Aperçu du contenu de la page 1

NOVEMBRE 2016 N0 214

-P ON T
VI LL E DE CH AR EN TO N- LE

Une saison
au T2R =

=
R
2
T
u
a
n
n
o
o
ti
s
i
o
a
m
s
’é
e
d
n
U lents + 30% talents
50% de ta
+

e
un concentré sdit
éuriosité
io
r
u
c
e
d
c
e
20d%
d
t
e
n
o
ti
’émo

XoXo

Aperçu du contenu de la page 2

SOMMAIRE
P. 4
Retour en images
sur les derniers événements
P. 6
Finances publiques
P. 14
Embellir la ville
P. 16
Téléthon 2016 :
Portrait de Xavier Nissan, chercheur
P. 22
L’actualité
de nos commerces et entreprises
P. 24
Le T2R, votre salle de spectacle
P.28
Démocratie locale

SANTÉ

Permanences pharmacies
• Vendredi 11 novembre
PHARMACIE BERCY 2
10, place de l’Europe
Tél. 01.49.77.56.56.

CONTACTEZ

VOS ÉLUS

Une adresse unique pour joindre vos élus :

www.charenton.fr/contact/
Hervé GICQUEL

Maire de Charenton,
Conseiller départemental du Val-de-Marne

Marie-Hélène MAGNE
• Dimanche 13 novembre
PHARMACIE DU CENTRE
67, rue de Paris
Tél. 01.43.78.78.09.
• Dimanche 20 novembre
PHARMACIE DES 2 COMMUNES
46, avenue de L. de Tassigny à St-Maurice
Tél. 01.43.68.20.33.
• Dimanche 27 novembre
PHARMACIE DES QUAIS
58bis, quai des Carrières
Tél. 01.43.68.43.50.
• Dimanche 4 décembre
PHARMACIE DU MARCHE
68bis, rue de Paris
Tél. 01.43.68.00.38.

1er Maire adjoint chargé de l’enfance
et de l’éducation

Patrick SÉGALAT

Maire adjoint chargé des finances et des ressources
humaines

Chantal LEHOUT-POSMANTIER
Maire adjoint chargé des seniors
et de la résidence Jeanne d'Albret

Benoît GAILHAC

Maire adjoint chargé de l’aménagement urbain
et durable de la Ville

Jean-Pierre CRON

Maire adjoint chargé des travaux, de la voirie,
des espaces verts, de l’entretien des bâtiments
et de la commission de sécurité

Clotilde CERTIN

Maire adjoint chargé des sports

Pascal TURANO

Maire adjoint chargé de la sécurité
et de la gestion du domaine public

Delphine HERBERT
INFOS OFFICIELLES

Conseil municipal
Le prochain Conseil municipal se déroulera à l’Hôtel
de Ville le mercredi 7 décembre à partir de 19h.

Permanence du Député
Michel HERBILLON, Député de notre circonscription, tiendra une permanence à l'Hôtel de Ville de
Charenton le lundi 21 novembre à 19h.

Vos élus à votre rencontre tous les
samedis matins
Une permanence sera assurée les samedis matins
19 et 26 novembre puis 3 décembre au marché
et le 3 décembre devant le supermarché Aldi.

Infos pratiques

Service des impôts
des particuliers de Charenton

Le numéro d'appel téléphonique du Service des impôts des
particuliers de Charenton a changé. Les Charentonnais
peuvent désormais contacter leur administration fiscale en
composant le 08.11.70.66.00. Ce service téléphonique
est accessible aux usagers du lundi au vendredi inclus : de
8h30 à 19 h. Attention : ces horaires ne s'appliquent
qu'aux démarches par téléphone.

Maire adjoint chargé de la culture

Cérémonie du 11 novembre
98e anniversaire de l’Armistice
La cérémonie officielle du 11 novembre et de
la victoire de 1918 organisée par le monde
combattant et les Villes de Charenton et SaintMaurice se déroulera sur le territoire de SaintMaurice selon le programme suivant :
• 9h25 :1 service de car pour les
er

Charentonnais - Place Ramon
• 9h40 : Rassemblement devant l’église

Saint-André de Saint-Maurice
• 9h45 : Messe "Pour la Paix
et pour les Morts de toutes les guerres"
• 10h45 : départ en défilé
• 11h15 : 2e service de car pour
les Charentonnais - Place Ramon
• 11h30 : Cérémonie officielle au
Monument aux Morts de SaintMaurice, place Charles de Gaulle
Pour Charenton, le retour en car est assuré.

Jean-Marc BOCCARA

Maire-Adjoint chargé de l’animation évènementielle, des
actions commémoratives, des anciens combattants et du
devoir de mémoire.

Pierre MIROUDOT

Conseiller municipal délégué
chargé de l’économie, de l’emploi,
des relations avec les grandes entreprises

Michel VAN DEN AKKER

Conseiller municipal délégué chargé du service social,
de la santé, des personnes handicapées
et dépendantes et de la maison médicalisée

Sylvain DROUVILLÉ

Conseiller municipal délégué
chargé du logement et de l’habitat social

Valérie LYET

Conseillère municipale déléguée chargée des affaires civiles

André ROURE

Conseiller municipal délégué
chargé des relations avec les syndicats intercommunaux
et les partenaires institutionnels de la ville

Rachel GRUBER

Conseillère municipale déléguée
chargée de la médiation - prévention

Gabriela KADOUCH

Conseillère municipale déléguée à la petite enfance

Fabien BENOIT
Cmag N° 214 - Novembre 2016 - 48, rue de Paris - 94220 Charenton-le-Pont
Directeur de la publication : Hervé Gicquel - Coordinatrice de rédaction (01.46.76.47.93) : Céline Lormier
Rédactrice : Marion Fuzon. Ont collaboré à la rédaction de ce numéro : D. Custodio - X. Delaruelle - C. Lormier
Photos : Fotolia - M. Fuzon - S. Gripoix - Y. Lastes - L. Pages - B. Richebe - E. Trifft - V. Vial - J. Zerr
Mise en page : JM. Hillereau
Impression : ETC. INN - tiré à 18 000 exemplaires sur papier recyclé - Distribution : M. Aïchi

Cmag < Novembre 2016 > page 2

Conseiller municipal délégué à la jeunesse, à l’enseignement secondaire et au numérique

Joël MAZURE

Conseiller municipal chargé des relations avec les
commerçants et du marché du Centre, des affaires juridiques
et de l’administration des biens.

Aperçu du contenu de la page 3

ÉDITORIAL

Madame, Monsieur,
chers Charentonnais,
Depuis mon élection comme Maire de Charenton, le 2 mai
dernier, les mois s’égrènent à une cadence soutenue au point
de nous rendre à l’évidence que la fin de l’année arrive à
grands pas avec ses traditions locales et nationales.
A l’échelle du pays, il n’aura échappé à personne que les
lettres du Trésor public sont arrivées jusqu’à nos foyers ces
dernières semaines. Si les impôts locaux augmentent globalement dans les autres collectivités, je souligne qu’à Charenton
la part communale des impôts locaux n’a pas augmenté, cette
année encore, grâce à notre gestion rigoureuse des finances.
A Charenton, nous nous efforçons de ne pas faire peser sur
les familles les ambitions que nous formulons pour la ville à
savoir un cadre de vie toujours plus agréable et un haut niveau
de services faisant échos à vos attentes.
Dans cet esprit, nous estimons que l’accès aux pratiques
artistiques et culturelles doit être proposé au plus grand
nombre. Aussi, avons-nous décidé d’ouvrir récemment les
activités socio-culturelles du service jeunesse non plus à partir
de 11 ans mais dès l’âge de 6 ans.
De même, pour la première fois, les enfants âgés de 3 à 8
ans seront prochainement invités à participer au concours de
lettres au Père Noël dont vous trouverez toutes les modalités
à la fin du magazine. Cet événement a été entièrement conçu
pour eux dans les règles de la magie de Noël. Je les convie
donc à y participer nombreux.

Pour finir, je m’attarderai sur un sujet que la Municipalité et
moi-même plaçons au rang de nos priorités : la solidarité. En
cette fin d’année, comme il est de coutume dans notre ville,
l’entraide sera mise à l’honneur. Les diverses collectes
alimentaires réalisées en faveur d’associations caritatives,
journée consacrée au Téléthon, loto solidaire et Noël gourmet… les occasions ne vont pas manquer, ces prochaines
semaines, pour passer d’agréables moments tout en faisant
une bonne action. Je tiens, à cette occasion, à remercier
chaleureusement l’ensemble des bénévoles charentonnais
qui vont, une fois encore, se mobiliser sans compter et
naturellement aux généreux donateurs.

Il s’agit là d’exemples parmi d’autres car notre action rayonne
sur tous les secteurs de la petite enfance aux seniors en
passant par le tissu économique et la culture avec notamment
notre théâtre municipal que nous vous incitons vivement à
fréquenter sans modération grâce aux tarifs attractifs qui vous
sont proposés.

Hervé Gicquel,
Votre Maire,
Conseiller départemental du Val-de-Marne
Cmag < Novembre 2016 > page 3

Aperçu du contenu de la page 4

ÇA S’EST PASSÉ DANS LA VILLE
ATHLÉTISME
e

10 édition de la
Charentonnaise Entreprises
AMICALE DU 3E AGE
C’est au stade de la Cipale que le départ de la Charentonnaise
Entreprises, organisée par le Crédit Foncier, a été donné le 29
septembre dernier. Cette 10e édition a vu un flot de coureursmarcheurs très important, car de nombreux participants avaient
tenu à s’inscrire, dans l’épreuve du 7km ou du 5 km (avec la
possibilité de concourir dans les catégories course, duo, marche
ou marche nordique). Félicitations à Fabrice Vannier (avec une
moyenne de 17,7km/h!), Thibaud Soffiati et Isabelle Grémy.
La mobilisation de chacun des participants a permis de contribuer
aux actions de l’association Laurette Fugain, qui lutte contre
la leucémie.

Visite au Palais du
Luxembourg
L’Amicale du 3e Age organise régulièrement pour ses
adhérents des sorties en Ile de France. Le mois dernier,
un groupe d’une quarantaine de personnes a ainsi
visité le Palais du Luxembourg, où siège le Sénat. Ce
superbe édifice a été construit à partir de 1615 par
Salomon de Brosse pour la Reine Marie de Médicis
et renferme bon nombre de trésors patrimoniaux. Si le
lieu est chargé d’histoire, il n’en demeure pas moins
qu’aujourd’hui, 348 Sénateurs y travaillent et votent
les lois. Très intéressés et fin connaisseurs, les
Charentonnais ont ensuite pu poser, une fois installés
dans les tribunes des visiteurs, de nombreuses questions
pour satisfaire leur curiosité. Ils ont, en outre, beaucoup
apprécié les murs ornés de tapisseries des Gobelins
(1900-1913) inspirées des Métamorphoses d'Ovide
dans la salle des conférences.

ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON

La braderie d’automne a remporté un beau succès
La dizaine de bénévoles de l’Association des Familles de Charenton n’a pas ménagé ses efforts cette journée de
septembre consacrée, à l’espace Toffoli, à la braderie d’automne ! Avec sourire et discrétion, il leur a fallu toute
la journée accueillir le public, veiller à la bonne organisation des différents stands et prodiguer de multiples conseils.
Outre la vente de vêtements et accessoires, il faut préciser que l’événement était complété d’une restauration (pâtisseries
maison, friandises et boissons chaudes) qui fut très appréciée.
Cmag < Novembre 2016 > page 4

Aperçu du contenu de la page 5

ANNIVERSAIRE

ECHANGES LINGUISTIQUES

Le collège la Cerisaie a fêté
ses 40 ans

Les collégiens allemands
en visite à Charenton

Le 1er octobre dernier, le collège la Cerisaie avait ouvert ses portes
en matinée pour un bel événement festif qui a réuni de très
nombreux participants. Les 40 ans du collège ont été l’occasion
pour l’établissement de convier à la fois les anciens professeurs,
élèves et membres de l’équipe éducative.
Sur place, des chants, expositions de photos et autres surprises
avaient été organisés. Certains avaient choisi de revêtir des vêtements d’époque et l’assemblée s’est montrée fort enjouée de
visiter les lieux et de renouer les liens. Le centre d’information et
de documentation a également profité de ce moment pour
proposer une braderie de livres. Bon nombre de parents étaient
présents eux aussi, curieux de se familiariser avec l’histoire du
collège. Au terme de cette manifestation, le Maire, Hervé Gicquel,
notre Député, Michel Herbillon, le Conseiller municipal délégué
Fabien Benoit, le représentant de la Dasen et la principale du
collège, entourés des jeunes du club jardinage ont planté
symboliquement un cerisier japonais dans la cour du collège.

Willkommen zu Hause* ! Quelques familles charentonnaises
ont accueilli le mois dernier des jeunes allemands, dans le
cadre d’échanges scolaires avec les villes de Berlin Tempelhof
pour la Cerisaie et Büren pour Notre-Dame-des-Missions. Les
allemands ont ainsi pu participer à des cours et vivre le quotidien
d’un élève français au sein du collège mais partager également
la vie de famille de leur correspondant. Parallèlement aux
activités scolaires et aux sorties organisées en famille, un
programme de visites dans Paris avait été organisé, ainsi qu’une
réception en Mairie.
*Bienvenue chez nous !

MAGIE EN PAPIERS

Paroles en marionnettes
La médiathèque des Quais accueillait le mois dernier la compagnie
Mi-Peau Mi-Pierre qui, avec un spectacle intergénérationnel, a apporté
à l’assemblée présente un zeste de magie et un soupçon de poésie. Il
s’agissait d’une sorte de grand voyage littéraire mis en voix et en images
animées intitulé “Magie en papiers”. Ce fut un bel instant partagé entre
jeunes et plus grands, comme une autre façon d’incarner et de raconter
des histoires.

Cmag < Novembre 2016 > page 5

Aperçu du contenu de la page 6

UNE VILLE POUR DEMAIN
FINANCES DE LA VILLE

0% d’augmentation des taux communaux en 2016
Alors que les Charentonnais viennent de recevoir leur feuille d’imposition, Cmag rappelle que la Ville n’a pas
augmenté ses taux de fiscalité depuis 2010. Grâce à une gestion rigoureuse, Charenton maintient une stabilité
de ses taux dans un contexte national marqué pourtant par une
situation économique tendue, la baisse des dotations de l’Etat et
des prélèvements imposés aux collectivités locales vertueuses en
continuelle hausse.

0%

d’augmentation de la part
communale d’imposition

Les indicateurs
d’une gestion saine

250 €

19,8

de dette par Charentonnais
contre 1 310 €
en Ile-de-France

millions €
consacrés aux dépenses
d’équipements

Charenton
Le Perreux
Thiais

Quelques conseils pour bien
lire sa feuille d’imposition
Classement taxe d’habitation

Des taux d’imposition parmi les plus
bas du Département du Val-de-Marne
Classement des taux de fiscalité 2016 des villes de la strate 20 000 - 50 000 habitants du
Val-de-Marne qui intègrent depuis 2016 les taux qui étaient pratiqués par les intercommunalités

Thiais
Charenton
Orly

Classement taxe foncière
Cmag < Novembre 2016 > page 6

Toujours pas d'augmentation des taux
de taxe d'habitation et foncière en 2016
de la part de la ville de Charenton.
Les variations sur le montant global des impositions
proviendront uniquement de :
• La revalorisation des bases pratiquées par l'Etat de 1 % (appliquée sur les 2 taxes)
• L’augmentation des taux du département de 5,78 % (sur le
foncier bâti)
• La hausse des taxes spéciales de 0,46 % (dont la TSE Grand
Paris, par exemple, afin de financer le futur super métro
francilien dit “Grand Paris Express”)

Aperçu du contenu de la page 7

Un contexte très tendu pour les finances locales

3 questions à…

Ces indicateurs positifs ne doivent pas faire oublier que la Ville doit faire face à une nouvelle baisse de ses dotations c’est-à-dire
des concours financiers de l’État aux collectivités territoriales pour assurer leurs missions. En parallèle, les villes sont soumises à
une hausse des péréquations, à savoir les mécanismes mis en place par l’Etat et par lesquels des collectivités apportent une aide
financière aux communes en difficulté.

