Aperçu du contenu de la page 1

n° 226
Février 2018

décryptage

grand angle

rencontre

LES RYTHMES SCOLAIRES

POLITIQUE DE L'HABITAT ET
DU LOGEMENT page 15

LA BIBLIOTHÈQUE
SONORE page 24

page 12

Aperçu du contenu de la page 2

CONTACTEZ VOS ÉLUS
Une adresse unique pour joindre vos élus
www.charenton.fr/contact/
Hervé Gicquel

Maire de Charenton,
Conseiller départemental du Val-de-Marne
Conseiller métropolitain
Marie-Hélène Magne

1er Maire adjoint chargé de l'enfance et de l'éducation
Vice-Présidente du territoire Paris Est Marne & Bois
Patrick Ségalat

Maire adjoint chargé des finances et des ressources
humaines
Chantal Lehout-Posmantier

Maire adjoint chargé des seniors et de la résidence
Jeanne d’Albret
Benoît Gailhac

Maire adjoint chargé de l’aménagement urbain et durable
de la Ville - Conseiller territorial Paris Est Marne & Bois
Jean-Pierre Cron

Maire adjoint chargé des travaux, de la voirie, des espaces
verts, de l’entretien des bâtiments et de la commission
de sécurité
Clotilde Certin

Maire adjoint chargé des sports
Pascal Turano

Maire adjoint chargé de la sécurité et de la gestion
du domaine public
Delphine Herbert

Maire adjoint chargé de la culture
Conseiller territorial Paris Est Marne & Bois
Jean-Marc Boccara

Maire-adjoint chargé de l’animation évènementielle,
des actions commémoratives, des anciens combattants
et du devoir de mémoire
Pierre Miroudot

Conseiller municipal délégué à l’économie, à l’emploi,
aux relations avec les grandes entreprises

4 Retour en images
sur les événements
des dernières semaines

8	Ici et là

Les quartiers de Charenton se sont
mobilisés en faveur de la solidarité

22 Au quotidien
24 Rencontre

La Bibliothèque sonore,
la voix du Charenton magazine

19 Ensemble
20 Citoyens de demain

Charenton

2 

André Roure

25 Portait
Emmanuelle Jaeger,
Présidente de l'Azur Olympique

26 Rendez-vous
28 Agenda
30 Tribunes d'expression libre
31 Bloc-notes

Charenton Magazine 48, rue de Paris – 94220 Charenton • Directeur de la publication Hervé Gicquel •
Rédactrice en chef Céline Lormier (01 46 76 47 93) • Journaliste Marion Fuzon • Ont collaboré à ce numéro David
Custodio, Xavier Delaruelle, Céline Lormier • Photos Marion Fuzon, Yvan Lastes, Gérard Ledig • Conception
Graphique Annabelle Brietzke • Mise en page Cyril Doumbé • Impression Groupe Morault – tirage 18 000 exemplaires
Distribution Abdellatif Aïchi • Magazine imprimé sur papiers issus de forêts gérées durablement.

Magazine l Février 2018

Conseiller municipal délégué au logement et à l’habitat
social - Conseiller territorial Paris Est Marne & Bois

Conseiller municipal délégué aux relations
avec les syndicats intercommunaux et aux partenaires
institutionnels de la Ville

“Les rythmes scolaires”

“La politique de l'habitat
et du logement”

Sylvain Drouvillé

Conseillère municipale déléguée aux affaires civiles,
aux élections et au domaine funéraire

12 Décryptage

15 GRAND ANGLE

Conseiller municipal délégué au service social, à la santé,
aux personnes handicapées et dépendantes et à la maison
médicalisée

Valérie Lyet

10	En bref

14 En direct

Michel Van Den Akker

Rachel Gruber

Conseillère municipale déléguée à la médiation - prévention
Gabriela Kadouch

Conseillère municipale déléguée à la petite enfance
Fabien Benoit

Conseiller municipal délégué à la jeunesse,
à l’enseignement secondaire et au numérique
Joël Mazure

Conseiller municipal chargé des relations avec
les commerçants du marché du Centre, des affaires
juridiques et de l’administration des biens

Aperçu du contenu de la page 3

Hervé GICQUEL | Maire de Charenton-le-Pont | Conseiller départemental du Val-de-Marne

de façon approfondie des sujets importants et d’actualité. Au-delà de
la diffusion d’informations liées à la vie locale toujours riche, elle a
également pour objectif de mieux mettre en valeur les initiatives et
nos concitoyens qui contribuent au dynamisme de notre commune.
Cette refonte du magazine municipal a été réalisée sans augmentation
du budget. Notre journal continuera naturellement de tenir son rang
de support essentiel d’information locale. Les outils numériques
que sont notre site internet, notre newsletter hebdomadaire, notre
application mobile et les réseaux sociaux viendront le compléter.
De plus, la Ville et l’association locale la "Bibliothèque sonore"
ont décidé, dès ce mois de février, de s’associer afin de procéder à
l’enregistrement audio des prochains magazines municipaux et à leur
diffusion via notre site Internet charenton.fr. Je tiens à remercier et
féliciter les Donneurs de voix qui participent bénévolement à cette
nouvelle action en faveur des personnes présentant une déficience
visuelle.
Ce mois-ci, le dossier du journal sera consacré à la politique de
l’habitat. Améliorer l’offre de logements et la qualité de l’habitat sur
notre commune est aujourd’hui une priorité majeure. Dans ce cadre,
nous nous attachons particulièrement à garantir la qualité et la
diversité du logement dans les parcs privé et social.
Chères Charentonnaises, Chers Charentonnais,
Vous vous apprêtez à découvrir la nouvelle maquette du journal
municipal, modifiée aussi bien sur le fond que sur la forme. Pour
souligner son renouveau mais également sous forme de clin d’œil à
son nom d’origine, il s’appellera "Charenton Magazine". En effet, la
Municipalité a souhaité moderniser cette revue, dont la lecture est
particulièrement appréciée par les Charentonnais, afin de répondre
davantage aux standards les plus récents de la presse municipale et
des magazines disponibles en kiosque.
Comme dans tous les domaines d’intervention de la Ville, nous avons
le désir constant d’améliorer l’information destinée à nos concitoyens
et ainsi de mieux répondre à leurs attentes. Cette nouvelle maquette
est plus aérée et laissera davantage de place aux infographies et aux
visuels. Vous y retrouverez aussi des dossiers permettant d’aborder

Cet objectif ne peut être atteint qu’avec une intervention publique
volontariste et diversifiée portant aussi bien sur la planification urbaine,
le soutien aux programmes de construction, de sécurisation des
résidences, de rénovation ou d’adaptation des logements.
Enfin, je remercie les enseignants et les parents d’élèves qui ont
participé à la consultation portant sur les rythmes scolaires menée
fin 2017 et qui se sont prononcés pour un retour à la semaine de
4 jours. Cette orientation sera proposée à la Directrice Académique
et fera l'objet d'une délibération lors d’un prochain Conseil municipal
pour une mise en œuvre dès la rentrée de septembre 2018.
 
Je vous souhaite une excellente lecture de la nouvelle version du
"Charenton Magazine".

Magazine l Février 2018 3

Aperçu du contenu de la page 4

‹  RETOUR EN IMAGES  ›

CHARENTON SUR GLACE
Malgré un temps pluvieux, la
patinoire a reçu, du 15 décembre au 7 janvier, l’accueil
chaleureux de plus de 15 000 patineurs. Les spectacles de
Philippe Candeloro et Surya Bonaly ont eux aussi suscité
l’enthousiasme des nombreux spectateurs.

Retrouvez le reportage photo sur www.charenton.fr

4 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 5

‹  RETOUR EN IMAGES  ›

VŒUX À LA POPULATION Près de 1200 personnes ont répondu présent à
l’invitation du Maire, le 8 janvier, pour participer à la cérémonie des vœux
placée, cette année, sous l’égide du développement durable. Comme de
coutume, cette réception festive fut également l'occasion de remettre à
l'Institut Curie le fruit des animations solidaires organisées à la patinoire
notamment sur la Ville fin 2017.

Retrouvez le reportage photo sur www.charenton.fr

Retrouvez le film projeté sur le développement durable
sur www.charenton.fr

Le Maire et Simon Roussel, Conseiller
municipal des Jeunes, ont remis un chèque de
12 253 e à Agnès Hubert de l'Institut Curie

Deborah Halik, Maire de Trowbridge notre ville jumelle britannique, et son époux
David Halik ont tenu à participer aux vœux de Charenton

Magazine l Février 2018 5

Aperçu du contenu de la page 6

‹  RETOUR EN IMAGES  ›

LETTRE AU PÈRE NOËL Près de 250 enfants âgés de 3 à 8 ans avaient
répondu à cette 2e édition du concours de dessin. Le Père Noël
est venu leur remettre une petite récompense en décembre.
1er prix de la catégorie 3/5 ans : Ferdinand Bellanger (ci-dessus)
1er prix de la catégorie 6/8 ans : Agathe Pottier (ci-contre)

Retrouvez le reportage photo
sur www.charenton.fr

ATELIERS "BESTIAIRE" L'exposition "Fabuleux bestiaire"
de l'espace Art et Liberté avait donné lieu à des ateliers
pour les familles. Ils ont remporté un beau succès et
ont engendré de belles créations !

BASKET Le 16 décembre, s’est déroulé le
3e "Kinder + Sport Basket Day", initiative durant
laquelle les jeunes licenciés invitent un proche
à découvrir et partager leur passion. Cette
édition s’est déroulée en présence de Daniel
Batcho, champion d’Europe 2017 U16.

Retrouvez le reportage photo
sur www.charenton.fr

6 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 7

‹  RETOUR EN IMAGES  ›

RÉSIDENCE AUTONOMIE
En novembre dernier, la résidence
Jeanne d'Albret a fêté ses 40 ans dans la convivialité et la bonne humeur.
Cet anniversaire fut ponctué de moments musicaux et de beaux échanges.

ART FLORAL
Des ateliers d'art floral sont
proposés à la résidence Jeanne d'Albret avec
l'aide d'un jardinier municipal. Ces activités sont
très appréciées.

VÉLIB’2 ARRIVE En amont de l’ouverture prochaine
des stations vélib’2, les Charentonnais ont pu
s’essayer, en décembre, aux nouveaux vélos
dont certains à assistance électrique qui seront
prochainement à leur disposition.

