

Saskia VOORONS

Antoine SOUCHETTE

Clarence de LABBEY de la BESNARDIÈRE

Naor DRESS

Inaya ZAHED

Sasha MELOULI

Joseph BENSIMON

Iris MARIENKO JOURNE

Jeanne FIGUEIREDO

Sylan CHAALAL

Mélissa PEREIRA SILVA

Danaël BERGER

Nell MARCIANO

MAriAgeS
Avec tous nos vœux de bonheur
Hila DARMON et Brian ATLAN

Ycram ZALLOUFI et Robert YIM

Zineb AMHOUD et Kamal SADKI

Maria GALLART IGLESIAS et Francisco CASTILLO

Amélie BITAN et David COURCHIA

Hyacinthe JASWAN SINGH et Yann FRESSIGNAUD

recensement
Vous venez d'avoir 16 ans :
venez-vous faire recenser.
• Les jeunes garçons et filles nés
en janvier 2001: de janvier 2017
à avril 2017
• Ceux nés en février 2001:
de février 2017 à mai 2017
• Ceux nés en mars 2001 :
de juin 2017 à juin 2017.
Si vous veniez avant votre date anniversaire, nous ne pourrions pas enregistrer votre demande. Par contre, ceux qui
ne se sont pas encore fait recenser et qui
ont moins de 25 ans doivent venir en
mairie afin de régulariser leur situation
vis-à-vis du recensement militaire.
Pièces à fournir :
- carte nationale d’identité,
- livret de famille des parents,
- décret de naturalisation ou déclaration
devant le juge d’instance, si acquisition
de la nationalité française ou né(e) à
l’étranger,
- Carte d'identité d'un des 2 parents
dans le cas où le jeune est né en
France et que ses 2 parents sont nés à
l'étranger.
Cette démarche est obligatoire. Elle
vous permettra par ailleurs d'obtenir
une attestation indispensable pour présenter tous les examens (baccalauréat,
permis de conduire, etc...).
Affaires civiles
Lundi au vendredi au 16, rue de Sully,
de 8h30 à 12h et de 13h15 à17h15.
Samedi matin au 7, rue Gabriel Péri
de 8h30 à 11h45.

déCèS
Avec nos sincères condoléances
Raymond WIERRE

Armand de CHARRETTE de la CONTRIE

Sura OKSENHANDLER veuve CYPEL

Claude BONNET épouse LECOMTE

Bernard LLENSE

Fernande LE MAT veuve MASSONI

Daniel HEURTAULT

Marc SINTÈS

Guy CALVEZ

Simonne VIGNY veuve LECONTE

Sylvie GRASLIN

Cherif SMATEL

Brigitte CHEMINADE

Sophie SOBORSKA

Michel HERBIN

Esther ALAZDRAKI

Albertine LEROY

Mathilde OTADUY veuve MOHAMED

Ginette JACTIN veuve THABOURET

Michel CHAMBOST

Patrick NGOYI

Suzanne WEIL veuve KRAUTH

Giorgio BALZARINI

Didier COLLAS

Jean BÉNESSE

Cmag chez vous
En cas de non réception
de votre Cmag,
merci d’en aviser la Mairie
au 01.46.76.47.93
ou par mail : cmag@charenton.fr

Cmag < Février 2017 > page 31

Aperçu du contenu de la page 32

EXPOSITION JUSQU’ AU 11 FÉVRIER 2017

Invité d’honneur : MOSKO

Espace Art et Liberté • 3, place des Marseillais
Charenton-le-Pont • M° Liberté • Tél. 01 46 76 68 14
ENTRÉE LIBRE DU MARDI AU SAMEDI DE 13H À 18H

  • 1
  • 2 - 3
  • 4 - 5
  • 6 - 7
  • 8 - 9
  • 10 - 11
  • 12 - 13
  • 14 - 15
  • 16 - 17
  • 18 - 19
  • 20 - 21
  • 22 - 23
  • 24 - 25
  • 26 - 27
  • 28 - 29
  • 30 - 31
  • 32