En 2016
Baisse des dotations
de l’Etat

- 900 000 €

Depuis 2012
La perte cumulée
pour Charenton

En 2016
Conséquence de la hausse
des prélèvements liés
aux péréquations

-10
millions €

-1,5
millions €

A quoi servent vos impôts en 2016 ?
19,8 millions € seront dédiés aux dépenses d’équipement

Patrimoine, cadre de vie et sécurité
25 %

5 millions d’euros

Famille, solidarité et seniors
15 %

Vie scolaire et périscolaire
47 %

3,07 millions d’euros

Sport, jeunesse et culture

9,41 millions d’euros

11 %

2,37 millions d’euros

Attention !
En matière de taxe d'habitation, l'intercommunalité ne préleve plus l'impôt depuis le
1er janvier 2016. C'est la commune qui désormais s'en charge et qui reverse le produit à la
Métropole du Grand Paris et au nouvel établissement public territorial créé au 1er janvier 2016
qui se positionne à la place des anciennes intercommunalités.

2015

2016

Taux ville

10,34%

18,07%

Taux intercommunalité

7,73%

TOTAL

18,07%

18,07%

Patrick SEGALAT,
Maire-Adjoint chargé des finances
et des ressources humaines.
Cmag : Comment expliquez-vous qu’il n’y ait pas
d’augmentation des taux communaux d’imposition en 2016 ?
Ce n’est pas le fruit du hasard si Charenton affiche cette
année encore, 0% d’augmentation des taux communaux. Le budget est bouclé grâce à une gestion saine
et prévoyante des recettes et des dépenses communales.
Pour la 6e année consécutive, Charenton s'inscrit dans
la continuité en maintenant en 2016 les taux des taxes
d'habitation et foncières inchangés et parmi les plus bas
des communes du Val-de-Marne de la même strate
démographique (20 000 - 50 000 habitants).
Cmag : Quelle est la situation de la ville sur le plan
des emprunts et de la dette ?
Grâce à la philosophie qui guide depuis plusieurs années
notre commune, la dette par habitant fin 2016 est
presque inférieure de 5 fois à la dette aux niveaux national et régional pour les communes de même taille avec
un niveau de 250 € par habitant.
A la fin de l'année, l'encours de dette de Charenton sera
descendu à presque 7 000 000 € alors qu'il atteignait
presque 30 000 000 € en 2005.
Ce faible niveau de dette, associé à une gestion de dette
judicieuse, permet à la Ville de payer un niveau très faible en charges d'intérêts (moins de 7 € annuellement
par habitant).
Charenton parvient à s'autofinancer complétement. Ses
grands projets sont réalisés aujourd’hui sans faire appel
à l'endettement.
Cmag : Comment cela se traduit dans la gestion quotidienne d’une ville ?
Sous l’impulsion de notre Maire, Hervé Gicquel, l’équipe
municipale est extrêmement vigilante dans la gestion
des deniers publics. Nous développons des actions mesurées en parfaite cohérence avec les capacités d’investissement du budget communal.
Amélioration du fonctionnement des services municipaux, maitrise de la masse salariale, recherches de subventions extérieures sont les leviers que nous actionnons
quotidiennement pour servir les Charentonnais tout au
long de l’année et préparer l’avenir.

Cmag < Novembre 2016 > page 7

Aperçu du contenu de la page 8

UNE VILLE POUR DEMAIN

COLLÈGE LA CERISAIE

PRÉVENTION

poursuit
La lutte contre le Sida se
lutte
de la journée mondiale de
Traditionnellement, en amont
er décembre, il est d’usage de
que 1
contre le sida qui a lieu cha
nton
bilisation. La Ville de Chare
proposer des actions de mo
18
au
sieurs temps forts du 14
propose cette année plu
tion
dia
te la semaine, le service Mé
novembre prochains. Tou
res et
ition des informations, brochu
Prévention mettra à dispos
mardi
te épidémie. L’après-midi du
autres présentations de cet
station19h, deux véhicules seront
15 novembre, entre 12h et
lendele
et
cy
Ber
s le quartier de
nés place Henri d’Astier, dan
19h,
et
h
12
re
rue Fragonard, ent
main mercredi 16 novembre
is de
nna
nto
r proposer aux Chare
dans le quartier Liberté pou
de
ilité
sib
anismes et encore la pos
l’orientation vers différents org
D
TRO
ent et anonymement via le
se faire dépister gratuitem
par
été
diagnostic). L’un sera affr
même mardi 15
(test rapide d’orientation
du Val-de-Marne. Enfin, ce
l
nta
me
arte
dép
il
nse
Co
cts de la
tre par le
l’association Aides et l’au
ionnel sur bon nombre d’aspe
d’échanger avec un profess
lic
pub
contre
au
ren
ttra
tte
me
Ce
per
s.
at
ent
ie, les traitem
novembre, un déb
connaissances sur la malad
les
,
tion
ven
pré
de
s
yen
mo
maladie comme les
h.
tion prévention à partir de 16
se tiendra au service Média
place Henri d’Astier
- Tél. 01.71.33.51.24 - 6,
tion
ven
-Pré
tion
dia
Mé
e
Ser vic

Comment naît une
vocation pour le
théâtre
Alors qu’il était lui-même collégien,
Marc Paquien a assisté à la projection
du film d’Ariane Mnouchkine, réalisé en
1978, intitulé “Molière”. Ce fut, pour
lui, une évidence : sa vie serait vouée
au théâtre. Quelques années plus tard,
devant les élèves de 3e de la classe à
Projet Art et Culture du collège la
Cerisaie, ce metteur en scène est venu
raconter et partager sa passion, en
même temps que la naissance d’une
vocation. L’avant-veille de la première
de sa pièce, “le silence de Molière” au
théâtre de la Tempête, il a pris le temps
de venir expliquer aux jeunes de la
Cerisaie comment monter un spectacle.
Choix du texte, des comédiens, de la
mise en scène, des lumières, Marc
Paquien a capté son auditoire avec le
récit de son expérience.

SEMAINES DE L’ENGAGEMENT

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans : et pourtant ?
L’engagement, une vaste notion. Pourtant, au lycée polyvalent Robert
Schuman, dès la fin du mois de septembre, les élèves ont été sollicités.
Trois semaines durant, ils ont assisté à des rencontres, débattus et se sont interrogés sur leurs propres
pratiques. Comment s’engager, sous quelles formes ?
Un des citoyens réservistes présents le 27 septembre
dernier, lors d’une rencontre organisée avec des
élèves de 2nde, Claude Thélot, un sociologue, a su
trouver les mots justes pour donner aux jeunes des
clés de compréhension : “Ce qui est sûr, c’est que
les choses ne s’améliorent pas si on ne
s’engage pas.” Don du sang, don d’organe,
épicerie solidaire, secourisme, associations de lutte contre l’homophobie, pour aider les enfants d’Afrique… Les exemples seraient

infinis, il suffit de prendre ses responsabilités et de savoir exprimer ses opinions. Cette intervention s’est révélée très fructueuse et les
jeunes ont bien saisi que s’engager, c’est apporter
quelque chose aux autres, mais c’est aussi recevoir et participer. Sylvie Perron, la proviseure de
l’établissement, a tenu à ajouter “les lycéens ne
sont plus des enfants, ils ont besoin de se construire
leur propre avis, de trouver les moyens de l’exprimer. Cette action va leur permettre de leur donner
les outils afin d’utiliser leur libre-arbitre”. Au terme
de ces trois semaines, les élections du Conseil de
vie lycéen ont été organisées, avec 16 candidatures. 362 élèves ont voté pour élire leurs camarades, ils sont désormais,
20 à siéger au sein du CVL. Félicitations à ces jeunes élus !

DÉMOCRATIE LOCALE

Les petits électeurs font comme les grands
Dans le hall de l’école Aristide Briand B, tout le monde s’affaire ce matin du 30 septembre. Les services municipaux ont déposé et installé les
isoloirs et l’urne afin de procéder aux élections des délégués de classe. Ici, on vote comme les grands : chaque élève a sa carte d’électeur, il y
a des candidats, le matériel adéquat et, comme dans un bureau de vote, un Président de séance et des assesseurs. Le temps pour le directeur
de donner les consignes et d’expliquer aux petits comment procéder pour élire le candidat de leur choix, ils se dirigent avec application vers les
isoloirs où des élèves plus expérimentés les attendent pour les guider. En effet, les enfants de CM2 ont été choisis pour accompagner leurs
pairs dans cet apprentissage de la démocratie. Au terme de cette semaine bien remplie, les 13 classes de l’école ont élu leurs délégués.

Cmag < Novembre 2016 > page 8

Aperçu du contenu de la page 9

PARCOURS CULTUREL

Souffle, ampleur et fantaisie avec Daphné Dejay
Mis en place à Charenton en 2014, le projet
éducatif territorial ou PEDT fixe les grandes
orientations de l’organisation du temps périscolaire avant, pendant et après l’école des
jeunes charentonnais scolarisés en maternelle
et élémentaire. Il développe des objectifs éducatifs en mobilisant pour cela l’ensemble des
acteurs de la communauté scolaire, des agents
d’animation et des partenaires associatifs.
Parmi les grandes lignes que compte cette
année scolaire 2016/2017, un parcours
culturel a vu le jour autour des œuvres de
Daphné Dejay, une plasticienne installée à
Charenton depuis de nombreuses années.
Il va permettre aux jeunes de développer
leur créativité, d’avoir accès à des activités
culturelles et de s’épanouir avec des

apprentissages riches et variés. Rappelons
ici le contexte : à la suite de l’exposition “Sculptures en liberté” sur le parvis de l’Hôtel de Ville,
le bestiaire coloré de l’artiste s’en est allé
rejoindre les écoles maternelles.
Dans chaque école, un animal de Daphné
Dejay a pris lieu et place. Tout au long de
l’année, les équipes enseignantes et les centres
de loisirs vont donc pouvoir développer des
créations (sculptures, peintures, arts visuels ...)
autour de ce beau sujet d’inspiration.
Le partenariat ne s’arrête pas là, puisque le
service Jeunesse, le service Petite Enfance, le
pôle Seniors et les médiathèques sont eux aussi
intéressés par cette aventure artistique très prometteuse ! Cmag ne manquera pas de revenir
sur le sujet dans un prochain numéro.

ATELIERS BLEUS

GIQUE
T MÉTHODOLO

ACCOMPAGNEMEN

ssir
Tout pour réu
olaire !
son année sc

: les enfants
n en dernière minute
Pas de stress à la maiso
t participer à
en
uv
pe
ire à Charenton
nta
me
élé
en
s
isé
lar
sco
aider à
thodologique pour les
l’accompagnement mé
, à 16h, les
s. Après la fin des cours
apprendre leurs leçon
détente pendant
prendre un temps de
enfants sont invités à
r les familles.
petit goûter fourni pa
30 minutes, avec un
enants
int
s enseignants ou erv
Ensuite, à 16h30, de
uzaine
do
ne
d’u
s petits groupes
prennent en charge de
salle de
e
un
ns
da
res
niveaux scolai
d’enfants de différents
ons et revoir
uvent apprendre les leç
classe. Ensemble, ils pe
journée. Les
appris plus tôt dans la
tranquillement un point
’un travail
qui n’ont en général qu
élèves de CP et CE1,
s ludiques
ité
tiv
dre dès 17h des ac
limité, peuvent rejoin
gagement
en
n
d’u
ateurs. Il s’agit
encadrées par les anim
drement
ca
en
un
ser
u à propo
fort de la Ville, qui a ten
où la DDCS*
e pour 12 enfants, là
qualitatif, avec un adult
.
en préconise 1 pour 18

Le mardi et le
vendredi c’est
permis !
Certains se rappellent peut-être des “contrats bleus”, après le temps scolaire.
Aujourd’hui, on parle désormais “d’ateliers bleus”. Il s’agit d’activités sportives,
culturelles et récréatives proposées par les équipes d’animations et des associations
locales qui ne manquent pas d’idées ni de fantaisie pour divertir les enfants après
l’école. Les petits peuvent ainsi, en fonction de leur âge, participer à des cycles
d’activités comme les contes, la piscine, le
théâtre, la magie ou des ateliers scrapbooking…
Une grande palette d’ateliers est proposée aux
enfants, en fonction de leur âge et de leurs
affinités. Eva, 8 ans, explique “je viens de découvrir la technique du quilling, où on roule des
petites bandes de papier pour créer des motifs.
C’est pas facile mais j’étais tellement contente
quand j’ai vu le résultat. Je vais essayer d’en
refaire à la maison, avec l’aide de ma maman”.

iale
ntale de la Cohésion Soc
*Direction Départeme

Cmag < Novembre 2016 > page 9

Aperçu du contenu de la page 10

UNE VILLE POUR DEMAIN
SÉJOURS HIVER

Tout schuss sur les pistes de neige !
La Ville de Charenton organise, comme chaque année, des séjours
hiver pour les 6/17 ans. Du 5 au 9 décembre, il sera donc possible
de venir au service Enfance s’inscrire à ces séjours très appréciés des
enfants et adolescents. Les jeunes Charentonnais vont pouvoir conjuguer les joies de la glisse et les plaisirs d’un décor de montagne, en
profitant au mieux des vacances d’hiver à des tarifs abordables,
puisque le montant de la participation est fixé en fonction du quotient
familial. Deux destinations leur sont proposées :

Renseignements sur le site Internet de la ville : www.charenton.fr
Inscriptions au Service Enfance - 16, rue de Sully. Ouvert du lundi
au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h15 à 17h15 (sauf le mardi
après-midi).

• Aux portes du Parc National des Écrins, le chalet du relais de
l’Oisans, est situé dans la station de l'Alpe Du Grand Serre, à
1368m d’altitude. Les 6/12 ans auront le choix, entre un séjour
“ski alpin et snowboard”pour les amateurs de sensations fortes, et un
autre “multi glisses et chiens de traîneau” pour ceux qui préfèreraient
le goût des grands espaces, de la nature. Du 4 au 11 février ou du
11 au 18 février.
• En Italie, dans le Piémont, à 1345 m d’altitude, dans un hôtel 3
étoiles les 12/17 ans pourront profiter du ski ou du snow-board
avec les 212 pistes du domaine de Cesana. Du 4 au 11 février
ou du 11 au 18 février.