DÉCORATION Laurent Prévost, Préfet du Val-de-Marne,
a remis, le 12 décembre, la médaille d'Or de la jeunesse,
des sports et de l'engagement associatif à Jean-Marie
Brétillon, Maire honoraire de Charenton, distinguant
l'ensemble de sa carrière.
Magazine l Février 2018 7

Aperçu du contenu de la page 8

‹  ICI ET LÀ  ›

Dans ma ville ...
... les derniers jours de l'année ont largement été consacrés aux
actions de solidarité dans les différents quartiers de Charenton.

Avenue de gravelle
Les conducteurs bénévoles invités par le Lions
Club ont promené les Charentonnais dans des
voitures anciennes à l'occasion du Téléthon.
Collecte réalisée : 450 e

Quartier Conflans
Cet hiver, les accueils de loisirs
des écoles maternelles Conflans et
Champ des Allouettes ont proposé aux
parents un petit marché de Noël. Leur
idée ? Echanger des créations manuelles
contre des denrées périssables (210 kg)
pour les bénéficiaires de l'épicerie sociale.

Quartier Bercy
Les anciens élèves de Notre
Dame des Missions ont organisé un bal pour fêter leur réussite au Baccalauréat à l'Espace
jeunesse. L'engagement de ces
jeunes a permis de réunir 500 e
au profit de l'Unicef.

Quai des Carrières
La banque alimentaire organisée en
faveur de l'association Au petit plus
par les bénévoles du Lions club a permis de récolter 242 colis, soit presque
4 000 kg de denrées et fournitures !

8 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 9

‹  ICI ET LÀ  ›

Avenue Anatole France
De nombreux clubs sportifs charentonnais
ont participé au Téléthon pour se mobiliser
et ainsi financer des projets de recherche
sur les maladies génétiques.

Place Briand
Les déjeuners gourmets et solidaires
ont réuni de très nombreux Charentonnais qui, depuis longtemps, savent
faire rimer solidarité et convivialité.
Montant de la recette : 12 253,80 e
reversée à l’Institut Curie.

Espace Toffoli
Un grand loto solidaire a permis
aux familles charentonnaises de
passer un bon moment tout en
réalisant une bonne action pour la
recherche contre le cancer.

Les gymnases
Tony Parker
Petits et grands du club de
basket de la Saint-Charles ont
tenu à participer au Téléthon
lors d'une journée festive.
Le défi consistait à marquer le
plus de lancers-francs.

Retrouvez le reportage photo sur www.charenton.fr

Magazine l Février 2018 9

Aperçu du contenu de la page 10

‹  EN BREF  ›

VOS COMMERÇANTS ONT DU TALENT

3 édition du concours Vitrines en fête
e

Plus de 700 personnes ont participé au concours qui vise à distinguer les plus belles vitrines
charentonnaises décorées aux couleurs de Noël. Les habitants pouvaient voter sur le site
de la ville, sur son facebook ou encore via des bulletins papier. Une cérémonie a réuni, en
janvier dernier, l'ensemble des commerçants et artisans ayant contribué au succès de
cette opération, cérémonie au cours de laquelle les résultats ont été proclamés.
Prix du Grand Public enfants
JC Biguine
55, rue de Paris

Prix du Grand Public adulte
François chaussures
74, rue de Paris

Prix du Jury
Boulangerie Duarte
4, rue du Général Leclerc

VIDE-ARMOIRE

Les bonnes affaires
de l'AFC
L’Association des Familles de Charenton a organisé, en fin d'année dernière,
une vente de vêtements entre particuliers toutes saisons, accessoires
(sacs, bijoux fantaisies, foulards,
ceintures, chapeaux, chaussures,
cravates…) et linge de maison.
Prochains rendez-vous de l'association :
• Assemblée Générale de l'association
à l'espace Toffoli le mercredi 15 février
• Bourse aux vêtements du jeudi
22 au samedi 24 mars prochains.

ATELIER PIERRE SOULAGES

Les CM1 s'initient
à la gravure
-

MAISON DES ARTISTES

Visiter et découvrir
des ateliers d'artistes
Il y a quelques semaines, le public a
pu découvrir avec beaucoup d'intérêt
un lieu charentonnais habituellement
réservé à ses seuls résidents : les
ateliers logements de la maison des
artistes. Ils étaient exceptionnellement
ouverts pour deux jours, le temps de
montrer aux visiteurs les lieux de création des peintres, sculpteurs, graphistes
et autres plasticiens.
Les artistes ont pris plaisir à montrer leurs œuvres et à partager leur
parcours artistique avec les nombreux
visiteurs.

CHARTE QUALITÉ PERFORMANCE

Pink concept
à l'honneur
-

Le Comité de Sélection Qualité de la Chambre
de Métiers et de l’Artisanat du Val-de-Marne
a attribué la Charte Qualité Performance pour
la première fois à Sousada Lamy, chef de
l’entreprise de maintenance de matériel
informatique "Pink concept", située
au 1bis, rue de Sully à Charenton, le 28
novembre dernier, en présence de Nicole
Richard, Présidente de la CMA94, de Pierre
Miroudot et Joël Mazure, Conseillers municipaux chargés respectivement de l'économie
et du commerce de proximité.
www.lepinkconcept.fr

10 

Magazine l Février 2018

Dans le cadre du parcours culturel, l'atelier
municipal d'arts plastiques Pierre Soulages
accueille, tout au long de l'année, des classes
de CM1 des écoles charentonnaises afin de
les initier à la pratique de la gravure.
Accompagnés par les enseignants de l'atelier,
les enfants découvrent avec bonheur en deux
matinées la technique de "la taille d’épargne"
sur tampon ainsi que la "taille douce" sur
métal.

Aperçu du contenu de la page 11

‹  EN BREF  ›

CRUE DE LA MARNE

Charenton mobilisée pour suivre
les événements météorologiques
Les pluies du mois de janvier ont alimenté la hausse du niveau de
la Marne. Il a donc fallu fermer quelques jours l'accès du chemin de
halage aux cyclistes et aux joggers.
La Ville est d'ailleurs restée vigilante aux événements météorologiques
avec un plan neige, qui a été activé début décembre lorsqu'une courte
période de neige est apparue. Comme chaque année, les services
municipaux ont réalisé une veille attentive, afin de déclencher les
interventions en cas de conditions hivernales exceptionnelles.

BOXE

Décoration pour Pierre Cheng Shao
Pierre Cheng Shao a été décoré, le 8 décembre dernier, par la
brigade criminelle en tant que formateur de la police judiciaire
de Paris. En effet, de nombreux officiers de police dont certains
de haut rang comme des commissaires divisionnaires viennent
régulièrement s’entraîner au gymnase Maurice Herzog où
"Pierrot" leur donne des cours de boxe et de diverses techniques
de self-défense. Son savoir-faire reconnu est très apprécié et
peut se révéler déterminant dans certaines situations d’urgence.
Cette médaille lui a été remise en main propre par le Directeur
de la Police Judiciaire de Paris.

DISPARITIONS

Ils nous ont quittés
-

PETITE ENFANCE

Portes ouvertes du RAM
A la fin 2017, le Relais Assistant(e)s Maternel(le)s, situé au rez-dechaussée du centre Alexandre Portier, a ouvert ses portes aux familles
et professionnels. Cette journée a été l'occasion de valoriser le métier
d’assistant(e) maternel(le) (cf. page 19) auprès des familles, de
présenter l'agrément, la formation nécessaire et plus globalement la
profession au quotidien auprès des enfants. Ce fut l'occasion pour
les parents de rencontrer des professionnels et de visiter le RAM.

Deux personnalités charentonnaises sont récemment
décédées, François Portier et Gérard Ribot. Chacun à leur façon,
ils avaient, tout au long de leur vie, œuvré pour la ville et pour
l'intérêt collectif. Le premier, François Portier, fils d'Alexandre
Portier qui donna son nom au centre situé rue des Bordeaux,
était bien connu pour son action auprès des "Amis de ciel de
France", la colonie paroissiale de Charenton où les petits
paroissiens se rendaient en vacances depuis 1930.
Autre acteur de la vie charentonnaise, Gérard Ribot a disparu
lui aussi cet hiver. Ancien Maire-adjoint d’Alain Griotteray, il
s'était impliqué dans la gestion de la petite enfance, de la
Résidence Jeanne d'Albret, du dispensaire de l'époque et des
logements sociaux. A leur famille et leurs proches, Charenton
magazine présente ses sincères condoléances.

Magazine l Février 2018 11

Aperçu du contenu de la page 12

‹  DÉCRYPTAGE  ›

RYTHMES SCOLAIRES
—

Les Charentonnais
choisissent la semaine
de 4 jours
À l’issue de la concertation concernant la réforme des rythmes
scolaires auprès de la communauté éducative et des familles, la
Municipalité a pris acte de la volonté de 56.3% des votants d'organiser
la semaine scolaire sur 4 jours à compter de septembre 2018.

12 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 13

‹  DÉCRYPTAGE  ›

L

e choix de 4 jours s’est exprimé
majoritairement au sein des conseils
d’écoles qui se sont prononcés en
novembre 2017 mais également à l’issue des
résultats d’une consultation initiée par la Ville
entre le 14 et le 22 décembre 2017 via "Mon
Espace Ch@renton" auprès des parents
d’enfants scolarisés dans les écoles publiques
maternelles et élémentaires.

Une nouvelle organisation dès la rentrée 2018
Hervé Gicquel, Maire de Charenton-le-Pont,
et Marie-Hélène Magne, 1ère Adjointe au Maire
chargée de l’enfance et de l’éducation,
déclarent : "Nous nous réjouissons du bon
déroulement de la consultation des membres
de la communauté éducative qui a abouti à
un choix clair. Nous tenons à les remercier
sincèrement pour leur implication dans cette
démarche participative".
Ainsi, dans le respect des dispositions prévues
par le décret, il a été proposé à Guylène
Mouquet-Burtin, Directrice Académique
des services de l'Education nationale du
Val-de-Marne, une nouvelle organisation du
temps scolaire applicable dès la rentrée de
septembre 2018 : le matin de 8h30 à 11h30
et l’après-midi de 13h30 à 16h30 (lundi, mardi,
jeudi et vendredi).
Une délibération sera présentée naturellement
au prochain Conseil municipal afin de valider
ce dispositif.
L’ensemble des parents d’élèves seront
informés de ces modalités d’évolution par
nos différents supports d’information. De plus,
une communication détaillée de la nouvelle
organisation du temps scolaire et périscolaire
sera adressée à chacun d'entre eux.

Rentrée 2018

Inscriptions scolaires :
c´est maintenant !
Les inscriptions pour la rentrée de septembre 2018 ont commencé. Elles se
dérouleront jusqu'à la fin du mois de février. Elles concernent les enfants
nés en 2015. En raison de la construction de l'école élémentaire Anatole
France, la carte scolaire est susceptible d'évoluer dans les prochains mois,
les affectations des enfants vous seront donc communiquées ultérieurement. Pour s'inscrire, 2 options : sur place au 16, rue de Sully (du lundi
au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h15 à 17h15 – le service est fermé au
public le mardi après-midi), par courrier.