PRATIQUES ARTISTIQUES ET CULTURELLES
RÉUSSIR AU COLLÈGE

Accompagnement
à la scolarité
Quelques semaines se sont écoulées depuis la rentrée scolaire, c’est le
moment où les familles réalisent le plus souvent qu’il manque à leurs enfants
un peu d’aide méthodologique et de soutien pour faire les devoirs. Par où
commencer ? Comment s’organiser ? Comment apprendre et ensuite réviser puis
mettre en pratique ? Les questions ne manquent pas et pourtant, on se trouve parfois démuni. C’est pourquoi le service Jeunesse propose aux jeunes de la 6e à la 3e
des séances d’accompagnement à la scolarité les lundis, mardi, jeudi et vendredi
de 16h à 18h45. Il est possible de venir une à deux heures en groupe dans la
semaine et une heure en individuel tous les 15 jours. Cet accompagnement
individualisé vise à rendre le jeune autonome dans son travail scolaire
personnel.
Service Jeunesse - 7bis, quai de Bercy
Tél. 01.46.76.44.53 et 01.46.76.44.54
www.charenton.fr

Le plein d’activités et
d’ateliers !
Le service municipal Jeunesse a pour vocation de favoriser
les rencontres interculturelles et intergénérationnelles. C’est
pourquoi il propose des ateliers culturels ouverts à tous à
partir de 6 ans désirant s’initier ou continuer une discipline :
théâtre, guitare, chant ou street jazz.
Dès 11 ans, et ce jusqu’à 17 ans, les jeunes sont invités à se détendre, imaginer et s’engager dans les différentes activités périscolaires.
Après leur temps scolaire, selon leur goût et leurs affinités, ils pourront ainsi profiter d’un accueil de loisirs ouvert de 16h à 19h. D’autres
encore pourront travailler leur dextérité et leur imagination avec
l’atelier de loisirs créatifs. L’espace Jeunesse
dispose également d’un studio d’enregistrement
permettant, sur les conseils d’un ingénieur du son,
d’accompagner chacun dans ses compositions
musicales. Cet espace s’adresse aux familles qui
souhaitent trouver, pour leurs jeunes, un cadre
pour s’épanouir, se divertir et apprendre au contact
de l’autre.
Service Jeunesse - 7bis, quai de Bercy
Tél. 01.46.76.44.53 et 01.46.76.44.54
www.charenton.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 10

Aperçu du contenu de la page 11

INFORMATIONS PRATIQUES

Les démarches à entreprendre en cas de décès
Perdre un proche est toujours
une épreuve douloureuse et
il est parfois difficile d’entreprendre les démarches
administratives obligatoires
malgré la nécessité d’agir
rapidement. C’est pourquoi
voici quelques repères
chronologiques indispensables :
• Si le décès se produit à domicile, faire
constater le décès par un médecin
• Déclarer le décès dans les 24h au

service d’Etat Civil de la mairie du lieu
de décès (prévoir le livret de famille ou
pièce d’identité et le certificat médical
délivré par le médecin)
• Prévenir l’employeur sous 48h
• Vérifier si le défunt a souscrit un contrat
obsèques
A Charenton, le service des Affaires civiles
accueille les familles au 16 rue de Sully
du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et
de 13h15 à 17h15 et le samedi de 8h30
à 11h45 (au niveau du 7 rue Gabriel Péri).
Valérie Lyet, Conseillère municipale en
charge des Affaires civiles explique : “Les
familles touchées par un deuil doivent se

tourner vers nous le plus tôt possible. Lors
de la déclaration de décès, les démarches
peuvent être accomplies, je le rappelle,
par un membre de la famille ou par une
personne de confiance.
Nous nous tenons à leur disposition pour
les renseigner et les guider pendant cette
période délicate. Un guide pratique des
obsèques est, à cet effet, disponible en
mairie et dans les deux cimetières de la
ville.”

Service des Affaires civiles
16, rue de Sully
Tél. 01.46.76.46.01 et 01.46.76.46.50

SIFUREP
Un service d’obsèques négocié
Depuis 2013, la Ville de Charenton est adhérente au
SIFUREP, Syndicat Intercommunal Funéraire de la Région
Parisienne. Ce syndicat mixte créé en 1905, a pour
missions d’organiser, gérer et contrôler le service
public funéraire pour les collectivités franciliennes.
Il regroupe, à ce jour, 96 collectivités d’Ile-de-France
dont Maisons-Alfort, Créteil et prochainement SaintMaurice.
Le SIFUREP a concédé un contrat de délégation à OGF
(Marque de Pompes Funèbres Générales) pour le service extérieur des
pompes funèbres. Si la Ville a choisi d’adhérer à ce syndicat, c’est pour
permettre aux familles charentonnaises de bénéficier d’un tarif général inférieur à 6% en moyenne aux prix pratiqués par le délégataire.
Cela présente en outre d’autres avantages :
• Un engagement contractuel qui permet, selon certaines conditions, un
service complet d’obsèques à prix ferme. Les familles qui le souhaitent peuvent donc bénéficier d’un service de qualité avec des tarifs compétitifs.
• Les obsèques des personnes dépourvues de ressources sont, elles aussi,
prises en charge par le délégataire du SIFUREP.
• Un comité de suivi, mis en place grâce à la mutualisation des retours
d’expériences et des bonnes pratiques des communes adhérentes,
assure aux familles une application rigoureuse de la réglementation
funéraire.
Bien entendu, le recours aux Pompes Funèbres Générales, la société délégataire du SIFUREP, n’est en aucun cas obligatoire et les familles restent
libres de choisir leur entreprise de Pompes Funèbres.
www.sifurep.com Tél. 01.44.74.32.00 Mail. contact@sifurep.com

À noter
Horaires
des cimetières
Les horaires d’hiver sont
entrés en vigueur pour
les cimetières
charentonnais depuis
le 1er novembre et
seront valables
jusqu’au 30 avril 2017 :
à savoir ouverture
de 8h30 à 17h.
Les sépultures devant être gardées en bon état,
pensez à transmettre vos coordonnées et celles de vos
successeurs.
Cimetière de Valmy - Avenue de la Porte de
Charenton, Paris 12e
Tél. 01.49.77.89.21. et 06.26.87.15.86.
Cimetière Ancien - Avenue de Gravelle, Paris 12e
Tél. 01.48.93.45.21. et 06.73.85.95.41.

Cmag < Novembre 2016 > page 11

Aperçu du contenu de la page 12

UNE VILLE À VIVRE
HÔTEL DE VILLE

La Mairie rendue au regard des passants
Ces dernières semaines, l’Hôtel de ville est enfin
réapparu après avoir été pendant de longs mois
dissimulé sous un imposant échafaudage et ses
épais filets de protection. Les passants peuvent
ainsi tout à loisir apprécier le travail minutieux
mené par les ouvriers et artisans pour rendre à
notre mairie classée monument historique toute
sa superbe.
La réussite esthétique de ce chantier ne fait aucun
doute. Ainsi rénovée, la Mairie s’intègre parfaitement dans l’opération plus vaste “Cœur de
Ville”. Ce chantier répondait également à une
nécessaire mise en sécurité des chêneaux altérés
par le temps ainsi qu’à une reprise indispensable
de la toiture pour assurer la pérennité de
l’ensemble du bâtiment. Très prochainement, les
travaux seront complètement achevés avec la
mise en peinture des grilles de la cour d’Honneur
et de la place Arthur Dussault.

CADRE DE VIE
Charenton investit dans son patrimoine pour les usagers
Avec la fin du chantier de l’Hôtel de ville, Charenton ne met pas un point final à ses
investissements dans l’amélioration de ses structures municipales ouvertes au public.
Ainsi, peut-on citer parmi les opérations qui se sont dernièrement achevées ou
actuellement en cours :

• La rénovation de l’Hôtel de ville
(1.783.000 euros)
• La reconfiguration du square
Jean Mermoz (1.385.800 euros)
• La mise en accessibilité
du centre administratif
(89.300 euros)
• Le remplacement
des chaudières de la
piscine (963.600 euros)

Cmag < Novembre 2016 > page 12

• La réhabilitation prochaine
du marché du centre
(600.000 euros)
• La reprise des tribunes Guérin
(1.429.300 euros)
• L’agrandissement
du multi-accueil Paris
(2.085.000 euros)

En bref...
CHANTIERS

Rue Paul Eluard

Toussaint, le revêtement
Pendant les congés de la
re les rues Victor Hugo
de la rue Paul Eluard ent
ment refait.
et La Cerisaie a été entière

hal
Avenue du Maréc
ny
ig
de Lattre de Tass

jusqu’au 18 novembre
Depuis le 17 octobre et
emental procède à des tra
prochain, le Conseil départ
ny.
sig
Tas
de
tre
Lat
de
réchal
vaux sur l’avenue du Ma
over la chaussée de cet axe
rén
à
e
sist
con
er
Ce chanti
s Gabriel Péri et de la
de circulation entre les rue
la
ralentisseur à l’angle de
République et à créer un
la
et
t
for
con
aurice) pour le
rue de Verdun (à Saint-M
t
peu
ne
e telle opération
sécurité des usagers. Un
es gênes telles que des
lqu
que
éviter de générer
fil de
et de stationnement au
restrictions de circulation
au
16
du
nt,
me
cisé
x. Plus pré
l’avancement des travau
um
xim
ma
au
iter
lim
afin de
18 novembre prochains,
la circulation, des intervenà
e
voi
la
de
e
tur
la ferme
de nuit entre 20h et 6h.
tions devront se dérouler

Aperçu du contenu de la page 13

SNCF

La rénovation du Technicentre se poursuit…
Depuis novembre 2004, la SNCF réalise des travaux de modernisation
conséquents sur le chantier de nettoyage du technicentre Sud Est européen
“Paris-Conflans” situé pour bonne partie sur le territoire charentonnais.

Depuis quelques jours, la SNCF a lancé une autre opération en parallèle
qui elle aussi aura un impact visuel propice pour les habitants : la reprise
de la toiture du site.

Ce site, érigé en 1929, a régulièrement été
rénové mais nécessitait une opération importante de modernisation et de mise en
sécurité. C’est pourquoi, la SNCF a consenti
un investissement de 28,5 millions d’euros
pour ce projet.
Au fil de l’avancement de ce chantier quidevrait
s’achever fin 2018, les riverains apprécient
également l’amélioration de leur cadre de vie.
En effet, cette opération comprenant une remise
en peinture de l’installation et d’équipements neufs améliore
forcémentl’aspect général du technicentre.

Si une bonne partie de cette structure composée de 48 sheds* avait d’ores et déjà
rénovée en 2007, un tiers environ restait
encore à traiter. Les travaux, d’un montant
de 2,3 millions d’euros, ont débuté il y a
quelques jours et devraient se poursuivre
jusqu’en novembre 2017. La Ville veillera à
ce que les travaux n’occasionnent pas de
gêne pour les riverains.
*Un shed est une toiture en dents de scie formée d’une succession de toits à deux versants de
pente différente couvrant en général un atelier industriel.

R

EN DIRECT DU CHANTIE

e…
ance prend racin
L’école Anatole Fr
ps de préparation

CENTRE-VILLE

La place Aristide
Briand arbore son nouveau
revêtement

ite un tem
Tout grand chantier nécess
, les sols ont
Depuis le mois d’octobre
important sur le terrain.
ions de la
prêts à accueillir les fondat
été travaillés pour être fins
n.
nto
are
lique de Ch
6e école élémentaire pub
du
vie destinée au personnel
de
e
bas
la
de
Depuis le mois dernier,
ue
ven
l’a
s
ver
n
ctio
la voie de jon
chantier a été installée sur
iments
ue Anatole France. Ces bât
ven
l’a
de
37
Gravelle, face au
18
r 20 sont
en place jusqu’en janvie
provisoires qui resteront
cette opérale véritable lancement de
essentiels et ont marqué
de la ville
r
rtie
les enfants de ce qua
tion prépondérante pour
ction a pu
stru
con
de
s tard, le chantier
puisque quelques jours plu
futur
du
des
fon
pro
s
des fondation
s’ouvrir avec la création
e.
bâtiment scolair

Depuis la rentrée scolaire, les engins de chantiers avaient pris possession
de la place Aristide Briand. Leur mission ? Remplacer l’ancien revêtement
en place par un nouveau matériau plus adapté à l’accueil du public et
permettant d’uniformiser l’ensemble de cet espace. C’est à présent
chose faite et les nombreux habitués de cette place ont pu
y profiter pleinement des derniers rayons de soleil de
l’automne… Pour cette opération, la Ville a investi
123 000 euros environ.

QUESTION/RÉPONSE
Qui gère aujourd’hui le traitement des ordures ménagères ?
Depuis la création du Territoire Paris-Est Marne et Bois auquel appartient notre commune, la gestion des ordures ménagères, jusqu’alors prise en charge par la Communauté
de communes Charenton-Saint Maurice est devenue une compétence du territoire. Cet établissement territorial regroupe 13 communes val-de-marnaises et autant ou presque
de modes de gestion des ordures ménagères. Aussi, en attendant de pouvoir harmoniser ce secteur, les villes et le territoire ont signé une convention permettant aux communes de garder leurs modes de fonctionnement et à l’EPT de les financer. Ce sujet est un dossier important pour le territoire auquel Marie-Hélène Magne, 1er Maire adjoint,
aura à s’atteler puisqu’elle a été élue Vice-Présidente du Territoire Paris-Est Marne et Bois. Elle est désormais en charge de l’environnement, de la collecte et la valorisation
des déchets et de écologie urbaine.

Cmag < Novembre 2016 > page 13

Aperçu du contenu de la page 14

UNE VILLE À VIVRE
CADRE DE VIE

Le futur de Charenton est entre nos mains
Depuis de nombreuses années, la Municipalité n’a de cesse d’investir dans le cadre de vie de ses
concitoyens. Ainsi a-t-elle conféré à la ville une identité marquée, une image fédératrice qui insuffle aux
habitants et aux acteurs locaux l’envie de s’impliquer dans et pour Charenton en faveur de son
embellissement.
Dans les années 70, les Villes
avaient pour mission première de
rechercher la seule satisfaction
matérielle des besoins de leurs
populations. Elles se sont concentrées sur la construction de logements et équipements publics.
Certaines d’entre elles, comme
Charenton, ont, par la suite, pris
conscience de l’importance que
le cadre de vie pouvait revêtir et,
aujourd’hui plus que jamais, le
budget alloué à ce secteur montre combien l’équipe municipale
a à cœur de valoriser l’image de
Charenton.
Cette valorisation du cadre de
vie n’est pas sans influence sur
la fierté d’une très grande majorité
de Charentonnais, de commerçants et d’entreprises qui, chacun
à leur manière, contribuent pleinement à l’attractivité de notre
territoire ; un atout non négligeable
au moment où les villes vont devoir,
pour préparer l’avenir, accepter
une sérieuse mise en concurrence.
Fleurir son balcon, c’est
embellir la ville
Les exemples démontrant l’implication de chacun pour la qualité
de vie charentonnaise ne manquent
pas. Il en est un qui s’impose naturellement : la forte participation
au concours des balcons et
jardins fleuris qui ne se dément
pas depuis 11 ans. A travers cet
évènement qui a réuni le 19 octobre
dernier 53 compétiteurs, la Ville
tient à remercier celles et ceux qui
par le fleurissement de leur habitation contribuent concrètement à
l’embellissement de notre ville. En
effet, Charenton investit largement,
au fil des saisons, pour parer

Cmag < Novembre 2016 > page 14

chaque quartier de fleurs et de
végétaux. Si, chaque année, le
jury des villes et villages fleuris
renouvelle les 3 fleurs de
Charenton, c’est aussi grâce à
chaque particulier qui agrémente
son espace privé et contribue à
l’atmosphère bienfaisante de la
ville.
Quand un ravalement
requalifie tout un quartier
La contribution des Charentonnais
à l’embellissement de leur ville ne
s’arrête pas là. En effet, il suffit
parfois qu’une copropriété décide
de rénover sa façade pour que
l’ensemble de la rue en soit renouvelée. Cependant, ce choix n’est
pas toujours aisé à faire pour des
raisons financières. C’est pourquoi,
afin d’aider les propriétaires à
réhabiliter leur patrimoine et ainsi
requalifier l’ensemble de certains
quartiers comme la rue de Paris
semi-piétonne par exemple,
Charenton s’est engagé de 2009
à 2015 dans une Opération
pour l’Amélioration de l’Habitat
(OPAH). Ce sont ainsi 800 000 €
que Charenton a investi pour soutenir les habitants soucieux d’améliorer leur cadre de vie et, par voie
de conséquence, celui de leurs
voisins.

Afin d’aider, parallèlement, les bailleurs sociaux dans une démarche
similaire, la Ville active un autre
levier financier que la loi met à
sa disposition : les garanties
d’emprunt. Cet outil permet aux
communes de soutenir des acteurs
locaux envisageant la réalisation
d’une opération d’intérêt public.
Ainsi, lors du Conseil municipal

qui s’est tenu le 5 octobre dernier,
la Ville a accordé sa garantie à
hauteur de 100% à Antin
Résidences en vue de financer une
réhabilitation au 183, rue de Paris
(294 471 euros) et à Valophis
Habitat qui prévoit la construction
de 31 logements situés 9/11
avenue du Maréchal de Lattre de
Tassigny (5 084 234 €). Là
encore, la Ville et les acteurs locaux
s’engagent ensemble pour
améliorer le cadre de vie des
Charentonnais.
Les commerces, les
moteurs de l‘attractivité et
de la qualité de vie
Enfin, il y a un autre secteur particulièrement moteur d’attractivité et
signe de bonne santé d’une ville :
les commerces locaux. Outre un
atout indiscutable pour le
quotidien des habitants, les
commerces par le dynamisme et
l’image qu’ils confèrent à un
quartier sont des éléments eux
aussi incontournables du cadre
de vie. En effet, l’entretien et le
“relooking” de leurs établissements
que les commerçants s’imposent

régulièrement confèrent une image
positive à Charenton. Cmag s’en
fait souvent l’écho et dernièrement
les exemples ne manquent pas
avec Hamami Hamchi, propriétaire de l’alimentation générale du
62, rue de Paris, Séverine Zerrouki
de Paradis du D’Griff (103, rue
de Paris) et Monsieur Zearadjan
de la boutique de décoration
J’Home (anciennement Joker)
(Galerie commerciale de La
Coupole) n’ont pas hésité à
repenser et rénover leur devanture
respective contribuant ainsi, tout
en valorisant leur propre commerce
à améliorer l’environnement urbain.
Chacun contribue donc à la
création d’un cadre agréable mais
pas seulement. Derrière chaque
balcon, terrasse et jardin fleuri,
derrière chaque commerce ou
habitation rénovée, derrière le
travail mené par l’équipe municipale, émerge une ville moderne
et durable.
En posant chacun une pierre à cet
édifice, les grandes lignes du
futur de Charenton s’écrit dès
aujourd’hui.