Magazine l Février 2018 13

Aperçu du contenu de la page 14

‹  EN DIRECT  ›

ÉCOLE ANATOLE FRANCE
Dernière ligne droite !
Débuté en août 2016, le chantier de la nouvelle école Anatole France touche à sa fin.
Le gros œuvre est complètement achevé et les câblages électriques, de chauffage et
d’eau sont eux aussi terminés. Depuis quelques semaines, les professionnels intervenant dans le futur établissement scolaire s’attèlent au second œuvre à savoir la création
des cloisons, des plafonds, l’installation des "terminaux" c’est-à-dire les radiateurs, les
prises électriques, par exemple. La cuisine du futur self est d’ores et déjà installée !
S’en suivront, en mars les finitions avec la mise en place des revêtements de sols, la
peinture des murs… La livraison de ce chantier est donc prévu avant l'été, comme
le calendrier initial le prévoyait. Il s’agira ensuite aux équipes du service municipal de
l’éducation de tout mettre en place pour que ce bâtiment soit fin prêt pour accueillir ses
jeunes usagers à la rentrée de septembre.

JARDINS PARTAGÉS
Un terreau fertile pour
le vivre ensemble

Retrouvez d'autres photos
sur www.charenton.fr

Depuis 2015, sous l’impulsion de de
la Présidente de l’Amicale des locataires,
Nicole Faihy, les habitants de la résidence
Bobillot-Sellier cultivent un jardin partagé.
Le succès de cette opération est tel que le
bailleur, Valophis habitat, a accepté que deux
autres parcelles soient confiées aux jardiniers
amateurs. Une initiative que le Maire, Hervé
Gicquel, salue tout autant pour son aspect
environnemental que pour la convivialité
qu’elle instaure entre les locataires.

BIODÉCHETS

SUBVENTION

Charenton devance l’appel

Aide à l'acquisition
d'un vélo à assistance
électrique

En 2025, la loi obligera chacun de nous à trier nos déchets alimentaires et autres déchets
naturels biodégradables. Dans le cadre de la mise en place d’opérations propices au développement durable sur la commune, l’équipe municipale, en partenariat avec le territoire Paris
Est Marne & Bois, donne aux Charentonnais les moyens de devancer cette date butoire en
proposant la mise à disposition de composteurs à toute copropriété ou propriétaire de maison
individuelle qui le souhaite.
Par ailleurs, après la mise en service en novembre dernier au marché du Centre de containers
spécifiques pour ce type de déchets, la Ville incite les habitants à venir chaque mercredi et
samedi à venir déposer leurs biodéchets dans ces bacs situés aux quatre entrées principales,
certes destinés aux commerçants mais pas seulement.
Le Maire a souhaité qu’une autre expérience d’apport volontaire soit réalisée dans un quartier
de la ville afin de décider ou non de la généralisation de cette pratique sur l’ensemble de la
commune, dans quelques semaines.

Dans le cadre d’une mobilité propre
et adaptée à la circulation en ville, la
Municipalité a dédié 20 000 euros à la
mise en place, depuis le 1er janvier 2018,
d’un dispositif d’aide pour les particuliers
charentonnais souhaitant acquérir un
vélo à assistance électrique (VAE). Cette
subvention est fixée à 30% du prix d’achat
TTC dans la limite de 400 e par vélo et par
foyer. La subvention municipale porte sur
l'achat d'un vélo à assistance électrique
neuf après le 1er janvier 2018.

Pour toute question relative à la collecte sélective et aux biodéchets,
contacter l’éco-animateur du territoire au 01.46.76.47.00 ou par mail
via la rubrique "contact" du site www.charenton.fr

Pour constituer votre dossier de
demande de subvention, rendez-vous sur
www.charenton.fr/environnement/vae

14 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 15

‹  GRAND ANGLE  ›

Le logement et l’habitat,
un enjeu pour aujourd'hui
et pour demain
Le logement est aujourd’hui l’une des principales
préoccupations des citoyens et un enjeu urbain prégnant
pour les communes. Rien d’étonnant, dans ce cadre, que
l’habitat tienne, à Charenton, une place saillante dans la
politique menée par l’équipe municipale afin de répondre
aux besoins des habitants pour aujourd’hui et pour demain.

72-76, quai des Carrières
Magazine l Février 2018 15

Aperçu du contenu de la page 16

‹  GRAND ANGLE  ›

L

e territoire de Charenton est
attractif du fait de son cadre de
vie, de sa proximité avec Paris, de
sa bonne desserte en transports
en commun et ce n’est pas l’article
publié dans Le Parisien cet automne plaçant
la commune comme ville "où il fait bon vivre"
qui contredira cette affirmation. Les chiffres
parlent eux aussi : au 1er janvier 2017, 14 525
Franciliens avaient formulé une demande de
logement social sur notre ville et le parc privé
voué à la location comme à l’accession ne
manque pas de requérants non plus.
L’équipe municipale se trouve donc confrontée, outre ses obligations envers la loi, à la
nécessité de répondre à un réel besoin.
Cependant, une ville comme Charenton ne
saurait être en mesure de répondre à
l’ensemble des demandes quand elle présente une densité parmi les plus fortes du
département, que son développement urbain
est contraint par un manque concret de
réserves foncières et, enfin, qu’il importe de
préserver l’équilibre de la commune.

RÉPONDRE AUX BESOINS DANS LE CADRE D’UN
DÉVELOPPEMENT MAÎTRISÉ
Charenton est décidée à poursuivre l’effort
de construction sur son territoire mais pas à
n‘importe quel prix. C’est pourquoi il lui a
fallu mettre en place des outils tels le Plan
Local d’Urbanisme et le Programme Local
d’Habitat qui assurent à la Ville la capacité à
définir sa politique en la matière. Celle-ci se
résume ainsi : répondre aux besoins en
maîtrisant les nouvelles constructions pour
ne pas peser davantage sur la densité, imposer une haute qualité au bâti, conserver un
équilibre entre les fonctions urbaines (habitat,

Le chiffre du mois

24,14%
de logements sociaux
sur Charenton au 1er janvier 2017

16 

Magazine l Février 2018

Opération de la rue du Pont-quai des Carrières

[Benoît Gailhac ]
Maire-Adjoint chargé de l’aménagement
urbain et durable de la ville

"Charenton se donne les moyens de maîtriser son développement. En parallèle,
nous devons contribuer aux nombreux enjeux en Ile-de-France tout en
maintenant l’harmonie urbaine, commerciale et économique qui fait la
qualité de vie si particulière de Charenton."

emploi, commerces, services publics …)
et garantir l’harmonie comme l’identité de la
commune.
Pour que ces enjeux urbains cohabitent avec
les besoins à satisfaire, Charenton doit faire
preuve d’efficience et même d’imagination,
parfois ! Ce fut le cas avec l’opération menée
au 72-76 quai des Carrières pour laquelle la Ville
et le bailleur I3F ont contrecarré le manque de
terrain en transformant un immeuble abritant
initialement des bureaux pour construire une
nouvelle résidence sociale de 90 logements
supplémentaires.

travailler en transversalité est la pierre angulaire sur laquelle toute l’ambition locale pour
ce secteur repose ; et elle fait sans cesse
ses preuves comme ce fut le cas, il y a
quelques années, avec l’opération des 4
Vents mêlant la construction d’un EHPAD,
d’une école et d’un programme immobilier
de qualité.

ACCOMPAGNER LA CONSTRUCTION
ET L’AMÉLIORATION DU PARC PRIVÉ

Actuellement, diverses opérations immobilières sont en cours rue de Stinville (5/7), rue
Gabriel Péri (21/23), rue de Paris (133 ter),
etc. et le projet "Inventons la Métropole
du Grand Paris" qui sera développé dans le
quartier de Bercy montre lui aussi combien
la concertation et le travail partenarial seront
nécessaires.

Depuis plusieurs années, la Ville développe
ses échanges avec les acteurs de l’habitat et
accroît ainsi une volonté partagée de
construire ensemble. Cette manière de

La volonté de répondre aux besoins en
matière d’habitat passe, bien entendu, par la
construction mais aussi par la rénovation du

Aperçu du contenu de la page 17

‹  GRAND ANGLE  ›

“

Charenton se donne
les moyens
de maîtriser son
développement

„

Logements sociaux, avenue
du Mal de Lattre de Tassigny
parc existant et la lutte contre l'habitat
dégradé et indigne. Dans ce cadre, l’immeuble
situé 5, rue Pasteur, bâtiment ayant subi un
arrêté de péril, est-il l’objet d’un chantier de
démolition-construction.
De même, un travail constructif est mené par
la Ville pour le bâtiment situé 5/7 rue Jean
Pigeon afin qu'il fasse l’objet d’une opération
de construction neuve. Cela revalorisera
le quartier et permettra la réalisation de logements en accession à la propriété pour les
uns et à vocation sociale pour les autres.
Sachant qu’un tiers des résidences principales
charentonnaises ont été construites avant
1949, il va de soi qu’il convient de mettre
en place pour les propriétaires un soutien
logistique et financier. Un des leviers dans
ce cadre a été l’Opération Programmée
d'Amélioration de l'Habitat "Vieux Bourg" qui
a permis à des copropriétés vieillissantes
d’être épaulées pour réaliser des ravalements,
des mises aux normes des parties communes
ou encore pour améliorer la performance
énergétique du bâtiment. Une nouvelle étude
est actuellement en cours afin de relancer
une OPAH sur un périmètre élargi et spécifiquement vouée à soutenir les copropriétés
privées soucieuses de réaliser des travaux
liés aux économies d’énergies.
Le parc social, bien que plus récent,
n’échappe pas à ce constat. Certes des
travaux d’amélioration ont été réalisés par les
bailleurs, mais un effort reste à fournir.
Par conséquent, Charenton incite, dans le
cadre du travail partenarial mené et grâce à
des leviers plus techniques, les bailleurs
sociaux à réaliser des investissements relatifs

[Sylvain Drouvillé ]
Conseiller municipal délégué chargé
du logement et de l’habitat social

" Le marché privé s’avère défavorable à un plus grand nombre de concitoyens
que par le passé. Ce contexte entraîne une demande de logements sociaux
toujours plus importante et difficile à satisfaire dans un contexte immobilier
tendu. C’est la raison pour laquelle, à Charenton, nous mettons tout en œuvre
pour parvenir à répondre aux besoins au besoin en embellissant le cadre de
vie charentonnais si prisé par ses habitants. "

à la rénovation générale et à l’amélioration
thermique et énergétique des bâtiments.
Là encore les projets locaux sont nombreux.
Certains démarreront dès cette année comme
au 181/183 rue de Paris (14 logements Antin Résidences) ou à la résidence Victor
Hugo/Schuman (256 logements) gérée par
I3F puis en 2019 aux 3 et 9 rue Victor Hugo
(135 logements - Emmaüs habitat).