Retrouvez les résultats et les photos de la cérémonie des Balcons Fleuris
sur le site www.charenton.fr

Aperçu du contenu de la page 15

UNE VILLE SOLIDAIRE
TOUS CONCERNÉS !

Le handicap en ville
Depuis 1992, à l'initiative de l'ONU, la journée internationale des personnes handicapées
est célébrée chaque année en décembre. Cette
journée est l'occasion de mieux faire connaître
la question du handicap, d'accompagner la
prise de conscience autour des enjeux et des
problématiques rencontrées. A l’approche de
cette date, la Ville a souhaité, elle aussi, s’engager dans cette sensibilisation auprès du grand
public avec une action sur l’accessibilité de la
ville pour les personnes en situation de handicap dans la journée du samedi 12 novembre.

A cet égard, il est bon de rappeler que, selon
une étude IFOP - APF de septembre 2011, “les
aménagements d’accessibilité ne profitent pas
seulement aux utilisateurs de fauteuils roulants.
Ils concernent les personnes ayant un handicap moteur, visuel, auditif, ou mental, ainsi que
les personnes âgées, les parents avec des poussettes, les femmes enceintes, les personnes qui
se déplacent en béquilles, avec une canne, un
déambulateur… On estime à 33% de la population les personnes concernées.” La commission Ville et Handicap a donc choisi, pour

PRÉVENTION
Charenton envisage
de créer un Conseil Local
Santé Mentale
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, une
d’un
personne sur quatre dans le monde souffrira
sait que
problème de santé mentale dans sa vie. Or, on
en
plus les soins sont précoces, meilleure est la prise
et
soins
charge. Une politique de prévention, d’accès aux
donc
est
e
de maintien dans le soin, d’inclusion social
me de
nécessaire ainsi qu’un accompagnement par le systè
i, la
rd’hu
Aujou
.
social
et
ial
santé, l’environnement famil
on
créati
de
rche
déma
une
dans
Ville souhaite s’inscrire
de
ettra
perm
qui
ce
ale,
Ment
Santé
de
d’un Conseil Local
local,
u
nivea
au
rs
acteu
les
et
ques
prati
les
décloisonner
mentale
de mettre en œuvre les politiques locales de santé
ales.
et d’appliquer concrètement les politiques nation
de la
r
autou
L’objectif de cette instance est de travailler
des
ion
ravat
l’agg
prévention pour notamment prévenir
lutter
de
ces,
troubles psychiques et leurs conséquen
de
contre l’exclusion et la déstigmatisation et enfin
les
permettre aux personnes souffrant de troub
psychiques d’être citoyen dans la ville.

l’occasion, de travailler en partenariat
avec l’association “J’accède” : ainsi, des
charentonnais en situation de handicap vont
recenser l’accessibilité de différents lieux d’un
quartier de Charenton et mettre en lumière les
progrès en matière d’accessibilité, valoriser les
aménagements réalisés. Il s’agit de partager
l’information sur l’accessibilité ou pas dans
l’esprit d’une démarche positive.

AIGUEMARINE CIE

De plus en plus en vie !
Convaincue que le regard que la société porte sur le vieillissement doit changer,
Catherine Harnois et Jacques Meaudre, de l’association charentonnaise Aiguemarine,
viennent de réaliser un nouveau film, intitulé “De plus en plus en vie !”. Très
attentifs à reconnaître et mettre en lumière la place, le rôle et l’utilité de cette
génération, tous deux ont souhaité aborder le passage à la retraite comme
une étape clé pour une avancée en âge réussie. L’ensemble des témoignages
de ce film apportera des propositions créatives et dynamisantes pour préparer ou
enrichir sa retraite. Il s’agit de leur 5e création, après "Une grande bouffée d'amour",
"Ta mémoire mon amour", "Les oubliés d'Alzheimer" et "Ensemble”. Aiguemarine
a reçu une aide financière de la Ville pour la réalisation de ce film.
Pour se procurer ce film : www.aiguemarine.org
Tél.01.43.96.91.23

DERNIÈRE MINUTE

Partez en guinguette à Joinville
Le pôle Seniors propose, à l’occasion
de la sortie du Beaujolais nouveau, un
moment de convivialité chez Gégène
le vendredi 18 novembre prochain. Au
programme : repas, danse, dégustation du Beaujolais nouveau et cadre
dépaysant des bords de Marne.
Participation : 30€ et demi-tarif pour les
personnes non-imposables.
Renseignements :
01.45.18.36.34
et 01.45.18.36.37.

Cmag < Novembre 2016 > page 15

Aperçu du contenu de la page 16

UNE VILLE SOLIDAIRE
XAVIER NISSAN

Générateur d’espoir et de solidarité
La campagne de Téléthon 2016 fait la part belle aux malades,
proches, bénévoles et chercheurs. Certains d’entre eux ont prêté
leur image pour incarner la Génération Téléthon, une génération
qui n’a qu’un mot d’ordre : ensemble, on peut réaliser l’impossible !
Xavier Nissan, chercheur charentonnais est l’un de ces visages
emblématiques de cette 30e édition du Téléthon…
Cmag : Xavier Nissan, vous êtes responsable
d’une équipe de recherche à I-Stem. Vous
avez commencé votre carrière en tant qu’ingénieur dans l’industrie pharmaceutique et
aujourd’hui vous êtes un chercheur reconnu
internationalement. Votre carrière peut vous
ouvrir tous les champs du possible.
Alors pourquoi faire le choix de poursuivre
vos recherches à l’I-Stem, laboratoire créé
en 2005 grâce au soutien de l’Inserm et de
l’AFM-Téléthon ?
J’ai rejoint I-Stem en 2004 avec pour objectif
de donner du sens à mon travail de chercheur.
J’ai toujours voulu que mes recherches aient un
véritable impact sur la vie des gens et je pense
l’avoir trouvé dans cet institut. Entre 2007 et
2010, j’ai participé au développement d’une
méthode qui permet de produire de la peau à
partir de cellules souches. Un essai clinique sur
plusieurs dizaines de patients atteints d’ulcères
est prévu en 2017 sur la base de mes travaux
et j’en suis très fier. J’ai ensuite monté ma propre équipe sur une maladie très rare qui entraîne
un vieillissement accéléré, la progéria. Après
cinq années de recherche et la découverte de
plusieurs pistes de traitements pour cette
maladie, je me suis lancé dans un nouveau
challenge en centrant mes recherches sur les
myopathies de ceintures.
Cmag : Au-delà de vos recherches, vous trouvez encore le temps de participer activement
à l’opération “1000 chercheurs dans les
écoles”. Quel message cherchez-vous à transmettre aux jeunes lors de ces rencontres ?
L’opération 1000 chercheurs dans les écoles a
démarré il y a 3 ans. Elle a d’abord pour objectif
d’expliquer aux collégiens et lycéens ce qu’est une
maladie génétique et de leur montrer comment,
aujourd’hui, nous pouvons faire pour les traiter.
Elle permet aussi de sensibiliser les jeunes au
handicap et de leur montrer que les recherches
financées par le téléthon ont permis de guérir
des jeunes de leur âge. C’est important car ces
Cmag < Novembre 2016 > page 16

jeunes sont notre avenir et ces valeurs de générosité, d’aide et de tolérance créent du lien dans
notre société. Si au passage nous pouvons faire
naître des vocations de chercheurs chez ces
jeunes alors nous aurons réussi notre pari ! Cette
année, deux lycées de Charenton ont accueilli
des chercheurs dans leurs établissements, et qui
sait ? La future Marie Curie ou le nouveau Pasteur
était peut-être là à les écouter !
Cmag : Vous êtes un chercheur si engagé
que les organisateurs du Téléthon 2016 vous
ont choisi comme l’un des ambassadeurs de
la 30 e édition de ce grand rendez-vous
solidaire. Comment avez-vous accueilli cette
proposition des organisateurs du Téléthon ?
Cette année, pour la trentième, les organisateurs ont voulu promouvoir tous les acteurs du
Téléthon en mettant sur les affiches des malades
mais aussi des chercheurs, des bénévoles et des
proches. C’est une manière de montrer que nous
faisons tous ensemble front contre ces maladies.
Quand ils m’ont proposé d’être sur l’affiche j’ai
immédiatement accepté car j’ai trouvé là, une
autre manière pour moi de mener le combat qui
m’anime depuis 12 ans.
Cmag : Ces dernières années, vous avez
travaillez sur les cellules souches, la progeria,
vous êtes actuellement est à la tête d'une
équipe de recherche dédiée aux maladies
neuromusculaires. Sans le Téléthon, auriezvous la possibilité de poursuivre vos
recherches ?
La réponse est clairement non ! Sans le Téléthon,
moi et mes centaines de collègues ne pourrions
pas mener nos travaux de recherche. Le chemin que nous avons parcouru est immense mais
celui qui est devant nous l’est encore plus. Nous
avons décrypté le génome humain, nous avons
identifié les gènes à l’origine d’une grande
partie de ces maladies et nous avons ensuite
développé la thérapie génique qui permet de
remplacer le gène malade par une copie

normale. Et ça marche ! Le nombre de maladies guéries par thérapie génique augmentent
chaque année. Toutes ces recherches coûtent
très chères et si le Téléthon ne les finançait pas,
elles ne seraient tout simplement pas menées.
Cmag : Le Téléthon 2016 se déroulera les 2
et 3 décembre prochains. Avez-vous un
message à transmettre à celles et ceux qui
hésitent encore à faire un don ?
Oui. J’en ai même deux ! D’abord, que nous
ne pouvons pas rester les bras croisés et laisser
les 3 millions de personnes atteintes de maladies génétiques sans perspectives de traitement.
Ce n’est simplement pas possible ! Dans ce
combat, il est important que chacun utilise les
armes qui sont les siennes. La mienne c’est mes
recherches, la vôtre c’est de faire un don au
3637 ou sur Telethon.fr !
A ceux qui hésiteraient encore, je dirais également que les thérapies que nous développons
pour ces maladies rares servent souvent au plus
grand nombre. Le cancer, le vieillissement, les
ulcères, le traitement de l’infarctus et de bien
d’autres maladies très fréquentes bénéficient de
nos avancées faites sur les maladies rares…

Composez le 36 37 !
Le samedi 3 décembre prochain, les
Charentonnais vont avoir l’occasion de
participer à cette manifestation, qui réunit
sur la place de l’église et Aristide Briand
professionnels et bénévoles pour collecter
des fonds. Plusieurs entreprises et associations seront présentes pour informer et
animer des stands : ainsi, il sera possible
de de rouler dans une automobile
ancienne avec le Lions Club ou
encore de déguster quelques
spécialités culinaires avec le
comité de jumelage
allemand.

Aperçu du contenu de la page 17

DÉCEMBRE SOLIDAIRE

Ensemble, mobilisons-nous contre le cancer !
Depuis longtemps, la Ville de
Charenton s’engage et œuvre
pour la lutte contre le cancer.
Cette longue tradition permet
aux Charentonnais d’être
sensibilisés, quel que soit leur
génération, à cette cause.
Beaucoup participent en donnant de leur temps,
chacun à sa mesure, pour faire un geste et être
acteur d’une vie citoyenne.
A l’approche des fêtes de fin d’année, la Ville
organise, en partenariat avec les nombreux
bénévoles de l’Association des Familles de

Charenton et l’Amicale du 3e Age plusieurs
événements dont les recettes seront reversée
intégralement à l’Institut Curie.
Le 1er d’entre eux se déroulera le samedi 3
décembre prochain, de 14h à 18h, à l’espace
Toffoli, avec un grand loto ouvert à tous.
Comme d’habitude, il y aura de nombreux lots
à gagner, dans une ambiance familiale et décontractée. Ensuite, les vendredi 9 et samedi 10
décembre de 11h à 15h se tiendront les
“déjeuners solidaires” sous l’espace restauration de la patinoire, installée sur la place
Aristide Briand.
Sur place, vous pourrez vous installer entre amis
ou en famille et apprécier des assiettes de foie
gras, des huîtres, du fromage et encore des
gâteaux “maisons” confectionnés par les

AGENDA DU MOIS
Bientôt la bourse
aux vêtements de l’AFC

le jeudi
L’Association des Familles de Charenton propose
bre de
novem
10 novembre de 11h à 20h, le vendredi 11
une
17h
à
9h
de
10h à 20h et le samedi 12 novembre
i.
Toffol
ce
l’espa
à
grande bourse aux vêtements
bre
La reprise des invendus aura lieu le mardi 15 novem
20h.
à
0
10h3
de
nt,
suiva
Cadran
Espace Toffoli - 73, rue de Paris ou 12, rue du
nton
Chare
de
les
famil
des
Association
www.charenton.fr/afc
Courriel : ass-familles@orange.fr

bénévoles charentonnais. Ce sera une belle
occasion de passer un agréable moment en
contribuant à une noble cause, car, là encore,
les fonds collectés permettront le développement des programmes de recherche de l’Institut
Curie.

SOLIDARITÉ

Un peu de pain et de chaleur
Fondés par Coluche en 1985, les Restos du Cœur est une
association loi de 1901, reconnue d’utilité publique, sous
le nom officiel de “les Restaurants du Cœur - les Relais du
Cœur”. Ils ont pour but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes
démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la
participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté
sous toutes ses formes. L’antenne de Maisons-Alfort recherche des bénévoles (hommes et
femmes) pour la distribution et la manutention les lundis, mardis, mercredis et jeudis en
matinée.
Les personnes qui souhaitent devenir bénéficiaires pour la prochaine campagne d’hiver
peuvent s’inscrire du 15 au 18 novembre, de 9h à 14h. Il conviendra pour cela de se munir
des justificatifs nécessaires.
Les Restos du Cœur - Nicole Vergeade - Tél. 01.43.96.38.30
Mail. nicolevergeade@sfr.fr - 163, rue du Général Leclerc à Maisons-Alfort

Banque alimentaire
du Lions club

Les 25 et 26 novembre prochains le Lions club de
Charenton et le Leo club "Les Loups de la Marne"
es et de
procéderont à la collecte de denrées alimentair
et du
prix
Mono
du
s
porte
aux
première nécessité
rc.
Lecle
ral
Géné
du
rue
Franprix de la
l'épicerie
Ils le feront en partenariat avec les volontaires de
tion elle
opéra
Cette
.
profit
son
à
et
Plus"
solidaire "Le Petit
ion
situat
en
ent
trouv
se
qui
nnes
perso
aux
bénéficiera
de précarité.

RENDEZ-VOUS CITOYEN

Collecte alimentaire en faveur
de la Croix-Rouge
Le Simply Market du centre commercial la Coupole organise une collecte alimentaire en
faveur de la Croix-Rouge Française les vendredi 25
et samedi 26 novembre prochains.