DÉVELOPPER LE PARC LOCATIF SOCIAL POUR
MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES MÉNAGES
À 24,14% de logements sociaux au 1er janvier
2017, Charenton poursuit ses efforts en
matière de production de ce type d’habitat
pour atteindre le seuil de 25% de logements
sociaux fixé par la loi Duflot.
L’équipe municipale a à cœur de répondre à
ses obligations envers la loi dans ce secteur
malgré les contraintes de son territoire. Elle
multiplie les démarches envers les acteurs
du logement et de l’habitat pour favoriser

les programmes neufs mixtes ou encore
développer le conventionnement de
logements existants.
De son côté, la Ville s’implique dans le
montage d’opérations de bailleurs sociaux
et surtout soutient ces projets en octroyant
des garanties d'emprunt et des subventions.
A titre d’exemple, Valophis a été soutenu afin
d’acquérir des logements situés avenue du
Maréchal de Lattre de Tassigny et, de son
côté, l’immobilière 3F a été subventionnée
pour le projet actuellement en cours rue du
Pont-quai des Carrières.

FAVORISER LE PARCOURS RÉSIDENTIEL DES
HABITANTS…
La Ville est attentive à l’évolution du parcours
résidentiel de ses habitants. A ce titre, Charenton vise à développer une plus grande progressivité dans la gamme des loyers depuis le très
social jusqu’à l’intermédiaire afin de permettre
à chacun de se loger à des prix maîtrisés y
Magazine l Février 2018 17

Aperçu du contenu de la page 18

‹  GRAND ANGLE  ›

14 316
RÉSIDENCES
PRINCIPALES *

12

3 456

BAILLEURS SOCIAUX
IMPLANTÉS SUR LA COMMUNE

LOGEMENTS
SOCIAUX *

*Chiffres du 1er janvier 2017

Opération immobilière
133 ter, rue de Paris

“

Charenton met tout en œuvre pour
répondre aux besoins en embellissant
le cadre de vie .

„

compris pour les ménages qui dépassent les
plafonds sociaux mais rencontrent des
difficultés à assumer les coûts du marché
privé. Dans ce cadre, l'opération de l'îlot de
la rue du Pont comportera plus de 53 % de
logements intermédiaires en complément
des 47 % de logements sociaux.

… ET DÉVELOPPER UNE OFFRE RÉPONDANT
AUX BESOINS SPÉCIFIQUES
Au-delà d’un manque de logements, Charenton, comme toutes les communes françaises,
doit faire face à une problématique plus
complexe : les logements disponibles ne sont
pas adaptés aux besoins des personnes
âgées, des jeunes et étudiants ou encore des
personnes en situation de handicap.
Ces publics spécifiques ont davantage de
difficultés à accéder au logement et, qui plus
est, représentent une part de plus en plus
18 

Magazine l Février 2018

importante de la population. Cet enjeu majeur
de société impose à la Ville et aux bailleurs
de s’engager dans une réflexion sur l'adaptation du parc en conséquence.
Certes, Charenton dispose déjà d’une résidence sociale, d’un Ehpad, de logements
pour étudiants et d’une résidence de
tourisme.
La Ville tient à favoriser le développement
d’une offre qui réponde davantage aux
besoins de ces publics spécifiques notamment en les intégrant aussi souvent que
possible dans les programmes de construction comme le préconise la loi mais aussi
dans les opérations de réhabilitation à l’instar
des 31 logements sociaux créés par Valophis
habitat avenue du Maréchal de Tassigny.
Certains sont adaptés aux personnes à
mobilité réduite.

Aperçu du contenu de la page 19

‹  ENSEMBLE  ›

LES MÉTIERS DE LA PETITE ENFANCE

Assistante maternelle
ou garde à domicile
Dans l'éventail des solutions de garde pour
les enfants, il arrive souvent de s'interroger
sur la différence entre un€assistant(e) maternel(le) et un(e) garde à domicile. Il s'agit pourtant de modes de gardes peu semblables
notamment sur le plan de la législation.
La différence primordiale, c'est le lieu de
garde. En effet, un(e) assistant(e) maternel(le)
reçoit les enfants à son domicile alors qu'un(e)
garde à domicile s'occupe obligatoirement des
enfants chez vous ou au domicile d'une autre
famille dans le cas de la garde partagée.
Dans le 1er cas, l'enfant est pris en charge
par un(e) professionnel(le) dont la formation et l'habitation sont agréées et vérifiées
régulièrement pour correspondre aux besoins
de l'accueil de jeunes enfants. Dans le 2nd,
la formule est plus souple et permet des arrangements personnalisés (notamment au niveau
des horaires, ou lorsque l'enfant est malade).
Dans les deux cas, assistant(e) maternel(le)
ou garde à domicile, les parents sont les
employeurs et peuvent bénéficier d'aides
de la CAF et de la Ville (le Soutien à l'Accueil
du Jeune - SAJE). Le Relais des assistant(e)s
maternel(les) (RAM) propose une liste des
personnes agréées disponibles. Il peut
vous accompagner dans les démarches
administratives.
Prochaine réunion d'information organisée
par le service petite enfance : lundi 12 mars
à 14h à l’hôtel de ville, 48, rue de Paris

ASSISES DE LA SANTÉ ET DU SPORT

Charenton met en place le dispositif
"Sport sur ordonnance"
Le 1er décembre dernier, lors de ses 1ere Assises de la Santé et du Sport, Charenton s’est
officiellement lancée dans un nouveau dispositif visant à faciliter l’accès au sport thérapeutique
pour les Charentonnais atteints d’une affection de longue durée.
Pour y parvenir, la Ville compte s’appuyer sur
un réseau fort constitué par les professionnels
de santé de proximité, les acteurs associatifs et ses partenaires. Elle a donc souhaité
rassembler les professionnels de santé, les
acteurs associatifs et les partenaires de la Ville
pour dresser un état des lieux des besoins
sur le territoire, des initiatives d’ores et déjà
en place sur la commune mais également
renforcer les partenariats existant entre les
acteurs locaux dans ces domaines.
Lors de cette rencontre, près de 150 acteurs
ont répondu présent. Ainsi, après les différents dispositifs initiés en faveur du bien-être des
seniors et la diffusion du Pass’sport ayant pour vocation, depuis 2 ans, d’ouvrir la pratique
sportive aux jeunes du CP à la 3e, Charenton se donne les moyens matériels et partenariaux
de lancer prochainement un passeport "Santé sur ordonnance".
La Ville souhaite répondre ainsi aux besoins de tous les Charentonnais en matière de santé
et plus particulièrement des habitants souffrant actuellement d’une affection de longue durée.
Comme l'explique le Maire, Hervé Gicquel, "Améliorer et allonger la qualité de vie mais aussi
se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, allier santé et sport, telle a été la philosophie
de la Municipalité dans le cadre de ses diverses initiatives en direction de nos concitoyens, des
plus jeunes jusqu’aux seniors."
Magazine l Février 2018 19

Aperçu du contenu de la page 20

‹  DE DEMAIN  ›

Les chemins de la citoyenneté
Les écoliers charentonnais scolarisés en CM2 bénéficient, cette année, d'un dispositif appelé
"parcours citoyen". En acquérant un esprit critique et en cultivant leur curiosité, les enfants,
accompagnés par les équipes enseignantes, découvrent, tout au long de l'année, un certain
nombre de connaissances et de compétences. Ce parcours leur permet ainsi de visiter des
Institutions de la République (Sénat, Assemblée nationale, Mairie) et de rencontrer des élus,
à l'instar de Michel Herbillon, Député de notre circonscription, et de sa suppléante qui ont
choisi d'échanger avec les jeunes directement dans leurs classes. Il s'agit donc de comprendre
et de mettre en perspective les rouages de la démocratie mais aussi de s'interroger sur le
devoir de mémoire avec, par exemple, la visite de la Fondation Charles de Gaulle.

Portrait de
Mickaël Szerman

De jolis
poèmes à
planter
Faites le plein
d'idées !
Pendant les vacances, le service municipal
Jeunesse propose aux 11-17 ans une vaste
programmation d'activités et de sorties.
Chaque jour, du lundi au vendredi, de 10h
à 12h et de 14h à 18h, les jeunes pourront
faire le choix entre des visites parisiennes,
de grands jeux collectifs ou encore des animations sur place. L'équipe d'animation
prépare aussi des moments de création, de
découvertes, de loisirs et sans doute pas mal
de surprises !
Service municipal Jeunesse
7bis, quai de Bercy - Tél. 01.46.46.44.54
Mon Espace Ch@renton
20 

Magazine l Février 2018

En décembre dernier, une distribution avait
été organisée dans les écoles maternelles afin
de remettre aux enfants une petite curiosité
littéraire. Il s'agissait de "Lapin malin", un
poème à planter imprimé par les soins d'une
éditrice charentonnaise, Virginie Symaniec,
sur du papier incrusté de graines de carottes.
Les enfants pourront ainsi, au printemps
venu, planter ces petits feuillets pour voir
pousser ce poème dans un pot ou une petite
jardinière. Quelle jolie idée !

A 26 ans, Mickaël Szerman a déjà plus d'une
corde à son arc. Après un bac +2, le voilà
jeune actif, auto-entrepreneur, bénévole dans
différentes associations et, depuis l'automne
dernier, Conseiller régional des jeunes d'Ilede-France. Ce jeune Charentonnais dynamique
avait adressé sa candidature expliquant ses
motivations en septembre dernier. Quelques
semaines après, il a appris qu'il faisait
partie des 128 retenus pour cette aventure
citoyenne.
Passionné de débat de société, c'est un
fonceur. Il aime s'investir, poser des questions
et ce nouveau challenge qui l'attend l'enthousiasme. Il explique ainsi : "Ce mandat va nous
permettre de débattre, d'échanger et de faire
des propositions. On nous fait confiance et
on sera sollicité sur des sujets importants.
C'est une chance inouïe de pouvoir participer
à la réflexion de projets d'envergure pour
les jeunes d'Ile-de-France." Mickaël a donc
intégré le collège des jeunes actifs et il compte
bien apporter son énergie et sa détermination. Nul doute qu'il mettra le plus grand
sérieux dans cette expérience et notamment
dans les groupes de travail pour lesquels il
s'est porté volontaire.

Aperçu du contenu de la page 21

"Portes ouvertes" au
lycée Robert Schuman

Un four à pain dans les
accueils de loisirs…

Toute la matinée du samedi 10 mars, les familles et jeunes du lycée
Robert Schuman pourront se renseigner, parcourir des expositions et
rencontrer des professionnels à l'occasion de la journée "portes ouvertes".
Cette manifestation a pour objectif de donner aux élèves de 3e mais
également aux élèves du lycée de la 2nde à la terminale un éclairage sur
leur poursuite d’études et sur les voies d’orientation qui s’offrent à eux.
Lycée Robert Schuman – 2, rue de l'embarcadère
https://lyceerobertschuman-charenton.fr/

Pendant les vacances de Noël, l'association charentonnaise "Courage
le groupe" est venue apprendre aux enfants des accueils de loisirs la
fabrication d'un pain bio et sa cuisson dans un four à bois portatif. Le
blé a été, pour cela, transformé en farine grâce à des moulins manuels.
Ensuite, les enfants ont découvert les bases de la fabrication de la pâte
à pain : farine, levure, sel et huile de coude ! Profitant du temps de la
cuisson, les petits ont chanté la chanson "le bon pain" spécialement
conçue pour l’atelier. Ils sont ensuite repartis fièrement à la maison avec
ce qui représente un formidable vecteur de lien et de partage le pain.

Engagés
pour l'environnement

Depuis quelques mois, une commission environnement s'est constituée
dans nos écoles. Dix enfants se sont portés volontaires, appuyés par les
équipes des centres de loisirs, pour mener des réflexions sur le thème de
l'environnement et proposer des actions pour leurs pairs. Ils se réunissent
pour échanger, concevoir de nouvelles idées et sont animés par l'envie
de penser des moyens concrets, à appliquer au quotidien, en matière de
développement durable. Récemment, ils ont été sensibilisés au gaspillage
alimentaire, ont fabriqué des poubelles pour trier le papier et ont réalisé,
dans le cadre des accueils de loisirs, de belles créations inventives en
récupérant des objets et des matériaux recyclés. Ils ont également proposé
aux autres écoliers un questionnaire pour mieux cerner les habitudes
et les attentes de leurs camarades en la matière. En fin d'année 2017, un
intervenant d'une importante société de fabrication de stylo est d'ailleurs
venu leur expliquer le programme qui consiste à transformer les stylos
collectés en mobilier urbain 100% recyclé. Ces enfants ont donc bien
saisi l'importance de porter le message dans les classes mais aussi au
sein des familles, pour faire évoluer les comportements et apporter des
éléments de compréhension sur ce sujet de société majeur.

La bourse au permis
Depuis quelques années, la Ville de Charenton fait le choix de financer à quelques jeunes adultes le passage du permis de conduire, en
échange d'heures passées au sein des services municipaux. Consciente
que ce précieux sésame est difficile à financer, la Municipalité lance
donc à compter du 5 février une nouvelle session de bourse au permis automobile, à destination des jeunes charentonnais âgés de 18
à 25 ans. Il convient, pour en bénéficier, de compléter un dossier et
de remplir un certain nombre de critères.
En 2017, 7 bourses ont été accordées. Aujourd'hui, ces jeunes ont tous
obtenu le code de la route et ont effectué 35h de contrepartie au sein
d'un service municipal, sélectionné en cohérence avec leur profil.
Retrait et dépôt des dossiers : du 5 février au 5 mars inclus
Service Médiation-Prévention : 6, place Henri d’Astier
www.charenton.fr – Tél. 01.71.33.51.24
Magazine l Février 2018 21

Aperçu du contenu de la page 22

‹  AU QUOTIDIEN  ›

TRANSPORTS FRANCILIENS
Le forfait Améthyste désormais accessible
à tous les retraités val-de-marnais
Depuis le 1er janvier 2018, tous les retraités du Val-de-Marne, imposables et non imposables, peuvent profiter de réduction sur leur carte de transport. En effet, 50 000
personnes bénéficient aujourd’hui, au sein du département, d’un forfait Améthyste qui
permet de se déplacer dans les transports publics franciliens. Désormais, cette aide
départementale s'étend à de nouveaux bénéficiaires, à savoir les retraités imposables
du Val-de-Marne, qui pourront ainsi circuler dans les zones 1 à 5 avec un titre de transport
à moitié prix (soit environ 36e par mois). Les retraités intéressés doivent faire une
demande de carte Navigo (auprès de la RATP) puis s'inscrire en ligne sur la plateforme Téléservice Améthyste. Le forfait améthyste est valable un an et renouvelable
chaque année. Les retraités non-imposables conservent, bien entendu, l’accès au forfait
Navigo-Améthyste à 25e par an.
Informations www.valdemarne.fr et par téléphone au 3994

COLLECTE
DES DÉCHETS
La déchèterie d’Ivry
est fermée

S'ENGAGER POUR
LES AUTRES

VIGILANCE
2.0

Rejoindre la réserve
citoyenne de la Police
nationale

Prévention sur les
arnaques en ligne

Devenir réserviste, et pourquoi pas ? Cette
expérience, que tout-un-chacun âgé de plus
de 18 ans, peut vivre auprès de la population,
offre l'opportunité d'exercer des missions de
prévention de la délinquance, de médiation,
de solidarité ou d’éducation à la loi. C’est
l’opportunité d’exprimer sa citoyenneté
de manière active, aux côtés de la Police
nationale et au bénéfice de la collectivité.
Il s'agit d'un engagement bénévole d'un an,
renouvelable. Une formation de deux jours,
composée d'une journée de découverte et
d'une journée d'intégration, est proposée.
http://reserve-civique.beta.gouv.fr

22 

Magazine l Février 2018

La Ville rappelle que de nombreuses arnaques,
par avance de frais, de propositions sentimentales ou encore d'investissement se développent via l'utilisation des ordinateurs ou des
tablettes. Certains usagers nous ont, en effet,
confiés s'être fait pirater leur compte mail.
Aussi, il convient de respecter certaines règles
d'usage : utiliser un dispositif anti-spam, ne
pas ouvrir les pièces jointes de messages
suspects et effectuer ses paiements sur des
sites sécurisés (signalés par un petit cadenas).

Le 31 décembre dernier, l’agence métropolitaine des déchets ménagers (SYCTOM)
a procédé à la fermeture définitive de la
déchèterie d’Ivry-sur-Seine à laquelle
les Charentonnais avaient la possibilité
d’accéder. Depuis cette date, les habitants
ont la possibilité de se défaire de leurs
déchets en se présentant à la déchetterie
située 62, rue Anatole France à Romainville.
Cet établissement est ouvert tous les jours
sauf le 1er mai aux horaires suivants :
• Du lundi au samedi (du 1er octobre au 31
avril) entre 8h et 19h45
• Du lundi au samedi (du 2 mai au 30
septembre) : entre 8h et 20h45
• Les dimanches et jours fériés (tout au long
de l’année) : entre 8h et 16h45
Pour accéder à ce service, les Charentonnais,
au volant d’un véhicule léger avec ou sans
remorque, devront présenter un justificatif de
domicile et une pièce d’identité. Pour ceux qui
se présenteraient à bord d’un utilitaire, la carte
grise du véhicule leur sera demandée en sus.
Le territoire Paris Est Marne & Bois, en
charge du traitement des déchets, travaille
à des solutions alternatives et de proximité.
Elles devraient être déployées au cours
du 1er semestre 2018.
www.charenton.fr rubrique "collecte
des déchets"
environnement@pemb.fr - 01.48.71.59.13

Aperçu du contenu de la page 23

‹  AU QUOTIDIEN ›

C'EST NOUVEAU

CHANGEMENT
DE PROPRIÉTAIRE

Good morning Vietnam
"Gooood mooorning Vietnam" ! Le nom de
cet établissement rappelle inévitablement la
prestation de l'acteur Robin Williams dans
le film réalisé par Barry Levinson. Au 18 de
l'avenue Jean Jaurès, le café restaurant a
fait peau neuve, avec un décor rappelant
l'après-guerre et les voyages. Gilles Louzon et
Romain Lelièvre ont conçu cet endroit avec goût,
proposant des espaces où la clientèle peut
s'installer, déjeuner et partager de bons
moments en toute convivialité. La carte
affiche des menus aux notes vietnamiennes
avec des Bo Bun, des soup pho, des salades
de papaye mais aussi des tataki, etc… Tous
deux ont choisi le parti-pris de faire usage
de plantes et d’herbes aromatiques fraîches
pour exalter les qualités gustatives des
mets. De même, la carte des cocktails s'avère
inventive et riche de saveurs exotiques, avec

Boulangerie "Salma"
C'est au 193, rue de Paris qu'Ali Yahia, un
boulanger enthousiaste et souriant, a choisi
de s'installer. Depuis deux mois, il a repris les
lieux et s'attèle, avec passion, à proposer à
la clientèle de son quartier une large gamme
de pains spéciaux. L'exigence du métier, le
geste sûr et l'envie de bien faire : Ali est un
artisan boulanger qui propose, chaque jour,
de 6h30 à 21h, des produits faits-maison. Il
apprécie la confiance et le retour que lui font

litchis, citronnelle, basilic thaï et autre gingembre !
Good Morning Vietnam - 18, avenue Jean
Jaurès – Ouvert du lundi au dimanche
sauf le vendredi soir et samedi de 9h30
à minuit. Tél. 01.43.75.95.67

NOUVEL
ÉTABLISSEMENT
Café de Valois
Dans la partie semi-piétonne de la rue de
Paris, le café de Valois a ouvert ses portes, il
a quelques mois. Ce café restaurant propose
à ses clients des espaces de restauration
lumineux et aérés ainsi qu'une partie terrasse
pour les beaux jours. Le responsable, Jero
Jeyakumar, a souhaité donner une tonalité
familiale aux lieux. Dans la carte, on trouve des
plats du jour, des pizzas et des propositions
de plats végétariens, comme le vegiburger
à 12 e. Produits frais, portions généreuses,
service soigné : rien n'est oublié pour offrir
un cadre sympathique. On peut donc venir
déjeuner, dîner mais également boire un verre
ou une boisson chaude dans la journée. Le café
de Valois, situé en plein cœur de ville, permet

BIENVENUE À

ainsi aux habitués et aux salariés du quartier
de trouver un lieu agréable bénéficiant d'une
large amplitude horaire. Il est en outre possible
de privatiser la salle pour des événements.
Café de Valois  42, rue de Paris – Ouvert
du lundi au samedi de 8h30 à 23h

déjà les premiers clients, cultive son panel de
pains italiens, tunisiens, baguettes et autres
spécialités aux noix, abricots, sésame, olives,
figues, multi fruits… à la façon d'un ambitieux
répertoire. Il souhaite bientôt rénover son
local pour lui donner une touche de modernité
et de luminosité. Fidèle à un esprit de famille,
sa boulangerie s'appelle "Salma" le prénom de
sa mère mais aussi celui de sa fille.
Boulangerie Salma
193, rue de Paris

Nicolas Bro
Thérapeute et professeur
de méditation énergétique
Tél. 07.69.20.54.94. 