Cmag < Novembre 2016 > page 17

Aperçu du contenu de la page 18

UNE VILLE SOLIDAIRE

SEMAINE BLEUE

Le plaisir
des rencontres
Le fil rouge de la semaine nationale consacrée
aux seniors est, sans nul doute, un lien emblémathique qui nous unit. Par l’amitié, par la
famille, par une activité partagée, un regard,
une complicité : le mois dernier, les occasions
pour les seniors de se retrouver sur le territoire
charentonnais ont été nombreuses. Dans le
cadre de la semaine Bleue, ils ont pratiqué des
activités, assisté à des spectacles, partagé des
bons moments. Pour certains, cet événement
leur a permis de réaliser et de connaître les
dispositifs mis en place à leur intention et de
rencontrer les différents acteurs qui se mobilisent au quotidien. Chantal Lehout-Posmantier,
Maire-adjoint en charge des seniors, a apprécié
chaque moment de cette semaine, qui
“rappelle à chacun la place prépondérante

qu’occupe les retraités dans notre ville. Ils ont été
à l’honneur et nous avons eu à cœur de leur proposer une programmation de qualité. C’est pourquoi nos services œuvrent toute l’année, pour offrir
une large palette d’activités et maintenir du lien.”

Les chiffres clés
• 950 participations au total
• 241 personnes ont assisté à une pièce
au T2R
• 107 personnes ont déjeuné et dansé à
Toffoli
• 65 personnes ont participé à des
moments intergénérationnels
• 32 personnes ont testé le Taï Chi Chuan
au bois de Vincennes
• + de 20 rendez-vous proposés sur 6
jours

Retrouvez les photos sur la galerie du site www.charenton.fr

AIDE DU DÉPARTEMENT
DANS LES CRÈCHES

Jolies récoltes de sep
tembre

Coup de pouce pour les fêtes
Le chèque solidarité est un geste du Département pour marquer son soutien aux
personnes en difficulté, à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le montant du
chèque est de 30, 45 ou 60 € par foyer fiscal, en fonction de la composition
du foyer. Si vous habitez dans le Val-de-Marne et que vous êtes non imposable, il est temps de s’inscrire, avant le 31 décembre, pour en faire la demande.
Il convient, pour cela, de remplir un formulaire, de joindre la copie de l’avis
d’imposition 2016 sur le site du département ou par courrier.
www.valdemarne.fr - Chèque solidarité Conseil départemental
du Val-de-Marne 94054 Créteil Cedex

Il n’y a pas d’âge pour jardiner et
se faire plaisir à
récolter ce que l’on a semé ! Les
enfants du multi
accueil Petit Château ont, dès le
mois d’avril, planté
sur les bons conseils des jardinie
rs municipaux des
graines de courgette, radis, tomates
et autres
herbes aromatiques. Guidés par
les professionnelles
de la petite enfance, ces tout jeun
es jardiniers ont
entretenu avec soin leurs plantatio
ns, enlevant les
mauvaises herbes, arrosant régu
lièrement avant de
récolter fièrement le fruit de leur
s efforts le mois
dernier. Cette activité, qui est prop
osée au sein
du multi accueil depuis bientôt 4
ans, remporte
toujours un grand succès auprès
des enfants,
qui sont d’ailleurs très fiers de dég
uster
leurs produits !

Cmag < Novembre 2016 > page 18

PETITE ENFANCE

Le RAM ouvre ses portes
Le Relais Assistants Maternels (RAM) organise une journée “portes ouvertes” le vendredi 18
novembre (de 9h à 12h et de 14h à 17h30) dans le cadre de la journée nationale des
assistants maternels. Créée en 2005, cette journée offre la possibilité de valoriser le métier
d’assistant maternel auprès des familles, de le présenter auprès des familles et de connaître
le fonctionnement du RAM.
Relais Assistants Maternels - Centre Alexandre Portier (rez-de-chaussée)
21bis, rue des Bordeaux - Tél. 01.71.33.51.38 - Mail. ram@charenton.fr

Aperçu du contenu de la page 19

UNE VILLE EN ACTION
THE VOICE KIDS

Sur la bonne voix
Steven a 9 ans quand l’histoire commence. Il
est sur la scène du service Jeunesse pour le
concours “Jeunes talents” organisé par le Conseil
municipal des Jeunes. Après avoir chanté devant
l’assemblée enthousiaste, il remporte le 2e prix.
Depuis toujours, la danse, le chant sont ses
deux passions, indissociables et indispensables pour lui. Quelque temps après, TF1
diffuse un spot pour participer à The Voice Kids.
Il décide alors d’y répondre en envoyant le film
à la production. La suite, vous la devinez :
Steven a tapé dans l’œil des sélectionneurs.
Il bouge bien, il est à l’aise et enchaîne les
castings comme une évidence. Il travaille trois
chansons “Au bout du rêve”, “La vie en rose”
et “Conmigo”.
L’aventure prend forme : Steven est sur les
premiers plateaux, sous les projecteurs, fait des
tests sons et lumière... Il répond à des interviews
et travaille avec un coach, comme un grand !

Lors des fameuses “auditions à l’aveugle”, il
interprète “Adieu” de Cœur de Pirate et Matt
Pokora le choisit dans son équipe. Une sacrée
étape est passée. Steven prépare ensuite les
“battles” qu’il dispute contre Manuela et Laure.
Son mentor, très accessible et attentif, le conseille
alors sur les placements, le chant et l’interprétation. Ce sera la fin de l’aventure, puisqu’il
n’est pas retenu. Pour Steven, peu importe, il
aura rencontré d’autres jeunes passionnés de
chant, évolué sur un plateau télé, côtoyé Nikos
Aliagas, Karine Ferri, Patrick Fiori, Jenifer sans
oublier Matt Pokora.
Aujourd’hui, à 11 ans, il retire de cette expérience de très bons souvenirs, la finale a eu lieu
il n’y a pas si longtemps et il s’est fait une joie
de retrouver toute l’équipe lors du tournage. Des
projets pour cette année ? Réussir sa 6 e et
continuer à chanter pour son plus grand plaisir.

BOÎTE JEU - ÉVEIL

ROMAN

Souvenirs à quatre mains
brosser le portrait
Pour son 4 roman, Jean Belisa a choisi de
urie, expatriées en
de 4 sœurs originaires de la Mandcho
e
ire va témoigner
France vers le début du 21 siècle. Leur histo
. Confrontées à la
du mode de vie de la société française
sation, elles feront
jungle occidentale au sein de la mondiali
car loin de leurs
ité,
ortun
opp
preuve d’une déconcertante
ntesque et incesgiga
une
racines, elles seront entraînées dans
sante farandole masquée.
Elles décl aren t n’av oir
aucun scrupule, croire à
la nécessité qui fait loi,
assumer un pragmatisme
confondant, imaginer être
libres et confesser des souvenirs fragmentaires d’une
e

vie.
Jean Belisa
Sou ven irs à qua tre
mains
Editions Edilivre

Loto des animaux dans l’art
Rusterholz est un
Christiane Lavaquerie-Klein et Laurence Paixrédigé plusieurs
fidèle duo d’auteurs. Ensemble, elles ont déjà
elles proposent un
très beaux ouvrages d’art. Ce mois-ci,
rel : un loto des
nouvel objet, toujours dans le registre cultu
enfants à partir de
animaux dans l’art. Ce jeu permet aux
aux représentés par
4 ans de partir à la découverte des anim
, Paul Gauguin,
seau
Rous
nier
de célèbres artistes : Le Doua
de six images
ches
plan
re
Victor Hugo et Paul Klee. Les quat
d’animaux :
s
type
rents
sont chacune constituées de diffé
à plumes, à poils, à
éca illes et à pea u
lisse : une bonne idée
pour apprendre en
s’amusant !
Christiane
Lavaquerie-Klein
et Laur enc e Paix Rusterholtz
Editions Palette

Cmag < Novembre 2016 > page 19

Aperçu du contenu de la page 20

UNE VILLE EN ACTION
ASSOCIATION

Bon comme du bon pain
l’économie sociale et
à projet du département sur
pel
l’ap
de
15
20
te
réa
Lau
haite réunir des
naise Courage Le groupe sou
ton
ren
cha
on
iati
soc
l’as
re,
solidai
dans le même temps,
lisation à l’environnement et,
objectifs d’insertion, de sensibi
à des valeurs d’entraide
et François Lyon sont sensibles
de lien social. Cédric Verillon
uel ils animent mainteacquis un four à bois avec leq
et de “vivre ensemble”, ils ont
lics scolaires et des
de pain bio auprès des pub
nant des ateliers de fabrication
savoir-faire (car les gens
seulement de transmettre ce
familles. Leur idée n’est pas
ble, comme un vecteur
n) mais plutôt de le faire ensem
repartent avec leur propre pai
ns rencontré un paysan
explique encore : “Nous avo
dric
Cé
.
lien
de
et
e
tag
par
de
cœur, c’est que les
; mais ce qui nous tient à
r
me
for
s
nou
ur
po
r
nge
boula
onter ou peut-être
expérience qu’ils pourront rac
e
cett
c
ave
eux
z
che
nt
arte
gens rep
reproduire.”
irés de la permaculture
si des ateliers jardinage, insp
Courage Le groupe anime aus
ition). Aujourd’hui,
ologie naturelle et de la trad
(soit une méthode tirée de l'éc
haite mettre en place
de nouveaux partenariats et sou
l’association est à la recherche
retraite etc…
s, les écoles, les maisons de
des projets avec les collectivité
.08
.48
.97
.77
groupe.com et 06
Renseignements : couragele

SECTION ALLEMAGNE

Les actualités du Comité d
e

jumelage

Atelier créatif : La section
Allemagne du Comité de Jum
elage vous propose de con
d'année votre couronne de
fectionner pour les fêtes de
l'Avent. Rendez-vous le samedi
fin
26
nov
embre de 9h30 à 12h30 à
Le matériel est fourni et vous
la Maison des Associations.
repartez avec votre créatio
n.
Ouvert à tous - Participation
financière : 25 € - Nombre
de places limité.
Cours d’allemand : il rest
e quelques places le mercre
di de 18h30 à 20h (niveau
à 20h également (niveau ava
intermédiaire) et le jeudi de
ncé). Participation financière
18h30
:165 € / an
Ces cours ont lieu à la ma
ison des associations, au
33, quai des carrières à Ch
Contact : 06.38.42.28.10
arenton.
et brigittecordier@wanad
oo.fr

LE GOÛT DE LA LECTURE

Lire et faire lire cherche des bénévoles
Lire et faire lire est une association nationale d’ouverture à la lecture et de solidarité
intergénérationnelle où des bénévoles de plus de 50 ans offrent une partie de leur temps
libre aux enfants pour stimuler le goût de la lecture et de la littérature.
Des séances de lecture sont organisées en petits groupes, une ou plusieurs fois par semaine,
durant toute l’année scolaire. L’association recherche des bénévoles qui souhaitent
transmettre aux plus jeunes l’envie de lire grâce à un temps de partage et de plaisir.
Renseignements : 01.45.10.32.10 ou par mail : lfl@udaf94.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 20

Aperçu du contenu de la page 21

CHARENTON TENNIS DE TABLE

Fit Ping Tonic : gardez la forme en rythme avec ou sans raquettes !
La pratique sportive évolue, de plus en plus
chacun s’efforce de prendre soin de son
corps sérieusement, mais dans un esprit de
convivialité. Prenant à son compte cette
tendance actuelle, le club de tennis de table
de Charenton a créé une nouvelle activité
depuis la rentrée qui permet de concilier le
plaisir du ping pong avec le souci de garder
la forme : le Fit Pin Tonic !
La Fédération Française de tennis de table a
validé la création de cette activité il y a 3
ans laissant le soin aux clubs de la mettre ou
non en pratique. Celle-ci prend ainsi différentes formes avec des exercices sur tables
de ping pong avec raquettes, couplés avec
une activité physique exercée au rythme
d’une musique dynamique ! On peut y travailler notamment steps et abdos sous une
forme ludique en effectuant des mini chorégraphies. Type même de l’activité sportive de
proximité sans pression car sans compétition,
elle s’adresse à toutes et tous. Le matériel
étant prêté, il est juste demandé de venir
avec une paire de baskets. Il n’y a pas de
contre-indication, mais un certificat médical
d’aptitude à la pratique sportive est tout de
même demandé.
En fonction de vos besoins, vous pouvez
opter pour une adhésion à l’année qui vous
permet de participer aux deux séances

hebdomadaires, ou pour une formule plus
souple de carte pour 5 séances. Des passerelles existent également au sein du club
entre les pongistes traditionnels qui peuvent
s’essayer au fit ping et les pratiquants du fit
ping qui peuvent tester les cours de tennis de
table, le tout dans une très bonne ambiance !
Gymnase Nelson Paillou
mardi de 12h à 13h15
jeudi de 20h à 21h15.
Cotisation annuelle : 170 €
Contact club : Marie-France Znagui
Tél. 06.61.75.18.99

Info club : Jean-Philippe
Cerruti a passé la main
Samedi 18 juin 2016, Gérard Sirodot a été élu
Président de Charenton Tennis de Table par les
instances du club ; il succède ainsi à Jean-Philippe
Cerruti qui a souhaité quitter sa fonction pour des
raisons personnelles. Sa longue présidence fut
marquée par un important développement du club
et par de brillants résultats en compétition interclubs avec en point d’orgue, une victoire en Coupe
d’Europe. Cmag lui tire un coup de chapeau
bien mérité et souhaite une pleine réussite à son
successeur.

SECTION ALLEMAGNE

Open Appenzeller : pour les gourmands de sport !
Après un premier tournoi de travail de rentrée, le CNM Charenton Volley Ball passe à la vitesse supérieure
le vendredi 11 novembre avec l’organisation de la 2e édition de l’Open Appenzeller aux Gymnases Tony
Parker.
Il s’agit d’un tournoi mixte de Volley-ball opposant 36 équipes de 4 joueurs comportant chacune au moins
une féminine. Ce tournoi est parrainé par la Société Appenzeller fabricant d’un fromage suisse, avec laquelle
le Club charentonnais a signé un important contrat de partenariat
Outre l’intérêt de la partie sportive proprement dite qui donnera lieu à de belles empoignades, surtout dans
les dernières phases du tournoi, la curiosité viendra du fait qu’à l’instar de l’édition précédente, deux
cuisiniers venus tout droit des alpages helvètes déclineront toutes sortes de préparations chaudes ou froides
qui seront proposées à la dégustation. Espérons que les participants sauront ne pas se montrer trop
gourmands et ne resteront pas les deux pieds dans le même sabot !
Vendredi 11 novembre - Gymnases Tony Parker - Ile Martinet.

Cmag < Novembre 2016 > page 21

Aperçu du contenu de la page 22

UNE VILLE EN ACTION
CONSTRUCTION ÉVOLUTIVE ÉCOLOGIQUE

Construisons autrement !

ATELIER ÉPHÉMÈRE

La Maison des artistes
s’installe à Bercy 2
Les artistes charentonnais n’ont pas fini de nous surprendre !
Ils s’apprêtent à investir le centre commercial Bercy 2, du
vendredi 18 au samedi 26 novembre prochains.