Jessica Marciano

www.meditation-magnetiseur.fr

www.centre-orthodontie-charenton.fr

Orthodontiste
Centre Gravelle - 176, rue de Paris
Tél. 01.43.96.26.00

Moufida Ould Cheikh-Khedimi
Médecin généraliste
1bis, rue des Bordeaux
Tél. 01.43.78.33.33.

Magazine l Février 2018 23

Aperçu du contenu de la page 24

‹  RENCONTRE ›

SOLIDARITÉ
—

La bibliothèque
sonore
On les appelle joliment "les donneurs de voix". Ils lisent à haute voix des romans, des revues...
et s'enregistrent pour celles et ceux qui ne peuvent pas lire. Les bénévoles de la bibliothèque
sonore de Charenton contribuent à enrichir un fonds national d'audio livres constitué de près
de 350.000 références et s'investissent pour réaliser la version audio du Charenton magazine.

“

Ce qui est plaisant,
c'est d'être utile en
partageant notre
goût pour la lecture.

„

E

n 1972, Charles-Paul Wannebroucq,
médecin ophtalmologiste, a créé, avec
l'aide du Lions Club de Lille Centre
dont il était membre, la première bibliothèque
mettant à disposition des aveugles et des
malvoyants des livres enregistrés sur
cassettes. Depuis, les antennes ont fleuri un
peu partout en France afin d'offrir aux
personnes ayant des difficultés pour lire la
possibilité d'accéder gratuitement sur simple
inscription à des ouvrages variés. Romans,
récits de voyages, essais et magazines sont
en effet enregistrés par des bénévoles qui
donnent de leur temps pour être utiles au plus
grand nombre. A Charenton, l'association des
donneurs de voix est née sous l'impulsion de
Guy Rey en 2010. Elle compte aujourd'hui une
douzaine de membres qui sont heureux et
fiers de participer ainsi à la vie de la Cité, une
des valeurs fortes de l'association. Tous n'ont
pas forcément un parcours professionnel en
lien avec la littérature mais ce qui les
24 

Magazine l Février 2018

rassemble, c'est cette volonté commune de
rompre la solitude et l'isolement de certaines
personnes en leur offrant une ouverture sur
le monde littéraire. Il leur suffit pour cela d'un
ordinateur, d'un audio-casque et d'un peu de
disponibilité. Ensuite, la lecture se fait selon
une charte très stricte mais qui laisse à chaque
lecteur une liberté d'interprétation, pour
donner une certaine tonalité à la lecture. "Je
m'adresse toujours à quelqu'un de particulier
quand je lis. Ensuite, je sais que je peux
corriger, reprendre le rythme de mes phrases
si besoin. Avec Audacity, le logiciel qui nous
permet d'enregistrer, on peut vraiment affiner
notre qualité de lecture. On joue un peu à
l'ingénieur du son" explique l'une d'elles.

Un catalogue hétéroclite pour un nouveau public
Par ailleurs, l'association s'engage désormais
auprès du jeune public, en enregistrant des
ouvrages des programmes de français de la
6e à la 3e. "Il ne s'agit pas seulement des

personnes ayant des difficultés pour voir",
explique Guy Rey, "notre dispositif s'adresse
aussi aux personnes paralysées ne pouvant
tenir un livre ou encore les parents d'enfants
"dys" (dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques) qui sont venues à nous, intéressés
par notre catalogue de littérature scolaire".

Une nouveauté pour les audiolecteurs en 2018
Charenton magazine, grâce à une convention
signée entre l'association et la Ville, sera
désormais accessible chaque mois en format
MP3 depuis le site www.charenton.fr.

Si vous souhaitez donner un peu de votre voix
et de votre temps, contactez l'association le
mardi de 13h30 à 17h30.

BIBLIOTHÈQUE

SONORE
146, rue de Paris
06.69.09.58.46
www.bs-charenton.fr

Aperçu du contenu de la page 25

‹  PORTRAIT  ›

EMMANUELLE JAEGER

N

ée en 1967, Emmanuelle Jaeger est une présidente
bien dans ses baskets. Avocate, elle a commencé le
sport en 2004 et se révèle une spécialiste des longues
distances. Elle est actuellement sélectionnée en équipe de France
de 100 km et est détentrice du record de France M2 (exV2) des
20 km établi lors des 20 km de Paris 2017 en parcourant la distance
en 1h18'16 ! En tant que Présidente de l’Azur Olympique depuis
janvier 2014, elle a développé les effectifs et fait progresser le
niveau du groupe athlérunning grâce à la qualité de l’encadrement sans négliger l’accueil des athlètes loisirs. Elle impulse une
politique de modernité en accueillant au sein du comité directeur
des jeunes spécialistes des nouvelles technologies et des réseaux
sociaux.
A la demande de la Ville, elle a repris au nom de l’Azur la coordination du téléthon 2017 avec la participation active de Christian
Drean pour la collecte des dons et la redistribution à l’AFM. Avec
son équipe motivée et dynamique, elle prépare activement la
34e édition des Foulées Charentonnaises, le 11 février prochain.

Magazine l Février 2018 25

Aperçu du contenu de la page 26

‹  RENDEZ-VOUS  ›

ATELIERS PARENTS-ENFANTS

Partage d'émotions et de sensations
autour du yoga
L'accueil de loisirs de l'école Pasteur invite, une fois par mois, les parents à venir pratiquer
une activité avec leurs enfants. C'est ainsi que dernièrement, une séance de yoga a été
proposée aux familles. Ce fut un moment à la fois amusant et relaxant grâce à des exercices
d'étirement et quelques postures permettant, en toute simplicité, de retrouver confiance et
bien-être. Prochaine séance dans le courant du mois de mars.

ALBUM À COLORIER

Le cirque : du noir et
blanc à la couleur
Inspirée par l'univers riche et exubérant
du monde circassien, Sylvie Abélanet,
peintre-graveur, a choisi de réaliser un album
à colorier. Dans le linoléum, l'artiste charentonnaise a ainsi créé son "propre cirque" en
treize scènes au parfum rétro imprimées en
noir. Elle met en scène ses proches dans des
postures improbables et s'amuse en proposant un M. Loyal plein de malice, mais aussi
des clowns, un dompteur, une voltigeuse, une
trapéziste et autant de surprises à colorier.
Cet album va redonner toutes les couleurs
au cirque pour qu’il vibre de tous ses feux.
Alors en piste, à vos crayons, à vos peintures !
Le cirque à colorier
Les éditions Qupé – 12,50 e
 

ANIMATION

La chandeleur
au marché
Tout est bon pour faire la fête au marché aux
comestibles ! Poursuivant leurs actions pour
dynamiser le marché, les commerçants fêtent
la Chandeleur, le samedi 3 février prochain.
Dégustation de crêpes toute la matinée.

Renseignements auprès de l'équipe d'animation au 01.45.18.45.05.

MUSIQUE

Cocasseries et loufoqueries
musicales à travers
les siècles
Dimanche 4 février, à 17h, un concert
composé autour d’œuvres humoristiques
de compositeurs français mettra en lien
des chansons de la Renaissance avec celles
du 19e, 20e et 21e siècles selon quatre
thématiques : "cordes en liesse", "chaque ouille
cherche sa pareille", "l’amour vache c’est quand
même de l’amour" puis "en chacun de nous
sommeille un psychopathe". Ces pièces seront
interprétées dans le cadre des heures musicales
par les artistes enseignants du Conservatoire
municipal André Navarra, qui feront se côtoyer
musiques anciennes et modernes.
Théâtre des 2 Rives – 107, rue de Paris – Entrée libre – Réservation au 01.46.76.68.00.

26 

Magazine l Février 2018

Aperçu du contenu de la page 27

‹  RENDEZ-VOUS  ›

LECTURES EN MUSIQUE

Contes celtiques et autres
airs envoûtants
Depuis un peu plus d'un an, le conservatoire
André Navarra et la médiathèque des Quais
ont tissé un partenariat qui consiste à proposer
régulièrement au public des séances de lectures
musicales pour découvrir de nouveaux univers.
En décembre dernier, une "immersion en pays
celte" a ainsi permis aux jeunes spectateurs de
se laisser séduire par des contes bretons et
irlandais ponctués d'airs traditionnels. Prochain
rendez-vous : le samedi 24 mars à 15h30 dans
les espaces feutrés de la section jeunesse de
la médiathèque des Quais. Cette fois, le thème
sera "la Russie" et se fera avec la participation de
la classe de contrebasse et deux bibliothécaires
qui, comme à chaque épisode de ce partenariat, liront des contes. Entrée libre à partir
de 6 ans, pas d'inscription nécessaire.

CULTURE

7e édition du festival
"Les sciences des livres"

CALENDRIER

Inventons la Métropole
du Grand Paris
Depuis l’automne 2016, Charenton est investie, comme une cinquantaine d’autres villes
franciliennes, dans un appel à projet intitulé "Inventons la Métropole du Grand Paris".
Le concours doit permettre d’imaginer toutes les potentialités du quartier de Bercy et
ainsi dessiner son avenir. Le 18 octobre dernier, la liste des lauréats de l’appel à projets
"Inventons la Métropole du Grand Paris" a été dévoilée exception faite pour 3 sites dont
celui de Charenton. Le jury, en regard de l’importance de ce projet et des mutations
qu’il engendra pour la commune, a choisi de poursuivre plus avant le dialogue avec les
3 candidats travaillant sur le sud-ouest de Charenton.
Le jury devrait rendre prochainement son avis qui devrait être présenté en Conseil
municipal en mars et aux Charentonnais lors d’une réunion publique le lundi 12 mars
2018 à 19h, au complexe Maurice Herzog, 7-9 rue du Nouveau Bercy.

Samedi 3 février prochain, la médiathèque
des Quais organise une rencontre suivie d'un
débat avec Jacques Damade, chroniqueur,
professeur de français et éditeur, autour de son
livre "Abattoirs de Chicago, Le monde humain".
Dans son ouvrage, il développe une vision
personnelle de l’organisation de nos sociétés
contemporaines.
Chaque début d'année, cette manifestation
permet des rencontres avec des auteurs dans
les médiathèques du Val-de-Marne et favorise
l’accès au savoir avec des grands enjeux de
société.
Samedi 3 février à 17h – Médiathèque des
Quais – 36, quai des Carrières
Tél. 01.46.76.69.00
Magazine l Février 2018 27

Aperçu du contenu de la page 28

Le salon de Charenton

34e foulées charentonnais

Entrée libre du mardi au vendredi de 13h à 18h.
Le samedi de 10h à 12h et de 13h à 18h
K Espace Art et Liberté – Place des Marseillais

Dimanche 11 février // 8h30
K dans le Bois de Vincennes

Lundi 12 mars // 19h
K Complexe Maurice Herzog,

et les rues de Charenton

7-9 rue du Nouveau Bercy

Le Salon de Charenton fête sa 65e édition.
Venez découvrir la diversité artistique de
créateurs charentonnais et franciliens.
Invitée d’honneur : Marie Détrée-Hourrière,
Peintre Officiel de la Marine.

Venez participer aux Foulées charentonnaises avec l’Azur Olympique et la Ville de
Charenton. Ouvertes à tous. Restrictions
de circulation et de stationnement sur
www.charenton.fr
Inscriptions : https://protiming.fr/

Cette réunion publique permettra à Hervé
Gicquel, Maire de Charenton, d’informer
les habitants sur les résultats du concours
"Inventons la Métropole du Grand Paris" et leur
présenter les grandes lignes du projet urbain
retenu pour l'avenir du quartier de Bercy.

Samedi 3 février
Compétition départementale
de Gymnastique • de 12h à 21h
K Complexe Nelson Paillou
Avenue Anatole France

"Au petit plus" par Les échappés de
Charenton
Réservations au 01.84.23.70.49
www.echappes.fr
K T2R - 107, rue de Paris

K Centre Alexandre Portier
21bis, rue des Bordeaux

Dimanche 4 février
Compétition départementale
de Gymnastique • de 9h à 19h
K Complexe Nelson Paillou
Avenue Anatole France

Jeudi 8 février
Visite commentée du 65e Salon
de Charenton • de 13h à 14h
Gratuit
K Espace Art et Liberté
Place des Marseillais

Jusqu'au 20 février

Dimanche 4 février
L'heure musicale
"Cordes en liesse • À partir de 17h
K T2R - 107, rue de Paris
Mardi 6 février
Visite guidée de l'exposition
"Peintres de la marine" • 15h
pour les plus de 62 ans du pôle seniors
Rendez-vous sur place
K Espace Art et Liberté
Place des Marseillais
Mercredi 7 février
Elle est à vous • 20h30
Spectacle au profit de l'association
28 

Magazine l Février 2018

Jeudi 8 février
Münch en musique • 19h
Gratuit
Les élèves du conservatoire André
Navarra partagent leur travail du
moment avec le public de la salle
Münch.
K Conservatoire Navarra
1, allée des Tilleuls
Vendredi 9 février
Diaporama-conférence sur l'exposition
"Monet collectionneur" • 14h30
Tarif : 5 € pour les plus de 62 ans du
pôle seniors

Réunion publique

Jeudi 8 et vendredi 9 février
Camille Chamoux : l’esprit de
contradiction • 20h30
Tarifs : 10 € à 29 €
Dès 15 ans.
K Théâtre des 2 Rives
107, rue de Paris
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
Samedi 10 février
Speaking Coffee • de 10h à 12h
Tous les samedis
K Médiathèque des Quais
36, quai des carrières
Samedi 10 février
Clôture de l'opération Pièces jaunes
de la boulangerie Duarte • 10h30
K 4, rue du Général Leclerc
Samedi 10 février
Bal de l'Urban country • A partir de14h
K Espace Toffoli
73, rue de Paris

Aperçu du contenu de la page 29

‹  AGENDA ›

Dimanche 11 février
La Couturière • 16h
Tout public.
Tarifs : 10 € à 29 €
K Théâtre des 2 Rives
107, rue de Paris
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
Dimanche 11 février
Heures d'orgue
à l'église Saint Pierre • 15h45
Libre participation
K Eglise Saint-Pierre
3, rue Alfred Savouré
Mardi 13 février
Atelier de préparation
aux entretiens d'embauche
• De 14h à 17h
Venir muni d'un CV et d'une offre
d'emploi correspondant à votre profil.
Inscription au 01.46.76.50.00
K Direction de l'Economie et de l'Emploi
73, rue de Paris
Mercredi 14 février
Les petites oreilles
(heure du conte) • 10h30
Tous les mercredis
Réservations au 01.46.76.69.00
K Médiathèque des Quais
36, quai des carrières
Jeudi 15 février
Atelier de préparation
aux entretiens d'embauche
• De 14h à 17h
Venir muni d'un CV et d'une offre
d'emploi correspondant à votre profil.
Inscription au 01.46.76.50.00
K Direction de l'Economie
et de l'Emploi
73, rue de Paris
Jeudi 15 février
Mon traître • 20h30
Dès 15 ans.
Tarifs : 10 € à 29 €
K Théâtre des 2 Rives
107, rue de Paris
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
Vendredi 23 février
Don du sang • A partir de 15h
K Espace Toffoli
73, rue de Paris

Samedi 24 février
Dansez autour des livres • 15h30
Atelier d’éveil corporel à la découverte
des 5 sens pour les 4 - 7 ans.
Gratuit - Inscription obligatoire
sur le portail des médiathèques
ou au 01.46.76.69.00
K Médiathèque des Quais
36, quai des carrières
Lundi 26 février
Permanence de Michel Herbillon,
Député de notre circonscription
• A partir de 19h
K Mairie de Charenton
48, rue de Paris
Mercredi 7 mars
Connaissance du Monde :
Russie éternelle • 15h
Tarifs : 8 € la séance.
Pack 3 séances : 15 €
K Théâtre des 2 Rives - 107, rue de Paris
01.46.76.67.00 - www.lestheatres.fr
Jeudi 8 et vendredi 9 mars
Paradoxal • 20h30
Pièce de théâtre de Marien Tillet
par la Compagnie Le Cri de l’Armoire
Tout public dès 14 ans
K Théâtre des 2 Rives - 107, rue de Paris
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
 
Samedi 10 mars
Concert du nouvel orchestre
du conservatoire • 20h
Le conservatoire municipal de musique
André Navarra de Charenton-le-Pont
réunit grands élèves et professeurs
pour un moment symphonique convivial
mêlant fraîcheur et exigence artistique.
Entrée libre
K Théâtre des 2 Rives - 107, rue de Paris
01.46.76.67.00
www.lestheatres.fr
 
Mardi 13 mars
L'art du pastel,
de Redon à Degas • 19h
Conférence d'histoire de l'Art
Tarifs : 8 €
K Théâtre des 2 Rives
107, rue de Paris
Retrouvez des dates des prochains
Conseils municipaux sur
www.charenton.fr

Vos Ateliers
Atelier d'art Croqueurs de vie
Isabelle Lherminé
K 14 bis, place Bobillot
06.60.75.27.05
associationcroqueursdevie@gmail.com
Les Ateliers d'Art de Charenton
Chantale Courtin
01.77.01.58.70
assoc-alec@laposte.net
L'Atelier de Charenton
Sandrine Sananès
K 33, rue Gabrielle
06.12.61.39.08
contact@latelierdecharenton.com
Atelier de création
Pierre Pouliot
K Maison des Artistes
9,place de la coupole
ppouliot@free.fr
Ateliers tout en couleurs
Nataly Guetta
K 51, square Henri Sellier.
06.84.59.63.24
asso@atelierscouleurs.org
Minuit Mardi
Anne Mandorla
K Maison des artistes de Charenton
9, place de la Coupole
www.mandorla.net
06.09.31.56.86
Peinture et sculpture pour tous
Yvon Tonnerre
06.73.52.57.65
yvon.tonnerre@bbox.fr

Permanence

Les élus à votre
rencontre le samedi
matin
K Au marché du centre
Les samedis 3, 10, 17, 24 février et 10 mars
K À Bercy 2
Le samedi 10 mars

Magazine l Février 2018 29

Aperçu du contenu de la page 30

‹  TRIBUNES DE LIBRE EXPRESSION ›

CHARENTON DEMAIN

Une démocratie locale dynamique

L’équipe municipale développe des temps
d’échanges pour consolider la démocratie locale
en associant les charentonnais mais aussi les
acteurs associatifs et économiques afin d’exposer les orientations de politique municipale.
Les conseils municipaux ouverts au public qui se
tiennent environ toutes les 6 semaines à l’hôtel
de ville sont au cœur de cette dynamique. Ces
rencontres sont préparées en amont au sein de
4 commissions municipales qui couvrent le large
spectre des activités communales.

L’Assemblée délibérante, qui représente les habitants, aborde des délibérations orientant les
destinées de la commune notamment en votant
le budget, en décidant du fonctionnement des
services publics municipaux, des travaux et en
octroyant des aides diverses notamment aux
associations.
De plus, la Municipalité met en œuvre des dispositifs innovants pour permettre à nos concitoyens
de s’exprimer, comme récemment avec la réforme des rythmes scolaires. Suite à l’avis des
conseils d’écoles, une consultation via la plateforme numérique "Mon espace Ch@renton" a été
menée auprès des parents d’enfants scolarisés
dans les écoles publiques. 56.3% des votants ont
clairement choisi d'organiser la semaine scolaire
sur 4 jours à compter de septembre 2018.
Notre démocratie de proximité fonctionne de façon transparente car nos concitoyens peuvent
faire valoir leur point de vue sur l’ensemble des
sujets d’intérêt local en s’adressant directement à
la mairie et en se rendant aux réunions publiques.
Plus de 700 charentonnais ont participé aux