Forts d’une expérience de 15 ans en écoconstruction, restauration
du patrimoine et reconversion de sites architecturaux, Aline Maréchaux
et Pascal Colné souhaitent placer au centre de leurs interventions
une vision respectueuse de l’homme, de ses savoir-faire et
de l’environnement. En créant en 2014 leur société coopérative,
Univers et Conseils, ils ont choisi de se spécialiser dans la conception
et la construction de maisons évolutives et écologiques, constituées
entièrement de matériaux biosourcés ou issus du recyclage, et
démontables.
Aline Maréchaux explique “ Nous souhaitons repenser l’acte de construire
et de concevoir le projet architectural en développant un système
constructif qui réponde aux nouveaux besoins de notre société : qualité
architecturale, respect environnemental, adaptation aux usages et
évolutivité dans le temps.” Chaque projet peut donc évoluer, adaptable,
pouvoir se transformer et se démonter pour être remonté ailleurs, autrement… Ce mode de construction devrait intéresser les collectivités, les
territoires car il véhicule des idées positives, des valeurs bienveillantes et
un respect de l’écologie. Le dernier projet en date était une maison
évolutive qui peut s’adapter à la perte d’autonomie des personnes âgées.
Celle-ci, installée à Vitry sur Seine, est composée de “nano”, comme
une sorte de “légo” assemblable, évolutif et écologique extrêmement
qualitatif. Les cloisons pourront bouger et l’ensemble pourra évoluer selon
les besoin des résidants. Fidèles à leur éthique, cette construction est
entièrement démontable et réutilisable, c’est-à-dire qu’elle s’inscrit
totalement dans une économie circulaire.
Pour en savoir plus : www.univers-conseils.com

Jean-Baptiste Seckler, Caroline Lavisse, Daphné Dejay,
Jean-Jacques Corriger et Solange Gautier seront présents, à
tour de rôle, au 2e étage du centre et réaliseront en public
des créations. Parmi eux, certains sont peintres, sculpteurs,
artistes plasticiens : autant de pratiques qu’il sera étonnant et
agréable pour les clients de découvrir. Une caméra filmera
au quotidien l’évolution du travail des artistes, avec le
procédé Time lapse. Dans le cadre de la programmation
Arty Bercy 2 initiée depuis la rentrée, ils seront présents
samedi 26 novembre au matin pour révéler au public leurs
œuvres sous la forme d’une performance “live” sur une
palissade. Gardez l’œil ouvert, car il se passe toujours
quelque chose à Bercy 2, il se murmure d’ailleurs que
d’autres surprises animeront le centre le week-end du 10
et 11 décembre.
Centre commercial Bercy 2 - Niveau 2 - 4, place de
l'Europe - www.ccbercy2.com

EMPLOI

former
Des ateliers pour se

AGENDA

elle Entreprendre
Les rdv du Club Grav
e
ting Point, de 13h30 à 19h30,
• Jeudi 10 novembre : 10 Mee
sés, organisé
à la mairie de Saint-Maur-des-Fos
ndre,
par le Club de Saint Maur Entrepre

ur
conviviale du Club Gravelle auto
• Lundi 21 novembre : soirée
:
seignements et inscriptions
de ses nouveaux adhérents. Ren
01.46.76.50.08
ou
clubgravelle@gmail.com au
Radio
business, de 8h30 à 12h30, à
• Jeudi 24 novembre : 9 for
ires
ena
part
s
CECAP et des club
Alfa à Valenton organisé par le
.
dont le Club Gravelle Entreprendre

Cmag < Novembre 2016 > page 22

e d’emploi.
tien aux personnes en recherch
La Ville souhaite apporter son sou
.
iers
atel
des
t
men
lière
C’est pourquoi elle organise régu
bre de 14h à 17h :
• mardi 15 et jeudi 17 novem
bauche
préparation aux entretiens d’em
ts
à 12h30 : atelier grands débutan
• vendredi 2 décembre de 9h
“mon espace Pôle Emploi”
30 à 17h : atelier
• vendredi 2 décembre de 13h
“mon espace Pôle Emploi”

débutants

de s’inscrire préalablement
Il convient, pour y participer,
de la direction de l’économie
au 01.46.76.50.00 ou auprès
Cadran.
et de l’emploi au 12, rue du

Aperçu du contenu de la page 23

2E ÉDITION DU CONCOURS DES VITRINES

Bientôt vous pourrez élire
votre vitrine préférée !
d'année. Petites lumières clignotantes, animations de personnages ou de jouets, créations de décors : la créativité des
commerçants permettra aux votants de les
départager !

Voici venue la 2e édition du concours de
vitrines à Charenton ! La Ville organise en
effet un concours mettant en compétition les
vitrines des commerçants charentonnais, une
opération qui consiste à désigner les vitrines
commerciales qui auront le mieux illustré par
leurs décorations la féérie des fêtes de fin

Vous, les commerçants, les artisans, les
restaurateurs : vous pouvez encore vous
inscrire jusqu’au 30 novembre prochain.
La décoration de votre vitrine devra être
terminée au plus tard le 6 décembre
prochain. Il suffit de remplir le formulaire
d’inscription disponible sur le site Internet
www.charenton.fr ou sur simple demande à
la Direction de l’Economie et de l’Emploi
(01.46.76.50.00 ou eco@charenton.fr) puis
de le retourner par courrier à la Mairie (48
rue de Paris - 94220 Charenton) ou par mail

POINT D’ÉTAPE

rs
Rapprocher les acteu
du territoire

acteurs
a pour vocation de rapprocher les
“Agir Ensemble sur le Territoire”
s de
ville
des
s)
rise
ociations, entrep
du territoires (collectivités, ass
s de
axe
s
troi
sur
er
liqu
et de les imp
Charenton et de Saint-Maurice
es.
jeun
des
n
ertio
l’ins
p,
dica
han
arité, le
coopération : La lutte contre la préc
e
pac
l’es
une rencontre sera organisée à
Le jeudi 8 décembre prochain,
et
e
igin
l’or
r les travaux menés depuis
Jeunesse à 19h pour restitue
à venir.
ons
mettre en perspective les acti
qui ont
eprises, institutions, collectivités
Tous les acteurs, associations, entr
ore été
enc
pas
ent
urai
n’a
qui
i que ceux
contribué à cette dynamique, ains
és sur la
afin de pérenniser les projets men
impliqués seront les bienvenus
gramme
pro
loi”. A titre d’illustration, le
thématique “Jeunesse et Emp
2014 a
ier
janv
rencontrent” lancé en
“Quand Elèves & Entreprises se
des
nde
mo
du
le monde de l’éducation
pour vocation de rapprocher
ue
trib
con
qui
te,
van
cette démarche inno
entreprises. Engagez-vous dans
tion
créa
la
rise
favo
et
le
vivre ensemb
à la cohésion sociale, au mieux
!
urs
acte
les
e
de synergies entr
enton.fr
s : 01.46.76.50.00 eco@char
Renseignements et inscription

RECTIFICATIF

Horaires d’ouverture
de la presse papeter
ie
Une petite erreur dans le numéro
précédent du Cmag s’est glissée
:
le libraire situé 62 rue de Paris
ouvre ses portes du lundi au sam
edi
de 7h à 20h et le dimanche de
9h à 13h30.

à eco@charenton.fr. Bien sûr, avant de s'inscrire, il est fortement conseillé d'avoir pris
connaissance du règlement intérieur notamment consultable sur le site Internet de la ville.
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à vous lancer
dans une jolie mise en scène de vos vitrines !
Et Vous, les Charentonnais : ce sera bientôt
à vous de voter, à partir du mois de
décembre. D’ici là, vous pouvez encourager
et motiver vos commerçants à participer à ce
concours. A l’issue de la compétition, 3 prix
seront décernés : le Prix du jury, le Prix coup
de cœur et enfin, le Prix grand public. Ce
dernier sera le vôtre car, en votant pour votre
vitrine préférée, vous serez peut-être tiré au
sort et ainsi remporter un bon d’achat d’une
valeur de 150€.

CONCOURS “BOOSTE TON MANAGEMENT”
Vous rêvez d’être votre propre boss, d’inventer
votre emploi, de créer votre structure … et si
vous osiez ?
Dans le cadre de la dynamique “Agir Ensemble sur le Territoire”,
le Club Gravelle Entreprendre ainsi que les villes de Charenton
et de Saint-Maurice s’unissent pour soutenir l’association “la
réussite pour tous”.
Ensemble, ils souhaitent mettre à l’honneur l’entrepreneuriat au
travers d’un concours territorial s’adressant aux 18-30 ans,
“Booste ton management”. Participation individuelle ou en
équipe à ce “business game”, en vous transformant pour
l’occasion en dirigeant d’entreprise virtuel, en compétition sur un
marché pour obtenir les meilleurs résultats, vous pourrez créer
une série de scenarii socio-économiques au sein desquels
vous devrez atteindre certains objectifs de rentabilité et de
productivité.
Vous avez jusqu’au 8 janvier pour vous inscrire. Ensuite, viendront
les étapes des sélections, puis de la finale qui se tiendra le 22
février prochain au pavillon Baltard. Le vainqueur remportera
un chèque de 1000 € et se verra accompagné, entre autres,
dans l’ouverture de son compte professionnel et la création
d’un site internet.
Renseignements et inscriptions : Direction de l’Economie et
de l’Emploi - 01.46.76.50.00 - eco@charenton.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 23

Aperçu du contenu de la page 24

UNE VILLE CULTURELLE
LE THEATRE DES 2 RIVES

Une saison pour vibrer, rêver et partager
Véritable espace de divertissement, de partage, de recherche et d’invention, le Théâtre des 2 Rives s’adresse
à tous. Petits et grands, familles, amis, curieux, initiés, spectateurs d’un soir et abonnés fidèles : tous viennent se
retrouver autour de la programmation et des rendez-vous publics qui viennent l’enrichir. Cette année, ce sont près
de 45 spectacles et rendez-vous culturels qui sont programmés, tout au long de la saison.
Une programmation à la fois ludique
et réflexive
Placée sous le signe de la diversité des arts de
la scène, des esthétiques, des formes et des
thématiques, les spectacles programmés
permettent une ouverture au monde qui participe à sa compréhension. Ils mettent ainsi en
résonnance la pertinence toujours actuelle de
textes de référence sans oublier d’entendre des
auteurs contemporains.

Comme une fenêtre sur le monde
La saison 2016-2017 du T2R allie exigence
artistique et diversité culturelle. Artistes de renom,
jeunes talents viendront au fil des mois dévoiler
au public charentonnais leurs univers créatifs. Il
sera question de réalité, mais aussi d’illusion, de
sens et non-sens. Le fil rouge de cette saison joue
avec les frontières fragiles du vrai et du faux.
Chaque saison a son identité, sa couleur, son
alchimie particulière.
Delphine Herbert, Maire adjoint à la Culture
définit volontiers ce théâtre : “C’est un très bel
équipement culturel. Il s’attache à remplir ses
missions de diffusion, de soutien à la création
et de formation des publics. La programmation
est d’une grande richesse et d’une grande
qualité, elle tient compte de la diversité des
publics, mais aussi des disciplines et des formes
scéniques existantes. Notre vœu le plus cher ?
Offrir du divertissement, de la découverte et
des émotions.”

Cmag < Novembre 2016 > page 24

Autour des spectacles
Un incubateur pour laisser aux artistes
le temps de travailler et d’explorer
Réserver un billet de spectacle, c’est le début
Le T2R soutient les projets de création émanant
d’une aventure. On prend le risque d’assister
de jeunes compagnies ou d’artistes confirmés
à une autre représentation du monde, d’offrir
par le biais de la coproduction. Ce soutien finanun autre regard.
cier à la création permet aux artistes accueillis
C’est pourquoi le T2R offre, autour de sa
en résidence de travail de
programmation, la possibilité
bénéficier d’un temps de
d’assister gratuitement à
La saison 2016-2017du
recherches dramaturgiques et
des rendez-vous autour des
Théâtre des 2 Rives, c’est 44 %
scéniques dans des conditions
spectacles :
de théâtre, 25% de musique,
professionnelles privilégiées et
d’approfondir leur travail en
• Les répétitions publiques
7% de danse et 24% d’arts
cours en le liant étroitement aux
permettent, avant la création
vivants (marionnettes, cirque,
différents publics du territoire
d’un spectacle, de découvrir le
contes, clowns…).
dans un objectif de rencontres,
travail en cours et d’échanger
d’échanges, de formation et
avec les artistes.
de transmission.
• Les bords de scène : ces temps d’échanges
Une attention particulière portée à
avec les artistes sont organisés en salle à
la sensibilisation et à la formation
l’issue de certaines représentations. Prochaine
des publics
date : Jeudi 17 et vendredi 18 novembre au
Au-delà de la possibilité pour les scolaires
petit t2r après la pièce Martyr.
d’assister à une représentation à un tarif préférentiel unique de 5 €, l’engagement du Théâtre
• Les visites guidées du théâtre : des loges
des 2 Rives auprès des scolaires s’étend à la
aux cintres, sur scène, en régie et dans
découverte des métiers, des enjeux et des
les différents espaces, l’équipe propose de
pratiques artistiques.
découvrir tous les métiers de la scène autour
Des interventions artistiques ponctuelles ou
de démonstrations. Prochaine date :
des actions culturelles de plus grande envergure
mercredi 14 décembre à 19h.
sont proposées aux jeunes autour de certains
spectacles. Elles se déroulent en classe ou au
Pour prolonger le plaisir
théâtre, permettant d’expérimenter le processus
Un espace “bar” est ouvert de 19h30 à 23h30
de création et de rencontrer des professionnels
pour que le public puisse prendre le temps
(metteurs en scène, artistes…).
de boire un verre avant et après le spectacle.

Aperçu du contenu de la page 25

nce
Valises d’enfa
s
Théâtre
Théâtre des 2 Rive
ence de création au
sid
Ré
16
0
20
n
h3
tio
20
Créa
novembre à
17 et vendredi 18
dès 15 ans - Jeudi
olescent en pleine
la trajectoire d’un ad
e
rac
ret
i
qu
le
tab
hant et intelligent.
Une comédie redou
éen complexe, attac
lyc
un
t
es
n
mi
nja
Be
ser son absence au
crise mystique :
Lorsque, pour excu
demande à sa mère
cours de natation, il
tifs religieux”, il fait
d’indiquer “pour mo
les cellules familiale
peu à peu exploser
ie us em en t, il va
et éd uc at ive . In sid
dans sa classe puis
ainsi semer le trouble
ts et les adultes qui
parmi les enseignan
iment de puissance
l’entourent. Le sent
ire le persuade peu
inquiétant qu’il en ret
lé à accomplir une
à peu qu’il est appe
grande mission.

ttes
s de
Théâtre, Marionne
tres de Marionnette
- Festival Des Théâ
11
20
r
eu
Co
De
Coup
es - Dès 8 ans
Charleville-Mézièr
mbre à 16h
Dimanche 20 nove
age, de joies et de
souvenirs, de cour
de
e
in
ne
ple
e
nc
fa
ce son histoire de jeu
Une valise d’en
urs passé sous silen
à
ujo
s
to
mi
a
pro
dré
l’a
An
’il
py
i, parce qu
partages : Pa
enfants. Aujourd’hu
d’
e.
n
lis
iso
va
e
ma
un
en
i
ns
nd
da
juif ayant gra
é qu’il a enfermé
souvient de ce pass
sa petite fille, il se
et
étique sensible
Une création à l'esth
nnettes de table
io
poétique pour mar
antes, oscillant entre
et marionnettes gé
ur rassembler les
passé et présent po
générations.
“Marionnettes” :
Atelier Découverte
entation, rencontre
A l’issue de la représ
ivie d’un atelier de
avec les artistes su
férentes marionnettes
sensibilisation aux dif
ervation obligatoire
Places limitées : rés
au 01.46.76.67.20
© Lionel Pages

Martyr

©DR

mbre
mois de nove
u
d
s
u
o
v
ze
d
Les ren
ves
éâtre des 2 Ri
Th
is de novembre
rendez-vous du mo
r
107, rue de Paris
- www.lestheatres.f
Tél. 01.46.76.67.00

n
Loin de linde

Raging Bull

at
©Leclerc & Ciel

déchéance, de la
De la célébrité à la
on : ce spectacle
prison à la rédempti
ts fo rts de la
re tra ce le s m om en
Jake LaMotta
de
carrière flamboyante
du Bronx,
gé
ra
en
alias le Taureau
de boxe poids
champion du monde
ilieu modeste, il
moyen. Issu d'un m
bats mythiques,
fut le héros de com
binson et Cerdan.
notamment contre Ro
ne grande humaUn récit empreint d’u
comédien, un
un
nité et porté par
et un m us ici en
da ns eu r hi p ho p
té brute de cette
qui révèlent la beau
confession.

Théâtre
Dullin
Théâtrales Charles
Dans le cadre des
15 ans
Édition 2016 - Dès
à 20h30
e
ais
Samedi 3 décembr
se : elle ne s'est jam
est fille de garde-chas
e
nn
ait
rie
uv
ter
tro
et
se
r
e
eu
nd
où le bonh
Eugénie, flama
ce et raconte une vie
an
et
iss
ne
na
ho
sa
op
de
nc
u
fra
lie
,
éloignée du
idien. Clairette
ot
qu
du
ts
en
em
de
évén
uru le mon et
dans les modestes
Witte : elle a parco
de
ral
né
Gé
du
e
fill
Si leurs destins
cosmopolite, est la
s si enviable que cela.
pa
nt
me
ale
fin
t
es
n’
âteau de Linden
retrace une vie qui
se sont croisés au Ch
elles ne sont en
un hiver de 1960,
ose : elles n'ont
accord que sur une ch
rien à se dire !
t te nd re su r
Un qu es tio nn em en
s, entrecroisé
les jugements hâtif
uses et cocasses,
d’anecdotes savoure
prendre ce qui
pour tenter de com
ux femmes de
a empêché ces de
se parler.
L
©A.PiemmeAM

usique
Théâtre, Danse, M
unich - Dès 14 ans
Radikal Jung de M
l
va
sti
Fe
du
16
20
Lauréat
bre à 20h30
Samedi 26 novem

Le Théâtre des 2 Rives en quelques chiffres
• Plus de 12 500 spectateurs sur l’ensemble de la saison 2015-2016, dont 6 055 personnes sur les événements de saison, 1 500 sur les rendez-vous
gratuits et ateliers organisés autour de la programmation et 5 000 sur les spectacles de fin d’année des écoles, associations et autres équipements
du territoire.
• Des espaces de plus de 2 000 m2 dont 2 salles de spectacles : le grand T2R (avec 507 places) et le petit t2r (avec 108 places), 6 loges et des régies
techniques
• 458 jeunes (scolarisés dans les collèges, lycées de la ville et service Jeunesse) dans le cadre de visites et d’ateliers
• Près de 140 artistes associés à la saison
Cmag < Novembre 2016 > page 25

Aperçu du contenu de la page 26

UNE VILLE CULTURELLE
ESPACE ART ET LIBERTÉ

Exposition petits mondes
Qui n’a jamais songé à refaire le monde ? Des artistes ont pris
cette expression au mot et se sont prêtés au jeu, recréant un monde
en réduction et inventant des univers parallèles grâce à l’utilisation
de techniques mixtes de miniature et de boites. Venez découvrir, du
15 novembre au 10 décembre, ces œuvres qui vous surprendront
par leur poésie !
Vernissage jeudi 17 novembre à 19h. Entrée libre du mardi au samedi
de 13h à 18h. Espace Art et liberté - Galerie commerciale la Coupole
Place des Marseillais.

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE ANDRÉ NAVARRA

Concerts d’automne
Dimanche 20 novembre à 17h à la Chapelle de Conflans : Musiques Italiennes.
Une promenade transalpine traversant 3 siècles de musique pour hautbois et cordes.
Jeudi 24 novembre à 19h au conservatoire André Navarra : Münch en Musique.
Les élèves du conservatoire partagent leur travail du moment avec le public de la
salle Münch.
Mercredi 30 novembre à 20h au petit t2r : Works in progress .
Désireux de mettre en avant la variété des styles enseignés, le département “Musiques
d’Aujourd’hui” vous invite à découvrir la musique du guitariste de jazz Pat Metheny.

Mise à disposition d’instruments
Suite à une révision du parc instrumental, un grand nombre d’instruments de
musique ont été restaurés et remis à neuf en vue d’en faire profiter un maximum
d’élèves. Ces instruments pourront ainsi être loués aux élèves du conservatoire
exclusivement au tarif de 170€ l’année pour les Charentonnais.
Conservatoire municipal de musique André Navarra - 1, allée des tilleuls
01.46.76.68.00.

s
es Quai
d
e
u
q
è
Médiath ilm documentaire :
Mois du f
programmée
e
c
n
e
c
s
e
l
o
s
b
o
’
l

la culture,
du Ministère de
ve
us
ti
ia
it
in
l’
A
t organisée to
n nationale es
de
t
bu
le
cette animatio
ns
de novembre da
ntaire
les ans au mois
le fonds docume
ur
thème choisi
mettre en vale
le
e
né
an
e
es. Cett
la médiathèque
des médiathèqu
,
ée
ce programm
en
sc
le
so
ob
l’
étant
novembre à 15h,
nise, samedi 26
ga
or
s
ai
Qu
s
de
la projection
débat autour de
une rencontre
atrice Cosima
r" de la réalis
de "Prêt à jete
tre/débat
Dannoritzer.
ie d’une rencon
iv
su
ra
se
on
La projecti
he.
te Serge Latouc
s
avec l’économis ais - 36, Quai des Carrière
Qu
s
de
e
qu
hè
at
Médi
.69.00.
tmaurice.fr/
Tél. 01.46.76
charenton-sain
s.
ue
eq
th
ia
ed
http://m

ATELIER D’ARTS PLASTIQUES PIERRE SOULAGES

Un cours pour coincer la bulle
Depuis la rentrée, un nouvel enseignement fait la joie des petits et des adolescents : un atelier
de bandes dessinées.
Animé par Pascal Bertho - un auteur reconnu dans le milieu de la bd qui a déjà une quinzaine d’albums
à son actif avec la collaboration de grands dessinateurs - ce cours permet de s’initier aux techniques
de la bande dessinée dite “franco-belge” sur trois sessions pour les 8-10 ans, les 11-14 ans
et les 15-18 ans. Il faut voir briller les yeux des enfants lorsqu’ils écoutent les consignes du maître avant
de les mettre en pratique guidés par son expérience du récit. Quelques conseils simples suffisent
à mettre les élèves sur la voie du personnage qu’ils créent et sur les aventures qu’ils vont lui faire vivre.
Cette année, c’est le thème du voyage qui est à l’honneur.
Atelier d’arts plastiques Pierre Soulages - 87bis, rue du Petit Château - 01.46.76.66.06.

Cmag < Novembre 2016 > page 26

Aperçu du contenu de la page 27

SORTIR AGENDACULTUREL et ARTISTIQUE
NOVEMBRE
Samedi|12|novembre
14h-17h:“Croquisaumusée”auMusée
Guimet Art asiatique, avec Hélène Poisson
25 €. Venir avec un carnet format A4 ou
A3, des crayons et une gomme
Les Ateliers d'Art de Charenton :
07.71.28.07.62ouassoc-alec@laposte.net
Autres dates : samedi 19 novembre : Musée
Rodin / samedi 26 novembre : Musée d'Art
Moderne / samedi 3 décembre : Musée
Antoine Bourdelle.
14h30 - 17h30 : Stage Croquis urbain
/ Aquarelle sur le thème “Café Renoir”
Tarif “Découverte” : 10 €.
Inscription : 06.67.69.71.30
ou nawam@aliceadsl.fr
15h - 18h : Atelier peinture aux pigments, animé par Anne Mandorla
Selon projet et niveau de chacun. 45 €
Minuit Mardi : Maison des artistes, 9, place
de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86
20h : Adagio maladie (théâtre)
Tout public. 13 €, 10€ (groupe)
Studio-Théâtre de Charenton
86, rue de Paris.
Réservation : 01.43.96.21.05
Autre représentation le 13 novembre à 17h

Dimanche|13|novembre
14h - 18h : Activités artistiques et loisirs
créatifs “à la carte”
Enfants : 30 € Adultes : 35 €.
Matériel compris, goûter offert.
Animé par Nataly Guetta, “Ateliers tout en
couleurs” 51 square Henri Sellier.
Surréservationuniquement:06.84.59.63.24
ou asso@atelierscouleurs.org
Autres séances les 20, 27 novembre et
4 décembre
14h30-17h30:StageEsquisseaufusain
d'après modèle vivant
Tarif “Découverte” : 10 €.
Inscription : 06.67.69.71.30
ou nawam@aliceadsl.fr

Lundi|14|novembre
15h - 17h15 : Atelier dessin peinture,
animé par Anne Mandorla
Séance découverte 23 €.
Trimestre 105 €.
Minuit Mardi : Maison des artistes
9, place de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86

17h - 18h : Atelier de découverte
Peinture Libre
Dès 3 ans, adolescent : 27 €.
Adulte : 39 €. Tout compris.
L'Atelier de Charenton : 06.12.61.39.08
www.latelierdecharenton.com
Autres ateliers : mercredis 16 novembre et
7 décembre de 14h à 15h / samedi 19
novembre de 10h45 à 11h45 / lundis 21
novembre et 5 décembre de 17h à 18h /
samedi 3 décembre de 9h45 à 10h45.

19h30 - 21h30 : Atelier dessin peinture,
animé par Anne Mandorla
Séance découverte 20 €. Trimestre 90 €.
Minuit Mardi
Maison des artistes - 9, place de la Coupole
www.mandorla.net - 06.09.31.56.86

Mardi|15|novembre
13h à 18h : Petits mondes (exposition)
Espace Art & Liberté. Du mardi au samedi
de 13h à 18h.
Vernissage Jeudi 17 novembre à 19h.

Mercredi|16|novembre
10h30 : Les petites oreilles (heure du
conte)
Tous les mercredis
Médiathèque des Quais : 01.46.76.69.00

10h - 17h : Portes Ouvertes
de la Bibliothèque pour Tous
Près de 200 romans, livres de poche
et policiers en vente à partir de 0,50 €.
Bibliothèque pour Tous - 146 rue de Paris
01.41.79.40.52
18h : Lapin frissons
(polar façon comédie musicale
pour marionnettes)
Dès 7 ans. 8 €, 5,50€ (groupe)
Studio-Théâtre de Charenton - 86, rue de
Paris - Réservation : 01.43.96.21.05
Autre représentation le 26 novembre à 18h

Dimanche|20|novembre
10h30 à 12 h : atelier peinture libre
“le grand atelier du dimanche”
Tarif tout compris : Enfants de 3 à 5 ans :
31 € pour 1h / Enfant, adolescent :
34 € / Adulte : 45 €.
L'Atelier de Charenton : 06.12.61.39.08
www.latelierdecharenton.com
contact@latelierdecharenton.com.
Autre atelier dimanche 4 décembre.
16h : Valises d'enfance (théâtre, marionnettes) Tout public. Voir page 25.
A l'issue de la représentation, rencontre
avec les artistes suivie d'un atelier de sensibilisation aux différentes marionnettes.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

Mardi|22|novembre
Jeudi|17|novembre
20h30 : Martyr (théâtre)
Dès 15 ans. De 6 € à 19 €. Petit t2r
A l'issue de la représentation, rencontre en
salle avec l'équipe artistique. voir page 25
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
Autre représentation le 18 novembre

15h:OdysséusPlastokparlaCompagnie
Fleming Welt
Théâtre du Val d’Osne de Saint-Maurice
spectacle à partir de 6 ans

Jeudi|24|novembre
9h30 - 12h30 : Stage “Découverte du
modelage”, avec Stéphane Tomeï
15 € tout compris.
Les Ateliers d'Art de Charenton :
07.71.28.07.62ouassoc-alec@laposte.net

Vendredi|18|novembre
10h - 13h : Atelier “
Aquarelle dans le mouillé”,
avec Annie Madec
25 € la séance. Egalement de 14h à 17h
et de 17h30 à 20h30
Les Ateliers d'Art de Charenton :
07.71.28.07.62ouassoc-alec@laposte.net
Autre atelier le vendredi 2 décembre.

Samedi|19|novembre
10h - 15h : Stage “Argile japonaise”,
par Mariya Usacheva
50 € tout compris.
Les Ateliers d'Art de Charenton :
07.71.28.07.62ouassoc-alec@laposte.net
Autre stage dimanche 4 décembre.

Vendredi|25|novembre
15h - 18h : Atelier “loisirs créatifs”
avec Patricia Kéruzoré - 22 € tout compris.
Les Ateliers d'Art de Charenton :
07.71.28.07.62ouassoc-alec@laposte.net

Samedi|26|novembre
10h - 19h : Marché de Noël solidaire
Expo-Vente : Associations et Créateurs,
Coffrets alimentaires. Invitation à partager
un moment convivial dans l'esprit de Noël.
Un espace boisson sera ouvert pour vous
accueillir. Par le collectif “il était une fois
Noël”.noelacharenton@gmail.com
Salle Notre Dame de Valmy
98, rue du Petit Château.
Egalement le 27 novembre

11h : Bébé Bouquine
Jusqu'à 4 ans. Pré-inscription impérative
du 15 au 21 novembre, en ligne ou par
téléphone.
Médiathèque de Bercy : 01.46.76.69.00
14h - 20h : 9e Portes Ouvertes des
ateliers d'artistes de Charenton :
Exposition en Liberté.
Peintres, sculpteurs, photographes, graveurs, plasticiens vous accueillent dans
leurs ateliers de la maison des artistes :
une occasion exceptionnelle de découvrir la création contemporaine dans le
quartier “Liberté”.
Accès libre aux ateliers. Maison des Artistes
9, place de la Coupole
Egalement le dimanche 27 novembre.
20h30 : Raging Bull (théâtre, danse)
Dès 14 ans. Voir page 25.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

Mercredi|30|novembre
15h : Istanbul, faits et reflets
(Connaissance du Monde)
8€ la séance. Pack 3 séances : 15 €.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

DÉCEMBRE
Samedi|3|décembre
10h - 17h : Stage “Emaux sur cuivre”,
avec Yvette Dubault
55 € tout compris. Les Ateliers d'Art de
Charenton : 07.71.28.07.62 ou
assoc-alec@laposte.net
10h - 17h30 : Stage
“Huile et acrylique au couteau”
avec Danielle Rannou
55 € tout compris. Les Ateliers d'Art de
Charenton : 07.71.28.07.62 ou assocalec@laposte.net
20h : Concert de Noël des chorales du
conservatoire municipal André Navarra
à la Chapelle de Conflans
Les classes du département Voix du
conservatoire se réunissent pour Noël et
fêtent en musique la fin de l’année.
20h30 : Loin de Linden (théâtre)
Dès 15 ans. Voir page 25.
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr

Jeudi|8|décembre
20h30 : Mohamed Abozekry (concert)
Tout public. De 6 € à 19 €. Petit t2r
Théâtre des 2 Rives - 01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
Cmag < Novembre 2016 > page 27

Aperçu du contenu de la page 28

DÉMOCRATIE LOCALE
RÉUNION DU QUARTIER VALMY

Un échange constructif pour tous
Les habitants du quartier Valmy se sont déplacés en nombre le 13 octobre dernier, pour participer à la réunion de
quartier à laquelle le Maire, Hervé Gicquel les avait conviés. Ce fut l’occasion d’échanges constructifs avec l’équipe
municipale ; une satisfaction pour la Ville qui a instauré ces rendez-vous dans ce but précis.

Ces réunions de quartier ont toujours un ordre du jour propice à générer
discussion et dialogue. Ainsi, pour le quartier de Valmy, l’accent avait-il
été mis sur les dernières réalisations accomplies ou en cours, les finances
publiques, les nombreuses structures culturelles présentes sur cette partie
de la commune et, enfin, les projets relatifs au quartier “voisin” de Bercy.
Cette ligne directrice a suscité de nombreuses questions dont certaines
intéressent particulièrement les riverains de ce quartier mais également
l’ensemble des Charentonnais.
La rue de Valmy, depuis la mise en sens unique de la rue de
Chanzy est devenu un itinéraire bis de nombreux automobilistes générant ainsi des gênes que les riverains n’avaient pas
à supporter par le passé. Que comptez-vous faire ?
Hervé Gicquel : La mise en sens unique de la rue de Chanzy était
impérative afin de permettre le prolongement de la ligne de bus 109,
ligne si précieuse pour les nombreux employés travaillant dans le
quartier et les Charentonnais. Il n’est donc pas envisageable de revenir
sur cette décision.
Cependant, je considère qu’il n’est plus acceptable que des véhicules
opportunistes traversent Charenton pour rejoindre plus aisément l’entrée
de l’autoroute A4 ; entrée, rappelons-le qui se trouve en plein centre-ville.