CHARENTON AVANT TOUT

Voitures, 2 roues : les nouvelles
“vaches à lait” de la municipalité.
Finie la gratuité du mois d’août, stationnement
payant pour les deux roues, nouveaux PV jusqu’à
50e pour défaut de paiement ! Ça ce sont les nouvelles mesures qui viennent s’ajouter à la fin de la
"zone bleue" (ex-gratuite) et au zèle des agents de la voie publique à nous
verbaliser. Le fait de faire payer le stationnement était soit disant une manière de créer une rotation des véhicules et d’éviter les voitures "ventouses". En fait, force est de constater, que l’ambition de la majorité municipale est de transformer le droit au stationnement en nouvel impôt…
particulièrement juteux. Au total, c’est un million d'euros de recettes de
stationnement qui entrent dans les caisses de la ville, soit le double des
années précédentes… pour quel résultat? Il est toujours aussi difficile de
stationner dans certains quartiers, préférer les transports en commun devient de plus en plus cher, … Nous le savons maintenant, si les taux d’imposition n’augmentent pas à Charenton, c’est parce que tout le reste augmente énormément  et que les Charentonnais sont ponctionnés de toutes
parts : restauration scolaire, centre de loisirs et même jusqu’à la patinoire
éphémère dont le prix a triplé. Nous entendons partout que les "collectivités locales subissent la baisse des dotations de l’État"… pourtant, grâce à
toute cette fiscalité déguisée, la ville de Charenton affiche un budget
toujours en hausse et présente un résultat annuel de plusieurs millions
d’euros. Pour notre groupe il s’agit d’une mauvaise gestion de la politique
communale, qui met en lumière une incapacité à se remettre en cause
tout en faisant porter la charge sur le contribuable Charentonnais.
Les élus du groupe "Charenton Avant tout !" vous présentent leurs
meilleurs vœux pour 2018.
Gilles-Maurice Bellaïche, Conseiller municipal, Président du groupe des
élus «Charenton Avant Tout !", ancien Conseiller régional d’Île-de-France

30 

Magazine l Février 2018

4 réunions de quartier qui se sont tenues à
l’automne dernier pour dresser le bilan des
initiatives réalisées et des projets à venir. En
complément, des rencontres sont organisées,
tout au long de l’année, sur des questions
relatives à un secteur ou à un projet en particulier.
Ce fut le cas le 24 novembre dernier lors d’une
réunion de concertation avec l’opération de
réhabilitation notamment thermique, courant
2018, des 256 logements gérés par le bailleur
social 3F, rues Victor Hugo et Robert Schuman.
Enfin, le lundi 12 mars 2018 à 19h au complexe
Maurice Herzog, 7-9 rue du Nouveau Bercy,
aura lieu la réunion d’information concernant les
résultats du concours "Inventons La Métropole
du Grand Paris" portant sur le projet de renouvellement urbain du quartier Charenton-Bercy.
La démocratie dans notre commune est
active et permet au plus grand nombre d’entre
vous d’être informés et associés à la vie locale.
Nous y veillerons avec constance.
Les élus du groupe Charenton Demain

POUR CHARENTON, L’HUMAIN ET L’ÉCOLOGIE

Tensions sur le logement social
Que signifie logement social aujourd’hui ? On distingue quatre
catégories selon les revenus: le PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration) pour les plus précaires, le PLUS (Prêt Locatif à Usage
Social) correspondant aux HLM traditionnelles, les PLS (Prêt Locatif Social) et
les LLI (Logement Locatif Intermédiaire), destinés aux familles aux revenus plus
élevés. Or, dans l’opération immobilière de la rue du Pont, la ville n’a réservé
que 10 logements en PLAI et PLUS contre 3 en PLS et 25 en LLI. Un arbitrage
défavorable aux familles en difficulté pour qui l’accès au logement social  se transforme en impasse. Dans le même temps, des ménages disposant de salaires
supérieurs au SMIC n’ont pas les moyens de se loger dans le privé. Un cercle
vicieux qui ne sera rompu que par une mesure préconisée, entre autres, par la
Fondation Abbé Pierre : l’encadrement des loyers. Émilie Bertrand

CHARENTON AMBITION
En ce début d’année, commençons par un tour d’horizon général : à l’aube de 2018, la ville de demain, c’est celle qui se
sera adaptée de manière aussi résiliente que possible à la crise
économique et sociale que traverse durablement notre pays.
Budget après budget, l’Etat s’immisce toujours plus dans notre gestion. Le millésime 2018 risque même d’apporter un coup d’accélérateur. Pour les années à
venir, les communes sont appelées à toujours plus d’efforts. Se pose une question d’équilibre pour ne pas dire d’équité dans la contribution de certaines et pas
d’autres. Autrement dit, tout donne le sentiment que l’Etat tente de s’exonérer
lui même des efforts nécessaires en les faisant essentiellement reposer sur les
communes et les territoires. L’Histoire nous montrera que, une fois encore, ce
sont elles, c’est à dire nous, qui auront tenu nos engagements ! Chantal Gratiet

Aperçu du contenu de la page 31

‹  BLOC-NOTES  ›

Naissances

Avec nos plus vives félicitations
Mia Fachan • Agathe Desclodure •
Christopher Jordan Goldemberg • Claire
Tchenio • Idriss Nouri • Ellie Cohen •
Boussad Hami • Adam Bordes • Éléna
Boccara • Hope Nison • Taël Vacanti
• Basma El Kadiri • Ethan Naulleau
• Jahïden Dejour • Adèle Caradec
• Nela Marcovici • Lucia Ondongo
Ngouelibengue • Clémence De Sylva
• Avigaïl Wertel • Liam Serfati • Romy
Vatan • Jules Normand • Kyana Simao
• Yentel Melloul • Pauline Eymard •
Jeanne Nédelec • Manon Nédelec
• Ethel Marciano • Osher Hanoufa •
Héloïse Bazot • Abraham Tertouch • Nell
Attali • Ayden Zaknoun • Ariel Bellaiche
• Bella Harroch • Jonah Liwer • Youna
Farmer Thomas • Aaron Gabay • Simon
Abitbol • Elisa Mulwenge • Zoé Biziki •
Ayden Ndem • Gaspard Picard • Marin
Mathieu • Castille Mathieu • Samuel
Roy • Gloria Bercier • Abel Pascual •
Noémie Nadjar • Wael Hacene • Jules
Malot Ramos • John Cerqueira • Tristan
Banaha.

Décès

Avec nos sincères condoléances
Paul Bénoliel, Isabelle Ciabrini veuve
Peretti, Anita Iluz Belilty épouse Touboul,
René Dedome, Raoul Genty, Paulette
Deheppe veuve Montréer, Elise Lefebvre
veuve Calvez, Vincent Moulard, Léonard
Chico, Stephen Caron, Liliane Plet
veuve Senechal, René Lugan, Ursula
Meyer veuve Chauvet, Marc Dussler,
Edith Poportz veuve Després, François
Portier, Jean Naldet, Georges Ponthet,
Jacques Gallien, Jean Rougier, Manuel
Fernandes, Emilie Martigue, Eric
Gangloff, Jean Bourgeade,
Huguette Garnier.

Mariages

Avec tous nos voeux de bonheur
Carla Esperanço De Sousa et Cédric
Pinhal • Akpénè Lawson-Hellu et
Maxime Tevi • Naima Sentouh et
Ammar Meghaichi • Frédéric Tran et
Simon Benoliel • Hanna Chicheportiche
et Laurent Benayoun • Marjorie Pontoise
et Jean-Christophe Mossé • Wenhuan
Li et Yoann Deliniers • Arlène Neuhans
et Michaël Bellolo.

Recensement

Vous venez d'avoir 16 ans, venez-vous faire
recenser.
• Les jeunes garçons et filles nés en
mars 2002 : de mars 2018 à juin 2018
• Ceux nés en avril 2002 : d'avril 2018
à juillet 2018
• Ceux nés en mai 2002 : de mai 2018
à août 2018.
Si vous veniez avant votre date anniversaire, nous ne pourrions pas enregistrer
votre demande. Par contre, ceux qui ne
se sont pas encore fait recenser et qui
ont moins de 25 ans doivent venir en
mairie afin de régulariser leur situation
vis-à-vis du recensement militaire.
Pièces à fournir
• carte nationale d’identité,
• livret de famille des parents,
• décret de naturalisation ou déclaration
devant le juge d’instance, si acquisition
de la nationalité française ou né(e) à
l’étranger,
• carte d'identité d'un des 2 parents
dans le cas où le jeune est né en France
et que ses 2 parents sont nés à l'étranger.
Cette démarche est obligatoire. Elle vous
permettra par ailleurs d'obtenir une attestation indispensable pour présenter
tous les examens (baccalauréat, permis
de conduire, etc...).
Affaires civiles
Lundi au vendredi au 16, rue de Sully,
de 8h30 à 12h et de 13h15 à17h15.
Samedi matin au 7, rue Gabriel Péri
de 9h à 12h15.

PERMANENCES PHARMACIES
Dimanche 4 février
PHARMACIE DES QUAIS
58 bis, quai des carrières
Tél : 01.43.68.43.50.
Dimanche 11 février
PHARMACIE DES DEUX COMMUNES
46, avenue du Mal de Lattre de Tassigny
à Saint-Maurice
Tél : 01.43.68.20.33.
Dimanche 18 février
PHARMACIE DU PLATEAU
52, rue Gabrielle
Tél : 01.43.68.06.61.
Dimanche 25 février
PHARMACIE MONDOT
2, rue du Général Leclerc
Tél : 01.43.68.03.97.
Dimanche 4 mars
GRANDE PHARMACIE DE SAINT MAURICE
7, rue du Maréchal Leclerc
à Saint-Maurice
Tél : 01.43.96.44.93.

Version audio du Charenton magazine
sur www.charenton.fr

Centenaire
Edith Desaleux
a fêté ses 100 ans

Férue d'histoire de France et d'histoire
des arts, Mlle Desaleux n'a eu de cesse,
toute sa vie, de partager sa passion. Longtemps professeur à l'alliance française,
elle a voyagé et vécu dans de nombreux
pays, fière et heureuse de transmettre
des valeurs et des connaissances au plus
grand nombre. Après quelques années à
la résidence Jeanne d'Albret, elle habite
la résidence Gabrielle d'Estrées, où, très
entourée par sa grande famille, elle a fêté
en novembre dernier ses 100 ans.

Magazine l Février 2018 31

Aperçu du contenu de la page 32

Charenton

Sport

Dimanche
11 février
2018
COURSE DES ENFANTS
2,4 km / 9h15 - 750 m / 9h30 - 1,5 km / 9h45
LES FOULÉES PLAISIR
5 km en individuel ou en Duo / 10h
COURSE DES AS
15 km en individuel / 10h30

Renseignements et inscriptions :
www.protiming.fr

Venez participer au premier “15 Km”
de l’année avec l’Azur Olympique
& la Ville de Charenton

  • 1
  • 2 - 3
  • 4 - 5
  • 6 - 7
  • 8 - 9
  • 10 - 11
  • 12 - 13
  • 14 - 15
  • 16 - 17
  • 18 - 19
  • 20 - 21
  • 22 - 23
  • 24 - 25
  • 26 - 27
  • 28 - 29
  • 30 - 31
  • 32