Cmag < Novembre 2016 > page 28

J’ai donc identifié clairement des zones accidentogènes présentent sur notre
territoire. Certaines relèvent de la Ville d’autres du Département. Dans les deux
cas, je mettrais tout en œuvre pour que leur sécurisation soit rapidement traitée. Pour deux d’entre elles, j’ai espoir que l’intervention se fera dès 2017.
Cette opération de sécurisation aura, par ailleurs, pour impact de rendre
moins attrayante notre ville comme “itinéraire bis” pour les véhicules noncharentonnais et ainsi fortement limiter les gênes occasionnées aux habitants.
L’escalator permettant l’accès à la passerelle est en panne depuis
plusieurs mois. Quand va-t-il être remplacé et pourquoi ne pas
avoir envisagé l’installation d’un ascenseur ou d’un escalier
mécanique permettant la descente et la montée ?
Hervé Gicquel : L’escalier mécanique de la passerelle de Bercy est un
problème récurrent depuis plusieurs années. Maintes fois remis en état,
nous avons préféré, avec mon collègue Jean-Pierre Cron, choisir cette
fois-ci, une solution radicale et durable ; mais un tel choix demande du
temps et des crédits budgétaires.
Pour être certains de la direction que nous allions prendre, nous avons
commandé des études auprès d’un bureau spécialisé. Il en ressort que la mise
en place d’un nouvel équipement doté d’une couverture était la meilleure
solution pour les usagers et la pérennisation de la structure. Par ailleurs, afin

Aperçu du contenu de la page 29

de limiter la consommation d’énergie et l’usure du nouvel escalier mécanique,
il a été préconisé de mettre en place un détecteur de présence qui
déclenchera automatiquement l’appareil.
Nous avons songé à la mise en place d’un ascenseur mais l’expérience
des villes qui ont installé ce type de matériel n’est pas satisfaisante
notamment en termes de sécurité, des usagers s’étant retrouvés prisonniers de l’ascenseur en pleine nuit. Ce danger potentiel encouru par les
habitants nous a incité à écarter cette option.

PROJET CHARENTON-BERCY

Un projet
qui gagne en visibilité

Quant à l’installation d’un escalier mécanique réversible, nous le savons
tous, aurait été une occasion supplémentaire de faire de ce matériel
l’objet de dysfonctionnements fréquents, gênants et coûteux.
La dépose de l’escalator actuel est prévue au printemps prochain pour
une mise en service du nouveau matériel avant la fin de l’année 2017.
J’ai conscience que l’accessibilité de la passerelle Valmy et, par
conséquent, de la liaison entre le nord et le sud de la ville devra être
traitée mais ce sera dans le cadre du vaste projet portant sur le quartier
de Bercy (voir encadré).

Après l’Etat avec le Contrat d’Intérêt National, la Métropole du Grand
Paris (MGP) se penche sur l’opération “Charenton-Bercy”. La MGP
a, en effet, le 10 octobre dernier, retenu le dossier charentonnais
parmi les 112 candidats à son appel à projet “Inventons la Métropole”
offrant ainsi à ce projet ambitieux une visibilité propice à une
forte mobilisation des investisseurs et des aménageurs et, par
voie de conséquence, à accélérer et faciliter sa mise en œuvre.
Cette sélection n’est qu’une première phase dont l’épilogue devrait
intervenir en 2017.
Au cours de la réunion de quartier Valmy, certains habitants se
sont inquiétés du degré d’autonomie que Charenton pourrait
conserver sur l’aménagement de ce nouveau quartier à vivre du
cœur métropolitain. Le Maire, Hervé Gicquel a tenu à les rassurer
sur ce point : “Personne ni aucune collectivité ne pourra nous
imposer leur vision. Nous conserverons notre indépendance quant
à l’aménagement de notre territoire”.

MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

Roulez pour la planète !
La Métropole du Grand Paris a fait de la qualité de l'air sa priorité.
Sa première mesure concrète est la mise en place d'une aide allant jusqu'à
5 000 € pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion (2 ou 4 roues) ;
électrique, hydrogène, hybride rechargeable ou GNV.
Vous pouvez déposer un dossier si ...
• Vous avez besoin de remplacer votre véhicule immatriculé avant le
31 décembre 1996.
• Vous avez besoin de remplacer votre deux roues immatriculé avant le
31 mai 2000.
• Vous êtes conscient que l’amélioration de la qualité de l’air est un enjeu
majeur pour la métropole de demain, vous vous engagez à abandonner
définitivement votre ancien véhicule. Le véhicule peut être neuf, d'occasion,
en contrat de location longue durée ou location avec option d'achat.

A savoir :
L'aide “deux-roues” porte sur le remplacement d'un deux-roues thermique par
un deux-roues électrique, ou un vélo à assistance électrique
L'aide correspond à 25% du prix d'achat dans la limite de 5000 € pour les
voitures, dans la limite de 1000 € pour les deux-roues électriques et 500 €
pour les vélos à assistance électrique.
• L'aide ne peut concerner qu'un seul véhicule par foyer.
• Seuls les habitants des communes de la Métropole du Grand Paris sont
éligibles à l'aide.
Attention : seuls les 1000 premiers dossiers pourront être pris en compte.
Aussi, n’attendez pas !
Pour toute précision et dépôt de dossier,
consulter le site internet : www.metropolegrandparis.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 29

Aperçu du contenu de la page 30

TRIBUNES DE LIBRE EXPRESSION
“CHARENTON DEMAIN”
Agir pour l’avenir

Pour ceux qui se demandent encore si notre ville est
bien gérée et auraient des doutes sur l’action de
notre équipe, nous les invitons à se reporter à leur
feuille d’imposition 2016 !
A l’inverse de la tendance nationale, les taux de la
fiscalité communale restent inchangés dans notre
commune pour la 6e année consécutive dans une
période marquée par une crise des finances publiques.
De plus, la dette à Charenton est réduite à sa plus
simple expression, soit à 250 € par habitant, alors
qu’elle atteint 1310 € en moyenne sur l’Ile-de-France.
C’est le résultat de notre politique volontaire, menée
de longue date, qui s’est appuyée sur l’attractivité
du territoire et l’optimisation de ses ressources et enfin
sur une gestion économe de ses moyens tout en
limitant le recours à l’emprunt.

Cela nous permet de dégager les marges de manœuvre pour développer les projets dont notre ville a
besoin : la nouvelle école élémentaire Anatole France,
les rénovations des équipements publics comme les
crèches avec la restructuration du multi accueil Paris,
un cadre de vie mieux entretenu, plus fleuri, la vidéoprotection pour assurer la sécurité sur tout le territoire
communal.
A Charenton, notre équipe offre à toutes les générations
les moyens de les accompagner à différents moments
de la vie, ceux de l’apprentissage, des loisirs mais aussi
les moments difficiles.
Toujours dans le domaine du renforcement de
l’attractivité de notre commune, l’opération de
modernisation du quartier de “Charenton-Bercy” fait

désormais partie des 61 projets retenus, le 10 octobre
dernier, dans le cadre de l’appel à projets “Inventons
la Métropole”, lancé par la MGP*.
Des architectes et des aménageurs proposeront leurs
visions de l’évolution des sites en matière d’activités
économiques, de commerces, de logements, d’équipements publics, de transports collectifs et de circulation douce, pourvu qu'elles soient innovantes,
durables et respectueuses de l’environnement.
Quel que soit le résultat de ce concours attendu courant
2017, le secteur “Charenton-Bercy” enclavé, faute
notamment de liaison piétonne avec Paris, connait
actuellement une visibilité qui va permettre d’attirer
des investisseurs pour le transformer et l’ouvrir sur la
Capitale. Notre objectif est d’en faire un quartier moderne,
apaisé avec un urbanisme à taille humaine mêlant
logements, bureaux et services de proximité.
Fiscalité stable, dette réduite, services publics garantis,
projets d’avenir lancés, attraction de nouveaux emplois,
voilà ce à quoi travaillent chaque jour les élus de notre
groupe grâce à votre soutien.
* Métropole du Grand Paris

Les élus du groupe Charenton Demain
Retrouvez-nous sur notre blog :
www.charenton-demain.fr

“CHARENTON AVANT TOUT”

“POUR CHARENTON, L’HUMAIN ET L’ÉCOLOGIE”

Opération immobilière sur l’ancien Lycée J. Jaurès

Lycée Jean-Jaurès : plusieurs batailles gagnées

Après nos nombreuses remarques et interpellations, nous sommes
heureux d’avoir été entendus. En mai dernier, dans une précédente
tribune, nous prenions à témoin les Charentonnais(es) sur les avantages
incroyables que consentait le maire de Charenton à un promoteur
immobilier privé (Nexity) en lui permettant de proposer à la vente des
appartements, à l’emplacement de l’ancien lycée J. Jaurès, alors…
qu’il n’en était pas encore le propriétaire.
Depuis sa prise de fonction, le nouveau maire a fait droit à notre
demande : suppression des larges publicités sur l’avenue de Gravelle
et démontage de la “bulle” de vente.
Si nous nous félicitons de cette démarche municipale, nous restons
dubitatifs quant à l‘avenir de ce site. Le lycée Jean Jaurès fait partie du
patrimoine immobilier des Charentonnais ! Il conviendrait que le nouveau
maire revienne sur les décisions absurdes de son prédécesseur et
engage les démarches visant à réhabiliter ce bâtiment au service de
l’intérêt général des Charentonnais, plutôt que de le transformer en
appartements de luxe au profit de quelques uns. Par le passé, des
municipalités courageuses ont prouvé qu’il était possible de sauver
des bâtiments remarquables sur notre commune pour les rendre à
l’usage des Charentonnais. C’est par exemple le cas d’une vieille ruine
qui a été restaurée il y a plus d’une centaine d’année afin d’en faire
l’hôtel de ville qui rend notre ville aujourd’hui si fière.

Le promoteur immobilier qui convoite le lycée Jean Jaurès depuis 2003 a fini par
se désister des assignations portées contre des militants associatifs qui défendent
ce patrimoine. Nous avons aussi accueilli avec satisfaction les démontages d’une
grande bâche publicitaire et d’un pavillon de vente installés alors même que la
transaction est toujours suspendue à des décisions judiciaires. Nous nous félicitons de ce retour à la raison mais
il est intolérable que des citoyens qui n’ont pour seuls objectifs
que le bien commun et le respect de la législation soient
menacés d'être traînés devant des tribunaux. Et cette dérive
n’est pas un cas isolé. Les avocats des grandes entreprises
abusent des procédures pour intimider celles et ceux qui
considèrent que la puissance de l’argent ne donne pas le
pouvoir de tout faire.
Émilie BERTRAND

Le groupe des élus Charenton
Avant Tout :
Gilles-Maurice Bellaïche,
Alison Uddin
et Loïc Rambaud.
www.charentonavanttout.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 30

Chantal GRATIET

“CHARENTON AMBITION”
Charenton-Nexity, une histoire immobilière
édifiante - suite 3

Notre maire écrit que la ville n’a pas préempté le terrain du
futur Lycée Schuman parce qu’elle n’était pas en mesure de
préempter sur un projet “dont les prémisses étaient juste
posées” et que les études, insuffisantes, auraient été “un vice
de forme entachant d’illégalité la décision de préempter”. Heureusement que les
Archives de la Région Ile de France ont livré tous leurs secrets et révélé un grand
nombre d’études très poussées réalisées entre ...1987 et 1996 ! Tout ce travail
a été vain et toutes ces années et dépenses publiques malheureusement perdues.
Mais qu’est-ce qui a réellement manqué à l’époque pour décider de ne pas
préempter ?

Aperçu du contenu de la page 31

BLOC-NOTES
NAISSANCES
Avec nos plus vives félicitations
James CHEN GIRARD
Pierre WOLF
Aaron KEMENI
Baptiste BOULOT
Ethel AZOULAY
Romy CLISSON
Ishaq ADDA
Martin DE OLIVEIRA AREZES
Ethan SEDKI
Rafael COHEN
Antoine BLEICHER
Astrid PONCE
Nahila LAURENT

Gladys KERNIN
Axel ROTH
Ana BILLARD
Avital HADDAD
Mayllé ROUSSAS ROMARD
Amrone GUSTAN
Eliott MAHÉ LAGUERRE
Raul COSTIN
Agathe BOURY DITHURBIDE
Lena TAÏB
Sézane DOUSSOT
Blanche NOTARGIACOMO
Louis NOTARGIACOMO

Léo CEDENO JARAMILLO
Manon GORRET
Emma BEROT
Roy ATTIA
Alice PORCIER
Malone EL BAZ
Robin CHUETTE DESSEMME
Ben ZARKA
Simon FAUVEL
Lola HOURREGUE
Mila LIU
Eugénie DURAND

MARIAGES
Avec tous nos vœux de bonheur
Coralie ZIMMER et Sébastien CORAIRIE
Elodie GRANGER et Brice DENEUX
Daleema SOHSUB et Maxime TOUCHARD
Coline CHOSSAT et Renaud DINEUR
Sylvie RAPHIN et Emmanuel MAC-DINH
Farah MOUZAOUI et Ali KASSA

Lylia HANI et Billel BENMIMOUN
Sarah BOUNOUGHAZ et Aïssa HOUAT
Isabelle SPITZ et Gilles PLUMEREAU
Vivienne ZUO et Liang PAN-DUC NHON
Yohay BENIZRY et Guil ZEITOUN

DÉCÈS
Avec nos sincères condoléances
Elisabeth KRUCKER veuve PRINCE
Eliane HANCE épouse BROUSSET
Hachemi BIDELHADJELA
Paul ARFI
Giles ROLLAND

Guy LABORDE
Annick LOINGTIER
Yvette VILLOT épouse FAUVEL
Colette BLANCHARD
Chantal MALET épouse DELORT

Daniel MAURY
David FERREIRA LOPES
MariaGUERREROépouseCAUSSADE
Raymond BINOT

Recensement
Vous venez d'avoir 16 ans :
venez-vous faire recenser.
• Les jeunes garçons et filles nés en
novembre 2000 : de novembre
2016 à janvier 2017
• Ceux nés en décembre 2000 : de
décembre 2016 à février 2017
• Ceux nés en janvier 2001 : de janvier 2017 à mars 2017.
Si vous veniez avant votre date
anniversaire, nous ne pourrions pas
enregistrer votre demande.
Parcontre,ceuxquinesesontpasencorefait
recenser et qui ont moins de 25 ans doivent
venir en mairie afin de régulariser leur
situation vis-à-vis du recensement militaire.

Pièces à fournir :
- carte nationale d’identité,
- livret de famille des parents,
- décret de naturalisation ou déclaration
devant le juge d’instance, si acquisition
de la nationalité française ou né(e) à
l’étranger,
- Carte d'identité d'un des 2 parents dans
le cas où le jeune est né en France et que
ses 2 parents sont nés à l'étranger.
Cette démarche est obligatoire. Elle vous
permettra par ailleurs d'obtenir une
attestation indispensable pour présenter
tous les examens (baccalauréat, permis
de conduire, etc...).
Affaires civiles
Lundi au vendredi au 16 rue de Sully,
de 8h30 à 12h et de 13h15 à
17h15.
Samedi matin au 7 rue Gabriel Péri de
8h30 à 11h45.

DISPARITION

Jeanine Lebrun nous a quittés
Présidente d’honneur de l'association des familles de Charenton, Jeanine
Lebrun était une figure emblématique du monde associatif local. Très
appréciée, cette Charentonnaise sensible aux questions de la parentalité,
s’est impliquée dès 1975 au sein de l’association en contribuant à la mise
en place du fonctionnement collégial, des commissions de l’association
et, en outre, de la mise à disposition d’un écrivain public.
En 2011, elle avait reçu les Palmes du Bénévolat, récompensant des
années de bons et loyaux services auprès de l’AFC. Cmag présente ses
condoléances à ses deux filles et son fils ainsi qu’à ses petits-enfants.

Cmag chez vous
En cas de non réception
de votre Cmag,
merci d’en aviser
la Mairie au 01.46.76.47.93
ou par mail : cmag@charenton.fr

Cmag < Novembre 2016 > page 31

Aperçu du contenu de la page 32


                
  • 1
  • 2 - 3
  • 4 - 5
  • 6 - 7
  • 8 - 9
  • 10 - 11
  • 12 - 13
  • 14 - 15
  • 16 - 17
  • 18 - 19
  • 20 - 21
  • 22 - 23
  • 24 - 25
  • 26 - 27
  • 28 - 29
  • 30 - 31
  • 32